Dans le train entre Paris et Mantes-la-Jolie, il ne fait pas bon être un "sale Blanc"

» la haine à nos trousses  » ( Chant des Partisans )
Encore un excellent article de Benoît Rayski :

Je suis un client fidèle, et surtout captif, de la SNCF. Mais vu ses performances parfaitement médiocres, je la quitterais volontiers pour un car – Macron. À Évreux où je réside, il n’y en a pas : ce n’est pas une grande ville. Le train reste ainsi, et pour moi, un moyen de transport obligé. Je fais donc des Évreux-Paris et des Paris- Évreux comme on va à l’abattoir.

J’exagère un peu. Mon chemin de croix ne concerne que les TER qui, avant d’arriver à Évreux, marquent un arrêt à Mantes-la-Jolie. Les Intercités, eux, filent direct jusqu’à Évreux : voyage paisible garanti. Je privilégie évidemment ces trains-là. Mais en fonction de mon agenda, je suis parfois contraint d’emprunter un TER.

Et là, jusqu’à Mantes-la-Jolie, la découverte, pour ne pas dire l’aventure, est au rendez-vous. Des mots comme « vivre ensemble » prennent corps. L’expression « mixité sociale » (oui, on doit dire « sociale » !) se fait chair. Au pittoresque de la population voyageuse, il faut ajouter un argument non négligeable. Il n’est pas nécessaire sur ce trajet d’acheter son billet. En effet, les contrôleurs ne se montrent presque pas. Ils n’ont pas envie de se faire insulter et de se faire démonter la gueule…

Il y a un mois, pendant un trajet Paris-Mantes-la-Jolie, j’ai été violemment bousculé. J’ai protesté. On m’a rétorqué : « Ta gueule, sale Blanc !« . Ils étaient quatre. Soutenus silencieusement par la majorité du wagon, et j’étais seul. Je n’ai rien dit. Et on s’est gentiment abstenu de me frapper.

 Il y a deux jours, manque de pot, j’ai de nouveau emprunté un TER. Suite à une défaillance informatique de la SNCF, le train s’est arrêté pendant une trentaine de minutes dans une petite gare. Je suis descendu sur le quai pour fumer une cigarette. Sur ma place, j’avais laissé ma valise. Quand je suis remonté, mon bagage était par terre, et une jeune fille noire avait pris sa place. Les voisins avaient entrepris de lui expliquer que cette place était occupée. En la priant poliment de se lever.

Elle le fit en hurlant : « Vous me chassez parce que je suis une Noire !« . Passant près d’elle, je lui fis remarquer que la couleur de sa peau n’était nullement en cause. Et que je souhaitais juste récupérer mon siège. J’aurais mieux fait de me taire. On me signifia aussitôt que j’étais un « fils de pute » et un « enculé de Blanc« . Un incident somme toute banal mais qui est révélateur d’une véritable charge de haine de certains à l’égard d’autres qui ne leur ressemblent pas.

Mais qui est responsable ? Qui est coupable de l' »enculé de blanc » lancé par la jeune fille du train ? Qui lui a fabriqué une mentalité faite de haine et de ressentiment ? Qui lui a appris que le Blanc, le Français, était détestable ? La faute au racisme, à notre racine ? Allons. La France est le pays le moins raciste du monde. C’est bien chez nous qu’on compte le plus de mariages mixtes (unions entre des hommes et des femmes de différentes origines, de différentes races ou couleurs).

Non, la jeune fille du train n’est pas coupable. Des journaux, des associations, des Ligue des droits de l’Homme, des Conseil représentatif des associations noires de France, des SOS Racisme lui ont enfoncé dans la tête qu’elle était une victime. Et que mieux valait pour elle ne pas rester un agneau et devenir un loup. Alors instruite par ce bréviaire de la haine, elle hurle comme les loups.

À ce sujet me revient une histoire éclairante racontée par Victor Klemperer. Ce dernier, un intellectuel juif berlinois, portait l’étoile jaune sous Hitler. Il avait un ami chrétien et plutôt antinazi, Hans, qui lui proposa d’aller voir le film Le Juif Süss, un des sommets de l’abjection antisémite hitlérienne. Ébranlé par les images des horreurs imputées aux Juifs, Hans s’adressa à Klemperer à la fin de la séance : « Vous avez dû quand même faire bien du mal pour qu’on vous haïsse autant ?« . Ainsi se forgent les pires des passions haineuses. Et nous, quel mal avons-nous fait pour que la jeune fille du train nous haïsse autant ?

 
 

Benoît Rayski 

 http://www.atlantico.fr/decryptage/dans-train-entre-paris-et-mantes-jolie-ne-fait-pas-bon-etre-sale-blanc-2893731.html#pB0bDqgukPXLfXtE.99

 28 total views,  1 views today

image_pdf

14 Commentaires

  1. 1.361 personnes vont être accueillies dans le cadre du projet « hébergement citoyen » présenté mercredi par la ministre du Logement, Emmanuelle Cosse, pour soutenir « cette France bienveillante » et souhaitant permettre aux réfugiés « de se construire un avenir en France ».(1)
    Ces réfugiés seront hébergés « à titre gratuit » ou « selon une participation définie en fonction de leurs ressources », dans des logements comportant « au moins une chambre privative ».
    Les familles s’engagent « pour une durée minimum de trois mois et jusqu’à un an »,(2) avec pour rôle de « participer à l’insertion » (3) du réfugié. (…) (Centre Presse Aveyron)
    [NdCL] Or comme nous le savons tous sur ce site, la plupart des « réfugiés » (ou plutôt migrants) sont de culture musulmane et de langue anglaise.
    Quelqu’un peut-il nous expliquer:
    (1) comment en trois mois (2) comprendre le Français pour s’assurer un avenir et ;
    (3) ces particuliers bénévoles ont-ils déjà réussi à insérer un de nos chômeur ?
    Pour se construire un avenir en France (voir -(1)-) certaines de nos têtes blondes doivent suivre plusieurs années de formation.
    Constatant la jeunesse des migrants Africains et pour avoir pratiqué dans des bureaux d’étude, ce n’est pas en trois mois ni même un an que l’on apprend, en français, les normes et les calculs de résistance et stabilité des constructions.
    Cette pensée est motivée par les ouï-dire sur les plateaux TV que la plupart des migrants étaient diplômés.

    • ben oui … je connais une portugaise en France depuis plus de 15ans qui ne sait tjrs pas écrire et presque lire le Français, il y a aussi le DESIR d’ apprendre alors pensez vous bien que ces Africains venus d’une autre planète …

  2. les ter chez nous dans le sud est c’est la meme choses ! les contrôleurs ne les contrôles meme plus , par contre nous ils nous contrôles. marre de cette lacheté . nous devons etre plus solidaires entre français et ne plus laissé passé ça . trop longtemps que cela dure . les patrouilles des identitaires c’étais une bonne idée , je ne sais pas si ils en font encore?

  3. Hé oui et inutile d’aller porter plainte pour propos racistes (même avec des témoins) quand un noir ou un arabe vous traite de « sales blanc » ou de « sale français ». Le dossier est systématiquement classé sans suite. Par contre si vous vous étiez permis de répondre un peu plus durement à cette jeune noire là vous seriez déjà devant un tribunal correctionnel à la suite de plaintes venant de toutes sortes d’associations anti-racistsme plus nauséabondes les unes que les autres et très probablement sévèrement condamné.

    • qu’est ce qui empèche quelqu’un ou plusieurs de faire une association anti raciste blancs ? il y a l’AGRIF mais je ne sais si elle intervient pour des délits au quotidien …sinon voilà , il faut le faire .., vous verrez alors que cela changera , la nature a horreur du vide !! c’est sûr qu’il faut apprendre à être vicelare mais au bout d’un moment on doit pouvoir connaitre toutes les ficelles ..

      • il faut 5 années d’existence pour qu’une association ait le droit de porter plainte, RR peut le faire cest dans nos statuts et nous avons les 5 ans d’existence

  4. http://soutien67.free.fr/histoire/pages/moyen_age/islam.htm:
    Mahomet est rejeté par sa tribu parce qu’il menace la religion traditionnelle!
    Ainsi, pour les musulmans, la guerre est autorisée si elle permet de défendre ou de DIFFUSER L’ISLAM : c’est le djihad, la « guerre sainte ».
    si le berger laisse entrer le loup dans la bergerie, par nature, il dévorera les moutons. le berger a fait le mal. le loup ne fait que suivre son instinct,qu’importe où il se trouve, ses origine l’emporte et, d’un mouton, jamais il n’en fera un ami, un allié.
    les traitres européens qui se sont arrogé leurs salaires sur le dos des nations qu’elles ont volé aux peuples qui n’ont, pour la plupart, pas encore saisi la tromperie monumentale, ont laissé entrer le musulman, armé par nature de sa soumission à un islam destructeur de ce qui ne le représente pas, donc, ev 75% de la population mondiale, et ainsi, sans réfléchir, par un endoctrinement islamiste rodé depuis l’an 611 qui lui laisse à croire que c’est sa nature, il détruit et ne fera jamais de l’autre un ami,un allié.

    • bien dit le patriotes les globalistes le savent et ils va y avoire beaucoup de morts les blancs vont payer cet kabales organises la faute a notre racine chretienes et notre dieu une guerre protestantes et religieuses une stbarthelemies en cour orchestres et financer par des assioc ong communautaires des agents doubles ingerences pour detruires des racines quels hait aversion incompatibilites haine racistes destations dun peuples francais qui les a loges nouries investies des sommmes hort normes dans ses banliers mies a sac et reconstruits financer par les petits racistes qui non pa leures couleures de peau et a present ils tuent flik enfants et adultes francais devenue des souffres douleures ils veulent la soumission et la france

  5. Sans compter que cette ligne de train est depuis plusieurs mois la cible de saboteurs, qui place des objets lourds en béton sur les voies.

  6. Je connais ce train, une partie de ma famille vit à Vernon, en Normandie. 50 minutes de train jusqu’à Paris Saint Lazare.
    Il y a peu, je devais aller travailler à St-Denis pendant une semaine, j’ai donc pris le pli d’aller chez ma famille, plutôt que de prendre une chambre d’hôtel hors de prix à Paris.
    En une semaine de temps, j’ai été témoin de 2 agressions verbales, et d’un manque de savoir-vivre criant (on laisse descendre les gens avant de monter non ? Ce n’est qu’un exemple), bousculade, commentaires désoblligeant, agression verbale d’un controleur par une Rom, suivie de près par son ami.
    Effectivement, sur les trains qui ne s’arrêtent pas à Mantes La Jolie et que j’ai eu la chance de prendre, aucun problème.

  7. Comme je plains sincèrement tous ceux qui n’ont pas d’autre choix que de se confronter aux nouveaux français bien plus racistes que les blancs et qui eux ne risquent aucune poursuite judiciaire pour leurs propos et actes anti blancs.
    Je ne comprends pas tous les étrangers qui doivent être dans une grande souffrance de vivre à nos côtés alors qu’ils nous haïssent autant et qui malgré tout restent dans NOTRE pays si froid, si discriminant, si rance, si raciste….. alors qu’ils seraient tellement mieux entourés des leurs sur les terres de leur ancêtres.

    • oui mais la bas quand tu ne fais rien tu n as ……………………RIEN voila la tres tres grande difference

  8. Ahhhh!
    Mantes la Pourrie et son Val Bourré
    bourré de toute l’ infection du monde…
    celui qui n’ y a jamais mis les pieds ne PEUT pas comprendre, ni imaginer
    Trappes et ses « merisiers » c’est un peu Neuilly-Passy-Auteuil a coté
    la dernière fois ou j’ y suis passé c’ était il y a quinze ans…la savane ! avec ses nombreux fauves planqués partout…une bonne centaine de nationalités, une quantité effroyable de chomeurs, d’ assistés, d’ allocataires, bref: de gais branleurs
    terrifiant !

Les commentaires sont fermés.