Marine-NDA : la sortie de l’euro ne sera pas un préalable avant les réformes

Publié le 30 avril 2017 - par - 27 commentaires

http://www.lci.fr/elections/alliance-le-pen-nda-l-inflechissement-du-fn-sur-la-sortie-de-l-euro-2050396.html

Je ne vois pas comment on pourrait s’en sortir sans sortir de l’euro et donc de la dépendance de l’économie allemande. Mais si cela rassure les électeurs et citoyens de savoir qu’on prendra le temps de faire des études, de discuter et qu’on fera voter les Français après quelques mois ou années sur le sujet, on ne va pas se formaliser. Ce n’est pas le moment, alors qu’il y a le feu au lac avec un concurrent déjanté, déséquilibré et mondialisate comme Macron.

De toutes manières l’urgence c’est, d’abord, sortir de l’UE.
Pas une voix ne doit manquer à Marine-NDA.

Print Friendly, PDF & Email

27 réponses à “Marine-NDA : la sortie de l’euro ne sera pas un préalable avant les réformes”

  1. pikachu pikachu dit :

    Christine, tout comme la majorité des Français, je suis ignare en économie et je ne peux faire usage que de mon bon sens. Ce que font tous mes compatriotes.
    1/ Nous sommes gravement endettés et notre triple A (notre capacité à rembourser nos emprunts) est une note bidonnée pour éviter une crise majeure.
    2/ Passer à une monnaie nationale, sachant que nous ne sommes plus solvables signifie qu’on remboursera une dette avec de l’argent qui ne vaudra que le papier avec lequel il aura été émis. Personne n’est dupe de ça, c’est le principe-même d’une monnaie nationale et l’État américain ne s’est pas gêné pour payer ses dettes en faisant tourner la planche à billets, mais sa monnaie étant la monnaie mondiale, il pouvait, lui, se le permettre.

    Peu ou prou, c’est ce qu’entrevoit tout Français moyen, peu versé en économie, à tort ou à raison. Donc, les discours non-consensuels à cet égard sont à fuir. Ils ne peuvent fonctionner que sur les personnes très très nulles en économie et qui ont constaté, toutes ces années, la perte de leur pouvoir d’achat depuis l’adoption de l’euro. Mais ceux qui ont un brin plus de recul sont apeurés par un saut dans le vide quand nous sommes dans une aussi mauvaise forme économique, je répète, que ce soit à tort ou à raison.

    • Avatar jacquelin dit :

      Marine a bien formulé que l’euro serai la monnaie d’échange entre Nations extra européennes, la créarion du franc nouveau sera la monnaie souveraine de la France , comme elle l’a historiquement été
      Sortir de l’europe est la seule chose évidente de garder notre souveraineté et notre pouvoir décisionnel, en France , c’est le peuple et ses élus qui gouverent, pas Bruxelles

    • Avatar marre-du-PS dit :

      Danemark, Norvège, Suède, Hongrie, Pologne : 5 pays européens ayant conservé leur propre monnaie. Sont-ils moins bien placés économiquement que les pays ayant adopté l’euro? Leur taux de chômage est-il supérieur au nôtre?
      Pouvoir émettre notre propre monnaie nous permettra à terme de reprendre les rênes de notre économie, de ne plus dépendre de Bruxelles, et cela n’empêchera en rien de commercer avec les autres pays, bien au contraire!
      Moi qui ai travaillé dans un domaine où le change des monnaies était courant, je pense qu’avoir un monnaie nationale sera un avantage pour nous, d’autant que nous aurons aussi en parallèle une monnaie pour les échanges internationaux. Faisons confiance, et en attendant, mobilisons-nous pour le 7 mai!

      • pikachu pikachu dit :

        @Marre-du-ps

        La question est celle de la sortie quand on a une dette faramineuse en euros.
        Ce n’est pas ine question d’euro vs livre vs dollar vs franc suisse, la question est celle d la sortir. Aucun creancier ne voudra être remboursé en francs mais en euros. Dans ce contexte, faire tourner la planche à billet sera inutile. Personne ne sera dupe.

    • Avatar coco dit :

      De quel saut dans le vide parlez-vous Pikachu? Ca fait seulement moins de 20 ans qu’on a l’euro et avant lui tout fonctionnait pourtant bien avant lui non? Quand on est passé à l’euro, personne n’a eu l’impression de sauter de le vide en plus…. Alors pourquoi aurait-on peur de faire le chemin inverse?

      Tant que nous ne sortirons pas l’euro, nous ne pourrons pas décider de la politique que nous voulons pour notre pays. Bruxelles et ces lois anti-souveraineté nationale nous en empêcheront toujours.

      Il n’y a aucune raison d’avoir peur de sortir de ce qui est aujourd’hui le linceul de la France. Notre pays a toujours existé SEUL, et c’est SEUL qu’il a écrit les plus belles pages de son histoire, et c’est SEULEMENT SEULS que nous pourrons écrire les suivantes.

      Le peuple de France en est capable et y arrivera parce que c’est dans l’ordre des choses, de Dieu, des hommes et de la nature.
      L’homme a été créé pour la liberté, alors n’ayons pas peur de l’avenir.

      • pikachu pikachu dit :

        @coco
        Ce que vous dites serait tout à fait juste si on n’avait cette dette de plus d’un millier de milliard d’euros.
        C’est une evidence : imaginez que vous etes indien et que vous avez prêté à la France en euros, vous n’accepterez jamais d’être remboursé en fancs sachant que ces francs ne correspondent à aucune richesse réelle mais ont été créés par la machine à billet, et que vous etes des dizaines de milliers àetre remboursés avec des billets sans valeur.
        Il faudra alors rembourser en euros, dans une monnaie dévaluée et la dette sera verra donc encore augmentée.
        C’est évident vraiment, sans cette dette, quitter l’euro n’aurait posé aucun problème.

    • Avatar Jm dit :

      Et à la fin du prochain quinquennat, si Macron est élu, la dette sera encore augmentée, 400 milliards sous Hollande. A partir de qu’elle barre estimez-vous que nous devons en sortir. Si l’ euro tient c’est grâce aux impôts et la revente de nos entreprises nationales. Plus nous attendons, plus nous devrons subir. A vous de voir. Nous n’avons jamais prétendu ne plus faire d’ échanges de commence extérieur, mais juste du protectionnisme afin de protéger la disparition de nos industries et PMIPME, et d’une monnaie dont nous serons maître, donc de notre capacité financière. Ce que font beaucoup de pays, et ce que refait Trump aux États-Unis. Avant l’ euro la France n’ était pas mal située au niveau mondial, le problème est que vous gardez toujours en tête la politique droite, gauche qui a menée la France vers le bas . Mais cela était voulu pour nous faire admettre l’ intérêt de construire l’ UE.

      • pikachu pikachu dit :

        Je dis juste que cette dette sera augmentée si on sort de l’Euro. C’est tout. Je dis donc que ce sera pire. Il faut d’abord assainir nos finances puis sortir de l’euro., mais pas mettre la charrue avant les boeufs : ça nous coûterait bien plus cher autrement.

        • Christine Tasin Christine Tasin dit :

          on n’est pas d’accord mais pas le temps de discuter de ça en ce moment l’essentiel est ailleurs

          • pikachu pikachu dit :

            Christine,

            Rissouli vient de faire qqchose qui est apparemment interdit (19h38).
            Il termine son émission en demandant à son invité, un vieux sage aux cheveux blancs, pour qui il va voter : « Macron bien sûr, il n’y qu’un seul candidat ».
            Rissouli est tout sourire.
            Toute l’émission a donc posé le personnage du vieil homme comme autorité morale et intelllectuelle. Une fois l’évidence de son autorité posée, il nous fournit la réponse au problème de ces élections pleines de brouillard.
            Bel exemple de manipulation mentale et certainement une infraction télévisuelle.

  2. pikachu pikachu dit :

    J’ai pris le deuxième article, celui de l’interview de Bruno Lemaire, et pardon mais il est vraiment nul. Il se conetente d’affirmer que rien ne changera (si l’on achète en France, sans jamais le prouver, rien n’est expliqué encore moins démontré et il faut donc le croire sur parole.
    Je vais lire les auttres liens, mais celui-là est une insulte à l’esprit.
    Enfin une recherche sur ce Bruno Lemaaire ne donne rien de valable. Pas de livre ou d’article écrit, ça a l’odeur de l’arnaque.

  3. pikachu pikachu dit :

    Dernier lien, idem.une question-réponse sans aucune autre pedagogie qu’une espèce de « tout ira bien ». Je regarde les deux autres.

  4. pikachu pikachu dit :

    Le deuxième lien contient le même article que le troisième !!!!!!

  5. Avatar Lavéritétriomphera dit :

    Marine Le Pen pense que l’euro est mort https://fr.sputniknews.com/france/201704301031162259-le-pen-euro-monnaie-nationale/. Cependant la candidate d’au nom du peuple a décidé de ne rien faire dans « le dos » des français aussi nous serons consultés par référendum pour chaque décision importante qui engage notre avenir à tous.

  6. pikachu pikachu dit :

    Vidéo avec Philippot:
    Les économistes sont intéressants, le seul moment vraiment qualitatif de Philippot est à la 33eme minute quand il explique que la banque européenne est le moyen de coercition politique contre la France et que cette coercition ne peut se faire que du fait que l’euro est notre monnaie et que la dictature de l’Europe passe par la banque. On a le sentiment que c’est en réalité ça le fond du problème et qu’il ne voulais pas le mettre franchement en avant.

    • pikachu pikachu dit :

      Je vais même plus loin : si le problème est la banque européenne qui nous tient parce que tout pays endetté est quelque part esclave de ses créanciers alors cette sortie de l’euro est la même que celle que le chef de Syriza en Grèce voulait effectuer. Une forme de banqueroute ou de cessation de paiement pour ne pas rembourser ses dettes. On a alors le sentiment que l’idée du FN est de l’ordre du « deal » de Trump, c.-à-d. un coup de bluff pour forcer la banque européenne en inversant le rapport de force. Auquel cas, cela signifierait, si c’est le fond de l’idée de Philippot, qu’en réalité, le FN ne veut absolument pas sortir réellement de l’euro. Je ne sais pas si je suis clair.

      • Avatar jean.marc dit :

        non pour moi ce n’est pas très clair, vous ne pouvais pas prendre votre temps, svp, pour nous expliquer votre théorie , ce n’est pas que je n’ai rien compris,vous avez de très bon raisonnement, mais un peux compliqué ,ci vous pouvez trouver les bon mots plus limpides et explicites pour que tous les patriotes vous comprennent cela serait formidable, là c’est trop compacts, vous savais c’est quand ont est compris de personnes que l’ont perd une élection, je ne connais pas votre niveau d’étude, moi je ne suis qu’un vulgaire électricien industriel, et automaticien,j’ai affaires à des problèmes extrêmement compliquer dans mon métier, il me dois donc d’avoir un esprit très large, je suis aussi très vicieux car mon métier l’oblige, j’ai donc la faculté de comprends beaucoup de choses,mais il y à des moment ou cela coince, parce que les explications que l’on me donnent ne sont pas assez dilater, sur ce site ils y à de nombreux compatriotes qui ont un niveaux bien supérieurs au miens et je ne parle pas seulement que de moi , ci vous avez connaissances de fait que nous ne connaissons pas de grasse trouver les bons mots pour vous exprimer.

        • pikachu pikachu dit :

          @Jean.marc
          Merci de me recadrer : des fois on poste parce qu’on a besoin de s’exprimer, sans toujours savoir si on sera bien compris.
          D’abord, je vous annonce la couleur : je suis nul en économie, je lis les journaux et c’est de cela que je tire le peu que je sais. Je réfléchis aussi.
          Dans sa réponse ci-dessus Christine fournit 4 liens qui en sont en fait trois, parce que deux d’entre eux présentent le même contenu (un copier-coller d’un interview d’un certain Bruno Lemaire (à ne pas confondre avec Bruno Le Maire, cadre du mouvement LR), ce dernier est présenté comme un économiste).
          Donc sur les. 3 liens, deux sont sans intérêt : ils affirement que ça ira, sans jamais expliquer pourquoi. Ceux de Bruno Lemaire sont ce qu’on appelle des arguments d’autorité : l’auteur est un économiste, donc ce qu’il dit est censé être bel et bon, puisque c’est dit par un économiste. Donc de l’enfumage.

          Le seul lien qui a du vrai contenu est le premier, c’est une vidéo qui met en débat 4 personnes : un chef d’entreprise correct, parti de tout en bas. Philippot et deux économistes : un tendance LR contre la sortie de l’Euro, l’autre pour la sortie de l’Euro qui lui semble à terme inévitable, parce que les allemands voudront en sortir eux-mêmes dans quelques années : ils se sont fait entuber par l’Espagne et l’Italie.
          Philippot s’exprime dans la première partie, avec le chef d’entrerprise. Ses arguments sont de l’enfumage eux aussi : il ne répond pas à la question de fond, mais dit que les pays qui ne sont pas entrés dans l’euro se portent mieux que ceux qui y sont entrés. Ce n’est pourtant pas le problème.
          Le problème, c’est d’en sortir. Si vous achetez une maison qui s’avère être un gouffre financier, c’est facile de dire « mieux sans qu’avec », le problème, c’est que vous ne pourres pas en sortir comme ça. Revendre votre maison, signifiera : payer une ravalement préalable, un raccordement à l’eau et à l’électricité etc…
          Donc, c’est facile de dire : ça aurait été mieux de ne pas y être rentré, maintenant qu’on est dedans, en sortir est un vrai problème qui peut coûter très cher.
          Le seul argument honnête de Philippot commence à la 33ème minute, c’est son dernier propos et on sent que là, il parle vrai et que c’est bien là le noeud du problème : la banque européenne qui tient ses obligés en laisse.
          Il s’avère cependant que ces relations sont parfois inversables : si vous êtes dans la panade parce que vous êtes endetté, votre créancier l’est tout autant, parce qu’il se peut que vous ne le remboursiez pas et à ce moment, il peut faire une croix sur son argent. C’est à ça que servent d’ailleurs les agences de notation : indiquer quels pays sont des. pays sûrs, qui rembourseront et quels sont ceux qui ne sont pas fiables et donc avec lesquels il vaut mieux négociier pour récupérer quelque chose, plutôt qu’ils ne se déclarent en faillite et à ce moment, c’est tout le prêt qui est perdu.

          Bref, le fait que Philippot ne soit honnête qu’à la fin, laisse entendre qu’il livre alors le fond de sa pensée : le vrai problème c’est la banque européenne, qui nous tient. On comprend alors que le FN fait vraisemblablement du Trump c.-à-d. qu’on a l’impression que le FN bluffe et que toute cette histoire de sortie de l »euro n’est qu’un coup d’ésbrouffe à l’égard de la banque européeenne : « nous voulons sortir de l’Euro », « vous avez des créances mais on vous remboursera en france », « vous allez donc vous faire entuber par nous ». A ce moment, on comprend que la tendance est inversée et que le spectre de la sortie de l’euro ne pourraît être qu’un épouvantail pour obtenir de l’Europe des concessions : plus de libertés vraisemblablement, bref du chantage pour que la France ne sorte pas de l’euro, mais vraisemblablement cela signifierait que le FN n’a pas envie, en réalité, de sortir de l’Euro et que tout ceci n’est qu’un bluff, de la stratégie de joueur de poker pour que l’autre soit obligé de composer. C’est un peu, ce qu’ont fait les grecs à leur manière.

          J’espre que j’ai été plus clair jean. marc, sinon, mes excuses d’avance.

          • pikachu pikachu dit :

            Errata : « vous avez des créances mais on vour remboursera en francs » (et non pas « en France »)

  7. hoplite hoplite dit :

    Voici ce que dit le vice-président du Parlement européen :

    «Nous devons trouver le plus rapidement possible un moyen de garder la Grèce dans l’Union européenne et de continuer de la faire bénéficier de ses mécanismes de solidarité, mais tout en l’accompagnant hors de la zone euro. Nous devons ménager une transition, par étapes, vers le retour à une monnaie nationale.»

    lu sur ripostelaique.com

  8. Marcher sur des oeufs Marcher sur des oeufs dit :

    Le contenu de l’accord NDA-MLP

    – La sortie de l’euro n’est plus un préalable : « La transition de la monnaie unique à la monnaie commune européenne n’est pas un préalable à toute politique économique ».
    – La contribution sociale à l’importation, la taxe de 3% proposée par Marine Le Pen, ne concernera que les produits qui « concurrencent déloyalement la production française » et sera graduelle, selon BFM TV. NDA propose lui un bonus sur les investissements réalisés en France et un malus sur les délocalisations.
    – Revalorisation de 200€ de l’AAH (allocation aux adultes handicapés).
    – Mise en place d’une « grande loi éthique » destinée à lutter contre les conflits d’intérêts, notamment entre la « haute fonction publique et la grande finance ».
    – Garantie de l’indépendance et de l’impartialité de la justice, plus la défense de la « liberté de travail des journalistes ».
    – Le délai de carence de 2 ans avant que les étrangers ne puissent accéder gratuitement aux services publics ne concernera pas l’école.

  9. Avatar Jean-Francois Morf dit :

    Même si la France envoyait au diable l’UE et ses juges auto-proclamés, les contrats de travail en Euros resteraient valables, les comptes en banque en Euros resteraient en Euros, et l’UE ne peut rien faire contre cela!
    Ce n’est que les nouvelles choses qui seraient définies en FF, et l’UE ne peut rien faire contre cela!
    Il ne faudrait pas que les banksters s’avisent de changer spontanément les Euros en FF: Marine les mettrait immédiatement en prison!

  10. Marcher sur des oeufs Marcher sur des oeufs dit :

    Manipulation médiatique : une fausse habitante de Yerres (mais vraie socialiste) mise en avant.
    :: http://www.contre-info.com/manipulation-mediatique-une-fausse-habitante-de-yerres-mais-vraie-socialiste-mise-en-avant
    30 avril 2017 par admin4 Nicolas

    Dupont-Aignan, dont le ralliement à Marine Le Pen fait du bruit dans le landerneau politico-médiatique, est depuis longtemps le maire de la ville de Yerres (Essonne). Les médias se sont gorgés d’une manifestation de 200 personnes dans cette ville, présentés comme des habitants protestant contre la décision de Dupont-Aignan. Or l’une des harpies mises en valeur sur BFM et sur France 2, qui a « la nausée », s’est révélée être étrangère à la commune, et ancienne élue de gauche.

    VIDEO : L’ancienne élue PS Isabelle Herfeld manifeste contre Dupont Aignan à Yerres
    :: https://www.youtube.com/watch?v=VIca2DrJ2Pw

    Quelqu’un l’a démasquée sur twitter :

    @BFMTV Il s’agit d’Isabelle Herfeld. :
    1/ Elle n’habite pas à Yerres
    2/ Elle est elle-même une ancienne élue de gauche { https://t.co/TMsQEjaYie }
    — Hérisson Dissident ن (@Herissident) 29 avril 2017

    « Monsieur le maire, c’est la guerre! » Près de 200 habitants de Yerres se sont rassemblés ce samedi pour protester contre l’alliance de leur édile avec Marine Le Pen pour le second tour de la présidentielle. « J’ai la nausée (…) Je pense que certains se sont réveillés avec la gueule de bois ce matin en se rappelant les nombreuses fois où ils ont mis leur bulletin de vote en sa faveur », confie une habitante. « J’ai honte, c’est un homme indigne », témoigne une autre riveraine.

  11. Avatar Saint cloud ( 238) dit :

    Bonjour Patriotes .

    Marine vient de prouver…. qu’elle pouvait « négocier » ! peut être.

    .. faire ..même .des concessions !
    ça c’est bon ! et cela doit…. emmerder plus d’un !
    à++++++++++++++

Lire Aussi