Migrants à Saint-Honoré-les-Bains : le conseil municipal se prononce contre leur accueil

Ça continue de remuer, de protester.  De dire non à l’inacceptable, à l’invasion migratoire.

A Saint-Honoré-les-Bains, c’est le Conseil municipal qui a tranché, sans referendum comme à Allex, en prenant juste en considération la pétition reçue par la Mairie. Les citoyens avides de débattre et de décider ont hué le Conseil municipal quand il leur a fallu quitter la salle, le débat et le vote ayant eu lieu à huis-clos, mais ils ont obtenu gain de cause.

9 voix contre sur 16 (mais quand même 5 pour… 5 gauchistes élus au Conseil municipal de Saint-Honoré-les Bains… Espérons que chacun saura s’en souvenir aux prochaines élections ! Quant au courageux qui s’est abstenu, à jeter avec l’eau du bain).

Par contre, une partie de bras de fer intéressante se développe puisque si, comme il en a le droit et comme le gouvernement l’a  annoncé, le Préfet passe par-dessus la volonté citoyenne, le Maire annonce la démission du Conseil municipal…

A suivre.

Migrants à Saint-Honoré-les-Bains : le conseil municipal se prononce contre leur accueil

Pour que chaque élu puisse s’exprimer librement, le conseil municipal s’est déroulé à huis clos, mercredi 7 septembre. Au bout d’1 h 15 de débat, les élus ont voté une motion de rejet à l’accueil des migrants qui sera transmise, vendredi 9 septembre, au préfet.
L’accueil de migrants sur la commune de Saint-Honoré-les-Bains était à l’ordre du jour du conseil municipal, mercredi 7 septembre.
Un comité de près de 200 personnes, postées devant la mairie, a accueilli les élus dès 19h30. Ils ont répondu présent à l’appel lancé par Franck Laroche, le commerçant à l’origine de la pétition remise plus tôt dans la journée au maire, qui avait invité ses concitoyens à venir s’informer auprès du conseil. Parmi eux, on ne dénombrait pas que des opposants à l’accueil de migrants. « Tous voulaient entendre ce que leurs représentants allaient décider pour eux », observe Franck Laroche.
Huis clos voté à neuf voix contre six
Dès le début de la réunion, le maire de la commune, François-Pierre Grandjean a demandé le huis clos. Ce n’était pas une surprise. Celui-ci a été voté à neuf voix contre six. Le public a quitté la salle huant le conseil, appelant à la démission et proférant une volée d’insultes.
Neuf voix contre l’accueil, cinq pour et une abstention
A 21 h 30, la réunion était finie. Le maire a lu aux quelques Saint-Honoréens encore présents un compte-rendu des débats. Le conseil municipal a voté, à bulletins secrets, une motion de rejet à l’accueil de migrants sur sa commune. Neuf élus ont voté contre l’arrivée de migrants. Cinq se sont prononcés favorablement. Un s’est abstenu. Même si la motion n’a qu’une valeur symbolique et ne peut empêcher directement le projet, elle sera communiquée au préfet.
« Le débat a duré 1 h 15 et a été des plus démocratiques », assure François-Pierre Grandjean. Le nombre, le sexe, l’accompagnement… « Ce qui ressort est qu’il y a trop d’incertitudes. Rien avoir avec le côté humain », assure-t-il. « En tant que maire, je ferai mon possible pour défendre cette motion. »
« Le message de la municipalité est clair », reprend le pharmacien. « Si la Préfecture persiste et signe, contre l’avis des habitants et du conseil municipal, j’attends des élus qu’ils mettent, comme à Etival-Clairfontaine dans les Vosges, leur mandat sur la table. »
Fanny Delaire

 29 total views,  1 views today

image_pdf

9 Commentaires

  1. Les préfets sont à ajoutés sur la longue liste des traîtres , Ils seront jugés par le peuple de leurs forfaitures et de leurs corruptions .

  2. Il paraît qu’il y a une hémorragie de départs dans l’entourage du type qui a été honoré à New York !!! Sentent-ils venir pour la gôche une claque d’une ampleur sans précédent qui va enfin pulvériser le socialisme ? mais les préfets sont toujours là, le doigt sur la couture du pantalon, prêts à soutenir le gros…Patience ! Un jour vient…où ils vont rendre des comptes !

  3. bravo aux maires et aux élus qui osent s’opposer à la dictature de ces gouvernants d’opérette.
    s’ils veulent des migrants, ils n’ont qu’à les prendre chez eux : ils sont tous bien logés et bien rémunérés avec notre argent.

    • je pense que cela doit être plus compliqué à mettre en place dans des villes moyennes et plus importantes ..dans ma ville j’entends pas parler de quoi que ce soit , comme d’habitude

  4. tous les maires de France doivent organiser des référendum,pour exprimer la volonté du PEUPLE,puisque l’état islamisateur s’y refuse,a nos élus locaux de les organiser et d’appliquer « LA VOLONTÉ DU PEUPLE FRANÇAIS »..!!

  5. mrs les maires ayez des couilles refusez les migrants qui ont rien a faire chez nous
    Quand aux préfets félons qu’ils fassent gaffe un jour viendra ou il faudra supprimer les préfets

    • Bien dit, en 1945 nombre de préfets et autres sous fifres dictateurs sont allés au poteau !!!! Ils devraient s’en souvenir ……

  6. Tout de meme…refuser de recevoir des astro physiciens,des docteurs,compositeurs de musique,et j en passe…
    Surement les francais sont racistes…!!!!

Les commentaires sont fermés.