Et 50 migrants à Saint-Léger la Montagne, village de… 330 habitants !

Cela se passe en Haute-Vienne.
On ne se lassera pas de le répéter. Ne vous laissez pas faire. Occupez le centre de vacances, exigez une réunion publique et un referendum… Exigez de rencontrer le préfet…

Saint-Léger-la-Montagne va accueillir une cinquantaine de migrants venus de la jungle de Calais

Alors que les discussions sont officiellement toujours en cours entre la préfecture et les communes pour créer 900 nouvelles places d’accueil de migrants en Nouvelle Aquitaine, en coulisses ça avance. Ainsi une cinquantaine de migrants devraient bientôt arriver à Saint-Léger-la-Montagne.

Ce sont essentiellement des hommes, de cinq nationalités différentes qui seront accueillis dans un centre de vacances appartenant au comité d’entreprise de la SNCF et situé dans le bourg de Saint-Léger-la Montagne. Gisèle Jouannetaud, la maire de la commune, l’a appris par un coup de fil de la préfecture il y a quelques jours. La préfecture de la Haute-Vienne qui se refuse pour l’instant à communiquer sur le sujet durant cette « phase de concertation destinée à définir les lieux et structures d’hébergement et les associations qui accompagneront les personnes accueillies « .

 Reste que dans le village, on s’interroge. A commencer par la maire qui se demande justement comment et par qui ces migrants vont être pris en charge. Car de son côté, la commune de 330 habitants n’a « pas les moyens financiers et humains » de s’en occuper. Il n’y a pas d’association d’entraide capable de jouer ce rôle à Saint Léger-La-Montagne, dont une partie importante de la population est plutôt âgée. L’élue attend donc des précisions et organisera dès que possible une réunion, pour informer ses administrés.

Un accueil pour quelques mois

L’été dernier ce centre de vacances a accueilli en moyenne 80 enfants par semaine mais d’ici quelques jours ou semaines il servira donc pour une cinquantaine d’adultes, soit l’équivalent de 15% de la population du village. C’est autant que le nombre de personnes accueillies dans le centre de Peyrat le Château, également en Haute Vienne, qui est à l’heure actuelle la plus grosse structure du genre, en Nouvelle Aquitaine. Et selon les informations que Gisèle Jouannetaud a pu glaner auprès de la préfecture, l’accueil dans le centre de vacances de sa commune devrait durer jusqu’à fin avril ou mi-mai.

https://www.francebleu.fr/infos/societe/saint-leger-la-montagne-va-accueillir-une-cinquantaine-de-migrants-venus-de-la-jungle-de-calais-1475509943

 46 total views,  1 views today

image_pdf

32 Commentaires

  1. pauvre tache quant tu les auras au cul tu les apprecieras beaucoup moins monkeyprend les chez toi que on rigole

  2. Vivement que vous deveniez des migrants à votre tour, ça vous enseignera l’humanité !! Vous verrez c’est sympa aussi… J’ai peur pour mon pays quand je vois des retardés à ce point.

    • Je suis sûr que vous êtes d’accord avec l’idéologie que ces gens vous appliquent :
      – vous êtes une IMPURETÉ (sourate 9 verset 28)
      – vous êtes comme du BÉTAIL (sourate 2 verset 171)
      – des PIRES BÊTES auprès d’Allah (sourate 8 verset 55)
      – Et puis soyez sûr qu’Allah pense à vous transformer en MONKEY si vous ne vous convertissez pas ! (Sourate 5 verset 60)
      Allez, passons les liens avec la faune…
      – qu’il leur soit demandé de vous tuer :  » l’association est plus grave que le meurtre » (sourate 2 verset 191)
      – ou encore sourate 4 verset 89… Tenez, je vous en laisse le lien : http://www.islam-fr.com/coran/francais/sourate-4-an-nisa-les-femmes.html
      Je suis sûr que vous trouvez cela TRÈS SYMPATHIQUE… Que vous en êtes ému aux larmes de joie…
      Ce sera encore mieux quand ils vous l’appliqueront, patientez, avec beaucoup de gens comme vous, cette jouissance vous arrivera … à moins que vous ne vous convertissiez avec le courage qui vous caractérise !
      Profitez de votre confort de bourgeois, matériel et moral, tant que vous le pouvez…

    • Des retardés! mais je pense que vous vous êtes un beau rêveur comme les bobos gauchos cher Monsieur, c’est évident, vous n’avez pas lu le coran car si vous l’aviez lu, vous auriez compris à quel point l’islam est une belle « fumisterie »! le jour où nous serons tellement envahi et que bcp de nos « rêveurs » se feront agresser ou agresser leurs enfants, notamment les filles vos filles là vous serez pas trop surpris
      cher Monsieur!!!!!!!!!!

  3. Faut arréter de dire que le maire n’était pas au courant!!! les seuls pas au courant et qui seront ennuyés ,c’est les habitants! perso ,pas d’inrus chez moi , déjà que je supporte pas les maniéres des parigots ,la ,ça va pas l’faire!

  4. Bah moi je n’ai rien contre l’accueil des migrants du moment qu’ils sont logés dans les quartiers les plus riches histoire de cotoyer les familles et amis de nos chers dirigeants , juste pour voir comment ils réagissent hi hi

  5. « Devant cet état de fait, le gouvernement se déclare incompétent… »
    excellent votre texte imaginaire, sauf sur ce point 🙂
    ah ah, ils ne se déclareront jamais incompétents !

  6. hi hi ils ont peur des chiens ( lus sur un commentaire )
    bon eh bien il y à plein de chiens dans les refuges , ne choisissons pas les plus petits ….(.pour moi j hésite avec un petit cochon )
    bon courage aux gens de ce tout petit village de 330 habitants
    kénavo

  7. Je pense la même chose hélas ! Un scénario de guerre civile est imprévisible et peut toutefois s’enclencher avec nos connards de dirigeants qui se croient tout permis pour humilier le peuple français. Et si comme dans Guérilla, le jour où tout s’embrasa de Laurent Obertone, la situation explosait ainsi que se passerait-il ?
    Imaginons un instant la vie d’agriculteurs d’un petit village confrontés à l’insécurité et à la violence des migrants prédateurs… Imaginons que des migrants volent des moutons et les égorgent (en les faisant disparaître d’une bergerie). Imaginons que le berger en possédait une dizaine et se retrouve avec trois ou quatre moutons, c’est la ruine pour lui.
    Imaginons des enfants de cinq à six ans sortir de l’école et se faire violer par des migrants après avoir été enlevés. On retrouve les petits égorgés, assassinés. Imaginons la colère des familles.
    Imaginons encore des migrants brûler des voitures, des tracteurs, des fermes, attaquer des commerçants et des artisans…
    Imaginons que toutes les victimes des migrants manifestent brutalement, s’en prennent au centre d’accueil, mettent le feu et poussent les migrants à quitter le village.
    Imaginons un instant qu’en réaction à la révolte du peuple du village, le gouvernement envoie la police, les gendarmes et les soldats pour réprimer la colère des habitants. Imaginons aussi que les forces de l’ordre soient accueillis par des huées de la foule et que le sang coule. Qu’il y ait des morts et des blessés.
    Imaginons aussi que les migrants se soulèvent et tuent quelques agriculteurs dudit village, s’en prennent aux forces de l’ordre…
    Le sang coule, les villages sont endeuillés et en flammes.
    Devant cet état de fait, le gouvernement se déclare incompétent à rétablir l’ordre.
    Le peuple français se soulève partout et des barricades se dressent. L’armée envoyée à la rescousse rejoint l’insurrection. Policiers et gendarmes décident de faire la même chose.
    L’Etat est confronté à une révolte de ses forces de l’ordre et demande l’aide de l’Europe pour calmer le jeu.
    Cependant, la révolte s’étend à toutes les catégories du pays. L’économie est suspendu, le chômage explose, la violence règne et le tourisme régresse. Les pays d’Europe eux aussi sont au bord de la révolution et les armées européennes sont occupées à rester en état d’alerte.

    • c’est pourquoi on limiterait énormément les dégâts en commençant par les vrais responsables, c’est à dire les membres des deux derniers gouvernements (à minima). Maintenant, il faut savoir que les migrants (comme les racailles de banlieues) se savent protégés par le gouvernement et la « justice ». Ils se croient donc invulnérables. L’avenir nous dira si ils avaient raison.

  8. 1 migrant clandestin sur 6 habitants! il faut qu’ils les virent illico presto, sans papiers, pas de contrôles d’identité, ils peuvent s’évanouir dans la nature après viols vols ou autres forfaits!
    on vit bien dans une dictature d’état, pour imposer ces « migrants » envahisseurs dont les français ne veulent pas!
    Il faut s’en prendre aux responsables qui cautionnent cette situation!

  9. il faudrait rendre ces locaux inhabitables, saboter les canalisations d’eau et électricité, enlever les fenêtres et autres bricoles du même genre, cela coutera moins cher en réparation que la remise en états des locaux une fois ces merdes partis, si un jours ils partent!

  10. Bien des personnes ne sont encore réveillées, hélas !
    Mais ils vont mieux comprendre bientôt.
    Je ne vais pas exposer mon propre point de vue car il se rapproche des commentaires déjà postés tels ceux de Zachod, Jack et suite…
    Christine Tasin
    4 octobre 2016 at 18 h 25 min
    bonne question, ils veulent nous faire croire qu’en avril ils seront partis.. où ??? Et ceux arrivés à Calais entre temps ils iront où ?
    En avril partis ? Mais je rêve… c’est un hyper gros poisson là !
    Ceux arrivés à Calais entre-temps, resteront à Calais ! Sinon pourquoi la réalisation d’un mur ?
    Donc toujours le même bordel mais en amplifié et aux quatre coins de la France. Et qui va faire régner l’ordre dans ces petites villes et villages ?
    Il va y en avoir des biens seuls dans ces localités et tant la menace semble imminente, le « ménage » va devoir être fait par qui ?
    Bien sûr qu’il y a un but précis et bien recherché !

  11. Mon village varois va recevoir 60 migrants pour 6000 habitants. C’est loin d’être aussi catastrophique comme chiffres mais ils seront accueillis dans l’enceinte d’un hôpital psychiatrique en activité. Ils seront autorisés à se promener dans l’hôpital parmi les PATIENTS VULNERABLES… et bien sûr à l’extérieur.
    La population est furieuse et ça risque de mal se terminer.
    Nous nous rendrons au rassemblement prévu samedi prochain à 14h30 malgré le veto imposé par notre traître de maire.
    Sommes-nous en dictature ? Ca m’en a tout l’air.
    Amis de Saint-Léger la Montagne, vous avez tout mon soutien.

  12. Je suis dégoûté j’habite juste à côté. Déjà que limoges est devenue une ville islamique avec l’ancien maire de limoges qui les a fait venir par train entier y a 10 ans du 93. Les boucheries traditionnelles ont été remplacé par des boucheries hallal et les voilées et barbus ont pignon sur rue avec les associations qui les protège au grand détriment des autochtones de France. Le pire est qu’on a plus le droit de rien dire avec ces collabo socialope pro islamiste.

  13. Je pense, que les élections seront annulées à 90%, pour le motif nos c…….ds du gouvernement font toutes les magouilles possibles, mais après que va t’il se passer? J’ai peur pour nos enfants, mais pas pour nos valeurs de Resistant de Français, n’étant pas né en 40, mais fière de nos anciens je serai un héros pour mon fils.
     » accroche toi à mon ombre, et je serai ton bouclier  »

  14. Pauvre St léger-la Montagne, fini le calme.
    Il y a une semaine, ma fille aîné 34 ans (et jolie fille) chez elle, étendait le linge, quand une voiture s’arrête avec quatre jeunes chance pour la France à bord. Deux en descende et vont pisser sur sa haie. Elle les voit et leur demande d’aller pisser ailleurs. Aussitôt les provocation fusent, sur le sexe bien sur. L’un deux ce met à la sifflet ma fille, et ………..manque de bol……….c’est ses deux gros chiens qui sont arriver avec les babines retroussées et le poil hérissé sur le dos, un boxer et un berger belge. Ma fille me disait en riant quelle n’avait jamais vu des mecs grimpés dans une voiture et démarrer aussi vite. Heureusement que le portail était fermé, sinon ils en bouffaient un.

  15. ces gauchos ne veulent plus de petits village petites villes, en bref de campagne car ils sont démunis par la diversité et l’éparpillement de la population, ne peuvent pas les contrôler comme dans les villes et leurs banlieues, ainsi ils veulent semer la zizanie, mais attention les révolutions ont toujours pris naissance dans les campagnes

  16. Et les gamins ordinairement accueillis dans ce centre de vacances, on en fait quoi ? Ils iront où ?

    • bonne question, ils veulent nous faire croire qu’en avril ils seront partis.. où ??? Et ceux arrivés à Calais entre temps ils iront où ?

      • Calais c’est le système de « sablier » on vide la ville d’un côté, elle se rempli aussi vite de l’autre………

  17. Juste une idée qui me trotte dans la tête. Il se pourrait bien que ce soit un plan diabolique parfaitement conçu par l’équipe Hollande-Valls-Cazeneuve pour que les Français de ces petites villes, qui dormaient alors bien transquilles et voulaient surtout ne s’occuper de rien, se mettent à protester sans aboutir car les commissaires politiques surnommés Préfets passeront outre. Les racailles de Calais ne changeront pas leurs habitudes et il y aura bientôt des victimes parmi les habitants, lesquels vont se fâcher et sortir les calibres 12 et chevrotines, tout à fait comme prévu pour que le président déclare un tel état de risque de guerre civile qu’il annulera les élections de l’an prochain d’où, il le sait fort bien, il ne pourrait sortir que le grand vaincu… Qu’en pensez-vous amis de RR ?

    • Pas impossible, en tout cas ce qui est sûr c’est que les petits génies ayant concocté ce plan de repartition des clandestins à travers tout le territoire national se sont dit que l’avis des populations locales n’avait pas à entrer en ligne de compte. On ne va pas s’embêter à consulter des retraités, des agriculteurs ou des artisans. Quant à Mme le Maire, je suppose qu’on va lui faire comprendre qu’elle a intérêt à s’exécuter le petit doigt sur la couture du pantalon si elle ne veut pas que l’Etat lui coupe les vivres d’une façon ou d’une autre. C’est vraiment un calcul à courte vue.

    • c’est évidemment possible, avec ces esprits tordus.
      Maintenant, réfléchissez 2 secondes. Des migrants…ça migre ! (c’est un peu le principe); De plus, on ne sait rien d’eux car la plupart ne peuvent justifier leur identité (ben voyons). Et si finalement, c’était un avantage ? J’enfonce le clou : des milliers de personnes bien identifiées qui ont des familles, un travail etc…des tas de papiers, disparaissent du jour au lendemain sans laisser de traces. Alors, qui s’étonnerait qu’un migrant disparaisse, et même plusieurs ? Et la campagne est vaste.

      • A la campagne, les gens sont depuis toujours bien solides et les pieds sur terre, forcément. Je connais bien les chasseurs et même les chasseurs de sangliers et de chevreuils ; ils utilisent du gros calibre, et ils n’aiment pas qu’on les envahisse, pas du tout ! Une disparition de plusieurs nuisibles , c’est vite fait et bien fait, à la campagne.
        De toute façon on est en guerre, alors on ne va pas avoir d’états d’âme.

    • je me permets de vous conseiller chers patriotes de lire « la lettre d’ALBERT PIKE très instructif à mon humble avis
      Ainsi comprendrez vous peut etre le pourquoi du comment
      le début de la fin irréversible je le crains

    • C’est tout à fait cela, ça m’est aussi venu dans ma tête depuis un bon moment , Hollande attend un raz le bol des Français, des révoltes un peu partout pour faire passer le fameux article 16 qui lui donne les pleins pouvoirs pendant un temps……..Donc annulation des Présidentielles, il a l’esprit plus que tordu pour le faire, c’est un salaud de première!

  18. Bref, après s’être vu supprimer ses écoles, ses bureaux de poste et ses gares, la France dite périphérique, magistralement analysée par Christophe Guilluy, est censée non seulement continuer de crever à petit feu mais aussi recevoir sans moufter des gens dont personne ne sait que faire (parce qu’on n’a pas les c… de dénoncer les accords du Touquet). C’est magnifique.

Les commentaires sont fermés.