Calais, image d’une France adaptée à l’islam : une » France bonsaï » dont on a réduit les racines

Publié le 23 septembre 2016 - par - 7 commentaires

http://resistancerepublicaine.com/2016/09/22/calais-volontaires-en-manque-de-sexe-le-harem-inverse-avec-les-males-musulmans-dedans-pas-mal/
Où est-ce qu’elles trouvent du plaisir à coucher avec des inconnus à l’hygiène forcément sommaire ? ( C’est pas une insulte envers ces hommes, mais ça reste un bidonville pas un hôtel Hilton )

Par contre je trouve du vrai dans la citation suivante,

 » Le témoin ajoute par ailleurs que la majorité des cas concerne des femmes volontaires et des hommes réfugiés, ce qui, selon lui, fait courir un risque d’objectification des femmes volontaires dans le camp…  »

Le risque d’objectification… En voici le début de ce qu’en dit Wikipédia ;

 » L’objectification sexuelle est une pratique dans laquelle le partenaire est réduit à un instrument (objet) de plaisir sexuel ou érotique. L’individu soumis peut être également considéré comme un objet de satisfaction sexuelle…  »
( pour plus d’info, faites une recherche google, navrée, nouveau micro-ordinateur, je n’arrive pas à copier une adresse de lien. )

Un objet ? Ca ne vous dit rien ? C’est à peu prés la place qu’occupe la femme en islam, bien que certains pourraient objecter que la situation de la femme musulmane évolue puisque désormais, selon une fatwa récente, elles ont le même statut qu’un chameau. ( pas sûre que cela soit mieux ).

Et, un objet, ce mot qui devient un adjectif dans la tête des musulmans face à une Française, ce n’est pas ce genre de comportement qui va les faire changer d’avis !

Comment voulez-vous leur faire entrer dans la tête qu’une femme est respectable ( déjà que leur notion de respect est très mince ) en leur donnant comme exemples des S****** françaises qui ne se respectent pas elle même ?

Petit comparatif ?
L’une de nos filles est une enfant adoptée, je n’aime pas le rappeler car ça me fait même du mal à moi, mais c’est ainsi.
Sa « mère » était toxicomane, probablement nymphomane vu le nombre d’amants que la justice lui a trouvé.

D’abord placée chez nous en famille d’accueil, il a été question d’adoption assez vite, c’est une gamine trop géniale pour que nous ayons pu penser une seconde à lui faire vivre l’enfance de mon mari.

Mais à qui s’est-elle attachée en premier ?
Et bien, à mon mari, puisque même si son vrai « père » ne valait pas mieux que la « mère » il avait l’avantage d’être très souvent absent, Laetitia n’avait pas tellement développé d’aversion contre le genre masculin, elle avait par contre une image de la mère extrêmement négative.

Elle a donc adopté officieusement mon mari très facilement, pour qu’il en soit de même avec moi, il a fallu le temps qu’elle perçoive que mon mari m’aimait, que j’étais digne d’être aimée, que j’étais son AVENIR et non SON PASSE !

Adultes, enfants, c’est une question d’image, Phil a passé quelques mois de son enfance chez des alcooliques, il en a gardé une aversion de l’alcool qui fait qu’un pack de six bières dure un an avec lui.

Pour en revenir à ces clandestins, et bien c’est pareil, ils ont déjà de la femme européenne l’image d’une femme facile, si en plus certaines leur montrent que c’est vrai ( dans leur cas à elles en tout cas ), sortis de la jungle de Calais, ces hommes seront tous des violeurs potentiels !

C’est la charia et la logique musulmane qui s’installe. Dans les années 90, à part des militaires comme mon mari, peu de nous savaient ce que c’était que du halal, puis, les musulmans ont posé les premiers jalons, personne n’a rien dit, aujourd’hui, on parle de 80% de viande halal en France !

Il risque fort que l’avenir de nos filles ne soit de subir au moins un viol dans leur vie causé par un musulman si l’on continue à leur montrer qu’ils peuvent être -pardon pour ma grossièreté- des  » bites montées sur couilles  » !

Navrée d’être si longue, mais mon mari fait des bonsaïs, la comparaison n’est pas idiote vous allez saisir très vite, ses bonsaïs, ils passent leur vie dehors, même en hiver, il ne travaille que sur des arbres de nos régions, faites leur passer UN hiver en intérieur, dans la chaleur et la sécheresse d’une maison, ils ne vont pas s’adapter… ils vont crever !
On doit mettre la plante dans des conditions auxquelles elle peut s’adapter justement.

Est-ce ce que font ces connes ( et l’Etat ? ) en montrant à ces clandestins que la France est prête à s’adapter à leurs moeurs et à s’y soumettre ?
Il faudrait une sacrée dose de mauvaise foi pour répondre oui il me semble.

Pour paraphraser Nicolas Hulot et son  » je ne suis pas né écolo « , je dirai que je ne suis pas née islamophobe, même quand mon mari me racontait ses missions en terres musulmanes je ne l’étais toujours pas, c’est quand la France a commencé à s’adapter aux musulmans et à leur mode de vie détestable que je le suis devenue.

Une France adaptée à l’islam, ça sera une  » France bonsaï  ».
Et pour faire un bonsaï, on réduit ses racines !

Print Friendly, PDF & Email

7 réponses à “Calais, image d’une France adaptée à l’islam : une » France bonsaï » dont on a réduit les racines”

  1. Avatar joke ka dit :

    je n’ose pas le croire…

  2. Avatar Philippe le Routier dit :

    Tu devrais écrire plus souvent je trouve !

    Par contre, tu devrais arrêter de te prendre la tête avec le fait qu’on ait adopté Laetitia, c’est notre fille, l’adoption n’était peut-être pas prévue au départ, on devait être famille d’accueil, mais zut bébé, j’en ai fait cinq des familles d’accueil, c’est pas une vie.

    Grâce a nous, Laetitia en a fait UNE, la notre, et on a beau être pas très conformiste (surtout toi) elle est parfaitement bien dans sa peau notre crapule ajoutée, et elle est géniale en plus.

    Tu parles de racines, ben avant TOI, moi j’en avais pas non plus !
    Aujourd’hui, grâce à toi et au petites, j’ai des racines, je suis même devenu un arbre qui protège de son ombre ceux qui poussent auprès de lui, et ça, c’est fantastique ! (ptet dur à comprendre pour toi puisque tu as grandi avec tes vrais parents, mais crois moi sur parole)

    j’aurai pu te le dire par sms, mais comme je suis en pause et que j’ai lu ton article, j’avais la flemme !

    Suis à Reims, le temps de d’être chargé, je pense être à Ailly vers 15h.

    Appelles moi si une de nos puces a envie que je la récupère à l’école avec le scania.

    • Christine Tasin Christine Tasin dit :

      Bon c’était pas prévu au départ, ça, le forum de RR servant de relais entre époux pour se parler, c’est très drôle, mais n’exagérez pas, hein, parce que si tout le monde fait pareil ça va devenir un joyeux bordel ici 😉

  3. Avatar nelly dit :

    Graziella et Philippe, vous êtes craquants… Bien à vous.

  4. Avatar jolly rodgers dit :

    philippe ne laissé pas trop trainés d’infos sur les lieux et heures ou vous avez vos habitude. car meme nos ennemis nous lisent. je veux pas tomber dans la parano mais, soyons prudent sur le net tout de meme .

    • Avatar Philippe le Routier dit :

      C’est gentil à vous, mais je suis réellement chauffeur routier…
      … Des habitudes j’aimerai en avoir mais c’est pas possible, parfois je trouve du fret moins de cinq heures avant mon départ c’est vous dire !
      Et comme je tourne sur tout le nord de la France…

      Si c’est l’adresse qui vous inquiète, j’ai juste écrit Ailly !
      Mais… Ailly/quoi ? Personne ne peut le savoir, en Picardie, Ailly est le début du nom d’une dizaine de village.

      Chez moi j’ai deux chiens qui vous boufferaient un rôdeur, je ne sais même pas s’ils laisseraient les vêtements !

      Pour finir, j’ai été Légionnaire plus de 12 ans, j’avoue, je souffre de syndromes post traumatiques du combattant, j’ai peur de la foule et des gens que je ne connais pas, mais m’agresser est toujours une très mauvaise idée, car, ayant vécu dans la violence des années durant, c’est justement une des rares choses qui ne m’effraie pas.

      Ma femme, nos filles, aucun problème.
      Face à quelqu’un d’autre je repasse en mode méfiance, c’est plus fort que moi même si je le regrette.

      Bien à vous.

  5. Avatar sacaram dit :

    Accroche toi a mon ombre, et je serai ton bouclier.

Lire Aussi