Elisabeth Badinter défend la laïcité contre la Gôche islamolâtre.

Publié le 11 février 2017 - par - 9 commentaires

 

Invitée mardi 7 février sur France Inter, la philosophe Badinter a évoqué son malaise quant au traitement de l’affaire Fillon, évoquant sa détestation des « chasses à courre ». Interrogée sur les résultats de la primaire socialiste, et la vision différente de la laïcité portée par Manuel Valls et Benoît Hamon, elle a rappelé que, pour elle,

« il n’y a pas deux visions de la laïcité, il n’y en a qu’une ».

Autre sujet qui va lui permettre de laisser libre cours à son franc-parler : la gauche. Plus précisément la gauche de Benoît Hamon et son rapport à la laïcité.

Manuel Valls avait tenté d’en faire un argument de campagne lors de la primaire, sans grand succès.

« Il n’y a pas deux visions de la laïcité, il n’y en a qu’une.
Celle qui a été assise par la loi de 1905. Mais on est en train d’inventer des laïcités ouvertes, des laïcités positives qui ne sont plus de la laïcité (…). On ne doit pas dépasser les bornes de la loi de 1905 mais par ailleurs il faudrait aussi la faire respecter »,

pose-t-elle en propos introductif.

Quant à son regard sur le candidat du revenu universel, la philosophe n’est pas tendre :

« Il y a une partie de la gauche, dont probablement Benoît Hamon fait partie, qui considère que la laïcité, c’est quasiment du racisme ou de l’islamophobie. Cette gauche là n’a pas une conception classique de la laïcité. »

Elisabeth Badinter a le mérite de la constance, d’interroger la société sur les tensions qui la traversent. Elle rappelle d’ailleurs son combat :

« Mon objectif est de manifester de la solidarité aux femmes qui ne veulent pas se plier aux canons islamiques. (…) Le port du voile ça peut-être une liberté ou un asservissement, c’est ressenti comme cela par beaucoup de femmes. Elles ressentent une forte pression, elles sont persécutées ou harcelées. »

 

Note d’Antiislam:

Bien qu’ayant des positions théoriques sur le féminisme antagoniques  à celle de Bandinter, la philosophe Sylviane Agacinski développe une position analogue sur l’enfermement de la femme en islam, par exemple, lors de la dernière émission « Polonium ». Il est heureux qu’il y ait des féministes qui restent sur des positions authentiquement … féministes !

Print Friendly, PDF & Email

9 réponses à “Elisabeth Badinter défend la laïcité contre la Gôche islamolâtre.”

  1. La moutarde me monte au nez La moutarde me monte au nez dit :

    Heureusement qu’il y a encore des gens de gauche lucide et honnête.
    L’ennemi finalement ce n’est pas la gauche en soi.
    (et c’est un homme d’extrême droite qui dit cela)
    L’ennemi c’est :
    – le clientélisme,
    – la générosité mal placée,
    – la bêtise.
    Je m’explique:
    – le clientélisme. Tout le monde a compris que nombre de politiques courtisent l’islam pour obtenir ses voix.
    – la générosité mal placée
    Une part importante de notre population formatée par l’école puis par les médias, en particulier les catholiques de gauche, les plus dangereux, parce qu’ils croient vraiment à la justesse de leur cause, surtout depuis l’avènement du pape jésuite qui trahi sa race et sa religion,pensent qu’il est de notre devoir d’accueillir toute la misère du monde, sans se rendre compte que nous n’en avons plus la capacité, d’une part et que d’autre part cette misère qu’il veulent secourir est en train de les bouffer.
    – la bêtise.
    C’est celle des gens qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez, qui n’ont rien compris, n’ont pas de réelles opinions, mais se contentent de bêler avec les moutons, parce que c’est plus simple, parce que çà les fait bien voir,
    Parce qu’étant de gauche ils se croient tenus d’appliquer le dogme sans réfléchir.
    Finalement, c’est à gauche que se trouve la solution.
    Nous ne pourrons nous débarrasser de l’islam que lorsque les idéologues de gauche auront ouvert les yeux sur cette réalité.
    Un philosophe de gauche comme Michel Onfray avait commencé à le faire, mais il semblerait qu’il se soit déjà résigné, considérant la disparition du monde occidental comme inéluctable.
    En ce qui me concerne, je veux espérer que les gens de bonne volonté, de tous bords confondus, y compris d’origine arabe, finirons par faire la part des choses, pour que nous puissions, ensemble, remettre l’islam à la place qu’il n’aurait jamais du quitter, c’est à dire dans le domaine de la sphère privée, dans le cadre de la stricte application de la laïcité.
    Chacun a le droit de croire et de penser ce qu’il veut chez lui, mais n’impose pas ses croyances aux autres et respecte celle des autres.
    Ce n’est qu’a cette unique et non négociable condition qu’il pourrait y avoir un possible vivre ensemble.
    En ce moment ce n’est pas un  » vivre ensemble » auquel nous assistons, mais à une tentative de prise de pouvoir, déjà commencé et même aboutie dans les lieux perdus de la république et malheureusement quelques fois même, par la faute d’un islam fou c’est un  » mourir ensemble » que nous subissons.

  2. Avatar denise dit :

    merci pour votre article ; je dois dire que ces deux femmes , surtout celle qui m’inspire le plus : Mme Badinter , a mis du temps à réagir à ce qui nous entoure je ne pardonne pas car nous en sommes à un point de non retour , leur peur à elles c’était de faire partie de la gauche caviar et de ne  » pouvoir/vouloir  » en sortir , en parlant , écrivant et agissant plus en amont .
    C’est sans doute ma colère qui parle , mais c ‘est trop facile ! je l’ai déjà dit si des femmes comme elles étaient intervenues plus tôt , nous n’en serions pas là, maintenant le torchon brûle et elles interviennnent !!!

  3. Marcher sur des oeufs Marcher sur des oeufs dit :

    Lettre de Marine : édito n°7
    11 février 2017
    :: https://www.marine2017.fr/2017/02/11/lettre-de-marine-edito-n7/

    Chers amis,

    A l’occasion d’un week-end intense de travail et de rencontres à Lyon, ma campagne a été lancée avec succès et je remercie toutes celles et tous ceux qui ont fait le déplacement ou encore ceux qui nous ont suivis ! J’ai vite entrepris ensuite, vous l’avez remarqué, de partir rendre visite à ceux qui attendent que les candidats à la présidence s’occupent des problèmes des Français.

    J’ai ainsi, mardi, visité trois commissariats de l’Essonne. J’ai pu constater les conditions déplorables dans lesquelles nos policiers travaillent chaque jour. Malheureusement, les mois qui viennent de s’écouler ont été particulièrement terribles pour nos forces de l’ordre, éprouvées par l’horrible attentat de Magnanville et l’attaque odieuse de Viry-Châtillon. Encore une fois, je leur apporte tout mon soutien et je m’engage à augmenter significativement leurs moyens et leurs effectifs (15 000 postes de policiers et gendarmes en plus) mais aussi à leur redonner tout l’appui moral et politique dont ils ont besoin dans l’exercice de leurs missions. Ils sont sur nos territoires les garants de l’ordre républicain : cela leur confère notre entier respect en échange de leur engagement au service de la nation et de leur probité.
    Jeudi, j’ai eu le plaisir de pouvoir développer mes engagements, présentés à Lyon le week-end dernier, dans L’Émission politique de France 2. Je suis heureuse de constater que mes idées intéressent les Français : ce soir-là, l’émission a battu largement son record d’audience et trois millions et demi de personnes l’ont suivie. Les 144 engagements que je prends pour la France sont tous disponibles sur le site internet et l’application de la campagne, http://www.marine2017.fr. Je vous invite à les télécharger sous toutes les formes et à les diffuser largement autour de vous. Ils forment un ensemble solide et cohérent, capable de redresser notre pays pour longtemps, bien loin des propositions farfelues de Benoît Hamon, destructrices de François Fillon ou inexistantes d’Emmanuel Macron.
    Plus que jamais, je vous demande de vous mobiliser pour faire connaître ce projet indispensable au retour de la France au concert des grandes puissances du monde (elle en a les capacités), et au bonheur de nos concitoyens. C’est le projet dont la France a besoin, je le crois sincèrement, et la victoire est devant nous.

    Il ne nous reste plus qu’à nous mobilier et diffuser auprès de tous nos belles idées patriotes. Belle campagne à tous ! Et encore merci !

  4. Avatar PUGNACI T dit :

    La solidarité de Badinter est tant sélective que rare.
    Cette intellectuelle sans entrave ou presque à été quasi mutique quant au grand remplacement des hommes et des femmes et quant aux prémices d’implantation effective de la Charia en France.
    Le consensus mou n’est aucunement une solution ou une rédemption perso et imoralo intello.

  5. Avatar Angora dit :

    Qu elle vienne au FN ou qu’elle la ferme

  6. Avatar OTOOSAN dit :

    Oui, oui, sûrement ….

  7. Avatar xav dit :

    OUF! les intellos commence à réagir.

  8. Avatar NICOLAS F dit :

    Madame Badinter ,fille du publicitaire ET createur de Publicis ,Bleustein-Blanchet est certes une femme de coeur mais elle se la coule douce dans le monde des nantis.
    Elle a beaucoup réfléchi à la place des femmes dans la société et l’identité de la mère dans son livre  » L’amour en plus ».
    Mais les temps ont changé ,elle reste une grande bourgeoise nantie dans sa tour d’ivoire. Et puis elle prend de l’âge,elle a le droit de se reposer.
    On ne voit pas beaucoup d’intellos sur le terrain,ils se méfient de la violence,ils ne voient pas la violence,ils ne veulent pas la voir,c’est pour ainsi dire « pas leur tasse de thé ».
    Et on ne voit pas de successeurs à l’horizon ………

Lire Aussi