Polémique en Algérie : un ministre demande aux femmes mariées de reverser leur salaire à l’Etat

Le ministre algérien en charge du Droit des femmes a suscité un tollé après avoir déclaré que les Algériennes mariées et ayant un travail devraient reverser leur salaire entier à l’Etat, actuellement victime d’une importante crise financière.

«Nous, les femmes cadres, avons des maris qui subviennent à nos besoins. Nous pouvons aider notre pays qui a assuré notre éducation et nous a donné la chance de faire carrière. Lui céder la totalité de nos salaires serait la moindre des choses», a affirmé le ministre algérien de la Solidarité nationale, de la famille et de la condition féminine, Mounia Meslem, à la chaîne El Bilad TV le 30 novembre.

Alors que l’Algérie fait face à une importante crise financière due à la chute des cours du pétrole, cette responsable politique a proposé d’être la première à renoncer à son salaire, proposant aux autres citoyennes de faire de même «en signe de solidarité» pour le pays, comme le rapporte le site d’information Tout sur l’Algérie.

La solution proposée par Mounia Meslem n’a pas plu à tout le monde sur les réseaux sociaux, plusieurs femmes y voyant une atteinte à leurs droits fondamentaux.

capture-decran-2016-12-01-a-19-04-48

«Message qui vient du passé» ou encore «nouveau type d’esclavage», a-t-on pu lire parmi les réactions sur les réseaux sociaux.

«Ça aurait pu être un article du Gorafi mais non», a commenté une autre internaute.

En Algérie, ce n’est pas la première fois que la question du droit des femmes fait l’objet de polémiques. En septembre, une enquête avait été ouverte par le ministère de l’Education nationale sur une affaire de lycéennes non-voilées, qui auraient été refoulées à l’entrée de leur lycée le jour de la rentrée des classes. Démentie par les autorités, l’information avait alors suscité un vif débat sur le droit des femmes à ne pas arborer le foulard.

Par ailleurs, toujours en septembre, l’ONG de défense des droits de l’homme Amnesty International avait mis en garde face à l’augmentation des violences faites aux femmes après la mort d’une Algérienne brûlée vive.

https://francais.rt.com/international/29971-algerie-ministre-condition-feminine-demande-femmes-mariees-reverser-salaire-etat

 112 total views,  1 views today

image_pdf

15 Commentaires

  1. Si les français n’avaient pas trouvé le pétrole et organiser son extraction et son exploitation, que resterait -il de l’Algérie après 50 ans d’indépendance ?
    Nada, même avec ça , ils sont incapables de gérer….
    Il est urgentissime de fermer nos frontières.
    Pou eux, un conseil sympa et gratuit STÉRILISATION DES BOUCS !
    Et là, on remarque une fois de plus, le peu de considération accordé aux femmes, des moitiés d’homme , quoi ….

  2. L’argent du pétrole et du gaz, une fois re-distribué et non plus détourné par les voyous du régime, devrait régler le problème…

  3. ça gaze pas fort en Algérie, la rente s’effondre, la jeunesse très nombreuse ne va pas tarder à franchir la Méditerranée.Le Camp des Saints, c’est par où?

  4. C’est bien fait l’algérie ne produit rien, car ils sont incapable de produire quelques chose. Sans le pétrole ils n’ont que du sable à bouffer. Le seul moment ou l’algérie était riche c’est pendant l’occupation Française. Maintenant qu’ils se démerdent, moi je ne les plains pas. Miam miam bon sable, bande de cons.

    • « qu’ils se démerdent.. » oui je veux bien, mais plus ils seront dans la merde, plus ils ont prévu de venir EUX AUSSI en FRANCE.
      Plus les Turcs et leurs 3 millions de faux réfugiés, ça va faire beaucoup….

    • et encore cest les francais qui fore les puits et lesgisement sinon ils auraient encore sur leurs bourricots ces taches

  5. et les maris seraient d’accord ???? deux salaires dans un ménage c’est mieux que un seul. Dans un ménage digne de ce nom les décisions se prennent à 2. Quelle proposition idiote si elle idôlatre son patron qu’elle se sacrifie toute seule, et puis qu’elle se rassure l’état sait très bien piquer dans la poche du peuple si cela devient trop sérieux.

  6. Nous avons nos propres problèmes et ma seule réponse est :  » chacun sa merde  » en 62 nous avons divorcé qu’ils nous oublient tous et qu’ils vivent comme ils le veulent sans venir nous emmerder point a la ligne . Si ils ont bouffé l’argent du pétrole et que maintenant ils sont dans la merde qu’ils retroussent leurs manches et se mettent au boulot comme le font de nombreux habitants sur le pourtour de la méditerranée , la France avant 62 a montré que l’on pouvait sortir d’importantes richesses de ce pays , si ils ont été assez cons pour chasser ceux qui la fabriquaient cette richesse alors maintenant ils assument .moi c’est ni chaud ni froid .

  7. une crise financiere? impossible dans un pays gere par allah ou tous les habitants vivent dans des palais vetus de soie et couverts d or

  8. «  »Alors que l’Algérie fait face à une importante crise financière due à la chute des cours du pétrole
    Bigre !
    qu’ est ce que ça va etre quand y en aura plus….
    ce bitroule qui leur permet de faire les kakous aujourd’ hui, ce qui me console c’est qu il sera la cause de leur disparition…
    ils ont tout misé sur lui….et, en bons Mahométans, incapables d’ en profiter pour se diversifier, pour explorer d’ autres sources de revenus, d’ autres profits
    cons comme il ont réussi a l’ être, je me souviens de l’ époque de Boum/boum, qui avait lancé l’ Algérie dans des usines a produite du ….uanium? non! Iridium ? non ! cuivre ? Non !!!
    pour produire …………………….du Fer ! mort de rire..les super cons!!
    comme les hommes des Alpes, la civilisation de la Tène, qui avait découvert le FER !!!!
    il y a 30.000 ans
    et même « nos ancêtres les Gaulois » ils savaient obtenir du fer!! ce qui les rendait invincibles par rapport aux autres peuples qui en étaient restés au bronze!!
    fabuleux algériens!!
    ils auraient pu inventer le fil a couper le couscous

  9. La valeur de la femme dans l’islam,autre exemple: une esclave.L’esclave travaille pour rien. Les adeptes du chamelier,ils sont pas au courant que l’esclavage a été aboli ,ils sont au courant de rien ,l’algérie nous a mis dehors ,nous on s’excuse,on les invite chez nous ,on leur donne les allocs, en 2016 LA MINISTRE DU CHAMEAU ASSIMILé sort ce truc :la femme doit donner l’argent de son travail,pas l’homme :la femme. Et on a ce genre de cerveau lymbique chez nous,pardon,ce cerveau de bique.

  10. Elle est folle
    Qu’ils commencent à faire le ménage de leur corruption, qui est endémique. Ils n’auront plus besoin du salaire de leurs femmes.

Les commentaires sont fermés.