Alain Claeys, l'islamo-collabo maire de Poitiers justifie le financement public du concert de Black M

Voici un autre élu socialiste qui vient de publier un éditorial scandaleux :
https://magazine.poitiers.fr/poitmag239/p3-edito.pdf
Alain Claeys, le maire de Poitiers, justifie dans la gazette locale le financement du concert de Black M qui a eu lieu cet été :
http://resistancerepublicaine.com/2016/08/27/black-m-chasse-de-verdun-a-sevi-a-poitiers-pour-70000-euros-ames-sensibles-sabstenir/
On constate à nouveau la compromission socialiste à l’égard d’un chanteur qui a fait partie de « Sexion d’assaut » dont le nom évoque une milice nazie et qui a qualifié la France de « pays de kouffar »
http://www.paroles.net/sexion-d-assaut/paroles-desole
Voir aussi délits d’image à ce sujet : http://www.delitdimages.org/black-m/
« Black M n’aime ni ce pays de kouffars ni les pédés! »
Pour Alain Claeys, député maire PS, en gros, il faut savoir s’ouvrir à toutes les expériences culturelles (que de grands mots), un « cheminement qui vaut pour tous »…
Lire cela à propos de Black M est une honte absolue.
Cette soi-disant gauche se complaît dans la compromission à des fins clairement électorales ! C’est flagrant !
Que cela ait lieu à Poitiers fait d’autant plus mal…
Honte à ceux qui lui ont permis de prendre le pouvoir aussi !

 94 total views,  1 views today

image_pdf

5 Commentaires

  1. d’abord punir plus ces criminels qui tuent gratuitement des personnes vulnérables;personne âgées; enfants; handicapés

  2. Ne perdons pas espoir. Comment disait-il Mahomet le beau modèle quand il a eu un « souci » avec une poétesse? « Palsambleu! mais personne ne me débarrassera de cette femme?! » ou quekchose comme ça.
    Oui, ne perdons pas espoir, dans les quartiers où vit Black Merdum , il y a parfois des clash entre les gangs de fans de rappeurs… mais, aïe, peut-être habite-t-il dans le 16e arrondissement…

  3. Le vivre-ensemble, le cheminement qui vaut pour tous, ah là là toute cette salade… Il aurait bien tort de se gêner le Black M, puisque on vient lui manger dans la main.
    Tant qu’on le peut encore, on ne citera jamais assez ces paroles d’une chanson (oublié le titre, flemme de chercher) de l’irremplaçable groupe Sexion d’Assaut dont est membre le grand humaniste Black M: « Il est temps que les pédés périssent, coupe-leur le pénis, laisse-les morts, retrouvés sur le périphérique ».
    Voilà. Sympa, non? Au moins on ne va pas leur reprocher d’avancer masqués. Moi je pense au grand Reggiani, qui chantait « les loups sont entrés dans Paris »… Bah voilà, ils sont là, les loups. Ils sont dans la place. Et pas que à Paris, apparemment.

  4. C’est pas croyable qu’il y ait des gens aussi tordu. Ce claeys me dégoûte et est à épingler au mur des cons.

Les commentaires sont fermés.