Policier italien : les migrants doivent être évacués, s’ils lancent quelque chose cassez-leur un bras


Policier italien : les migrants doivent être évacués, s’ils lancent quelque chose cassez-leur un bras

Video de l’évacuation des migrants (merci à Fallaci )

Naturellement ils crient tous au scandale, au racisme, au respect des Droits de l’homme…

Par contre que les « migrants  » jettent des bonbonnes de gaz sur les policiers et refusent carrément d’aller là où on leur dit ne gêne personne.

Il est évident que ça va chauffer, de plus en plus, et partout. Les nôtres sont harassés, écoeurés, sur les nerfs. De Charlie Hebdo  au policier de base, c’est la révolte.  Contre les attentats, contre l’islam, contre l’islamisme, contre l’immigration, c’est selon, mais tout cela cumulé ça fait des pays au bord de l’explosion.

Les migrants doivent être évacués, l’agent :  S’ils lancent quelque chose, cassez leur le bras .
Telle est la phrase du fonctionnaire de police durant l’évacuation de ce matin, Place dell’Indipendenza, où les migrants avaient jeté des bonbonnes de gaz sur les policiers.
L’évacuation ne s’est pas passée dans le calme ce matin à Rome, la police a été obligée d’user de la force pour libérer la Place Indipendenza, où Africains, immigrés et demandeurs d’asile bivouaquaient depuis quelques jours.
A l’arrivée des forces de l’ordre, les protestations ont éclaté. Les occupants ont même jeté une bonbonne de gaz contre les agents, ensuite les affrontements , les charges de la police, lancer de cailloux, bouteilles et violence des manifestants.
Les occupants se trouvaient Place de l’Indipendenza, après que les Autorités les eurent délogés d’un immeuble situé via Curatone, occupé pas les migrants depuis fin 2013 et où vivaient environ 800 personnes. Les groupes d’Ethiopiens et d’Erythréens s’étaient alors rabattus sur la place qui est devenue un bivouac à ciel ouvert.
La Commune avait mis à leur disposition 80 places avec lits : 60 dans la zone Torre Mauro et 20 via Bosca.
Pour les familles avec enfants mineurs  et handicapés, la propriété de via Curatone  était disposée à les accueillir encore pour 6 mois, en attendant une solution alternative.
Mais les Africains voulaient rester en ville de sorte qu’une nouvelle évacuation a été mise en place.
Une polémique a éclaté suite à la vidéo de République T.V. dans laquelle on entend un policier  au sujet des  migrants :  «  ils doivent disparaître, tant pis pour eux, s’ils lancent quelque chose , cassez leur un bras  » .
Les charges de la Police avec canons à eau ont servi à disperser environ 150 manifestants qui se trouvaient sur la Place.
Traduction pour Résistance républicaine par Valkyrie
Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




15 thoughts on “Policier italien : les migrants doivent être évacués, s’ils lancent quelque chose cassez-leur un bras

    1. Avatarhathoriti

      dans l’eau des canons, faut mettre beaucoup de détergent et désinfectant puissant, parce que, à mon humble avis, non seulement ça doit cocotter salement, mais en plus, il y a des germes de maladies à évacuer de toute urgence !

  1. Avatardurandurand

    Est ce que c’est la fin du rêve du multiculturalisme du bien vivre ensemble prôner par les zélites ( ou est ce qu’ un des membre la famille de ces zélites ont été agressés par les CPLP ? ) et aussi sentent ils l’exaspération du peuple italien et qu’il ne manque plus que la petite étincelle pour l’explosion de la colère ?

  2. Avatarclaude t.a.l

    Je sais qu’ils préfèrent l’eau des fontaines italiennes, mais qu’est-ce qui les empêchait de c…. dans l’eau des canons à eau ?

  3. AvatarGAVIVA

    l’eau nettoie, il en faut pour nettoyer ce MERDIER! Quand ENFIN nos policiers auront l’odre de faire ce qu’il faut pour nettoyer les rues, les villes ils s’exécuteront avec zèle et surement plaisir.

  4. kittykitty

    Ils ne sont jamais contents , ce que les clandestins aiment c’est se faire passer toujours et partout pour des persécutés, les réfugiés handicapés vont manifester
    on se demande bien pourquoi puisqu’ils sont logés, les autres refusent d’aller où les autorités doivent les conduire, et comme d’habitude ce sont des détériorations, des jets d’ustensiles les plus divers sur les policiers. Et les cris des africaines , mais qu’est ce qu’ils veulent à la fin ? Ces gens doivent être renvoyés d’où ils viennent puisqu’ils ne sont pas heureux en Europe. Toujours à foutre le bordel ici.

  5. AvatarRévolution

    Où est le manque de respect ?
    c’est de l’hygiène
    action grand nettoyage publique
    salubrité publique

  6. AvatarFrontalier74

    L’État dit : tirez. Nous obeissons.
    Il dit : ne faites pas obstruction, nous le faisons.

    C’est aussi simple que ça…

  7. AvatarMaurice

    Des canons à eau ?
    OUI ! Mais avec un produit qui reste visible pendant une semaine de manière à ce que nous les reconnaissions ; au besoin il faut ajouter une produit qui gratte un max !
    En voilà une idée qu’elle est bonne, au moins ce ne sera pas la gale qui les fera se gratter et, peut-être qu’il ne nous la transmettront pas.

  8. AvatarDorylée

    Dans le film  » Soleil vert  » avec Charlton Eston, il y a un véhicule qui ferait fort bien l’affaire pour ce genre de nettoyage….

  9. Avatardahier

    …et si ils volent quelque chose coupez leur la main !
    C’est évident puisque la plupart dont musulmans et qu’ils veulent instaurer la charia ! faisons leur plaisir !

Comments are closed.