Qu'attend Elisabeth Badinter pour prononcer le mot islam et appeler à voter pour Marine ?

Il n’y a pas un mot à retirer de cette video de 3 minutes qui tire la sonnette d’alarme.

Mais il en manque 2.

Islam, parce que tout ce que dénonce Elisabeth Badinter, communautarisme, repli sur soi, enfermement des femmes, voile des femmes… c’est l’islam. Elle pousse l’hypocrisie au point de pointer du doigt LES religions…

Marine Le Pen, parce qu’AUCUN autre candidat n’a pour programme de respecter la loi de 1905 et de s’opposer au communautarisme musulman. Mais elle ne le prononcera pas, je crois qu’elle n’est même pas fichue de voter pour Marine, ayant peur de se salir les mains de grande bourgeoise, d’intellectuelle déconnectée des réalité qui consent, du bout des lèvres, à rappeler les fondamentaux sans oser s’engager…

Qu’a-t-elle à perdre ? Quelques dîners mondains ? Quelques bons amis ?

La lâcheté de ceux qui voient clair et reculent devant l’obstacle est encore plus impardonnable que celles des dhimmis et des moutons tendant le cou pour se faire égorger.

Pourtant je fais partie des admiratrices inconditionnelles de l’oeuvre d’Elisabeth Badinter, notamment Emilie, Emilie, remarquable biographie d’Emilie du Châtelet qui fut la compagne de Voltaire  ou L’amour en plus, remarquable essai fourmillant d’exemples sur la réalité de « l’amour maternel  » au cours des siècle :

Pourtant elle a été remarquable dans l’affaire Baby-Loup, dans sa dénonciation de la burka, dans sa défense du droit à l’islamophobie ( accompagnée de ses regrets de voir Marine s’emparer du sujet…)

Mais à chaque fois qu’elle fait un pas en avant, elle en fait deux en arrière. On se souvient sans doute du scandale qu’elle avait provoqué il y a quelques années  quand elle avait dit clairement que seule Marine Le Pen défendait la laïcité, avant de se rétracter devant les cris d’orfraie de ses amis…

Marre de ces résistants de salon qui trahissent les vrais Résistants. Par peur du qu’en-dira-t-on. A près de 81 ans, comment peut-on être si timoré ?
 

 163 total views,  1 views today

image_pdf

10 Commentaires

  1. La milliardaire Badinter n’a peut-être pas envie que le bas peuple français reprenne le pouvoir à lui confisqué par la mondialisation.
    On pourra trouver peut-être une explication dans ses silences dans cette partie de sa page wikipédia :
    https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lisabeth_Badinter#Fortune_et_administration_de_Publicis
    Son mari Badinter est aussi celui qui nous a privé de la peine de mort, dont on se servait certes peu mais qui pourrait redevenir très utile de nos jours.
    Une autre personnalité engagée ne se rallie pas à Marine le Pen : Malika Sorel soutient Fillon.
    http://www.lefigaro.fr/elections/presidentielles/2017/03/31/35003-20170331ARTFIG00278-qui-est-malika-sorel-la-femme-qu-on-voit-tout-le-temps-derriere-francois-fillon.php
    Ce fut l’occasion pour moi de relire le précieux texte d’Eva et de réfléchir à ses propos dénonçant le fait qu’elle ne remettait pas en cause l’islam également :
    http://resistancerepublicaine.com/2015/10/11/il-etait-une-fois-une-pauvre-chretienne-et-une-princesse-saoudienne-qui-naimaient-pas-leurs-promis/

  2. Le Conseil islamique de Norvège opte pour une femme intégralement voilée pour sa communication
    PAR GUERRECIVILEENEUROPE le 30 MARS 2017 • ( 0 )
    Leyla Hasic, une norvégienne de 32 ans, a été nommée à un poste de responsable de la communication du Conseil islamique de Norvège (IRN), organisation représentant les communautés musulmanes de Norvège.
    Des responsables politiques norvégiens ont estimé que la nomination de Leyla Hasic, qui porte le voile intégral, ne faciliterait pas le dialogue entre les musulmans et le reste de la société norvégienne.
    Le ministre de la Culture, Linda Hofsted Helleland, a affirmé dans un message Facebook que cette nomination controversée aboutirait à «moins de compréhension», ajoutant : «Nous sommes une société ouverte. Nous nous voyons. Nous nous respectons. Voilà ce qu’il devrait en être.»
    Pour Abid Raja, du parti de gauche Venstre, la décision de l’IRN est «imprudente». «Je suis profondément déçu de la décision de l’IRN. C’est imprudent et cela mine la relation de confiance entre les musulmans et le reste de la société norvégienne», a-t-il déclaré à la télévision NRK (…)
    Source : https://francais.rt.com/international/35956-conseil-islamique-norvege-choisit-femme

  3. Je suppose que Madame Badinter ne se commettra jamais avec le peuple lucide en survie de France. En effet, elle arguera sans doute d’une prise de distance ou de hauteur intellectuelle pour éviter de se prononcer politiquement.
    Marine ,’est aucunement ne répond pas à son schéma préconçu sur le plan idéologique.
    Marine , trop « carrée » ou trop de manière ostentatoire pour le peuple de France ne correspond assurément pas au schéma feutré conceptuel et sans influence aucune , que Madame Badinter a véhiculé jusqu’à présent.

  4. On connaît la phrase de Camus.
    Pourtant on le sait, quand il s’agit de sentir un vent mauvais , les juifs ont des antennes, non, ce n’est pas Marine Le Pen qui s’acharne sur leur présence en France, mais bien cet islam intrusif qui pour la première fois depuis plus de sept décennies amène des familles juives non à seulement fuir leurs quartiers mais la France.
    Jusque là cette communauté était la plus stable d’Europe, longtemps insensible aux sirènes de « l’aliyah » cette « montée » vers la terre biblique d’Israël.
    Cette République, honorée dans une prière jusque dans les synagogues ne les défend plus, même l’église n’à pas osé cela, honorer la République d’un psaume.
    Nos compatriotes juifs ne sont pas parfaits , ils sont ce que nous sommes et comme nous le sommes avec eux aussi dans leurs rangs un petit contingent de traîtres et de collaborateurs ou, eux aussi, de naïfs , mais beaucoup d’entre-eux disons plus basiques , plus inscrits comme d’autres français (je souligne) dans un réel et un quotidien que l’islam n’à guère contribué à améliorer, bien au contraire.
    La République leur tourne le dos pour céder aux sirènes d’Allah et de la charia.
    Quand les juifs s’en vont ce n’est bon ni pour la liberté ni pour la démocratie et cela même Madame Le Pen, malgré l’héritage qu’on lui colle la mieux compris que nulle autre.
    Madame Badinter voit très bien le danger qui monte, mais elle n’osé franchir le Rubicon quant à la réponse à y apporter (ce qui ne la déshonore pas pouf autant ).
    Faut-Il rappeler au passage le voyage de Marine Le Pen en Israël, et aussi le nombre de juifs qui ont rejoint sa formation, ceux qui ont accédé à des responsabilités dans celui -ci.Bien sûr les Soral, Dieudonné et consorts parleront alors de « complot sioniste » qui a pris le contrôle de tous les partis jusqu’au FN, ce qui est sûr c’est que ceux-là ont très vite compris à quel point le navire prenait dangereusement de la gîte et ont rejoint la formation qui leurs semblait le mieux incarner la résistance à une islamisation qui ne leur fera pas de cadeau (ni à nous).
    Je ne suis pas juif mais mon éducation me rappelle constamment ce que nous devons à cette trinité spirituelle , intellectuelle et de civilisation partagée que sont Jérusalem, Athènes et Rome quand nous ne devons rien ni à la Mecque ni à Médine.

  5. Elisabeth , encore un petit effort s’il vous plaît .
    De toute façons dans l’isoloir , personne ne vous verra glisser un petit bulletin bleu Marine , et les femmes s’en porterons tellement mieux .

  6. Vous avez le type même devant vous, d’une personne manipulé et intoxiqué par le système, pour ne pas vous dire le mal immense que cela procure à des peuples entier d’européens avec ce racisme à deux balles, qui n’existe même pas en démocratie, et même écrit dans les documents de l’ONU ‘ sur les droits des peuples autochtones ‘, c’est fou!.
    Il faudrait peut être lui envoyer à Madame Badinter les documents de l’ONU pour lui montrer les supercheries du système.
    Mais parce que le système autoritaire, la dictature union européenne avait dit raciste, la haine des autres et bla, bla, les européens obéissent et s’excusent!.
    Et surtout vous les français, comme tous les européens, vous n’avez rien à vous reprocher avec ce racisme et autres excuses bidons, c’est des couilles! ce racisme, c’est pour faire taire par des escrocs aux pouvoirs.
    L’Islam est responsable et coupable de centaine de millions de mort dans le monde depuis 1400 ans.
    L’islam tue plus vite que la cigarette, et il est grand temps de dénoncer les crimes contre l’humanité de l’Islam.
    Et pour arrêter cette machine à tuer, il faut oser dénoncer l’Islam meurtrière et criminogène, arrêtez de le couvrir comme les autres Madame Badinder.
    Montrez nous que vous avez des couilles Madame Badinder, sortez de votre lux, si vous voulez encore sauver la France.
    Tous ces crimes de ces pratiquants musulmans de l’islam contre l’humanité depuis 1400 ans, qu’est que çà vaut devant un mot comme raciste, rien!.
    Si en 1940 on vous aurait dit que vous étiez raciste et Nazistophobe contre les Nazis, vous l’auriez accepté Madame Badinder, parce que le système l’avait dit.
    Le racisme et l’islamophobie ou pas d’amalgame ne doivent pas couvrir, ni justifier les crimes contre l’humanité des musulmans au non de l’Islam, pas de couverture pour les criminels.

  7. en bref, c’est l’attitude d’une « vieille sage », qui fait passer son message, sans se créer d’ennuis

  8. C’est très clair, on comprend aisément à quoi elle fait allusion, elle pèse bien ses mots,
    en tant que féministe, il est tout de même heureux qu’elle défende la condition féminine,
    elle évite de prononcer le nom qui brûle, et qui allume des incendies judiciaires, de la sorte, elle fait passer son message sans prendre aucun risque,
    elle aura dit sa pensée sans soulever les aboiements des roquets à l’affut
    Tout le monde aura compris…
    Elle cite même le canada, au passage…

  9. A près de 81 ans! Christine!!! Elle en a soixante-treize..et on espère bien qu’elle va vivre encore un bout de temps, pour nous donner un autre « Condorcet » ou une autre »Fausse route », sans préjuger de ce qu’elle votera en son for intérieur.
    Le remarquable c’est qu’elle ait parlé du communautarisme que l’on sait, et que tout le monde ait bien compris sans qu’il soit besoin prononcer le mot maudit..

  10. (Parmi ses traits de clairvoyance, il faut ajouter, à mon avis, qu’elle n’était pas favorable à cette discrimination positive, aussi négative qu’une autre, qu’est la parité.) Il y a eu aussi « L’un est l’autre ».
    Bravo Christine, on pense, comme vous, du bien de cette écrivain, et cette interpellation lui parviendra peut-être…

Les commentaires sont fermés.