Droit et chasse.

Moi non plus je n’aime pas la chasse.
J’ai grandi dans une campagne d’ »openfield », où les haies ont été abattues il y a un demi-siècle (en gros), des terres planes où l’on voit un animal de très loin.
Je ne comprends pas l’intérêt que trouvent les chasseurs à tirer sur des bêtes qu’ils y ont eux-mêmes lâchées.
J’ai le souvenir de faisans égarés dans les jardins, qui n’avaient rien de sauvage.
Je ne trouvais pas glorieux de tuer un tel animal.
Cependant, mon grand-père était président d’une association de chasse et n’avait rien d’un sanguinaire.
C’était plutôt quelqu’un de paisible et de très terre-à-terre (pour ne pas dire « pas très évolué »).
A chacun ses plaisirs… et j’étais quand même rassuré quand je passais mes vacances chez mes grands-parents de savoir qu’en cas d’effraction, le voleur serait accueilli comme il se doit par mon grand-père.
De plus, mieux vaut qu’un animal meure ainsi qu’abattu dans un abattoir halal. Au moins, on sait d’où vient la bête, comment elle a été tuée et on évite les risques d’être atteint par la bactérie e. coli.
Les campagnards ont gardé l’habitude de vendre le produit de leur chasse à leurs voisins, amis, connaissances, comme ils se vendent entre eux des oeufs, des légumes, etc. Ce sont des circuits économiques qui relèvent d’une très belle idée de solidarité et la qualité est garantie, puisqu’il ne s’agit pas de nourriture industrielle.
Cela permet de manger d’autres sources de protéines animales que le porc, les escargots, les crustacés et les poissons, auxquels il faut se limiter quand on ne sait pas comment l’animal a été tué.
En outre, le droit de chasse a toujours été associé au droit de propriété.
S’attaquer au droit de chasser, dans la tradition française, c’est s’en prendre à une prérogative inhérente à la propriété.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Droit_de_la_chasse_en_France
Il s’agit de poursuivre la stratégie de désarmement des Français, désarmement économique (réduction des prérogatives attachées à la propriété privée) et politique (neutralisation des capacités de résistance à l’oppression).
Dans le contexte actuel, il faudrait peut-être néanmoins réformer les conditions d’octroi du permis de chasser :
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2088
A ma connaissance, un « radicalisé », comme on dit, ne peut être empêché pour cette seule raison de passer le permis de chasser.
Le principe de précaution devrait être appliqué dans ce domaine aussi.
Le parlement aurait dû s’intéresser à cette question lors du vote des lois contre le terrorisme, selon l’expression consacrée, puisque l’idée de djihad n’apparaît pas dans ces lois.
Elles prennent la précaution de ne pas l’employer, mais on sait bien qu’il s’agit de cela.
Certes, je doute que beaucoup de musulmans chassent.
La chasse est une activité rurale et les musulmans vivent plutôt en ville, si l’on se fie à la visibilité des signes islamiques dans l’espace public.
Cela demeure théoriquement possible, cependant, et leur permet de détenir légalement une arme.

Toujours est-il que renforcer la procédure d’obtention du permis de chasser permettrait au moins de neutraliser des djihadistes, en particulier quand ils sont isolés.

Le bénéfice d’une telle précaution serait sans doute marginal, mais aucun pan du droit ne doit désormais échapper à l’emprise du principe de précaution.

C’est toute la législation qu’il faudrait examiner à cet égard, y compris les branches du droit les plus traditionnelles comme le droit rural, qui encadre le droit de chasser.

Au lieu de cibler la lutte contre le djihad à cet égard, c’est l’ensemble des détenteurs d’armes que la commission européenne a dans son viseur.

http://www.euractiv.fr/section/priorites-ue-2020/news/la-commission-ferraille-contre-des-lobbys-virulents-sur-les-armes-a-feu/
La France est le principal pays à vouloir faire aboutir les ambitions européennes dans ce domaine, selon la même source.

Il paraît cependant que les « cités » regorgent d’armes, sans que les personnes qui y ont accès détiennent le permis de chasser… ni soient inquiétées.

http://archive.francesoir.fr/actualite/societe/armes-guerre-se-sont-democratisees-dans-cites-61273.html

Ce devrait être la priorité gouvernementale. Il faut y envoyer l’armée. L’idéologie de l’excuse chère aux gauchistes désarme la France à cet égard.
Le réarmement de la République devra être aussi idéologique pour que le vrai problème soit traité et résolu.

 230 total views,  1 views today

image_pdf

18 Commentaires

  1. Personnellement, je ne suis pas chasseur, bien qu’ayant passé le permis de chasse au fusil qui était nécessaire pour pouvoir chasser à l’arc.
    Durant quelques années, dans ma jeunesse, je chassais le sanglier à l’arc.
    Mais je n’ai jamais rien tué.
    En revanche cela m’a permis de passer des journées exhalantes, dans cette ambiance chasse, réunion de copains le matin à l’aube, la grande cheminée qui crépite,le casse croûte partagé, la marche dans une belle nature,les chiens qui courent en aboyant, le gibier qui passe et qu’on ne tire pas, parce que c’est un cerf, ou un sanglier femelle suitée, le gros solitaire qui vous vient droit dessus et qu’on rate parce qu’on a froid et qu’on a pas la bonne allonge (armement habituel de l’arc)
    Ceci étant dit, j’aimerais savoir si toutes ces belles âmes qui sont anti chasse, sont végétariennes?
    Parce qu’il me semble que la moindre des logiques, lorsqu’on milite pour la cause animale, ce serait de ne pas manger de viande, car s’il y a bien une mort atroce pour les animaux, c’est celle des abattoirs devenue encore plus ignoble depuis que nos gouvernants imbéciles et corrompus ont autorisé l’ abattage halal.
    Enfin, il est important de savoir que les règles du combat n’ont pas changé:
    Fixation, contournement, assault.
    Ainsi lorsque vous serez en ambuscade avec votre pauvre fusil de chasse à deux coups,vous serez obligés de rentrer la tête dans les épaules parce qu’en face deux ou trois mitraillettes vous innonderons de ballles et lorsque le tir ennemi s’arrêtera vous mourrez d’un coup de lame dans le dos donné par l’assaillant que vous n’aurez pas vu arriver.
    Sauf à monter des ambuscades avec des centaines de fusils pour couvrir tous les angles, mais ça c’est pas gagné.
    C’est pour cela que si nous ne réglons pas le compte de l’islam par les urnes en 2017, lorsque nous nous déciderons à prendre les armes ce sera uniquement pour défendre notre peau, parce que les autres auront commencé la chasse au juifs et aux chrétiens, et là ce sera beaucoup trop tard.
    Seuls nous ne pourrons pas nous en sortir, il faudra que les américains ou les russes, peut être même les deux, viennent à notre secours.
    Parfois, je me demande s’il ne serait pas prudent de sortir de l’Europe et de s’amarrer à la Fédération de Russie.
    Nous avons gardé la peur de la Russie communiste,mais elle ne l’est plus.
    Il faut peut être que nous changions de logiciel et soyons pragmatiques en nous rapprochant de ceux qui combattent le même ennemi que nous.
    Or s’il y en a un qui veut la peau de l’islam c’est bien Putine.
    ( j’ai assisté à une conférence de Pierre Sergent qui disait que Putine se considérait comme le défenseur des chrétiens d’occident et que les bombardiers russes étaient bénis par un pope avant de décoller)
    Notre  » grand stratège » fanfan 1er est trop mou du bulbe pour comprendre çà,
    Lui qui tape sur la Russie avec son embargo qui ruine nos agriculteurs et ne cesse de vouloir protéger les opposants au régime Syriens qui ne peuvent qu’être des islamistes.

  2. Pour répondre a Olivia , a la fin de l’article http://resistancerepublicaine.com/2016/12/10/mais-bon-sang-laissez-les-chasseurs-tranquilles/ je dis bien qu’il y a des cons de partout même chez les chasseurs j’en conviens ! mais ce n’est pas une raison pour généraliser , contrairement a l’image répandue par certains et en particulier les anti-chasse la grande majorité des chasseurs ne sont pas des êtres immondes assoiffés de sang et de cadavres . En ce qui concerne les cas que vous citez je ne connais pas tous les tenants de l’affaire , mais je serais toutefois très étonné que les fautifs ne soient pas sanctionnés si les faits se sont bien passés comme cela est écrit . En effet il existe une police de la chasse http://www.oncfs.gouv.fr/Police-de-lenvironnement-et-de-la-chasse-ru567 et je vous garantis qu’ils ne sont vraiment pas complaisants avec les contrevenants , ils sont armés et ont le droit de pratiquer la fouille au corps , on ne me l’a pas raconté ça m’est arrivé personnellement , vérification des munitions et contrôle des carniers justement pour s’assurer de l’absence d’espèces protégées . La gendarmerie est également compétente a mener une enquête suite aux évènements que vous citez et je peux vous garantir que les peines prononcées par les tribunaux ne donnent pas envie de recommencer , il vaut mieux vendre de la drogue . En ce qui concerne les accidents de chasse http://www.oncfs.gouv.fr/Chasser-dans-les-regles-ru18/Bilan-des-accidents-de-chasse-2015-2016-news1867 10 victimes et la plupart sont des chasseurs , il est vrai que deux victimes sont des non chasseurs et c’est a déplorer bien évidemment . Dans le même temps les accidents domestiques tuent 20000 personnes et la route tue a peu prés 3500 personnes par an , ne parlons pas des morts dues a la drogue ou a l’alcool . Il faudrait donc interdire les autos , les motos ( j’ai été blessé grièvement et subi plusieurs interventions chirurgicales ) les avions , les gazinières , les bouilloires , le vin …etc …..etc…Les anti chasse a force de vociférer contre les chasseurs finiront par être entendus nous le savons et cela a déjà commencé , d’année en année le temps de chasse se réduit comme une peau de chagrin tout comme les territoires , ça sera tellement mieux quand tout sera recouvert de béton et de macadam !! mais au moins il n’y aura plus de chasse , elle aura disparue comme nombre des traditions de France , et c’est ce que désirent ceux qui sont aux manettes ! Je ne cherche a convaincre personne j’ai passé l’âge et je n’ai plus de temps a perdre , j’ai voulu donner mon avis c’est tout , moi aussi je n’aime pas certaines choses qui me déplaisent fortement et qui font la joie des autres mais je respecte leur choix et leur façon de vivre .

  3. je partage le sentiment de patriote sur la caricature de la chasse !
    parcequ »il existe des types assez cons pour tirer du faisan de panier ( voir les chasses des hauts fonctionnaires ) on caricature tous les chasseurs ;
    c’est oublier que le fond est constitué de ces chasses dites banales ou le paysan et son ami font le tour de leur village à la recherche d’un bien hypothétique perdreau . en réalité chasser pour la plupart des gens = promener le chien.
    Quand à la chasse au chien courant que j’ai pratiqué cela veut dire des heures sans bouger à écouter la forêt …. voir passer un lièvre … ou même une biche ( ne pas tirer) et tout cela jusqu’à la tombée de la nuit bien souvent pour rien si ce n’est un bon bol d’air

  4. Nous aurons bien besoin des chasseurs , pour nous apprendre à tirer quand ce
    sera le moment.

  5. Il ne faut pas oublier que les grands herbivores (cerfs, chevreuils, sangliers etc.) n’ont plus de prédateurs. Les hommes les ont éliminés car ils faisaient aussi partie de leur ordinaire (bête du Gévaudan) au même titre que les animaux d’élevage. Si l’on interdit la chasse les grands herbivores sauvages vont se multiplier et comme ils ne sont pas plus bête que le consommateur moyen qui va dans les grandes surfaces ils vont se nourrir au plus simple, donc dans les cultures. A l’heure actuelle les ravages fait aux cultures sont payé par les chasseurs. Plus de chasseurs plus d’indemnisations, ce sont les agriculteurs qui vont être content. Il faudra donc trouver un autre moyen pour réguler les population comme l’ont fait les anglais après avoir interdit la chasse. Il a fallu engager des chasseurs professionnels qui tuent les animaux à la demande des autorités. Ils ont donc remplacé des gents qui payaient un droit de chasse (le permis), une cotisation à une association, leur équipement, leur véhicule, leurs cartouches et faisaient ainsi tourner une économie par des fonctionnaires à qui ils faut tout payer plus leur paye et ce sur le dos des contribuables pour le même résultat : tuer des animaux en surnombre par rapport à ce que la nature peut supporter sans la présence de prédateurs naturel. Quel beau résultat.

  6. Mais nous avons une arme redoutable contre nos tirants, LA BOU GIE. Et d’ ailleur un bon conseil, lorsque vous vous retrouvez devant l’ un d entre-eux , vous lui dites :  » stop, pas d’amalgame « , et là peut-être vous laissera t’ il la vie. Ou alors vous lui présentez votre carte du PS, ça marche aussi… Ah l’ autruche quel bel animal !… Il était une fois………

  7. Je viens de voir le commentaire d’Olivia blanche que je salue et je lui pose une question : Avez vous été personnellement confrontée un jour a des chasseurs ayant le comportement que vous décrivez dans votre commentaire , clôtures cisaillées , fusillade nourrie et balles qui sifflent de tous cotés , propriétaire des lieux allongé au sol afin d’éviter les shrapnels …………..enfin c’est le Vietnam !! Je doute que vous ayez un jour assisté a ce que vous décrivez , vous devriez faire confiance a vos yeux et un peu moins a vos oreilles . Vous avez décidé d’être anti chasse et vous comme d’autres avez décidé de tout faire contre cette tradition et nous imposer votre façon de vivre , mais nous n’avons pas forcement envie de vivre comme vous , de pratiquer les mêmes loisirs que vous , de lire et regarder les mêmes choses que vous , les chasseurs ont le droit d’exister . Vous les accusez d’appropriation de la nature alors que la chasse est ouverte 3 mois et demi par an et de plus les chasseurs étaient là bien avant les amateurs de vtt et de jogging pour qui la forêt et les collines sont ouvertes toute l’année . Il est fort possible qu’ un jour on nous supprime la chasse mais attention …..après ce sera quoi ??? interdiction de quoi ?? ça commencera par les chasseurs et les anti chasse auront gagné …..pour le moment ….parce qu’un jour ils vont subir la même chose …on va interdire aux  » interdiseurs  » .

    • à PATRIOTE : bonjour, j’espère qu’il n’est pas trop tard pour vous répondre et clore la polémique. Vous ne me convaincrez pas et je ne vous convaincrai pas non plus. Toutefois, bien qu’avouant ne pas avoir été confrontée, personnellement, aux cas cités, je vous invite à lire les msg ci-dessous. Je souligne quand même que les auteurs de ces pétitions ne peuvent être soupçonnés de fausses déclarations car cela entraînerait de lourdes condamnations pour eux :
      Auteur : Jean-François Billey
      Créé le 01/12/2016
      Mise à jour de la pétition
      À l’attention : du Président de l’assemblée nationale et Président du sénat
      Habitant depuis plus de 40 ans sur une commune du sud du département du Cher, je dois me défendre seul pour préserver ma vie et ma tranquillité face aux abus de la chasse. Je ne suis pas le seul dans ce cas de figure.
      Ma propriété en friche à mon arrivée était le terrain de chasse de tous ceux qui connaissaient l’endroit, giboyeux à l’époque. Donc gare aux plombs. Face à l’impossibilité de faire respecter le lieu, une solution temporaire a été trouvée par la mise en réserve de chasse de la fédération départementale.
      Une année, un droit de chasse à cour à été affermé à un équipage dans la forêt domaniale voisine. Chasseurs, chevaux et chiens envahissaient régulièrement ma propriété officiellement en réserve de chasse.
      Ceci à cessé après avoir stoppé sans violence un cavalier pour enfin avoir une discussion avec les responsables de la chasse et convenir que la forêt étant trop petite, le gibier sortait sur les propriétés voisines et en le poursuivant il y avait abus.
      En passant les détails : mes fils téléphoniques coupés à plusieurs reprises, mes toitures, les vitres de mes fenêtres et moi-même arrosés de plombs en retombées, disparition de plusieurs chats. J’en ai à l’époque fait part à la gendarmerie du canton.
      Une réserve d’eau a été créée après mon arrivée à 15 mètres de mes bâtiments et à 50 mètres de mon habitation. Réserve mise en conformité depuis l’inondation de ma propriété et suite à mon intervention. Cet étang est l’endroit privilégié de toutes les équipes de chasseurs qui se sont succédé. Bonjour les plombs
      Premier contact avec les derniers actionnaires, ‘’salut les gars attention on n’est pas des sangliers ». « Pas de souci rien à craindre ». « Vous, vous ne tuer pas les chats, j’en ai trois attention ». « Non ! Non ! Ha ! Sauf si ils sont bronzés héhéhé ! »
      Hélas, comme leurs prédécesseurs coups de feu souvent le soir 2 heures après le coucher du soleil. (Autorisé par la loi) même à proximité des habitations. Plombs sur mes toitures, et redoublement des tirs après avoir manifesté mon mécontentement. Nombreux coups de trompe sois disant pour appeler les chiens, Je n’ai pas vu de chien !
      Chez-moi, en vérifiant avec mon amie mes clôtures électriques entourant mes prairies, une balle a sifflé à moins d’un mètre de nos oreilles. Balle mortelle à plusieurs kilomètres tirée à environs 200 mètres par un chasseur qui après un prompt demi tour visait un chevreuil fuyant vers chez moi. Nous devons dire STOP aux abus de la chasse.
      Une tentative de conciliation avec le propriétaire de l’étang, ses chasseurs et moi. Comme à l’habitude, eu jamais ce sont de bons chasseurs, en reconnaissant tout de même que les autres, ceux de leur groupe pouvaient avoir fait ça. Pour eux, par sécurité je devrais m’habiller avec des couleurs qui ne ressemblent pas à celles du gibier, le noir pour les sangliers, le chamois pour les biches et chevreuils. Ils me conseillent vivement de porter chez moi une veste rouge comme la leur. Pour les plombs sur mes toitures, l’un d’entre eux est couvreur donc pas de soucis et je suis un emmerdeur parce que je rouspète, ce sont les plus gênés qui s’en vont et je vais avoir affaire à eux. Quel comportement mesquin et lamentable.
      Tous ensemble disons leur STOP ! Tous les ans il y a des morts et de nombreux blessés (10 morts l‘année passée), proportionnellement presque autant que sur la route, ou là on prend des mesures draconiennes. Sans compter toutes les espèces protégées et les animaux domestiques (vaches, chevaux, chats, chiens…) tués ou blessés.
      Si vous êtes convaincu que l’objet de cette pétition vous concerne, qu’il faut changer la loi, notamment interdire l’utilisation d’armes de guerre avec un simple permis de chasser. Signer et faites signer cette pétition pour que la législation évolue, pour limiter au maximum tous ces abus.
      PEUR sur MASSIEU
      Auteur : Equidés Balle perdue
      Créé le 20/11/2016
      À l’attention : de Moniseur le Président de la chasse et Monsieur le Maire de Massieu
      PETITION pour une suspension des battues à proximité des habitations et des zones d’élevage.
      Héros, cheval en pleine forme a fait l’objet d’un impact par balle le Samedi 29 Octobre 2016 au niveau d’un membre. Compte tenu de la gravité de sa blessure, il a été euthanasié quelques heures plus tard.
      Promeneurs, randonneurs, cueilleurs de champignons, vététistes, sportifs, cavaliers, scolaires, et autre usagers des espaces du territoire communal, ont le droit de vivre et de pratiquer leur loisir en toute sécurité et sérénité, sans que pèsent sur eux les menaces d’une seule activité, la pratique de la chasse qui chaque année, en France, provoque des dizaines d’accidents dont un nombre élevé s’avère mortel. Ce cheval en a été la victime il y a 10 jours.
      Nous vous demandons donc, de prendre des mesures efficaces impératives pour pallier à ce problème de sécurité et d’inégalité,
      – en établissant une suspension immédiate des battues sur le territoire communal au nom du principe de précaution.
      – En organisant en amont des groupes de travail comprenant l’ensemble des parties prenantes (habitants éleveurs, chasseurs…) pour élaborer un cadre restrictif réglementaire de la pratique de l’usage de la chasse dans le cadre du droit à la libre circulation en sécurité au sein des espaces publiques et privés de la commune : les niveaux de risques devraient être analysés.
      Il y a urgence pour la sécurité humaine, celle des animaux domestiques.
      HOMMAGE à HEROS : ce cheval qui avait fait la fierté des ses propriétaires, l’admiration des spectateurs dans ses nombreux concours, et l’attendrissement des promeneurs à la Davière avait le droit de continuer sa « retraite paisiblement »
      Je ne doute pas que vous soyez un chasseur « honnête », loin de ces excès. Mais je compte sur votre honnêteté, justement, pour reconnaître que les abus de la chasse ne sont pas un mythe. Par ailleurs, vous parlez de loisirs. Je me permets de conclure en vous donnant mon sentiment : je trouve surprenant, irréaliste, que le droit de « tuer » soit assimilé à un loisir…
      Au plaisir de vous retrouver et de vous lire sur des sujets patriotiques.

  8. Laissons les chasseurs tranquilles, c’est pour beaucoup une passion, j’ai été chasseur, mais çà ne m’emballait pas, je me suis reconverti depuis longtemps dans la pêche, donc l’utilité des chasseurs, je la vois à plus ou moins long terme, ils possèdent souvent 2 voire 3 fusils comme mes amis ou mon cousin, si j’ai besoin d’un fusil un jour je saurai ou aller, je n’aurai pas besoin d’aller dévaliser une armurerie puisque légalement je n’ai pas le droit d’en posséder un.

  9. Les armes stockées dans les cités ne sont pas une légende elles sont là!! elles existent !! tout le monde le sait ! certains les ont vu et ce ne sont pas des fusils de chasse ce sont des fusils d’assaut , des AK 47 en grande majorité https://fr.wikipedia.org/wiki/AK-47 . Pour revenir a la chasse je voudrais savoir si Maxime a un jour participé a une journée de chasse , il décrit cela comme un vaste tir sur cible alors que c’est très loin d’être le cas . La plupart du temps les chasseurs marchent pendant des heures , parcourent des kilomètres et reviennent bredouilles sans avoir tiré la moindre cartouche ou restent postés pendant des heures pour rien au cours des battues , les chiens poursuivent le gibier également pendants des heures la plupart de temps sans résultat , vous voyez on est loin du grand carnage sanguinaire que décrivent certains . La chasse est attaquée la plupart du temps par des personnes qui ne savent même pas de quoi ils parlent , ils sont contre la chasse c’est tout !!!!! et ont décidé d’emmerder ceux qui la pratiquent et de tout faire pour l’interdire , pour certains ils n’ont jamais mis les pieds dans la garrigue ou une forêt , comme ceux qui ont décidé de réintroduire l’ours dans une région ou son habitat a totalement disparu , ceux là aussi habitent a Paris et prennent des décisions sans être confrontés aux conséquences qu’elles amènent bien évidemment . Chacun est libre d’occuper son temps libre a une passion , un sport , voyager , ou tout simplement a rester devant la télévision a regarder les nombreuses conneries abrutissantes qu’elle diffuse , alors laissez les chasseurs tranquilles ils ne sont pas vos ennemis , vous vous trompez de cible !

    • Exact, il ne faut pas confondre chasseur et viandard !
      Un chasseur est très souvent écologiste sans le dire, il ne va pas défier avec des pancartes parmi les bobos qui ne sortent de leur agglomération qu’en convois sur les autoroutes, lui connaît la faune et la flore autrement que dans les livres et sur le net !

  10. Et depuis quand les délinquants s encombrent ils d’ autorisation. La volonté de nos dirigeants est seulement de nous empêcher de nous défendre afin de pouvoir attiser notre peur et nous soumettre à tout accepter, d’ ailleur c’est bien Walls qui a affirmé que nous devons nous y faire et vivre avec le terrorisme, il affirme aussi que la France est en guerre, mais refuse la résistance et aussi la légitime défense, ( enfin tout dépend du quel côté nous sommes . ). Pour gagner la bataille nos dirigeants sont prêt à tout : à inhiber le peuple par tous les moyens TVjavel , loi, taxes, mensonges d’ histoire, moyens de défense. Et cela se ressent jusque dans les urnes, combien n’ osent ils pas franchir la ligne car tellement repliés sur eux-mêmes .

  11. Maxime, votre commentaire est inspiré par la Sagesse. Je suis d’accord sur bien des points avec vous.
    Dans le post initial, qui motive votre réaction aujourd’hui, j’ai retenu que de nombreux contributeurs évoquent le problème de la prolifération du sanglier et de la nécessité de le réguler. Or, ce qui provoque ma colère envers les chasseurs se sont les abus, non pas tant de la chasse elle-même, que des tueries perpétrées contre des animaux « NON COMMESTIBLES » !
    Patriote a été « consterné » par mes commentaires, mais les exemples cités sont « réels » – et affligeants. Je n’ai rien inventé. Je peux apporter des preuves de ce que j’avance : – les chasseurs qui pénètrent dans une propriété privée, cisaillent les clôtures pour chasser sur le terrain, le propriétaire qui craint de recevoir une balle perdue parce que ça pétarade de tous côtés, alors qu’il est chez lui ! Quant à l’autre exemple : les incitations criminelles, de la part d’un Président d’une Fédération de Chasse, de tirer sur des espèces protégées, j’en détiens également la preuve.
    Ces excès et abus sont connus de nos gouvernements successifs, au même titre que les plaintes des citoyens, promeneurs du dimanche excédés, confiscation de la Nature au profit des chasseurs, et j’en passe. Et les associations qui luttent, depuis des décennies, pour faire interdire, non pas la chasse, mais ces abus, connaissent la raison du « laisser faire » par nos édiles. En effet, les autorités considèrent – ou considéraient – que pour : « certains êtres peu évolués » – tirer sur des animaux sans défense était un moindre mal, une « soupape de sécurité », qui empêchait les actes fous contre les humains, tels ceux d’un forcené…
    Il faut donc accepter l’idée que des animaux innocents servent de bouc émissaires à des pulsions maladives de la part de certains détenteurs du permis de chasse !
    Alors : restauration de la Nature, abreuvoirs, surveillance des bois et forêts pour limiter les feux de forêt, sont le côté « Honorable », acceptable, visible, des chasseurs.
    Pour conclure : les gouvernants, bien avant d’acheter la paix sociale dans les cités, en étant laxistes à un point de non retour, ont eu pour politique le « laisser faire » à l’égard de beaucoup trop de chasseurs.
    Cette politique participe d’un même principe de lâcheté, celui de tourner le dos aux responsabilités qui incombent à ceux qui détiennent le Pouvoir.
    Or, personnellement, à un animal mort, je préfère un animal vivant, à un renard mort je préfère un renard vivant !
    Personnellement, je préfère le spectacle de la Vie à celui de la mort.
    Personnellement, je préfère une Culture de Vie à une Culture qui prône le martyre et la mort et c’est pourquoi je combats l’islam.
    Nb : non je n’aligne pas la Chasse et les chasseurs sur le djihad et le djihadisme.

  12. Je suis en train de constituer un dossier pour passer mon permis de chasse.
    Je n’ai pas l’intention de tuer ces pauvres bêtes qui ne m’ont rien fait, mais avoir le droit de posséder un fusil.

  13. Tout ça n’est qu’un prétexte pour confisquer les armes des Français de souche pour permettre aux envahisseurs d’envahir, de piller, de voler, de violer sans courir le moindre risque afin de favoriser le grand remplacement par la terreur qui se met doucement en place.

    • Ils savent très bien qu’une guerre civile arrivera mais ne veulent surtout pas que les autochtones puissent gagner la partie. Ils préparent donc le terrain pour que ça aille dans ce sens.

    • Il n’est pas nécessaire d’avoir des armes genre « fusil », les survivalistes le savent très bien, car en ville il ne sera pas nécessaire de voir au-delà de 100/150 m, c’est la portée d’une flèche.
      — La chasse est une activité rurale et les musulmans vivent plutôt en ville, si l’on se fie à la visibilité des signes islamiques dans l’espace public —
      C’est de moins en moins vrai, des villages peu peuplés voient de plus en plus de musulmans venir s’y installer, une famille avec de nombreux enfants, une 2e femme et sa marmaille, puis une autre famille pareille, et ainsi e suite ; ensuite c’est l’escalade : demande de mosquée, commerces dédiés, etc., les habitants historiques deviennent peu à peu minoritaires et font tache au point qu’ils deviennent indésirables !
      Préparons-nous à la Toussaint Blanche !

  14. Avant de s’occuper des chasseurs les abrutis qui nous gouvernent seraient plus inspirés de chercher dans les zones inondées par les kalashs , rpg 7 engins explosifs en tout genre , mines , munitions anti-chars …..etc et j’en passe ! Un vrai arsenal de guerre pour la faire bientôt chez nous . Pauvre cons de gouvernants .

Les commentaires sont fermés.