Hollande, avec ses "petites phrases", essaie de reconquérir les Sans-dents qui le haïssent

Je crois qu’il ne faut pas sous-estimer le triste sire. Il ne fait rien d’autre que préparer 2017. La preuve ? Il a répondu à de fort longues interviews qui ont abouti à 6 livres différents sur lui, sa Présidence… et qui sortent ou vont sortir avant les élections.

Or, le machiavélique Hollande, s’il est flemmard et incapable, est tout de même bon à une chose,  monter des traquenards, imaginer des coups de billard à 10 bandes… Il excelle, même, à ce jeu.

Je disais hier à quel point il avait brouillé, à dessein, le message, avec le voile.
http://resistancerepublicaine.com/2016/10/11/hollande-a-tue-marianne-definitivement-en-la-liant-a-limage-dune-femme-voilee/
Mais il a fait de même avec nombre de sujets et nombre de corporations…

Les joueurs de foot ? Karim Benzema ? « Moralement, ce n’est pas un exemple. » Les Bleus ? « Il y a les gars des cités, sans références, sans valeurs, partis trop tôt de la France. Dénonciation d’une « communautarisation » à l’œuvre selon lui en équipe de France, du comportement de « gosses mal éduqués devenus vedettes richissimes »… L’occupant de l’Elysée découvre tout à coup que les supporters de foot-ball, spectateurs français ne se reconnaissent pas dans un Benzema, dans un Ribéry faisant sa prière au milieu du stade, dans des vedettes musulmanes imposant le halal à toute l’équipe . Et le voici qui crie : « moi aussi « ! 

Les magistrats et procureurs ?  Parlant de la justice, il glisse : « Cette institution, qui est une institution de lâcheté… Parce que c’est quand même ça, tous ces procureurs, tous ces hauts magistrats, on se planque, on joue les vertueux… On n’aime pas le politique. » Pour quelqu’un qui n’a pas réagi très vertement au Mur des Cons et qui a accueilli l’appel à voter pour lui venant du Syndicat de la Magistrature, c’est peu dire qu’il n’a pas la reconnaissance du ventre… Il semble bien que, malgré les verdicts ahurissants que nous dénonçons à longueur d’année sur notre site, malgré ce qui est de toute évidence une justice à deux vitesses, malgré la préférence étrangère qui complaît apparemment à Hollande, Taubira et Urvoas, Hollande n’est pas content. Hollande est déçu… Sans doute espérait-il que la justice mettrait hors d’état de se présenter une Marine Le Pen, un Nicolas Sarkozy… en vain. 

Quant aux deux plus hauts magistrats de France,  ils sont vexés. Hollande n’avait même pas eu à donner de consignes aux magistrats, juges et procureurs étant le plus souvent, trop souvent, dans l’air du temps…

Nous avons fait paraître plus de 200 articles sur la Justice malade de notre pays...

http://resistancerepublicaine.com/category/justice/

Néanmoins Hollande refuse de s’expliquer, de s’excuser. Pourquoi ? Et si c’était, à nouveau, pour essayer de récupérer quelques voix auprès des Sans-dents, qui vont retenir de ce galimatias que, comme eux, Hollande n’est pas content de la justice ?

L’islam ? « Il y a un problème avec l’islam. Ce n’est pas l’islam qui pose un problème dans le sens où ce serait une religion qui serait dangereuse en elle-même, mais parce qu’elle veut s’affirmer comme une religion dans la République. Après, ce qui peut poser un problème, c’est si les musulmans ne dénoncent pas les actes de radicalisation, si les imams se comportent de manière antirépublicaine. Incapable et ignare Hollande. Il ne connaît rien  à l’islam et ne cherche pas le connaître. Il dit tout et son contraire, pour noyer le poisson, comme d’habitude. Il a juste médité et préparé la phrase choc : Il y a un problème avec l’islam. Parce que c’est ce qui restera dans la mémoire des Sans-dents qui zappent à la télé et n’approfondissent pas les choses. Forcément. Ils doivent se lever de bonne heure et trimer pour nourrir leur nichée, eux.

L’immigration ? Gérard Davet et Fabrice Lhomme rapportent également avoir demandé à François Hollande, « de manière volontairement provocatrice », s’il trouvait qu’il y avait trop d’immigration en France. La réponse a été à la hauteur du ton de la question. « Je pense qu’il y a trop d’arrivées, d’immigration qui ne devrait pas être là.« . Encore la petite phrase qui ressemble à celle des Sans-dents, et Hollande n’est pas dérangé par le fait que depuis 4 ans il fait exactement le contraire de ce qu’il dit… Un peu comme s’il se présentait en roi d’une monarchie constitutionnelle, sans pouvoir, sans poids, et que le vrai chef, Valls, en l’occurrence était responsable de ce que l’on pourrait reprocher au quinquennat… Hollande court derrière les sans-dents en criant « moi aussi » sur tous les sujets !

Bref, ce Président d’Opérette a passé des centaines d’heures à répondre aux questions de journalistes afin de pouvoir, par l’intermédiaire de leur livre, crier aux Français : « moi aussi ! »Moi non plus je n’aime pas le communautarisme, moi aussi je trouve qu’il y a trop d’immigration, moi aussi je trouve que le voile est un problème, moi aussi je trouve que l’islam est un problème… Et une fois qu’il a crié les mots clé, il noie tout cela dans un verbiage contradictoire et insignifiant, qui lui permettra toujours de retomber sur ses pieds.

On peut raisonnablement penser que le seul domaine où Hollande est sincère, c’est quand il parle des juges, pas fichus de mettre hors d’état de lui nuire ses principaux concurrents et qui gardent en leurs rangs des procureurs et magistrats intègres, comme celui qui a refusé de prendre la plainte de Cazeneuve contre Riposte laïque et l’a contraint à verser 4500 euros de caution…

Pour le reste, Hollande nous hait et nous méprise. Et il hait la France. Il vient de le montrer à nouveau.

Je crois bien aussi qu’il se hait et se méprise aussi. Ceci explique peut-être cela.

Nous, nous aimons la France mais nous haïssons Hollande. Il faut le lui dire, il faut qu’il continue de souffrir, il faut qu’il sache qu’il n’est pas aimé.

Enfin, pour parfaire le portrait du conducteur de scooter, que penser d’un zozo sans pudeur qui livre les sentiments de sa compagne du moment au mépris des journalistes et donc du peuple de France ?

Enfin, le président parle de sa relation actuelle avec Julie Gayet. Avec l’actrice, ils se voient « régulièrement, pas aussi souvent [qu’ils] le voudraient ». Elle le pousserait à officialiser leur relation, alors que lui le refuse. « Elle souffre de cette situation, elle est demandeuse de le faire. Ça brûle. »

Bref, le minable à scooter qui humilie publiquement sa compagne n’est pas mort. Ce sale type est un goujat. Goujat avec les femmes comme il est goujat avec le peuple de France.

Espérons qu’à trop vouloir manoeuvrer, il se brûle à son propre piège et qu’il débarrasse le plancher, définitivement, en quittant et l’Elysée et notre pays qu’il a amené délibérément au bord du gouffre.

 127 total views,  1 views today

image_pdf

13 Commentaires

  1. C’est un zéro absolu dans tous les domaines : trempé comme un chat de gouttière sorti du caniveau, une manche de veste retroussée, la cravatte de travers, boudiné dans une veste trop petite témoignant de son coup de fourchette redoutable, il ressemble plus à Boudu sauvé des eaux qu’à Vladimir POUTINE. Quant au contenu, on ne peut en discuter puiqu’il est totalement dépourvu d’idées à l’exception des idées stupides comme celle de faire écrire ce dernier livre. Il est comme un vieux ponton bouffé par les termites : on voit bien qu’il a une drôle d’allure et si on s’appuie dessus, tout s’écroule et on fini à la flotte. C’est une tortue-piquet http://www.je-suis-stupide-j-ai-vote-hollande.fr/blog/la-tortue-piquet-2/

  2. Comme le souligne Christine, il ne faut pas, surtout pas le sous-estimer, ce que beaucoup trop ont fait, et pour beaucoup continuent de faire.
    Depuis pratiquement le début de son parachutage à la plus haute fonction qu’il ne fait que déshonorer, salir et trahir, je n’ai eu de cesse de mettre en garde, aussi bien au virtuel qu’au réel, qu’il ne fallait surtout pas le sous-estimer, qu’il était dangereux et que le mal qu’il allait faire à la France serait non seulement rapide (ce qui aurait pris plus de temps à Sarko de faire, lui allait appuyer sur le champignon) mais terrible et que le sang des nôtres allait couler. Ce qui en a fait marrer plus d’un(e) qui voyaient de l’exagération dans mes propos, pour eux/elle c’était méfiance oui mais sans plus car il n’oserait pas ci ou pas ça et tintouin.
    N’empêche que son bilan me donne, malheureusement, raison et là, ça ne rit plus. Quand à ‘reconquérir’, faudrait qu’il ait réussit à conquérir depuis le départ et sur ce plan, c’est loin d’être la crème de la crème ce qu’il aurait ‘conquis’, plutôt le contraire. Donc les ‘sans-dents’ comme il a nommé les nôtres (et au vu de cette appellation, et du reste, faudrait respecter ce ‘chef’ de nos deux ??!!!), ceux qui se respectent et qu’on ne prend pas pour, au mieux, des cons à cette minable volonté ou espoir de reconquête, en restant polis ce serait du genre : ce traître peut aller se faire mettre par et où bon lui semble !
    Quand à ce que dit UTR dans son dernier paragraphe, ça aussi ça fait un sacré moment que je met en garde car lui et sa clique et surtout ceux qui dans l’ombre tirent de leurs ficelles (n’oublier que les Guignols ne maîtrisent en fait pas grand chose), sont bien déterminés à TOUT faire, même les coups de putes les plus ignobles, pour rester aux manettes et continuer leur travail de sape et destruction.

  3. Votre dernier paragraphe, UTR, fait froid dans le dos et pourtant le scénario semble plausible…
    Comme le disait Christine, on va vivre des mois formidables !

  4. Le portrait que dresse Christine de Bidochon, se singularise par sa justesse de vue, et son analyse approfondie
    Nous sommes effectivement en présence d’une personnalité essentiellement égocentrique s’exprimant autant sur la scéne politique, que dans la sphére privée !
    Hollandouille , partage avec Mittérand, un gout prononcé pour la « bonne vie » , c’est à dire s’affiche comme un épicurien affirmé, se délectant de tous les plaisirs charnels , sans pour cela conclure aucun vrai engagement , qui aboutirait à accepter des charges conjugales trop lourdes , et inadaptées à son désir de jouissance sans frein, d’ou le refus catégorique de tout mariage consacré , au profit d’une multitude d’aventures féminines, bien vite ensuite abandonnées !
    Notre pépére s’éloigne cependant de Mittérand, sur le terrain de l’ouverture à la culture , et si son prédécesseur apprécié la jouissance des femmes, il possédait des connaissances en littérature immenses, tandis que Hollandouille , infiniment plus vulgaire dans son état d’esprit, n’exprime aucun penchant objectif pour les arts et les lettres !
    Comme Mélenchon l’avait signalé en son temps , Bidochon élyséen,tout en étant un fainéant inadapté évidemment au costume de chef d’état , cultive avec un art consommé, sa capacité redoutable de magouilleur et de manipulateur , qui par le passé et maintenant le met en position de berner et d’abuser sans vergogne des milliers de gogos !
    Tout dans les derniéres manoeuvres entreprises par lui , est un élément de stratégie visant à rallier le public et faire mentir les pires sondages d’opinion, que ce soit l’opération séduction en polynésie, la visite courtoise au papa pour sauver le vote des catholiques, ou maintenant le parti pris anti immigration et anti islam , pour gratter encore quelques voix dans le camp des patriotes, encore hésitants et vulnérables !
    Soyez en surs mes amis!, rien dans les mois à venir , aucune méthode même la plus scabreuse, ne sera négligée par Hollandouille, qui jusqu’au bout refusera d’endosser le costume d’un commandant de gouvernement titanique, dont le naufrage au fond du gouffre , semble inéxorable !
    Les ronds de jambes aux électeurs catholiques, et les interviews journaleux au contenu ridicule et vaseux nous font bien rire ( il n’avait vraiment que cela à foutre ? ), mais en revanche , nous ne devons pas méconnaitre la perfidie insensible de ce personnage , qui pourrait être tenté de recourir à des artifices encore plus condamnables sur le plan moral, pour se maintenir bien enfoncé dans son fauteuil élyséen!
    En effet , et comme je l’ai déjà dit sur résistance RR, les salafistes en France disposent d’arsenaux militaires importants et secrets, dont le gouvernement est informé de l’existence par des rapports ininterrompus des renseignements généraux .
    Le degré de cohérence de ces rapports a atteint un tel niveau de gravité , que les services de police, en viennent à s’arracher littéralement les cheveux, en constatant qu’aucun d’entre eux , n’est de nature à sortir le gouvernement de son apparente torpeur, et le convaincre d’opérations urgentes de démantélement !
    Impuissance frileuse, ou crainte de débordements incontrôlables en cas d’intervention musclée pour démonter ces dépôts militaires salafistes dangereux, me direz vous ?
    A cette interrogation fondamentale , je répondrai par la négative, ! car au risque de me tromper, je demeure convaincu que Hollandouille, passé maître dans l’art de l’hypocrisie et du machiavélisme le plus achevé, entend selon moi, compter sur l’arrivée d’une série d’attentats sanglants , d’une gravité sans précédent, pour justement essayer de désorganiser la vie politique nationale , rendre la tenue d’élections fort difficile, et donc conserver sa présence dans les murs de l’Elysée !

  5. Il a le feu aux fesses, il sent que c’est pas bon pour lui, alors il balance tout ce qu’il peut pour essayer de regagner l’opinion publique. Pourquoi dire ceci maintenant ? ça pue l’hypocrisie. On sent que c’est précipité et même pas sincère. Le pire, c’est qu’il y en a qui se laissent prendre. Puisqu’il savait tout ce qui n’allait pas, pourquoi n’a-t-il rien fait, alors ? Compte-t-il qu’on lui laisse 5 ans de plus ? Pas question.

  6. Vous verrez que Hollande gagnera la présidentielle. Encore 6 ans d’horreur à subir donc

    • Vous seriez prêt à parier quoi sur cette hypothèse ? Car s’il est réélu, alors les miracles ça existe et son copain François (celui du Vatican) aura beaucoup prié pour lui !

    • Je pense qu’il pète les plombs, qu’il est profondément narcissique, imprévisible et qu’il ne finira pas son mandat. On peut rêver

  7. Pour moi Hollande n’a jamais eu la carrure pour être un dirigeant c quand même sous son mandat qu’il y a eu le plus d’attentats.
    Poutine à la carrure je n’approuve pas tout de la politique de Poutine mais on sait qu’il dirige, même un peut-être trop. Mais y a kkun aux commandes. Avec Hollande c vacant. Il est aussi décoratif que notre premier ministre Justin Trudeau 😉

  8. En lisant de nombreuses réactions aux dires de F.H., je constate que beaucoup se laissent duper et berner par cette ordure de président qui n’a rien fait en 5 ans pour agir dans tous les domaines qu’il décrie ou plutôt si qui a agi pour aggraver encore un peu plus la situation.car contrairement au titre du livre de Zemmour, ce n’est pas 5 ans pour rien, mais c’est 5 ans pour tout détruire et achever la France.
    Ce type est vraiment un vicelard et un sacré calculateur de déballer toutes ces vérités……. dans le seul but de se faire réélire.
    Non ce type n’est pas flamby, c’est une ordure , un félon, une hyène ……. sacrément roublard et déterminé à s’en fourrer  » jusque là  » pendant un bon petit mandat encore !!!

  9. C’est qui Hollande ?
    L’autre pays du fromage ?
    Ha ! C’est le gars « Tchao Pantin2 » qui parle de Gérard et à qui il dit que; « Le pinard devrait être obligatoire ».
    Alors Gérard s’en est allé acheter des vignobles pour faire son vin. Mais dans son empressement, il en a oublié son scooter.
    Mais l’enfant « malin » qui n’a pas grandi l’a récupéré !
    Pour la sortie ?
    La Logan de chez Citroën, (voiture low-cost).
    La Citroën C Elysée sans dorure mais avec un grand coffre !

  10. Le portrait psychologique me semble juste et je partage ce point de vue quant aux phrases et attitudes de M. Hollande.
    Quant à ses propos sur la justice, Marcus Graven sur Riposte laïque évoque leur « véracité ». Je préfère largement le point de vue exposé par votre article.
    La justice, ce sont certes des décisions qui parfois déçoivent ou révoltent, mais aussi d’autres plus sages, comme les deux que j’ai évoquées récemment, par exemple. Certains juges font bien leur travail.
    La justice, ce sont aussi des millions de décisions qui interviennent dans des domaines très techniques et qui ne présentent pas le même éclat politique.
    Ce travail se fait, souvent bien, quand on sait dans quelles conditions les juges doivent le faire : changement permanent des normes à appliquer, engorgement des tribunaux, etc.
    Il est impossible de se faire une idée parfaitement juste de la qualité de la justice, car cela supposerait de connaître toutes les décisions rendues tous les jours, de les apprécier, comparer la proportion des bonnes et celle des mauvaises… sachant que les universitaires, dont c’est le métier, sont souvent en désaccord quant au bien fondé ou non d’une décision.
    Parler ainsi de lâcheté des magistrats, c’est donc grossier : il faut savoir exactement de quels magistrats il est question et dans quelle affaire il existe des motifs de leur faire des reproches.
    La solution au problème me semble être l’élection populaire des magistrats… Il est nécessaire qu’un débat public sur la jurisprudence, la création prétorienne intervienne en dehors des tribunaux, que les magistrats présentent un programme contenant les grandes orientations de leur action dès lors qu’elle ne se cantonne pas à l’application pure et simple de la loi, qu’on reconnaisse enfin la dimension politique de certains choix dans l’art de juger et que prenne pleinement sens l’en-tête de chaque décision de justice : « au nom du peuple français ». Il faut qu’ils puissent être remplacés s’ils ne donnent pas satisfaction, ce qui supposerait de révolutionner l’institution judiciaire. S’il devait y avoir une sixième République, marquée par une nouvelle Constitution, c’est sur ce point précis qu’un changement me semblerait nécessaire.

Les commentaires sont fermés.