Marion Maréchal le Pen dénonce les féministes ringardes qui se taisent devant le voile et Cologne

Voir la video et la transcription de son discours  et des commentaires des autres députés sur Breizh-info

27/01/2017 – 05h30 Paris (Breizh-Info.com) – Jeudi 26 janvier, Marion Maréchal-Le Pen, la jeune députée française, a pris la parole lors de la discussion parlementaire sur  l’extension du délit d’entre à l’IVG.

Fustigeant les « lubies » de « féministes ringardes », la députée du Front National a évoqué les avortements subis, pour cause de précarité financière. « Beaucoup de femmes avortent pour des raisons économiques – 47 % selon un sondage IFOP de 2010. Un choix subi auquel vous n’apportez aucune solution – vous n’en parlez même pas, d’ailleurs.  »

 

Nous vous proposons la retranscription intégrale des échanges par les greffiers de l’Assemblée nationale. On peut notamment y lire les interventions, parfois très violentes, des opposants à Madame Maréchal-Le Pen.

M. le président. La parole est à Mme Marion Maréchal-Le Pen.

Mme Marion Maréchal-Le Pen. Quand je vous écoute, de ce côté-ci de l’hémicycle, je repense à l’adage : qui vit de combattre un ennemi a tout intérêt à le laisser en vie. Pour justifier vos lubies, vous maintenez sous respiration artificielle des combats gagnés depuis longtemps déjà ; vous agitez des menaces qui n’existent pas, des adversaires fantômes. La vérité est que personne aujourd’hui, dans le spectre politique, ne menace la légalité de l’avortement ou son libre accès.

Catherine Coutelle

Mme Catherine Coutelle, rapporteure. C’est vous qui le dites !

Mme Marion Maréchal-Le Pen. C’est vous qui régulièrement, trop régulièrement, réactivez les débats sociétaux, sans doute pour masquer vos lamentables échecs sur le plan économique, et en particulier la situation précaire de beaucoup de femmes et de mamans seules.

M. Gérard Sebaoun. N’enrobez pas le fond de votre pensée !

Mme Marion Maréchal-Le Pen. La réalité, c’est que vous êtes des féministes ringardes, les dinosaures politiques d’un temps soixante-huitard révolu. Aujourd’hui, et c’est heureux, il serait temps de vous en rendre compte, les femmes peuvent voter, travailler ou non, se marier, divorcer, prendre des contraceptifs et avorter si elles le souhaitent.

Ce qui est moins heureux, en revanche, c’est que beaucoup de femmes avortent pour des raisons économiques – 47 % selon un sondage IFOP de 2010. Un choix subi auquel vous n’apportez aucune solution – vous n’en parlez même pas, d’ailleurs. Non, madame le ministre, l’alternative à l’IVG, ce n’est pas uniquement, je vous cite, « une grossesse non désirée menée à son terme ». Cela peut aussi être une femme qui a le bonheur de pouvoir garder un enfant en évitant un avortement subi parce qu’elle a su trouver l’accompagnement et l’encadrement nécessaires. Je vous le dis, et je le pense sincèrement, vous êtes la honte du combat des femmes (Exclamations sur les bancs du groupe socialiste, écologiste et républicain),

Mme Catherine Coutelle, rapporteure. Cela vous va bien !

Mme Marion Maréchal-Le Pen. …obsédée par la couleur du cartable, le sexisme de la grammaire, le jouet rose des Kinder, la répartition du temps de vaisselle dans le couple. Complètement à côté de la plaque, complètement à côté des vraies menaces qui planent aujourd’hui sur la liberté des femmes !

Mme Catherine Coutelle, rapporteure. Heureusement que nous avons mené nos combats pour que vous puissiez être là !

Mme Marion Maréchal-Le Pen. Je note votre silence coupable sur les 1 200 femmes agressées sexuellement en Allemagne à la Saint-Sylvestre par des migrants ; je pense à votre silence sur la charia, la loi islamique qui s’applique aujourd’hui dans certains quartiers de France et qui interdit aux femmes les libertés les plus élémentaires. (Exclamations sur les bancs du groupe socialiste, écologiste et républicain.)

M. Gérard Sebaoun. Allons-y avec les amalgames !

Gérard Sebaoun

Mme Marion Maréchal-Le Pen. Je comprends que cela vous gêne, puisque votre grand champion, Benoît Hamon, voit dans ce grignotage islamiste « la continuation du machisme franchouillard des ouvriers ». Quel aveuglement coupable, pour ne pas dire complice, ou peut-être même électoral…

M. Gérard Sebaoun. Oui, vous êtes facho ! Bien sûr, vous êtes facho ! Évidemment, vous êtes facho !

Mme Marion Maréchal-Le PenVotre aversion pour le patriarcat incarné par le mâle hétérosexuel blanc a conduit beaucoup d’entre vous à la collusion avec toutes les minorités qui partageaient cette aversion, sacrifiant ainsi toute cohérence sur les idées et les combats. Féministes, islamistes, LGBT, même combat ! Et c’est ainsi que celles qui se présentent aujourd’hui comme les garantes du droit des femmes à disposer de leur corps sont les mêmes à défendre leur soumission par le voile et leur marchandisation par les mères porteuses.

M. Pierre Lellouche. Très juste !

M. Gérard Sebaoun. C’est une insulte au Parlement ! C’est scandaleux ! C’est ignoble ! C’est indigne !

Mme Marion Maréchal-Le Pen. N’est-ce pas, madame Lemorton, par exemple ? À ce sujet, serait-il possible de m’éclairer, madame la présidente de la commission ? Quand vous expliquez qu’un enfant souffre que des parents puissent parler de lui comme d’un « accident »,…

Mme Catherine Lemorton, présidente de la commission des affaires sociales. Oui, il me semble.

Catherine Lemorton

Mme Marion Maréchal-Le Pen. …que suggérez-vous ? Qu’il eût mieux valu qu’il soit avorté ? Je ne comprends pas : il va falloir m’expliquer !
Car ne vous en déplaise, et je me permets cette impudeur car elle est de notoriété publique, vous avez devant vous un « accident » qui se vit bien…

M. Gérard Sebaoun. Vous êtes une porteuse de mensonges !

Mme Marion Maréchal-Le Pen. …et qui préfère aujourd’hui être devant vous, à vous dire vos vérités, plutôt que d’avoir été avorté.
Alors, puisque vous en faites le reproche aux hommes élus sur ces bancs, je suis une femme…

Mme Catherine Coutelle, rapporteure. On ne vous voit pas souvent !

Mme Marion Maréchal-Le Pen. …mais je vous le dis, ce texte contre les femmes et contre la liberté d’expression, ce ne sera pas en mon nom !

Mme Catherine Lemorton, présidente de la commission des affaires sociales. Montrez-vous donc, on vous voit peu !

M. Gérard Sebaoun. Vous nous aurez contre vous bien longtemps, n’en doutez pas ! Cinq minutes fascistes suffisent ! (Exclamations sur les bancs du groupe Les Républicains.) Ces propos sont scandaleux !

Nicolas Serrand
Crédit Photos : Gauthier Bouchet / LeCardinal [CC BY 4.0] / Val d’Oise [CC BY-SA 3.0] / Guillaume Paumier [CC BY-SA 3.0]
[cc] Breizh-info.com, 2017 Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

http://www.breizh-info.com/2017/01/27/60666/marion-marechal-le-pen-ivg-avortement-feminisme-assemblee-nationale

 215 total views,  1 views today

image_pdf

24 Commentaires

  1. Pour citer Corneille (le vrai!) : «Je suis jeune*, il est vrai; mais aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années».
    Oserais-je ajouter * « et belle »?

  2. La légalisation à l’avortement pour les femmes dans notre pays et d’autres en Europe, a été programmée de longue date de façon à réduire les naissances des européens pour au contraire laisser les femmes d’origines étrangères (et principalement de toute l’Afrique) pondre comme des poules. C’est un moyen de changement de population faisant partie du plan des mondialistes. L’arrivée massive des migrants est une autre solution pour accélérer le phénomène. Arriver à ce que les peuples se composent de gens soumis et obéissant à l’image des troupeaux à qui on donne à boire et à manger pour survivre. Si nous ne réagissons pas, s’en sera fini de notre existence en tant qu’occidentaux. C’est pour cela que le 1° tour de la présidentielle, Marine doit être élue. Chaque citoyen censé et réaliste, doit en être convaincu et convaincre le maximum de gens de son entourage. Je l’ai déjà écrit, je me répète une fois de plus, si Marine n’est pas élue, nous sommes « foutus ».

    • c’est idiot de parler de la légalisation de l’avortement chez nous comme moyen de réduire les naissances, il y en avait autant quand c’était interdit et ça a été interdit au moment où il y avait peu d’immigration. Je trouve monstrueux que l’on puisse faire un tel rapprochement. Je peux comprendre que l’on soit opposé à l’avortement pour des raisons éthique, philosophique, religieuses etc pas que l’on fasse de tels amalgames.

    • Et à votre avis, il en reste combien, des gens sensés et réalistes? Combien, parmi les endoctrinés et les anesthésiés par nos médias? Combien, parmi les amateurs « d’herbe » et autres produits destinés à « s’éclater »? Lors de la dernière élection présidentielle, en 2012, plus de 9 millions des 46 millions d’inscrits sur les listes électorales ne se sont pas déplacés pour aller voter!
      Si Marine ne triomphe pas cette fois-ci, et si en cas de défaite il n’y a pas un renversement électoral aux législatives, alors Marion Maréchal Le Pen, extrêmement intelligente, restera notre dernier espoir pour 2022…

  3. Elle a très bien parlé et a tout à fait raison.
    Ce qui me choque, ce sont les interventions de ce Sebaoun, qui a le culot de la traiter de facho ? Alors que ce sont lui et toute sa clique qui le sont ?
    Y a des paires de baffes qui se perdent, croyez-moi.

  4. Globalement, vu son jeune âge, Marion MARECHAL-LE-PEN, c’est la classe ! Quel franc parler, quelle vision politique ! A faire rougir de honte tous ceux qui nous gouvernent, qu’ils soient de gauche (beuf) ou de droite !

  5. Bonjour,
    Qu’aucun autre choix que l’avortement ne soit proposée, par idéologie, à une femme en difficulté, c’est là le scandale.
    Les partisans de la justice sociale devraient mobiliser des moyens sociaux pour les femmes en difficulté qui désirent garder leur enfant.
    Ca me semble le b-a ba du socialisme.
    Là aussi la néo-Gauche a trahi.

  6. Je note que Mr Sebaoun est de la lignée Politique de Heydrich qui refusait tout dialogue, et qu’il n’apprécie pas d’entendre la vérité puisqu’il ne veut pas l’écouter.
    Il gagnerait probablement -et nous aussi- à s’exiler en Corée du Nord où le dialogue n’existe pas , ou la parole du Gouvernement vaut plus que de l’or et ou toute critique conduit à l’emprisonnement immédiat dans un Goulag accueillant.

  7. La burga, le hijab, le niqab sont des insultes faites aux femmes, aux jolies filles, à ceux qui les aiment, et à Dieu. Un jour, L’ETERNEL allumera un grand feu sur la terre aussi brillant que le soleil. Sa colère sera ardente. Les uns seront pris, les autres laissés. Prier pour que ce jour n’arrive pas ou soit retardé de beaucoup.

  8. Les islamistes sont comme les singes macaque, ils sautent sur les femmes non voilée pour les violer et les battrent.. C’est plus fort qu’eux. C’est pour cette raison que les femmes et les filles sont voilées, c’est une protection contre les hommes-macaques. La burga protège intégralement le corps de la femme contre les hommes-macaques. Ils sont incapablent de se retenir.

  9. J’apprécie le franc-parler de Marion Maréchal.
    Sur le fond, je pense qu’elle évoque à tort les LGBT, ça n’a pas de rapport direct. Les femmes gay existent aussi, même si elles sont moins nombreuses apparemment que les hommes.
    Pour les mères porteuses, la GPA, c’est aussi à nuancer.
    Le fait est que pour certaines personnes, l’argent n’a pas d’odeur, et il y en aurait sans doute qui accepteraient d’être mères porteuses sans forcément être dans la nécessité. Cela peut être perçue comme une liberté de disposer de son corps.
    Mais dans le contexte actuel, où il est par exemple interdit de vendre son sang, il paraît cohérent qu’on ne puisse pas se livrer non plus à une GPA au moins à titre onéreux. La logique voudrait aussi qu’on ne puisse vendre son corps, donc interdire la prostitution. Ces pratiques me révulsent et je n’ai aucune considération pour les clients qui « paient » le corps d’autrui, mais le fait est qu’on peut y voir une forme de liberté, sauf à présumer une absence de consentement, un aveuglement de la part de qui propose de tels services. J’ai souvent changé d’opinion à ce sujet, mais j’ai tendance maintenant à m’arrêter sur cet avis.
    Il faut toujours se garder de généraliser les observations sociologiques, elles procèdent souvent du cliché, contrairement à une réflexion que l’on construit sur la base d’une doctrine religieuse ou de règles de droit par exemple.
    Il existe aussi des aides pour les parents isolés (pour l’impôt sur le revenu, l’enfant compte pour une part et non une demi-part. Il existe de nombreuses aides sociales aussi dans ce cas (http://www.dossierfamilial.com/sante-social/aide-sociale/quelles-allocations-pour-les-parents-isoles-55391). L’argument économique est donc limité.
    Il faut aussi dire qu’une loi russe vient de passer qui, au nom des valeurs familiales, réduit les sanctions prévues pour un homme qui tabasse une femme. Et ce ne sont pas les musulmans qui l’ont réclamée :
    http://www.lemonde.fr/europe/article/2017/01/26/contre-les-valeurs-occidentales-la-russie-depenalise-les-violences-domestiques_5069197_3214.html
    Bref, il y a sans doute à redire sur le PS, mais le discours anti-minorités des marionistes, ce n’est pas trop ma tasse de thé…

    • Son discours tel que je l’ai compris n’est pas anti-minorités mais anti-incohérence. Ce qu’elle a dit , c’est que la figure honnie, la figure à abattre qui représente le « new frontier » du progressisme est le mâle blanc hétérosexuel.
      Cette figure va donc fédérer trois groupes qui ont peu ou rien en commun.
      Contre le côté mâle, les  » féministes,
      Contre le côté blanc, les islamistes,
      Et contre le côté hétérosexuel, les divers groupes LGBT, or cette coalition est une alliance qui ne tient que par la haine et non par une communauté de vue:
      Les islamistes sont anti féministes et anti LGBT.
      Les feministes devraient, au nom du respect de la femme, dénoncer la marchandisation des utérus voulus par les groupes LGBT dans leur volonté d’enfanter eux aussi et dénoncer les islamistes pour le fait que l’islam, soumission, se traduit aussi par le modèle de vertu qu’est la femme soumise et qui peut être battue ou violée par son marî, plus mariages forcés.
      Les LGBT devraient denoncer les islamistes pour leur volonté shariatique de les trucider.
      Marion n’est donc pas anti minorités dans son discous mais dénonce la veulerie collaborationniste des féministes + LGBT qui n’hésitent pas à collaborer avec le grand méchant loup, dans leur délire « progressiste ».
      Des idiots utiles donc.

      • Il aurait été préférable qu’elle cite des associations précises, des noms précis, car on peut très bien être féministe (pour l’égalité homme femme) et LGBT sans défendre les islamistes.
        Avec de telles déclarations, elle fait fuir du monde, alors qu’il aurait suffi qu’elle dise qu’un vrai féministe devrait s »inquiéter en priorité de l’installation de la loi islamique (charia).
        Marion n’est pas la petite fille de n’importe qui, elle sait que certaines déclarations et comportements sentent le soufre, elle devrait redoubler de vigilance.
        De toute façon, pour dédiaboliser, il aurait fallu changer de parti, opérer une rupture aussi réelle que symbolique, parce que là, on a quand même l’impression d’un mariage de la carpe et du lapin, on essaie de garder quelques vieux frontistes bien réac et d’aller pêcher des républicains pour avoir une majorité. Cela ne peut pas tenir, il faut une cohérence idéologique et les non républicains sont minoritaires de toute façon. Donc larguer les amarres pour de bon avec le vieux FN.

        • Bonjour,
          Oui vous avez raison.
          Ceci dit je trouve que les médias rattachent à tort Marion à ce que vous appelez le « vieux FN ».
          Bien que jouant « réac », elle ne me semble -peut-être que je me trompe- pas du tout donner dans les ignominies passées …
          Je ferai d’ailleurs une distinction entre le côté « réac » à la Marion et le côté anarchiste droitier, sans surmoi, du père Le Pen.

  10. bravo Marion le maréchal le pen une jeune femme qui a des couiles et des tripes elle les a mis a leur propre responsabilité et les violes commis pour les mignards ,elle me plait cette député se n’est pas une traite pour la France comme ses collabos umps verts etc. et franc-maçon il faut continu a enfoncé le couteau dans la plait pour que la gangrène si mette

  11. « Pour justifier vos lubies, vous maintenez sous respiration artificielle des combats gagnés depuis longtemps déjà. »
    Tout est dit et bien dit.
    En élargissant le contexte, comment les dinosaures du PS et les différentes associations antiracistes pourraient elles survivre si les « sauvageont rentraient dans le rang, si les salafistes devenaient laiques ?
    C’est un peu comme les labos pharmaceutiques: Ont ils vraiment intéret à ce que leur clientèle se porte à merveille ?

  12. Excellent discours sans détour ni du politiquement nianiania…Que les hommes au pouvoir viennent prendre des leçons auprès de cette Femme qui incarne tout ce qu’il y a de plus français. Christine, Marion, des Marianne comme on les aime.

  13. Bravo Marion !
    Vous au moins vous êtes une femme digne de ce nom.
    Que ça fait du bien d’entendre des personnes doués de raison et de justice défendre vraiment les femmes. Pas comme ces féministes qui ose prétendre défendre nos femmes alors que leur but, ne vise en réalité qu’à les asservir.

    • Ce qu’on aimerait avoir de telles femmes inspirantes au Québec ! Bonne continuation, Madame Marion Maréchal-Le Pen, dans la nouvelle Libération de la France.

Les commentaires sont fermés.