Non, Trump ne lâche pas Israël, au contraire…

« Trump lâche Israël » : en avant toute la propagande et les mensonges

Que n’avons-nous pas lu concernant le communiqué de la Maison-Blanche sur les constructions en Judée Samarie ! 

Les ennemis d’Israël et les anti-Trump en ont mouillé leurs petites culottes de joie  – elle sèche encore – en prenant connaissance d’un communiqué plutôt banal, mais ils n’ont pas pu s’empêcher de le distordre, le transformer, le triturer jusqu’à en modifier tout le sens.

Des amis m’ont appelé en panique : «Jean-Patrick, Trump a trahi !» «Trump lâche Israël !» «Trump demande l’arrêt de la colonisation et des constructions !»

Leurs cris reflètent les critiques des médias qui s’étalent partout.

Voulez-vous que je vous dise ? Je ne leur en veux pas, à ces journalistes malhonnêtes, d’avoir fabriqué cette fausse info. Je les comprends même.

Un peu d’empathie. Mettez-vous à leur place. Songez à l’immense frustration, au désespoir des journalistes. Ne voyez-vous pas que leur réaction est la douleur des perdants, des humiliés, des giflés par une réalité qu’ils croyaient être en droit d’ignorer ?

Leur contrariété est à son comble, l’échec leur fait broyer du noir, et le réflexe de se raccrocher à n’importe quelle brindille et de la voir grosse comme une poutre pour ne pas se noyer se comprend si bien. Je les comprends en les voyant se noyer. Ainsi se consolent les médias anéantis.

La réalité

Voilà la dépêche telle qu’elle a été publiée par la Maison-Blanche :

«Le désir de l’Amérique pour une paix entre les Israéliens et les Palestiniens est inchangé depuis 50 ans.

Bien que nous ne pensions pas que l’existence des implantations soit une entrave à la paix, la construction de nouvelles implantations, ou l’extension d’implantations existantes au-delà des limites géographiques actuelles, n’aide peut-être pas à atteindre cet objectif.

Ainsi que le Président l’a plusieurs fois exprimé, il espère parvenir à la paix partout au Moyen-Orient.

L’administration Trump n’a pas pris de position officielle sur les activités concernant les implantations, et elle espère continuer les discussions engagées, y compris avec le Premier ministre Netanyahu quand il rencontrera le Président Trump ce mois-çi.»

Capture d’écran 2017-02-04 à 20.45.34

Chacun est libre d’interpréter des propos comme bon lui semble, et les médias ne se sont pas privés de le faire.

Je n’aime pas interpréter les propos des autres. Interpréter permet de faire dire aux gens tout ce que l’on a envie de leur faire dire. Je préfère m’en tenir à ce qu’ils disent vraiment.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Analyser au plus près des mots les points importants contenus dans ce communiqué, voilà ce que je sais faire :

  1. «Nous ne pensons pas que l’existence des implantations soit une entrave à la paix». Le message est clair : les implantations ne sont pas, je répète ne sont pas, selon la Maison-Blanche, un obstacle à la paix.Mais dans ce cas, quel est l’obstacle à la paix ? La réponse se trouve dans ce rappel historique : le conflit a commencé et les Arabes ont déclenché la guerre contre Israël avant que la première pierre d’une construction israélienne jaillisse du sol de la Palestine que les Arabes revendiquent.Notez également que l’ensemble des leaders occidentaux soutiennent la thèse opposée, à savoir que les « colonies » font obstacle à la paix. Et l’ensemble des leaders occidentaux se trompe.
  2. «la construction … où l’extension d’implantations existantes au-delà des limites géographiques actuelles n’aide peut-être pas à atteindre cet objectif». Les deux mots clefs de cette phrase sont  :
    1. les constructions n’aident peut-être pas. Je rappelle à ceux qui aiment entendre ce qu’ils ont envie d’entendre que peut-être pas veut dire : peut-être, ou peut-être pas.
    2. «Au-delà des limites géographiques actuelles» : il n’est plus question de «frontières de 67», terme employé à dessein par les ennemis d’Israël, et qui savent qu’elles n’existent pas (il s’agit des lignes d’armistice de 1948), et surtout, qu’elles excluent du territoire revenant aux Juifs la moitié de la vieille ville y compris le Mur des Lamentations et le quartier juif – entre autres – et mettent l’aéroport international Ben Gurion à distance des roquettes artisanales.
  3. Puis le communiqué met les points sur les i et rappelle que «L’administration Trump n’a pas pris de position officielle sur les activités concernant les implantations».Il faut vous faire un dessin ?L’administration n’a-pas-pris-position.Mes confrères sont bien gentils, mais de «Trump-n’a-pas-pris-position» à «Trump-interdit-les-constructions», il y a un grand écart que je ne suis pas sûr que même la grande Caroline Carlson soit capable de faire.

Je présente mes excuses à l’ensemble de la presse anti-israélienne et anti-Trump : c’était une belle tentative de leur part que de vouloir désinformer les gens, et de faire croire que Trump ne respecte pas sa parole, qu’il a abandonné Israël, et que les Israéliens n’ont que ce qu’ils méritent : ils avaient cru pouvoir faire d’une pierre deux coups, par ma faute ils reçoivent un coup de pierre. L’intox a échoué, je ne leur en veux pas de m’en vouloir.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

http://www.dreuz.info/2017/02/03/trump-lache-israel-et-en-avant-la-propagande-toute/

 34 total views,  1 views today

image_pdf

12 Commentaires

  1. La seule façon d’aimer et de soutenir Israel c’est ce que fait la communauté juive de Montpellier depuis des années : elle organise une Journée pour Jérusalem afin de réaffirmer que:
    1) JERUSALEM (Yerushalaim) est indivisible: la partie Est comme la partie Ouest, le Nord comme le Sud, tout est uni.
    2) JERUSALEM est la capitale éternelle d’Israel et donc de son ‘Etat.
    Trump a affirmé sa volonté d’installer son ambassade à Jérusalem, et tant qu’il n’a pas démenti ce fait, rien ne pourra lui être reproché concernant son attitude de soutien à Israel. Rien.
    Que les gauchos, bobos, islamo-collabos et autres antisémites se le tiennent pour dit.

    • merci de ne pas mettre sur notre site de liens provenant de ce site raciste et antisémite dont les informations sont plus que sujettes à caution, je vous invite à cesser de les lire

      • Russia Today diffuse des informations qui sont plus que sujettes à caution ? Je l’ignorais.
        Il faut croire que, tout comme Soral qui s’obstine à ne voir que li siounistes, vous ne vous focalisez que sur l’islam, chère Christine, au point d’oublier que la France n’est pas que non-musulmane, mais aussi blanche par exemple.

        • Je relaie suffisamment souvent Russia Today ici pour que l’on ne me fasse pas ce procès. Le lien que j’ai refusé n’était pas celui de RT

          • Si vous aviez jeté un œil à l’article auquel renvoyait le lien, vous auriez vu qu’il s’inspirait largement d’une publication de RT…

          • je n’ai pas le temps de cliquer sur tous les liens qu’on m’envoie, vous n’avez pas idée du travail de fou qu’on a ici, donc je supprime d’emblée les articles qui viennent de sites qu’on ne veut pas voir. Par ailleurs il est plus légitime de mettre le lien de l’article originel qu’un autre

  2. Trump ne lâchera jamais Israël, ces propos ont volontairement été dénaturés par les merdias pour faire croire aux anti-Trump que leurs manifestations portent des fruits, et les encourager à persévérer davantage.
    Ces crétins de journaleux, sous la pression des « kényan, Soros, Clinton et Cie » qui les inondent de chêques et d’encre de sang, manquent de neurones, trop atrophiées, à force de recopier des brouillons remis par la mafia mondialiste.
    Trump n’abandonnera jamais Israël, quels que soient les enjeux et les conséquences qui en découleront, il ne renoncera pas non plus à ses projets de transfert de l’Ambassade à Jérusalem, qui prendra le temps nécessaire afin d’assurer sa sécurité.
    Que Trump soutienne ou non Israël ne changera rien aux intentions morbides des musulmans, qui n’ont pour seul objectif, depuis toujours, que de raser Israël de la carte et massacrer sa population, et ce encore plus, depuis que les salopards collabos islamisés de l’UNESCO et ONU se sont corrompus, sacrilège, en islamisant des sites religieux millénaires Juifs pour les rebaptiser avec des noms arabes en leur offrant.
    D’autre part, le tribunal illégal arabes tenu à Paris et conduit par le plus minable des dirigeants Français, sans cojones, se voulait être l’apothéose tant attendue des muzz pour achever Israël, sur les ordres du Kenyan, et ainsi provoquer une guerre terrible au nom justement de cet accord, ratifié par 55 pays muzz et 15 trous du Q de la communauté internationale complices.
    Accord qui n’a pu aboutir concrétement, sans doute grâce à l’intervention de Trump qui devait être investi de ses fonctions 5 jours plus tard.
    Cela prouve bien que l’OCI ne renoncera jamais à vouloir s’approprier, par tous les moyens, le territoire d’Israël, et quoi que fasse ou dise Trump, il n’a aucune part de responsabilité dans les événements passés ou à venir, si ce n’est pour empêcher ce génocide programmée, en apportant tout son soutien indispensable à Israël.
    Et puis, n’oublions pas qu’un lien de sang uni Trump à Israël, sa fille, son gendre et ses petits enfants sont tout aussi Juifs que le peuple d’Israël.

  3. Ils sont toujours bloqués dans l’ancien paradigme, et ils essaient de le faire passer à tout prix, au mépris de la réalité,
    ils veulent tellement continuer à y croire…
    toutefois, c’est particulièrement malhonnête d’annoncer de tels mensonges aux infos

    • S’il vous plaît , je sais ce c’est très dur surtout avec la TV, mais je pense qu’aujourd’hui il faut complètement boycotter les médias officiels ou tout du moins ne les regarder qu’une fois par semaine pour tenter de savoir s’il y a un changement .Pour les journaux , quotidiens , hebdomadaires même chose et lorsqu’on les lit occasionnellement : se munir d’une règle, d’un stylo pour souligner, tout ce qui vous paraît surprenant, tout ce qui ne semble pas coller à la réalité que vous avez sous les yeux et adresser ces articles aux sites de réinfo; Par dessus tout , les sites de réinfos s’ils font déjà peur à la classe politique , ne sont pourtant pas suivis par le gros des Français , donc il faudrait trouver un moyen d’accéder aux infos officielles afin d’y insérer de vrais infos pour ouvrir les yeux de tous ceux qui sont encore endormis. Je ne suis pas assez calée pour savoir comment s’introduire dans les médis officiels .Mais il y a sûrement des personnes qui sauraient le faire …

  4. OUF ! ça va mieux, j’ai eu grand peur hier,
    je ne comprenais rien à ce revirement, ça semblait tellement irréel…
    Merci reuri pour ces éclaircissements,
    donc, le reste, concernant la Russie doit être faux aussi, et l’approbation de Trump à l’ue , itou
    ouf ! quel soulagement, je voyais tous mes espoirs s’envoler, et retour à la case départ,
    cela n’aurait rien présagé de bon pour nous et les élections prochaines,

Les commentaires sont fermés.