Bataclan, Nice… Je trouve les victimes survivantes et leurs familles étrangement silencieuses

Certes, je ne suis pas dans la tête des victimes survivantes et de leurs familles… mais je les trouve globalement silencieuses.
Peur de représailles ? Incapacité à analyser la situation ? Le traumatisme est-il tel qu’elles ne parviennent pas à exprimer leur colère et dénoncer l’inacceptable ?

Un survivant ou un proche d’une victime pourrait pourtant rendre un immense service à la collectivité en ouvrant grand sa bouche dans les médias.

« Facile à dire », ou à écrire, peut-être, mais se mettre en colère est plus utile que s’apitoyer sur son sort silencieusement. Crier sa rage pour l’extraire de soi et pour alerter l’opinion publique en se faisant le porte-parole des critiques si abondantes relatives à la politique actuellement menée.
Il doit bien y en avoir qui ont ce tempérament tant le nombre de victimes des divers agressions et attentats de 2015 et 2016 est élevé. Pourquoi ne les entend-on pas ?

Les médias ne demandent-ils pas que cela, tant ils raffolent des « scoops » et autres « boosters » d’audience… à moins que ce soit de leur côté qu’une omerta aurait été décidée ?
France 2 a reçu Jacqueline Sauvage, en dépit de la contestable grâce dont elle a bénéficié :
http://www.francetvinfo.fr/faits-divers/justice-proces/affaire-jacqueline-sauvage/video-jacqueline-sauvage-sur-sa-grace-presidentielle-je-n-en-reviens-toujours-pas_2004965.html
http://www.jeanmarcmorandini.com/article-363306-audiences-jacqueline-sauvage-booste-le-20h-de-france-2-qui-affiche-moins-de-250000-telespectateurs-d-ecart-avec-tf1.html
http://michèle-laure-rassat.fr/blog/?p=267
http://resistancerepublicaine.com/2016/12/29/hollande-lincapable-gracie-jacqueline-sauvage-qui-a-laisse-violer-ses-filles-pendant-des-decennies/
Je n’arrive pas à me résoudre à ce silence de ceux qui ont été touchés directement par le terrorisme, résultat d’une politique inefficace tant de prévention que de répression.
Il y a bien Madame Boissinot qui avait menacé de ne pas payer les impôts de sa fille. Elle souhaiterait, selon les médias, être confrontée à Abdeslam.
Il faut sans doute une force extraordinaire pour faire ce qu’elle a fait et ne pas renoncer à faire entendre sa voix… malgré tous ceux qui l’encouragent à se taire pour « faire son deuil ».
http://france3-regions.francetvinfo.fr/poitou-charentes/attentats-du-13-novembre-impossible-deuil-elisabeth-boissinot-1126071.html
http://resistancerepublicaine.com/2016/05/03/13-novembre-la-declaration-de-la-mere-de-chloe-boissinot-pourrait-etre-le-manifeste-de-la-resistance/
Plus qu’un devoir de parent ou de survivant, c’est un acte de citoyenneté que d’élever la voix pour que cela n’arrive plus jamais.
Envoie-t-on aux survivants et leurs familles des psychologues chargés de leur tenir le langage « vous n’aurez pas ma haine » et les inciter à se taire, ne pas hurler leur colère ?
Un autre discours incite au contraire à exprimer sa colère :

Les vertus de la colère

La colère est souvent considérée comme une émotion négative et de ce fait à éviter. Mais la colère permet aussi de faire valoir ses droits face à des situations d’injustice. Elle est donc utile. Encore faut-il ne pas se laisser envahir par elle et l’exprimer de façon respectueuse

lire la suite ici :

http://www.yathalmann.ch/articles/emotion/peucolere.htm

Lire  ici une autre approche de la colère, libératrice  :
http://www.lautreparole.org/articles/717

 159 total views,  2 views today

image_pdf

32 Commentaires

  1. J’ai pu voir quelques articles dans Nice matin concernant des victimes/survivants. La dernière date….une maman seule qui a eu sa fille de 3 ans décédée lors de cette attaque. a eu sa prestation familiale concernant sa fille supprimée puisque plus d’enfant. ça m’a fait mal dans la chair de lire ça….en fait les rares articles qu’on peut lire sont surtout le fait de vacheries de ce type.

    • la CAF ne fait pas dans l’altruisme sauf pour les familles nombreuses nord-africaines voir africaines tout court!

  2. Cette apathie collective est en effet difficilement concevable. Je ne peux pas croire qu’ils étouffent leur colère, leur souffrance alors qu’ils (victimes et proches) seront marqués à vie. Tout cela nous prouve bien que la censure est bien réelle, et qu’elle a atteint un degré inimaginable.

  3. Il ne serait pas étonnant d’apprendre que, à l’ occasion de la prise en charge par la cellule de crise, sous couvert de soutien psychologique, les proches des victimes se soient fait administrer à leur insu , un traitement neuroleptique, appelé aussi camisole chimique, qui anéantit toute émotion.Cette famille de médicaments fut inventée par des français et largement utilisée dans le bloc soviétique .Les structures hospitalières en distribuent largement aux personnes âgées, transformées en végétaux; inconvénient : Le syndrome malin, effet « indésirable » comme ils disent, et qui se déclare l’été, lors de fortes chaleurs; d’où d’ailleurs l’hécatombe caniculaire de 2003. L’urgentiste Pelloux pourrait en parler longuement, s’il n’avait une enclume sur la langue.Notre système n’a rien à envier aux régimes concentrationnaires ;

    • le traitement de choc: 1 à 2 Tranxène 3000 le matin,1 Zolpidem 8000 le midi et 1 Optalidon en suppositoire le soir au coucher pour la migraine après le JT de 20h sur TF1. Bonne nuit les petits!

  4. une victime a témoigné : le chanteur des eagles of death metal présent sur la scène aux premières loges si j’ose dire, on a vu le résultat: bannis du Bataclan et lynché par les médias collabos
    what else ??
    Circulez y’a rien à dire!!

  5. une question a se poser, combien ont ils touché? Si c’est le cas, une clause de « discretion » voire de silence devait conditionné l’octroi d' »indeminités ». Je n’en sais pas plus, je n’ai pas de preuve, je le soupconne simplement.

  6.  » Je trouve les victimes survivantes et leurs familles étrangement silencieuses  »
    SOUMISSION .

  7. Deux familles avaient porté plainte contre le gouvernement, après le bataclan, et silence total des média, où sont-elles ?
    Que sont-elles devenues ?
    Où en sont leurs plaintes ?
    Ces plaintes ont-elles été classées sans suite ?

  8. Les seules victimes autorisées par la kommandantur place beauvau, sont celles qui glapissent « vous-n’aurez-pas-ma-haine » ou couinent des niaiseries du style « nous-sommes-tous-unis ».

  9. Je suis en quelque sorte moi même un survivant puisque j’étais sur la Prom ce soir là avec mon fils et ma compagne.
    N à eu plus de chance que d’autres et n’avons pas été blessés.
    En tout cas pas dans notre chair.
    Pour le mental, c’est autre chose…
    Je ressens, mon fils ressens une profonde haine de l’islam.
    Ma compagne commence elle aussi à ouvrir les yeux.
    Et ma bouche je l’ouverture à qui veut bien l’entendre et je ne cache ni les idées politiques (qui m’ont valu de perdre quelques »amis (es) » ni ma haine de cette religion.
    Pour le reste, croyez-vous qu’un journaleux s’essaierait à m’interviewer ?
    J’en doute…

    • Pensées pour vous Laurent…. Comment ne pas comprendre votre réaction qui est on ne peut plus saine face à un tel choc traumatique. Quant à être interviewé ? Je crois effectivement qu’il ne faut pas rêver. Je pense que les journalistes (à part les toutous du Système, incapables ou trop peureux pour réfléchir) ont aussi des directives dans ce sens même s’ils ne sont pas d’accord.

  10. C’est pas facile de parler, quand on ne maitrise plus sa vie, et surtout la vie des autres. Tous les sentiments qu’on a en nous sont terrifiants de peur de la perte du contrôle.
    Rien ne sera plus jamais comme avant, c’est fini.

  11. A Maxime : « Envoie-t-on aux survivants et leurs familles des psychologues chargés de leur tenir le langage « vous n’aurez pas ma haine » et les inciter à se taire, ne pas hurler leur colère ? »
    Cher Maxime, j’aime bien vous lire, vous avez des compétences juridiques intéressantes qui permettent de se retrouver un peu dans la jungle des jargons juridiques mais laissez-moi vous dire là, que ce n’est certainement pas le rôle d’un psychologue.
    Un psychologue est neutre, il n’est pas soumis au Système, il est là pour le sujet, pour l’aider à cheminer par lui-même dans les méandres de ce qu’il ressent, heureux quand ce sujet arrive à s’y retrouver avec lui-même et se sentir mieux.
    C’est justement sa non soumission à toute pression extérieure (même s’il peut parfois être contraint de faire avec, au mieux malgré tout, toujours, de son éthique) qui fait qu’il a beaucoup de mal à travailler dans certains lieux où sa parole et surtout les questionnements qu’il peut susciter dérangent.
    N’avez-vous pas remarqué que beaucoup de psychologues s’installent désormais en libéral alors même que ses prestations ne sont pas remboursées par la Sécurité Sociale (parce qu’ils refusent d’être soumis au Médical, tentaculaire et idéalisé en France) ?….. Il y a de bonne raisons.

    • pas de souci, j’aurais dû écrire psychologue entre guillemets… Je n’ai pas l’écriture si facile que cela, je dois beaucoup me relire et il reste toujours des fautes, sans parler des « conneries » que je dois bien sortir de temps en temps aussi…

  12. Il faut un »facteur déclenchant  » !!Un homme de Loi,un Militant anti- Système ,ou un collectif bien informé et soutenu par des signatures Patriotes …etc En l’état actuel de « l’information » et des fuites de plus en plus nombreuses,ce dossier extrêmement grave ,ne peut pas rester sans suites !!! Restons très attentifs et vigilants du déroulement à venir de cette Faute gravissime !!!

  13. Selon moi, le mystére n’existe pas vraiment !
    Est il donc compliqué de déterminer que les médias sélectionnent soigneusement les personnes reconnues en droit de témoigner , c’est à dire précisément des individus qui en dépit du traumatisme immense, conserve une allure publique consensuelle, dépourvue de toute aspérité dangereuse, ou pourrait se glisser un commencement de discours non politiquement correct
    La réalité de cette censure médiatique s’exprime en permanence , quand on constate aisément au combien les personnes pouvant ouvrir la bouche au 20 h de TF1, font preuve d’une platitude et d’une banalité de langage , confinant parfois même à la débilité mentale !
    C’est en vain que l’on attendra devant les caméras , les virulents éclats de voix d’individus dynamiques , sont systématiquement écartés par les responsables de diffusion, au profit de la présentation de personnages les plus falots possibles !
    Un proche en colére d’une innocente victime , pour peu que sa volonté soit assez affirmée , ne peut que se rattraper sur les publications de « Présent » et valeurs actuelles !
    Mais également l’année 2015 et ses drames , nous ont appris comment la plupart des personnes concernées ont énormément de mal à sortir de leur situation de prostration et d’hébétude profonde , les transformant en véritables zombis , incapables de la moindre réaction positive !

    • A UTR, vous dites : « Mais également l’année 2015 et ses drames , nous ont appris comment la plupart des personnes concernées ont énormément de mal à sortir de leur situation de prostration et d’hébétude profonde , les transformant en véritables zombis , incapables de la moindre réaction positive ! »
      Je crois qu’il y a de cela, très certainement, un état de « sidération » en-deçà du verbal. Certains ne sont pas prêts sans doute à mettre des mots sur leur profonde douleur. Déjà, pour mettre des mots, il faut pouvoir le reconnaître comme réel, reconnaître l’effroyable réalité. Je n’imagine même pas la profondeur de leur souffrance tant elle doit être terrible à vivre. Alors parler pour certains ? Pas tout de suite…. Parler, c’est déjà dépasser.
      Quand on voit aussi comment on parle de leurs agresseurs, comment on leur impose des visages qui portent forcément la marque du martyr de leurs proches… alors, comment dépasser ?
      Certains peut-être, aimeraient réagir, se battre, mais comme vous dites, il doit y avoir pressions, précautions pour qu’aucune parole « ne dépasse » , refus des les écouter ou de les entendre s’ils sortent du politiquement correct…
      Quelle horreur….. Je pense bien souvent à eux, même si c’est peu.

  14. Je ne serai pas étonné que les victimes seraient menacés de se taire par nos dictateurs Fascistes aux pouvoirs.
    Ils sont déjà capables de menacer des chefs d’états, alors des simples citoyens du pays.
    On arrive pas à faire une invasion Islamisation de l’Europe sans escroqueries, intimidations et sans manipulation des peuples européens.
    C’est là le caractère Fasciste de nos dirigeants.
    Se taire n’empêche pas le mal de s’étendre.

  15. On ne les entend pas parce qu’on leur donne pas la parole, c’est tout.
    Vous n’y pensez pas voyons, il ne manquerait plus que ça, interroger les familles des victimes!!
    Ces pauvres gens diraient ce qu’ils ont sur le coeur . Et ce n’est pas possible compte tenu du mal que se donnent les médias pour nous manipuler

  16. un seul exemple pour réponse: le père d’une victime du bataclan n’a pas eu le droit de s’exprimer; ses paroles ont été changées.vous devez vous en souvenir car c’est récent.
    les journaux qui aiment les scoops donneraient la parole aux victimes s’ils ne risquaient pas des représailles eux aussi.
    ces jours-ci jp pernaut a parlé au jt de 13heures, d’une agression dont a été victime une équipe de tf1; vous en avez eu beaucoup d’échos?
    les familles de victimes qui peuvent s’exprimer sont TRIEES SUR LE VOLET.
    et n’oubliez pas que à cologne l’an passé la presse a attendu 3 semaines avant de révéler les agressions sexuelles. il y avait bien des journalistes dehors un 31 décembre.

  17. Le silence sera-il récompensé par l’indemnité???
    Le fric toujours le fric mêlé au chantage, aux menaces…allez savoir??
    Les autorités parviennent bien à museler tout un peuple, toute l’Europe même, comment ne pas imaginer qu’ils n’en font pas autant avec eux??

    • Je redoute la justesse de votre analyse. Entre le fric- il permettrait de faire son deuil par une « réparation » matérielle- et les menaces ( il y avait bien quelques muslims dans les victimes et toutes les victimes ne seraient pas solidaires?), le chantage à l’uniformité est roi. C’est exactement ce qui a conduit au oui de Maastricht, et au passage à la trappe du référendum de 2005.. et au Traité de Lisbonne sous Sarkozy, trois ans plus tard. Triste France: C’est ça le syndrome de Stockholm??

    • Leur bulletin de vote pèsera moins lourd dans l’urne que si ces personnes décidaient de soutenir publiquement un candidat à la présidentielle en expliquant leur choix, ou au contraire de s’abstenir en expliquant pourquoi elles ne voient pas d’issue politique actuellement si c’est le cas.
      De plus, là où certains lanceurs d’alerte se trouvent inquiétés judiciairement pour certains propos, on peut penser que les victimes ou leurs familles bénéficieraient d’une certaine immunité de la part des procureurs pour éviter de « faire des vagues » en les poursuivant pour des propos tenus publiquement (puisqu’il est difficile dans ce domaine de cerner la frontière entre le licite et l’illicite, et pour cause ces infractions ne devraient pas exister en droit pénal français vu nos principes constitutionnels…).
      Cela dit, il semble bien que certains se soient déjà manifestés :
      http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2016/07/08/01016-20160708ARTFIG00281-attentats-la-colere-des-parties-civiles-apres-la-reaction-de-cazeneuve.php
      https://www.letemps.ch/monde/2016/09/19/paris-nuages-colere-planent-lhommage-national-aux-victimes-attentats

      • oui certaines se sont sans doute manifestées ; mais sans la presse c’est difficile. et pour ceux qui sont en activité la pression , le chantage à l’emploi doit etre fort car quand on est taxé d’avoir des propos dits d’extreme droiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiite,ou xénophobes, on peut perdre son job.

        • Je crois que c’est tout simplement cela! La presse ne laissera parler personne dans ce sens!!

  18. Exactement la question que je me pose ! Je pense surtout que ces malheureuses familles ne sont pas reçues sur les plateaux tévé et qu’elles sont empêchées de parler, de hurler leur colère, leur révolte, leur indignation ! Sans compter sur les pressions qu’elles doivent subir, voire même les menaces… Je ne sais pas si je pourrais me taire, dans leur cas…me connaissant comme je me connais…!

    • JE SUIS UN PEUT D’ACCORD AVEC VOUS
      Je pense qu’on les a museler pour endire le moins possible
      ou comme je sais que les gens on du mal a réagir, soit ils ont peur de parler
      le systeme est tres fort
      DORMEZ TRANQUILLE BRAVES GENS LA POURRITURE SOCIALISTE VEILLE SUR VOUS;POUR MIEUX VOUS LOLOTISER;

Les commentaires sont fermés.