"Familles chrétiennes" veut nous faire croire à la compatibilité de l'islam et de la France

Je voudrais revenir sur cette énième tentative grossière de la bien-pensance intello catho, spécialité française, pour montrer la compatibilité des musulmans avec la France (et vice-versa) en se fondant sur nos « racines chrétiennes » – enfin certaines, celles qu’ils considèrent comme positives…. Dans cette veine, l’article de Malik Bezouh dans Familles Chrétiennes qui paraitra le 8 octobre et dont le Figaro Mag nous livre déjà la primeur ineffable :

http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2016/09/30/31001-20160930ARTFIG00327-partager-l-identite-chretienne-de-la-france.php

Vu que le Figaro refuse mon commentaire – comme dans 90% des cas mais je continue à leur en envoyer de manière masochiste – je le copie ici en y mettant plus de détails:

Gros problème dès le départ : Ce qu’un (ex) Frère Musulman retient de l’héritage intellectuel chrétien de la France est évidemment sélectif : il ne voit que par le prisme « ouverture et tolérance vis a vis des Mahométans » dans lequel on peut mettre tout et n’importe quoi, car parmi les milliers de penseurs et philosophes de notre pays qui se sont penchés sur l’islam – toujours en tant que phénomène « étranger », externe et le plus souvent ennemi – au fil des siècles, on en dénichera bien des ‘tolérants’, qui furent malgré tout très paternalistes et condescendants dans leur vision des barbares. Mais lui ne voit les penseurs dont il parle que parce qu’ils s’alignent sur ce que lui considère comme positif: tendre la main aux Maures et promouvoir l’équivalent (toute proportion gardée) de la philosophie du ‘vivre-ensemble’ grand cru 2016….et comme si le sujet ‘islam’ était aussi présent dans la société française au fil des siècles qu’il l’est maintenant….la aussi, tropisme révélateur. Il ne comprend pas non plus que tout est affaire de contexte historique, chaque citation qui lui plait des prêtres et philosophes trouvant grâce à ses yeux, ne vaut que dans l’environnement. Le gars se targue d’avoir fait des «recherches» pour arriver donc à s’auto-générer l’amour de France, je lui conseille de se replonger dans les bouquins.

« Oui, j’ai la conviction que l’identité chrétienne de la France, dès lors que l’on se débarrasse des poncifs et autres lieux communs qui l’ont dénaturé, peut être un incubateur d’intégration, au sens large tant il est vrai que de nombreux Français de souche ignorent tout de la réalité de ce patrimoine grandiose ». Merci pour eux… en gros, heureusement que nous l’avons en France pour nous faire profiter de notre legs culturel…..

Sauf que…. ce qu’il veut souligner comme admirable dans les penseurs chrétiens qu’il cite doit être lu et compris avec la mentalité du siècle correspondant : il s’esbaudit devant “ l’illustre abbé clunisien Pierre le Vénérable adressant, au XIIe siècle, un message d’amour bouleversant à la gente sarrasine: «Je ne vous aborde pas avec des armes, comme font souvent les nôtres, mais avec la raison, non avec haine, mais avec amour». «Voilà les raisons pour lesquelles un chrétien doit vous aimer et vous souhaiter le salut […], voilà comment moi le plus humble des innombrables serviteurs du Christ, je vous aime et vous aimant je vous écris, vous écrivant je vous invite au salut.»”.

Je vous invite au salut”…veut évidemment faire allusion à la conversion du barbare en question – que ce type veut voir comme un “message d’amour bouleversant à la gente sarrasine » également révélatrice, notons au passage, l’expression “gente Sarrasine” !! deux mots qu’on a rarement vu côte à côte, et créent confusion : ils dévoient le “sarrazin” de sa nature guerrière, conquérante, rien de civil, ni gentil, ni joli dans la Chanson de Rolland…sur laquelle Malik Bezouh ne s’attarde pas.

Ce dont parle l’abbé Pierre le Vénérable c’est tout bonnement le devoir d’évangélisation, que toute personne religieuse chrétienne accepte des qu’il entre dans les ordres – mais l’héritage de Saint Paul et des apôtres est malheureusement de nos jours absolument tabou – impossible pour un prêtre d’afficher un désir d’évangéliser les populations immigrées non-chrétiennes qui entourent les petites églises de nos bourgs, banlieues et villes. Impossible même de relever cette fonction primordiale de la chrétienté en public, car elle suppose de vouloir se poser en norme supérieure par rapport à l’islam, donc prosélytisme intolérable, alors que nous sommes dans cette gadoue mentale égalitaire du ‘vivre-ensemble’ et du relativisme obligatoire…l’auteur glisse d’ailleurs assez rapidement sur les velléités d’évangélisation, qui lui poseraient sans doute beaucoup de problème s’il essayait de les approfondir.

Mais au final, j’ai envie de dire « le pauvre.. », une des millions de victimes de notre politique suicidaire d’immigration massive, qui crée des déséquilibrés, un mal-être et une rancœur, sans parler des épiphénomènes violents que les medias n’arrivent plus à cacher. Comment ne pas le plaindre : il est authentiquement algérien, mais né en France, et incapable de se projeter de manière équilibrée. Il parle du « racisme ordinaire envers les Maghrébins », « combien de fois ai-je été traité de “bougnoule” ? http://www.famillechretienne.fr/politique-societe/societe/malik-bezouh-des-freres-musulmans-a-l-amour-de-la-france-chretienne-184271
« Tout cela m’empêchait de me raccrocher à la France. Il faut comprendre cette faille identitaire que portent tous les Français d’origine maghrébine, si difficile à surmonter ». Je lui conseillerai d’embrasser pleinement ses origines algériennes plutot que de se maintenir dans cette relation tourmentée avec la France….

Mais citons aussi cet autre passage de son interview dans Familles Chrétiennes : “Les Frères musulmans sont très hiérarchisés, très structurés. C’est leur côté positif : en cadrant les individus, et en respectant l’ordre public, ils les empêchent souvent d’être des aventuriers incontrôlables. Je pense qu’ils ont évité à l’islam de France de basculer dans le salafisme révolutionnaire. S’il n’y avait pas les Frères musulmans, combien y aurait-il eu de Mohammed Merah ? » . Ah ok donc vive l’UOIF ??!! On ne me fera pas croire que ce gars n’est pas en train de suivre une logique de conquête de la société par d’autres voies, en retournant le discours actuel identitaire à sa manière, en montrant qu’il est convaincu de nos « racines chrétiennes » et que donc les maghrébins peuvent très bien s ‘en accommoder.

Nullement convainquant, donc, cette proclamation d’allégeance à notre héritage. C’est de toutes manières user d’une moulinette au tamis bien étroit que de réduire l’héritage intellectuel chrétien à sa relation avec l’islam, pour s’y raccrocher dans une réconciliation personnelle avec la France… On aurait mal à croire que le gars est naïf vu son passé de taqqya professionnelle – mais d’ailleurs je ne suis pas convaincu, à le lire, qu’il ait définitivement tourné la page….

 176 total views,  1 views today

image_pdf

15 Commentaires

  1. Familles Chrétiennes c’est un peu ces naïfs de chrétiens , même les plus conservateurs qui croient en une « alliance des religions » sur certains sujets sociétaux( avortement, mariages LGBT etc..) , mais ils n’ont toujours rien compris de ce qu’est la nature de l’islam qui en réalité d’en tape!
    Heureusement il y a aussi des chrétiens catholiques , orthodoxes et protestants qui ont eu la précaution de scruter les textes de l’islam avant de se faire une opinion et se gardent bien de faire ami-ami avec ces islam dont ils compris la nature prédatrice.

    • Les orthodoxes qui ont connu la dhimmitude sous les ottomans ont tendance à voir venir de loin , et les coptes et chrétiens du monde arabo-musulman de plus loin dans le temps et de plus près dans l’espace ce qu’est le véritable islam!

  2.  » Familles chrétiennes  » , rien que l’appellation, on voit qu’ils n’ont rien compris au film, celles-et-ceux ( politiquementcorrek) qui ont inventé ce club! On dirait du Bouvard et Pécuchet, quand l’auteur fait dire à l’un des personnages:
     » Non seulement le Christ était le Fils de Dieu, mais de plus, il était de très bonne famille, du côté de sa mère » J’adore, plié !

  3. L’ islam et ses préceptes clairement décrits et suivis dans le Coran est INCOMPATIBLE avec les lois républicaines. Pour les musulmans , nous DEVONS nous soumettre ou mourir. Pourquoi devrions-nous accepter CHEZ NOUS en France ? Si tous ces muz sont dans l’ impossibilité de s’ adapter aux lois , coutumes de ce pays, ils n’ ont qu’ à foutre le camp au delà la Mer Med. avec les gens qui leur ressemblent. Les pires sont ceux qui ,élus , obligent le peuple à se soumettre . Il faudra un jour leur présenter la note……

  4. Les frères musulmans, les salafistes et daeich ont un même but, l’islamisation du monde entier, conformément au message coranique. Seulement les frères sont soft et les autres hard. Les frères musulmans sont des fripouilles et des rusés contrairement aux autres qui affichent la couleur.

  5. Dehors ces politiciens canailles et médiocres que nous dé-gouvernent et détruisent notre Indépendance Nationale !!!

  6. Je me permets une petite correction sémantique: la « gente » sarrasine,cela n’existe pas .Je vois de plus en plus « gente » employé à tort.On dit « la gent », dans le sens de « race », »peuple », »espèce » (« la gent trotte-menu » , autrement dit les souris et les rats »). Le mot est féminin parce qu’il vient tout droit du latin gens, gentis (féminin). Il est de la même famille que « gentil », certes, mais sa parenté s’arrête là.
    L’adjectif « gent, gente », n’est plus guère employé; une « gente dame » est mignon, et quelque peu désuet.
    C’était ma minute de pédanterie.

  7. Beaucoup de cathos bien « comme il faut » lisent et approuvent « famille chrétienne » qui est dans la ligne de l’Eglise d’aujourd’hui : le paaaardoooon des offenses, l’aaaaamour de l’autre, aime ton prochain, c’est-à-dire le lointain, celui qui vient de 10000 km,pas le pauvre bougre de souche qui crève à qques mètres de là…Ils ont donné la parole à un Algérien pratiquant la takkya. Ont -ils fait parler un calaisien ? Peut-être…Pour lui dire peut-être de pardonner…! Pour ces chrétiens-là, pardonner, c’est laisser faire, ils n’ont rien compris au message du Christ ! Ils me débectent, tout autant que ce magazine de dhimmis…

  8. Les limites du devoir d’hospitalité …par le père Boulard
    L’hospitalité a ses limites. Il prend l’exemple d’une famille accueillant un homme seul qui après avoir demandé un repas, demande à être logé une nuit, puis une deuxième et enfin, le visiteur demande à faire venir sa famille……exemple de l’Europe.
    Des gens qu’on accueillent, qui veulent imposer leur culture, leurs coutumes….Basta!
    Le seuil de tolérance est la capacité de subir quelque chose dans certaines limites….
    Explication du « vivre-ensemble »….Pas de refoulement, ça tue, ça tue intérieurement. Il faut être libre pour aimer!
    L’hospitalité, la charité, l’amour c’est très bien.
    A côté du coeur faites intervenir le cerveau pour que notre charité soit marquée du bon sens et de la sagesse !
    https://gloria.tv/video/MFNRmadFRu15J68wG2SGjKFuh

  9. Il y connait quoi malik bezouh, sur la famille Chrétienne, rien, qu’il ferme sa gueule, il dira moins de connerie. Donc c’est avec amour qu’il nous demande de baisser notre froc et d’accueillir les musuls qui sont près à violer nos filles et nos femmes, près à détruire nos lieux de culte et à nous égorger. Tout ça pu la takia. Va te faire en..ler malik bezouh , tu n’a rien de Chrétien et moi je n’ai rien d’un bisounours.

  10. Les chrétiens connaissent mieux l’évangile que le coran, pourtant deux lectures diamétralement opposées.

  11. faut pas s’étonner si les églises ferment les unes après les autres.

  12. on en arrive a se demander,si l’ISLAM n’a pas corrompu tout ces pro-islamisation,bon,certes « DAESH »est fortuné,mais quand même,qu’ont-ils tous a vouloir faire de la FRANCE république laïque,judéo-chrétienne une « RÉPUBLIQUE ISLAMIQUE »soumise a une religion,mortifère,barbare,intolérante,esclavagiste,et qui affirme que »LA TERRE EST PLATE »religion,comme toutes les autres,créé par l’homme,pour mieux le dominer et le manipuler..!!

  13. Ses « Frères Musulmans » « administrent » la bande de Gaza, tu parles de « modéré », ses « Frères Musulmans » ont fini par être éjectés du pouvoir par 30M d’égyptiens, leur conception de « l’ordre » est bien connue et ne vaut guère mieux que celle des salafiste, il suffit de lire leur programme, comme le fit fort bien , d’ailleurs la journaliste américaine d’origine libanaise Brigitte Gabriel.
    Ils sont même plus dangereux que les salafistes égorgeurs de l’EI en appliquant l’autre volet du jihad qui est une ruse:
    Al-Tabari (d. 923), exégète renommé du coran qui fait figure d’autorité dans le monde musulman, écrit à propos du coran 3,28 : « Si vous (les musulmans) êtes sous leur autorité (celle des infidèles (ou non-musulmans)), craignant pour vous-mêmes, comportez-vous loyalement, avec votre parole, à leur égard, alors que vous entretenez intérieurement de l’animosité à leur égard ».
    C’est exactement la manière de procéder des » frères » en diaspora.

Les commentaires sont fermés.