Valls n'en revient pas : Trump veut appliquer son programme… Du jamais vu en France !

Trump n’en finit pas de les faire trembler… C’est tout le système qui est remis en question. On le savait. Mais il faut apprécier à sa juste valeur la phrase de Valls  «Beaucoup pensaient que Donald Trump, après son élection, allait se calmer», constate Manuel Valls, avant de déplorer : «Mais on a oublié qu’un populiste peut vouloir mettre en œuvre son programme».

Traduisez : il est évident que tous les candidats à la présidentielle, en France, aux Etats-Unis et ailleurs, prennent leurs électeurs pour des enfants (ou pour des cons ? ) et promettent ce qui fait plaisir à ces électeurs, pour se dépêcher de revenir à la « real politique » une fois élu, comptant sur la vie, les 4 ou 5 années à faire pour noyer le poisson, faire diversion et promettre à nouveau à chacun ce qu’il a envie d’entendre.

Ça c’est la logique française, et Valls n’a pas complètement tort, ça marche pas mal depuis quelque 42 ans, malgré les signes d’essoufflement-avertissements donnés par 2002, la non réelection de Sarkozy, celle de Hollande, l’émergence du  FN comme premier parti de FRance.  Il n’a pas tort non plus pour les Etats-Unis qui ont vu des dangers publics se succéder à la tête de l’Etat, Clinton, Obama, Obama réélu et pour un peu la folle et dangereuse Killary. On notera qu’en Europe ça tangue aussi pas mal, Renzi chassé en Italie après un referendum, montée de l’AfD en Allemagne, Orban plus décidé que jamais à dire lui aussi merde à l’Europe et au système, la République tchèque qui se demande si elle va rester en UE….

Et oui, un peu partout le bateau prend l’eau, et ils ne comprennent toujours pas pourquoi, alors qu’ils font des efforts ahurissants depuis des décennies pour empêcher le peuple de changer les choses, traité après traité, Traités de Rome, de Barcelone, de Maastricht, TCE, de Lisbonne… j’en passe et des meilleures. Bref, plus ils interdisent au peuple d’être souverain, plus le peuple désobéit et les jette.

Valls et ses comparses n’en reviennent pas. Tout était bouclé, noyauté, l’école  et les medias avaient pourtant fait leur boulot pour laver le cerveau de Madame Michu et du Beauf du coin et ces imbéciles, malgré les pilules quotidiennes de pasdamalgam, de toujoursplusdeurope, douverturealeautre, desocietemulticulturelle, dehainedesoi, dedesespoirideologique, dedesespoiréconomique… ose encore penser et voter sans obéir aux consignes. Incroyable !

Et, ce qui est doublement incroyable, c’est que l’un du sérail, un élu, et pas n’importe qui, celui de la première puissance mondiale, dit comme le peuple et dit merde au système patiemment construit depuis la fin de la seconde guerre mondiale.

Un seule homme apparaît et le reste du monde est repeuplé.

Trump donne l’espoir à chaque peuple de pouvoir être maître chez lui. Valls en est malade :

une alliance entre «Trump et Poutine, c’est la fin du monde»

Donald Trump a fait une «déclaration de guerre à l’Europe».

Donald Trump «propose tout simplement la dislocation de l’Europe, sur les sujets commerciaux, sur les questions migratoires». Un éventuel accord de libre-échange avec le Royaume-Uni ?«C’est particulièrement grave»

Une alliance entre Russie et Etats-Unis ? «C’est du jamais vu, l’Amérique du Nord est l’alliée de l’Europe».

Mais Valls a réponse a tout : Trump dénonce le libre échange, la politique migratoire ? Alors il faut encore plus d’Europe, encore plus de libre échange, de concurrence, de migrants…

C’est pour cela que Valls et ses rivaux de la primaire socialiste sont définitivement hors du champ électoral, hors du champ politique, comme Hollande.

 

 268 total views,  2 views today

image_pdf

21 Commentaires

  1. De là à dire que « ‘c’est une déclaration de guerre à l’Europe », c’est une dramatisation et une extrapolation dangereuse, et ridicule !!
    Ils n’ont pas encore compris que Trump ne fait pas de sous-entendus, il parle simplement, comme un homme normal, et pas un enflé du cerveau, qui a l’habitude de dire le contraire de ce qu’il veut dire.
    Dire que l’Otan est obsolète, c’est simplement dire que l’Otan est obsolète, et c’est une simple constatation, un fait réel tout bêtement.
    Se débarrasser d’administrations et d’organisations devenues inutiles et qui ne correspondent plus au monde actuel, ça fera un peu de ménage;;;,
    Et ce n’est qu’un début, je pense que Trump nous promet encore qq surprises

  2. En disant qu »‘un populiste peut vouloir mettre en œuvre son programme », il reconnait ouvertement que les autres ne le font pas, en fait, non seulement ils ne le font pas, mais ils ne sont pas censés le faire,
    Est-ce que ce ne serait pas à l’ENA qu’on leur a bien appris à tromper le peuple ??
    Cela fait 40 ans qu’ils nous trompent, 40 ans qu’ils écœurent et éloignent les français de la politique, au point que des milliers de français ne vont plus voter,
    Il serait intéressant de savoir comment on leur apprend à gruger l’électorat dans cette École d’Administration qui les formate tous au même moule.
    Au moins, on appris qu’un candidat populiste a des chances de mettre en œuvre son programme, bien plus qu’un autre candidat sorti du sérail,

  3. Chez nous les candidats sont des menteurs qui une fois élus appliquent les directives de ceux qui gouvernent dans l’ombre , et ça plait aux Français car ça dure depuis pas mal de temps !!

  4. @Christine
    « Un seule homme apparaît et le reste du monde est repeuplé »
    dit Christine.
    Tu as dû te baser sur la fameuse phrase :
    « un seul être vous manque, et tout est dépeuplé « .
    Je ne me souviens plus de qui…
    Un petit coucou entre littéraires.
    Bises et bon courage pour le Nième procès.
    Pierre

  5. Les apparatchiks de Bruxelles ont chaud aux fesses !
    En désavouant la politique de l’Europe au Moyen-Orient, Trump leur apprend brutalement, qu’il ne leur faudra plus compter que sur eux-mêmes,
    Après que la clique Clinton les a entrainés dans des guerres au profit de leurs amis Saoud.
    Tout à coup, ils doivent se sentir tout nus !!!
    Eux qui ont obéi sagement pendant des années, voilà ti pas que leur base de soutien s’effondre, ne laissant derrière elle qu’un gâchis irrécupérable !!!

  6. Et oui Donald n’est toujours pas aux commandes, et ils paniquent déjà !! Il faut dire que leur « europe des élites » n’aura plus le même soutient de l’Oncle Sam que jusqu’à maintenant, alors finit le bon temps, il faut se préparer à sa chute maintenant !!!

  7. Le camp du bien est en plein délire, donc les socialauds sont pour les guerres « préventives » (irak, libye, syrie etc…) qui déstabilisent toute une région, provoquant un tchernobyl d’illégaux . Ils ne voient aucun inconvénient à collaborer avec les saoud et les pires dictatures arabes . Mais qui croient encore ces crapules ?

  8. Manol le chimique ou le valls à deux temps , en rage de la victoire de Donald Trump le pourfendeur du système mondialiste .Valls s’est très bien que la goooche toute va l’avoir profondément dans le fondement (pour rester poli ) , et que le dhimi fillon le candidat du système mondialiste( avec le macron qui sert de rabatteur et qui apportera les voix manquantes au deuxième tour ) risque de se ramasser aussi aux présidentielles , peuple de France ne vous laissez pas berner par les promesses de l’herpés , faîtes confiance à Marine et portez vos voix sur elle aux deux tours .

  9. Ce qui est à craindre avec cette UE c’est que selon les déclaration de Peillon ou Hamon , bref un des nôtre pro-UE, pro-Mondialisation ; qu’il fallait mettre les bouchées doubles, accélérer le processus UE pour ne pas qu’elle meure.
    Ce que je crains, c’est que pour mener ce combat, ce qui est latent dans les cartons de Fraülen Merckel, laquelle n’a pas renoncé à l’adhésion comme membre à part entière de la Turquie. Je pense qu’ils vont s’empresser de dérouler le tapis vert pour l’entrée de ce pays dans l’UE.
    Ils sont capable de toutes les trahisons, ils l’ont déjà montré. Et tant que les nationalistes ne sont pas majoritaire dans cette assemblée d’étoilés ; rien ne s’oppose à eux que les cris mais sans pouvoir aucun effectif.
    Bref, que des cris dans le désert parce que le système en a décidé ainsi et que c’est lui qui définit les règles de la démoniocratie.

  10. J’espère que walls est allergique à Trump et que ça lui donne des boutons, de gros boutons gros comme des furoncles qui l’empêche de dormir, tellement ça gratte. Nos traîtres s’inquiètent, ils ont beau essayer de se plier en deux pour se faire fourrer par l’islam, ils n’arrivent pas à imaginer qu’un Trump vient d’être élu et que le parti de Marine est en passe de gagner. Alors ils mordent, ils crient au scandale et se démènent comme des diables, mais rien n’y fait, les Français ont compris et Marine à toutes ses chances.

  11. Et oui le vent des nations avec l’impultion de D T en leader prend de la force et nos traitres s’inquitent d’ etre jugés dans un temps proche par le peuple.de toute leurs ignominies. Quand aux envois par obama en pologne de soldats 4/7000 pour menacé V P c’est de l’enfumage sans risque de déclanchemet de guerre; Hier soir sur la 3 (gocho) reportage sur le FN + la goche, témoignant d’un esprit neutre (rare) , le souffle du vent positif commence a faire effet.

  12. Vu qu’on a toujours soutenu Trump ici à RR, peut-on juste un moment savourer cette délicieuse revanche sur l’ensemble de la caste médiatico-politique ?
    Et dire, et répéter à tous les défaitistes, à tous ceux qui nous bassinent avec leurs « ça ne sert à rien », « tout est joué d’avance » et « vous n’y arriverez pas » qu’il leur arrive, à eux aussi, de se planter, et lourdement !
    Nous avons eu le Brexit, et nous avons eu Trump, et nous avons eu la victoire militaire de la Russie en Syrie, alors SVP mettez votre « réalisme » dans votre poche, ou plutôt dans les poubelles de l’Histoire, et rejoignez-nous pour des combats d’espoir et de survie !

    • Rappel : Là où il y a une volonté il y a un chemin ! Marine a cette volonté .

      • Oui ,mais ,les américains, ont montré qu’ils en avaient…. Face à eux les français, sont des pleutres gémissant, qui galvaudent leurs votes en laissant en place, des politicards soumis à cette UE pro-arabe. Les « banlieues » ont de beaux jours devant elles…….

  13. -« Manuel Valls, avant de déplorer : «Mais on a oublié qu’un populiste peut vouloir mettre en œuvre son programme».
    Traduisez : il est évident que tous les candidats à la présidentielle, en France, aux Etats-Unis et ailleurs, prennent leurs électeurs pour des enfants (ou pour des cons ? ) et promettent ce qui fait plaisir à ces électeurs, pour se dépêcher de revenir à la « real politique » une fois élu, comptant sur la vie, les 4 ou 5 années à faire pour noyer le poisson, faire diversion et promettre à nouveau à chacun ce qu’il a envie d’entendre. »-
    ____________________________
    Cela veut dire aussi, et c’est très grave , qu’il y a une politique commune internationale ; que ceux qui sont à la tête des pays par des tours de passe-passe ne le sont que parce qu’ils ont été adoubés et propulsés pour mener le programme commun mondial décidé.
    Et c’est pour cela que TOUS CEUX qui s’opposent à cette volonté politique mondialiste sont pouchassés, cassés.
    Donc en effet, leurs promesses ne vont qu’à ceux qui réellement mène cette danse politique internationale, mais certainement pas aux électeurs, aux citoyens de leurs pays respectifs.
    Ce sont des manipulateurs, imposteurs, des ursupateurs, des dictateurs. Ils se servent des partis comme leurres mais en faîte il n’y en a que deux, et un seul qui vaille à leurs yeux, l’autre étant quelquechose qui ne devrait pas être et qui leur échappe : « celui du mondialisme et celui du nationalisme souverainiste ».

  14. Et d’un, Trump a un programme et de deux il veut l’appliquer. Mais ça va pas la tête non? A-t-on jamais vu un politicien avoir des idées et les appliquer! On voit bien que ce n’est qu’un homme d’affaire et pas un politicard. Et de trois, il serait bien foutu de réussir si on le laisse faire. Faut arrêter ça tout de suite, ça risque de se propager. Déjà que les Anglais…

Les commentaires sont fermés.