Rendement de 26,95 % pour les autoroutes italiennes appartenant à Benetton !

Publié le 1 septembre 2018 - par - 7 commentaires

Et comme ils se rendent compte, quand même, que dans un pays en crise, un rendement de près de 27% est scandaleux, ils mentent. Ils affichent 10,21%… Mais des documents secrets communiqués à la presse ont révélé le pot-aux-roses…

Des actionnaires rémunérés près de 27%, en 2018… Dans les pays d’Europe où on sert la vis aux salariés, aux retraités, quand on veut repousser sans cesse l’âge de départ à la retraite… C’est scandaleux. Quand je pense que d’aucuns ne comprennent pas que je sois encore et toujours de gauche, de la vraie gauche, celle de Jaurès ou de Zola…

Ça rapporte, les autoroutes…

Villepin avait privatisé  une bonne partie des autoroutes appartenant à l’Etat en 2006, ce qui avait provoqué l’explosion du prix des péages ( pas grave c’est le Français qui paye ) et une augmentation fabuleuse des dividendes versés aux actionnaires

https://www.latribune.fr/opinions/tribunes/20141218trib637d7d9d0/autoroutes-l-etat-paie-l-erreur-de-dominique-de-villepin.html

 

En France, la plus grande partie du réseau autoroutier (environ 8 770 km) est concédée à des sociétés à capitaux privés ou publics.

Depuis plusieurs années, l’État se désengage progressivement de ces sociétés au moment où les autoroutes deviennent rentables :

Voir le détail des différentes sociétés d’autoroute ici  ( Vinci, à lui tout seul, possède et exploite plus de la moitiés des autoroutes françaises.)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Société_concessionnaire_d%27autoroutes_en_France

Les autoroutes et le reste… Les aéroports de Lyon, Toulouse, Nice… tombés dans l’escarcelle de richissimes investisseurs. Merci Hollande.

On comprend l’empressement des traîtres qui se sont succédé à la tête de notre pays depuis 20 ans.. histoire de faire de beaux cadeaux à leurs amis des multinationales. On comprend dans la foulée l’empressement de Macron à vendre nos bijoux de famille, nos barrages, Roissy, Orly, la Française des Jeux…

http://resistancerepublicaine.com/2018/07/24/macron-va-vendre-nos-barrages-pour-payer-les-180-000-euros-de-travaux-de-lappart-de-benalla/

http://resistancerepublicaine.com/2018/03/13/macron-va-vendre-roissy-orly-la-francaise-des-jeux-cadeau-a-vinci-ou-aux-chinois/

 

Pour comprendre l’article en italien traduit ci-dessous par Valkyrie : 

Autostrade est la société italienne qui construit et exploite la plupart des autoroutes italiennes ( numéro 1 en Europe ), elle a pris le nom de Atlantia, société du groupe italien Benetton…

Le réseau autoroutier italien est divisé en deux catégories :

  • les autoroutes gratuites gérées par l’ANAS, société des routes et autoroutes d’État ;
  • les autoroutes en concession gérées par des sociétés privées dont la principale est Atlantia.

Atlantia S.p.A. (anciennement Autostrade SpA, BIT : ATL [archive]) est une société italienne qui construit et gère la plupart des autoroutes italiennes. C’est la société numéro 1 en Europe dans ce domaine.

Le groupe Atlantia a été privatisé en 1999 et fait partie du groupe italien Benetton.

Le groupe Atlantia occupe la première place en Europe parmi les concessionnaires de construction et de gestion d’autoroutes à péage et des services connexes de mobilité. En Italie, environ 4 millions de voyageurs transitent sur son réseau (8 % de la population) chaque jour et qui s’étend sur 3 408 km.

Les sociétés concessionnaires du groupe sont :

 

Les autoroutes italiennes, ça rapporte… et les françaises ? Autant ? Plus ?

C’est beau la concurrence libre et non faussée…

Exclusif. Autostrade, rendement excellent de 27 %.

Choc. Des documents secrets.

Autostrade, rendements excellents. C’est ce qui résulte des documents secrets. Le chiffre est bien plus haut que ce qui avait été calculé. On ne comprend pas quel est le sens pour l’Etat.

Les actionnaires de Autostrade pour l’Italie spa ont eu un rendement de 26,95 % pour la gestion de la branche Autoroutière italienne et non pas de 10,21 % comme plusieurs journaux l’ont rapporté.

C’est ce qu’il ressort d’une lecture de l’annexe et de la concession de l’Etat, acte ajouté à la convention stipulée le 12 octobre 2007 entre le ministère des Infrastructures et Autostrade pour l’Italie spa.

Acte tenu secret jusqu’il y a peu. Pour ce motif, la concession à Autostrade pour l’Italie ( contrôlée par Atlantia dont la famille Benetton est actionnaire en majorité relative ) est vraiment une poule aux œufs d’or pour les actionnaires.

Le réseau autoroutier à péage italien est l’un des plus étendus d’Europe avec 3.020 Km et les documents consultables , surtout les plus vieux sont difficiles à trouver. Mais l’annexe E. a été publiée sur le site d’Autostrade il y a peu, probablement en réaction à la tragédie de l’écroulement du pont Morandi à Gênes.

Pour comprendre les détails du documents, il ne faut pas se fier aux apparences. Pour ce motif, et outre de l’avoir étudié, nous avons consulté divers spécialistes, experts dans la branche financière des organises publics ( pour des motifs que nous imaginons, ils veulent rester anonymes ) et tous s’accordent sur 26,95 %, comme écrit explicitement par les mêmes auteurs dans deux pages du document et que vous pouvez consulter ci-dessous.

A la page 43 de l’annexe E. il est écrit que l’ IRR ( le rendement de l’actionnaire ) est de 26,95 %.

Un pourcentage monstre.

Au regard de 2 milliards et 99 millions investis mais seulement en un an en 2.012 , les dividendes annuels des actionnaires sont de 561 millions annuels de 2.013 à 2.038. C’est à dire un investissement de l’actionnaire qui se repaye  en seulement 4 ans.

Si ce n’est pas clair, il suffit d’aller voir la page suivante, la 44 au chapitre IRR actionnaire, on parle des 561 millions d’euros de dividendes distribués chaque année ( de 2.013 à 2.038 année de conclusion de la concession )/

Les 26,95 % de rendement viennent transcrits aussi à la page 44 de l’annexe où en bas apparait un singulier et curieux indicateur TIR de 9,02 %. ( le sigle indique en italien le rendement de l’investissement , dit aussi IRR).

La confusion des journaux vient probablement de ces anomalies dans le texte.

Le TIR ( code italien pour la rentabilité ) ou IRR ( acronyme anglais Internal Rate of Return ) est l’indice de rentabilité du projet au net de la structure financière. Dans le cas d’un investissement l’IRR représente le taux d’escompte annuel de retour effectif que celui-ci génère . Et donc le rendement d’un investissement.

Le WACC ( Weighted Average Cost of Capital ) est le coût moyen pondéré des ressources à travers lesquelles l’agence se finance, donc la moyenne pondérée des   » coûts  » du capital à risque et du capital de débit.

Pour qu’un investissement soit rentable le WACC doit toujours être inférieur au TIR ou IRR autrement l’investissement serait perdant.

Beaucoup de journaux ont confondu le WACC qui est un coût avec l’IRR ou le TIR qui est le rendement.

De fait,le WACC, c’est écrit dans le document page 43 est de 10,21 %.

Chiffre erronément associé au rendement. Le TIR ou IRR ne peut être de 0,02 %. Si cela était, les actionnaires de Autostrade pour l’Italie ressembleraient à des frères franciscains.

Dans la balance, il est rapporté qu’à la conclusion de la concession en 2038 le patrimoine net s’élèvera à 9 milliards 491 millions car outre les dividendes des associés ( les 561 millions annules ) d’autre argent entre chaque année à Autostrade.

La Société a contracté en 2012 avec les banques un débit d’environ 10 milliards, mais dans le plan financier on voit que la Société l’apurera au cours des années car l’investissement est à bas risque.

En 2017 le bénéfice d’Autostrade pour l’Italie spa est d’au moins 968 millions d’euros.

Une excessive rémunération de 26,95 % vis-à-vis d’un risque tout à fait marginal.

Or, au-delà de l’immense tragédie de Gênes , il faudrait comprendre le mystérieux sens d’une concession de l’Etat qui permet des gains si facilement gagnés pour un sujet du secteur privé.

http://www.affaritaliani.it/cronache/esclusivo-autostrade-rendimento-stellare-al-27-choc-dai-documenti-segreti-557545.html

Traduction pour Résistance républicaine par Valkyrie

Print Friendly, PDF & Email

7 réponses à “Rendement de 26,95 % pour les autoroutes italiennes appartenant à Benetton !”

  1. Avatar clairement dit :

    …je sais bien c’est ridicule mais quand même N’ACHETEZ PLUS RIEN A BENETTON ni à BOUYGUES ! »

  2. Avatar jacotte dit :

    Je suis de droite droite mais, je comprends très bien votre discours et il a toute mon adhésion.

  3. Avatar Fomalo dit :

    C’est trop tard pour souscrire??? Eh bien oui quoi, je calcule qu’en deux ans le prix d’une prothèse dentaire serait amorti et me permettrait de faire un tour d’Italie in extenso, par les chemins de traverse! Et je veux bien me mettre presto à l’italien, si nécessaire..

  4. Avatar Mariana dit :

    Bonjour ,
    Ce que je ne comprends pas c’est pourquoi l’Etat italien a vendu la concession des autoroutes au privé alors que ça rapporte autant , l’argent serait mieux dans les caisses de l’Etat pour combler les déficits et pour les Italiens . Le GVT de Di Maio ne pourrait pas en renationaliser au moins une partie ?
    Ce qui donne raison à MLP de renationaliser les autoroutes . Au lieu de Vinci c’est l’Etat qui sera bénéficiaire l’idéal pour stopper le racket fiscal des Français .
    Pas que pour les autoroutes d’ailleurs , quand on voit la cata actuelle on regrette qu’elle n’a pas été élue pour les migrants comme pour le reste car avec EM on sait où l’on va : cata pour les retraités , baisse du pouvoir d’achat des classes moyennes et invasion des muzzs .

  5. Avatar pier dit :

    Attention :
    les autoroutes gérées par le privé sont performantes et rapportent
    mais si elles étaient gérées par l ‘état , dans qu’elle état seraient elles ?
    le service public …. pas de commentaire
    là où l ‘état fout son nez ….
    encore des hauts fonctionnaires incapables et voleurs *( pas responsables ) à la tête , non merci !
    mais cherchez : quand vous payez 100 sur l ‘autoroute , combien revient à l ‘ état en DIVERSES & nombreuses taxes & contributions

    * comme l ‘affaire sall ( entre autre )

Lire Aussi