A Quimper la police a dû charger les "antifas" !


Quimper. Les CRS chargent les militants… par Letelegramme
Ils étaient 400 à Nantes.

Ils étaient une centaine à Quimper. Et les CRS ont chargé les « antifas » qui avaient, en sus, refusé d’ôter ce qui masquait leur visage.

Est-ce que la proximité des élections amène Cazeneuve-Le Roux à enfin traiter les « antifas » comme ce qu’ils sont, des délinquants fossoyeurs de la liberté d’expression ? Il ne faut pas rêver… Ils dissimulaient tous leurs visages, un seul a été interpellé…

 

La manifestation antifasciste dégénère ce samedi à Quimper.

Ce samedi soir à partir de 19 h, une centaine de militants antifascistes était présente près des halles de Quimper afin de protester contre la tenue d’une conférence animée par Jean-Yves Le Gallou. L’homme a été député européen puis conseiller régional d’Ile-de-France et a migré du Front National vers le MNR. Il est le créateur de la fondation identitaire Polémia.

Gaz lacrymogène et deux interpellations

Un face-à-face a eu lieu avec des militants d’extrême-droite, et des agressions verbales se sont produites. Un peu avant 20 h, le directeur de cabinet du préfet a sommé les deux camps d’ôter ce qui pouvait masquer leurs visages. Seuls les militants d’extrême droite ont obtempéré. Les forces de l’ordre ont alors chargé les militants antifascistes à l’aide de gaz lacrymogène.

Deux interpellations ont eu lieu, l’une pour état d’ivresse et l’autre pour une personne qui dissimulait son visage. Depuis, la situation s’est un peu calmée.

http://www.letelegramme.fr/bretagne/quimper-face-a-face-tendu-entre-militants-d-extreme-droite-et-antifascistes-04-02-2017-11389098.php#closePopUp

 242 total views,  1 views today

image_pdf

10 Commentaires

  1. Pourquoi les appeler « antifas »?
    « proislamistes » ou « promigrants » serait plus adéquat, non?

  2. Chapeau aux CRS, comme aux policiers, en tout cas: Patience à toute épreuve, abnégation, salaires que je suppose dérisoires, haine d’une certaine catégorie de la population et de toute la presse conjointe, mépris des politiques, sans compter celui de la justice prompte à criminaliser le garant de la loi.
    Je ne pourrais pas: Que non.
    Bavure dés la première occasion devant cette horde haineuse de gauchistes.

  3. Larent P. Bien dit, j’apprécie votre commentaire. Qu’en est-il des anarchistes? seraient-ils des moutons du système?

  4. > le directeur de cabinet du préfet a sommé les deux camps d’ôter ce qui pouvait masquer leurs visages. Seuls les militants d’extrême droite ont obtempéré.
    Ah bein ça alors, seuls les nazis ont obéi aux forces de l’ordre républicain ?!
    Des nazis républicains, c’est possible ça ?
    On m’aurait menti ?
    Les anti-fascistes ont agi comme des fascistes, ils ne seraient donc pas démocrates ?
    On m’aurait menti là encore ?
    Mais alors…
    Le nuage de Tchernobyl ne se serait donc pas non plus arrêté à la frontière ?!!!

    • Et l’antifascisme ne serait pas ,lui non plus, une idéologie de paix, d’amour, de tolérance ? Est-ce possible ?
      On nous cache tout, on nous dit rien.

Les commentaires sont fermés.