500 kgs de Cannabis à Saint-Denis : deux agents municipaux impliqués, des bouddhistes ?

Publié le 18 novembre 2016 - par - 7 commentaires

Allez!! cadeau pour savourer votre ouiquende

Cannabis dans le centre technique municipal de St-Denis : la mairie lance une procédure disciplinaire
La mairie de Saint-Denis a annoncé, vendredi, engager une procédure disciplinaire à l’encontre de deux agents municipaux suite à la saisie de 500 kilos de cannabis dans un local technique municipal.

La mairie de Saint-Denis a lancé une procédure disciplinaire vendredi 18 novembre, à l’encontre des deux agents municipaux impliqués dans la saisie de drogue hier soir. 500 kilos de cannabis ont été découverts dans un camion qui entrait dans le centre technique municipal.

Les personnes interpellées sont le gardien du centre âgé de 36 ans, un autre employé municipal âgé de 30 ans, le conducteur du camion (59 ans) et le conducteur de la voiture « ouvreuse », qui guidait le camion (28 ans). L’un des agents municipaux interpellés est déjà connu des services de police pour trafic de stupéfiants. La drogue se trouvait dans un camion en provenance de l’Espagne. Le véhicule a été arrêté alors qu’il entrait dans les locaux du centre technique municipal.

Le local aurait déjà servi pour des faits similaires

Selon l’adjointe au maire de Saint-Denis, chargée des bâtiments municipaux, « les polices et les douanes avaient déjà vu ce camion venir dans le quartier ». Fabienne Soulas indique aussi que l’un des agents municipaux interpellés avait été visé par une perquisition policière dans ce même lieu fin 2015. Cette perquisition n’avait donné lieu à aucune saisie.

Les agents avaient ces activités « en dehors de leurs fonctions », poursuit l’adjointe. Toute la difficulté est de faire la différence entre leurs activités dans le cadre du travail ou sur le lieu de travail et la vie privée. Il n’y avait pas de responsable hiérarchique au moment des faits, (…) en complet décalage avec les horaires de travail ».

Les deux agents risquent la révocation. Selon une source proche du dossier, le centre technique municipal aurait déjà servi, par le passé, de lieu de transit pour la drogue.

Je sais déjà les noms des 4 délinquants employés par la mairie coco de Saint-Denis et capable de planquer une demi-tonne de Hasch dans les locaux municipaux.

Mais je ne vous les dirai pas…

Le Maire c’est un rouge qui accroche au fronton de « sa » mairie les portraits de terroristes palestiniens dont il fait des citoyens d’ honneur comme le Barghouti condamné à quelques siècles de prison.

Faut bien flatter l’ électorat basané de ce brave coco….c’est tellement chouette d’ être le Maire… n’est ce pas, Monsieur le Maire ?? Possible que ce soit un complot de la droite pour vous discréditer ?

Ah! au fait, les délinquants risquent gros quand même :

« Les deux agents risquent la révocation

Bah! On les recasera comme vigiles à la Basilique toute proche… D’autant que la Municipalité  a pris la peine de préciser qu’ils étaient presque blancs comme neige puisqu’ils faisaient leur trafic en-dehors des heures de travail….

Print Friendly, PDF & Email

7 réponses à “500 kgs de Cannabis à Saint-Denis : deux agents municipaux impliqués, des bouddhistes ?”

  1. Avatar patriote dit :

    Oui sûrement des bouddhistes !! pour mieux maitriser la méditation je pense ! La méditation est très en vogue de nos jours , surtout dans ce coin ….ahhh !!…..la méditation …c’est quelque chose quand même !!! http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/saint-denis-plus-de-150-kilos-de-cannabis-et-des-armes-de-guerre-saisis-7783573223 c’est sûrement Firmin Benoit et Anatole qui vendent de quoi méditer et qui se trimbalent avec le 9 mm !!!!!!

  2. Beate Beate dit :

    En 2008, mon dentiste m’avait dit que selon un de ses proches (un ancien du Ministère de l’intérieur) la mairie de Saint-Denis était en train d’être conquise par les gangsters arabo-musulmans des citées. En effet, la mairie avait décidé d’embaucher du personnel au cœur de la racaille des citées afin d’avoir un contact dans les zones de non-droit de Saint-Denis et essayer de retrouver une influence dans ces quartiers. Mais cela ne se déroula pas comme la marie avait prévu, bien au contraire, c’est la racaille arabo-musulmane qui avait pris de l’emprise sur la mairie.
    Depuis 2008, les gangsters arabo-musulmans ont du faire du chemin au sein de la mairie.

    • Avatar Louis dit :

      Bonsoir Beate

      C’est exactement ce qu’il se passe au niveau national.
      En se compromettant avec ce « milieu », l’état espère garder un contact privilégié avec le terrain, acquérir des voix, tout en préservant la paix sociale.

      Ce qu’ils n’ont pas compris c’est que c’est tout l’inverse qu’ils récoltent.
      Non seulement leur clientèle ne montre aucune reconnaissance, mais surtout elle n’en sera que toujours plus gourmande, avide, capricieuse, et répondra par la violence au moindre refus.

      La tolérance zéro et la fermeté la plus implacable est le seul langage que respectera cette « population ».
      De ces graves erreurs, de cette corruption, les plus exposés ne seront pas les politiques mais la population, et au final les institutions, enfin la liberté elle-même.

  3. frejusien frejusien dit :

    ah ! je savais bien que les cocos étaient cul et chemise avec les cacas muzz !

  4. Avatar DUVAL Maxime dit :

    Dans la rubrique « économies parallèles »,

    De celles qui font tenir le système et voir la vie « en rose » en Bretagne; les dealers subventionnés de la pensée unique. Les rédactions salles de shoot de la bien-pensance :

    http://www.breizh-info.com/2016/11/18/53323/ouest-france-telegramme-subventions-presse-2015

  5. Avatar gillic dit :

    L’ « équipe des feuilles » se diversifie !!! Dans le 93, ils appellent cela la polyvalence !!! Mdr …..

  6. Avatar David dit :

    Des bouddhistes de confession arabique!!!

Lire Aussi