Des musulmans syriens infestés par une maladie causée par le cannibalisme…

Les autels d’Allah ruissellent du sang des sacrifiés : humains et animaux.
Sacrifice humain et cannibalisme…
I Les djihadistes pratiquent le sacrifice humain
 

Les derniers événements à Tel Aviv, Orlando, Magnanville et Rennes marquent un tournant dans le rapport à la situation, que certains d’entre nous connaissent bien depuis 15 ans. La défaite des belles âmes qui ont parasité la conscience collective du réel est annoncée. Oh! la chose reste encore fragile. Ainsi François Hollande a oublié le massacre de Tel Aviv dans sa nomenclature de l’horreur à l’occasion de Magnanville. De même une information très contrariante a été squizée tout simplement par les médias car elle éclairait trop grossièrement la réalité: à savoir qu’une femme a reçu trois coups de poignard à Rennes le jour même de Magnanville, de la part d’un individu qui voulait selon ses mots «faire un sacrifice pour le Ramadan». C’est ce qu’on pouvait lire sur le moment dans les dépêches de presse des chaînes d’information. Puis on a lu que ce meurtrier mystique était un «déséquilibré» et l’information a ensuite disparu. Attendons demain? Aujourd’hui on nous dit que le meurtrier du commissariat de Joué les Tours en 2014 (1) n’était pas un déséquilibré comme on nous l’avait dit alors, mais un terroriste se réclamant de l’islam.

Ici le meurtre est justement défini par l’auteur comme un «sacrifice», c’est à dire un acte religieux, ce que sont tous ces actes barbares et pas uniquement «terroristes».

Le cas de Rennes reste le plus significatif car ici le meurtre est justement défini par l’auteur comme un «sacrifice», c’est à dire un acte religieux, ce que sont tous ces actes barbares et pas uniquement «terroristes». Leur finalité est religieuse – sauf que la religion du califat est aussi sa politique… Or c’est ce que le discours officiel s’évertue à nier et cacher, ce qui a conduit à la confusion totale des esprits et à l’égarement du public.

La scène pathétique d’Obama réagissant au massacre d’Orlando restera dans la mémoire historique, comme l’exemple même du déni de la réalité: l’homophobie et la vente libre des armes devenaient les causes d’un meurtre commis au nom de l’islam, sans que ce dernier – un fait, gros comme le nez au milieu de la figure – ne soit nommé. C’est aussi vrai en France des débats médiatiques qui s’évertuent à comprendre – disent-ils – les causes d’un tel phénomène et s’épuisent en considérations qui n’ont de sociologiques que le nom car elles négligent le constat du fait idéologique, religieux et politique, qui est pourtant au cœur du social.

Une telle situation vaut aussi pour Tel Aviv. Après Orlando, le maire de Tel Aviv, Ron Barkaï, a pu dire que les meurtres de Sarona, perpétrés au sortir du Ramadan, après que les assassins, en costume-cravate de cérémonie, eurent cassé leur carême, avaient pour cause l’occupation israélienne. Entendra-t-on le chef d’Etat-major ou son second fustiger le fascisme de la partie palestinienne? Car ce ne fut pas là un acte isolé: le soir même du massacre, toutes les villes de Cisjordanie et de Gaza ont célébré l’ignominie avec feux d’artifices, offrande de douceurs, comme s’il y avait là un rituel de Ramadan. C’est cet Etat terroriste-là que la France veut ériger…

Il y a un fait évident. Il y a aujourd’hui dans l’islam, un courant qui se revendique de ses valeurs pour commettre ces actes. C’est un problème pour les musulmans qui doivent le combattre s’ils veulent s’en démarquer. Ce n’est pas aux non musulmans à le faire, au nom d’un islam transcendantal qui n’est qu’une invention de l’esprit. La guerre de religion qui fait rage dans l’islam contemporain entre sunnites et chiites confirme cet état de faits. Il y a tout simplement, si l’on peut dire, un courant, l’islamisme, qui est à l’œuvre dans ce chaos. Dans les rangs de cet univers religieux, se produit dans une terrible régression de l’humanité qui voit la religion régresser aux temps primitifs des sacrifices humains, des crimes rituels.

En quoi constater cela pose-t-il problème aux victimes et aux Etats qui sont agressés comme c’est encore le cas? C’est là qu’est le mystère. Quelles explications pourrait-on trouver? Tout d’abord un gauchisme déliquescent, le fameux islamo-gauchisme, celui qui exalte les non-occidentaux parce qu’ils seraient des victimes éternelles de l’Occident. L’islamo-gauchisme est une succursale de l’idéologie postmodernisme, un marxisme sans communisme.

Ce postmodernisme est une idéologie anti-démocratique et totalitaire qui récuse l’Etat, la nation, le principe de majorité et de représentation. Elle impose la censure idéologique en se revendiquant d’une pseudo-morale de l’Autre qui n’est qu’une démission de soi: une morale pervertie fondée sur la non-réciprocité. Mais il y a peut-être aussi des causes politiques internationales car l’Union Européenne est liée par des accords avec l’Organisation de la Conférence islamique qui visent, entre autres, à remodeler l’histoire et la culture de l’Occident en fonction d’une apologie de l’islam et de sa propre version de l’histoire. Le discours du Caire d’Obama a par ailleurs bien montré le choix des Etats-Unis sous sa gouverne, si catastrophique pour l’ordre mondial. Certains évoquent la dhimmitude de l’Occident, cet état d’esprit qui sous la contrainte finit par adopter la morale et les raisons du persécuteur…

Dans la réalité, il n’y a aucune raison solide à de tels comportements. Il faut appeler un chat, un «chat». C’est la condition sine qua non de la salubrité publique et de la santé mentale, ce que le discours dominant officiel autant que médiatique a mis en très grave danger depuis 15 ans. La question doit être posée au monde musulman (2). C’est comme cela qu’il faut concevoir un rapport d’égalité et de respect que nous sommes en droit d’attendre et d’exiger.

Shmuel Trigano

 

Professeur émérite des Universités, Shmuel Trigano est un philosophe et sociologue, spécialiste de la tradition hébraïque et du judaïsme contemporain.

 http://jforum.fr/terrorisme-le-retour-du-sacrifice-humain.html.

 
II Le cannibalisme rituel est possible 
 

Des musulmans syriens sont infestés par le Kuru, une maladie provoquée par le cannibalisme (Vidéo)


Des terroristes mangent le coeur d’un soldat syrien mort 


 Il y a eu la maladie de la Vache Folle  dont le nom scientifique est l’encéphalopathie bovine spongiforme — un type transmissible d’encéphalopathie spongiforme (TSE), une maladie incurable et mortelle qui affecte le cerveau et le système nerveux  de nombreux animaux, dont les humains. Des autopsies de tissus cervicaux montrent une myriade de petits trous dans le  cortex, lui donnant cette apparence spongieuse.

Ce désordre entraîne des dégâts dans le fonctionnement cérébral et les fonctions corporelles avec des modifications de la mémoire, des troubles de la personnalité et des problèmes moteurs (tremblements, secousses des membres) qui s’aggravent avec le temps.

Comme toutes les TSE, la variante bovine est transmise via les prions (un type de protéine) et non pas par une bactérie ou un virus.
Les prions viennent du cerveau ou des tissus nerveux de vaches infectées par la TSE qui ont été ingérées par une autre vache. Avant l’interdiction, l’industrie de la viande mélangeait en effet des tissus bovins dans l’alimentation des bovins.

Quand les humains mangeaient du bœuf infecté par la TSE, ils pouvaient développer un type de TSE appelé la maladie de Creutzfeldt–Jakob.

Mais il y a une autre forme de TSE appelée Kuru qui est contractée par l’ingestion par des humains de tissus humains infectés. En d’autres termes, Kuru est le résultat du cannibalisme.

Kuru a été identifié pour la première fois en 1961 parmi la tribu Fore en Papouasie (Nelle Guinée). Les recherches ont suggéré que l’épidémie pouvait s’être développée aux alentours de  1900 à partir d’un seul individu qui vivait en marge du territoire Fore et qui semble-t-il a développé spontanément une forme de maladie de Creutzfeldt-Jakob. A partir de cet individu, Kuru s’est répandu largement et rapidement parmi la population Fore à cause de leurs pratiques funéraires  endocannibales [endocannibalistic] dans lesquelles les membres de la famille consommaient les corps de leurs morts, en particulier les tissus cérébraux où les prions sont concentrés, dans le but de redonner les « forces de la vie » du défunt à l’ensemble du village.
Au milieu des années 1960, Kuru était en déclin parmi la tribu Fore grâce aux lois coloniales australiennes interdisant le cannibalisme, ainsi que grâce aux efforts des missionnaires chrétiens locaux.
Mais des cas ont continue d’apparaître pendant plusieurs décennies parce que le mode d’incubation de la maladie dans sa phase asymptomatique est de 14 ans après l’exposition, bien que des cas soient reportés avec des latences de 40 ans ou plus. La phase clinique symptomatique de la maladie dure en moyenne 12 mois, avant que la personne infectée succombe à la maladie.

Le dernier cas en Papouasie est mort en 2005. Peu de gens pouvaient imaginer que Kuru ferait sa réapparition à des milliers de kilomètres de la Papouasie de Nouvelle Guinée – parmi les rebelles musulmans de la guerre civile de Syrie.

En avril de cette année, Time magazine a obtenu clandestinement la vidéo de Syrie par l’intermédiaire d’un “combattant rebelle.” Aryn Baker écrit pour Time magazine, le 12 mai 2013:

Dans cette vidéo l’homme connu pour être le commandant rebelle du nom de Khalid al-Hamad, dont le nom de guerre est Abu Sakkar, se penche sur un soldat de l’armée syrienne, couteau à la main. De sa main droite il retire ce qui semble être le coeur de l’homme mort qu’il pose sur une plaque de bois ou de métal placée en travers du corps. De la main gauche il retire de la cavité ouverte dans la poitrine, ce qui semble être le poumon de l’homme. Selon deux des compagnons rebelles d’Abu Sakkar, qui semble-t-il étaient présents à la scène, Abu Sakkar a ouvert la poitrine de l’homme. Le présumé Abu Sakkar a extrait du fond du torse béant de l’homme les organes, avant de s’exhiber face à la camera, tenant un organe dans chaque main. “Je jure de manger le coeur et le foie des chiens de Bashar,” a-t-il dit se  référant  aux partisans du président syrien Bashar Assad. Hors caméra, un petit attroupement s’est écrié “Allahu akbar” — Dieu est grand. Puis l’homme a porté l’un des organes sanguinolents à sa bouche et a commencé à mastiquer l’un des morceaux à pleines dents.

Deux reporters de TIME ont vu la  vidéo en présence de plusieurs partisans et combattants d’Abu Sakkar dont son frère. Tous ont dit que la vidéo était authentique. Nous en avons obtenu plus tard une copie […] Ces 27 secondes montrent un aperçu de la brutalité de la guerre en Syrie.

Walid Theodore Shoebat, un ancien membre de la confrérie radicale islamique et qui est devenu depuis un authentique activiste de la paix, écrit dans son blog que la maladie de Kuru a été diagnostiquée sur une vingtaine de personnes en Syrie au cours de la guerre et la seule possibilité selon les médecins est qu’elle proviendrait du cannibalisme et de la consommation de cervelles humaines  comme l’avait déjà rapporté une source d’information arabe –  Zaman al-Wasal – et confirmée par Orient News Television.

Deux des personnes infectées ont quitté la Syrie pour l’hôpital de Ghazi Antab en Turquie afin d’y subir un examen approfondi, puis elles ont été transférées dans un autre hôpital en Allemagne. L’une des deux a confirmé avoir mangé de la chair humaine et est décédée ensuite.

Shoebad a amplement écrit sur le cannibalisme islamique, et ses textes se trouvent ICI : hereherehere, and here.
La phase asymptomatique d’incubation de Kuru est entre 5 à 20 ans à la suite de l’exposition initiale, avec une moyenne de 12 ans. Mais la guerre  civile syrienne a commencé en2011. Ceci suggère que le Kuru de ce syrien infecté lui aurait été transmis AVANT la guerre civile.
Ainsi se comporte la Religion de Paix !

http://www.europe-israel.org/2014/08/les-musulmans-syriens-sont-infestes-par-le-kuru-une-maladie-provoquee-par-le-cannibalisme-video/

 43 total views,  1 views today

image_pdf

24 Commentaires

  1. J’avais lu y a un an qu’il y avait une épidémie de la bactérie mangeuse de chair dans leur groupe et maintenant le kuru en plus de leur consanguinité.
    Ils sont entrain de se tricoter des cordes pour se pendre

  2. Bonjour Antiislam,
    L’islam refuse le Karma http://alhassanain.org/french/?com=book&id=269. Ce mot sanskrit signifie simplement : loi de cause à effet. C’est une loi mécanique qui n’a rien de mystique (si je mets ma main sur la feu, je vais me brûler).
    Quand on est psychopathe on ignore tous les interdits et obligatoirement une sanction possible. C’est la raison pour laquelle l’islam prône l’anti-intellectualisme http://resistancerepublicaine.com/2015/08/24/lislam-est-fonde-sur-la-foi-ne-faites-pas-de-commentaires-fondes-sur-la-reflexion-ou-la-raison/. Je suis d’accord avec vous, le christianisme rejoint le judaïsme : la loi de cause à effet peut être dépassée. Par la remise en question, on rectifie ses erreurs passées, on redresse la barre.
    En islam (surtout sunnite) toute remise en question est prohibée. On est tel un mouton qui va se faire tondre et abattre pour la gloire de Dieu … et surtout pour le bénéfice de quelques finaud(e)s qui ont su profiter de la situation.
    Les leaders musulmans sont atteints du syndrome de la toute puissance, plus grande est leur illusion plus sévère sera la chute.

    • Le simple doute ou questionnement est considéré comme blasphème et apostasie…donc puni de mort…en islam !!

  3. tant qu’a moi, ils ont beau crever de cette maladie je ne leur fournirais pas le vaccin pour les guérir ,qu’ils se détruisent eux meme, car c’est imanquablement ce qui se produira parce que ils le désirent en prèchant la violence, c’est comme un boomerang qu’ils ont lancé il reviendra leur frapper derrière la tete.

    • Comme l’affirment beaucoup de philosophies et de religions et je rejoins en ce sens Tzvi Freeman : « L’idée de base en est que tout se trouve au sein du système (en grec : le cosmos) et que tout finit par rebondir. Vous pouvez vous amuser avec le système et même le manipuler, mais vous ne pouvez pas vous en échapper  » http://www.fr.chabad.org/library/article_cdo/aid/762735/jewish/Les-Juifs-croient-ils-au-Karma.htm.
      On peut ne pas partager l’idée de cause à effet, mais la religion musulmane en niant ce fait à créer un système où la loi du plus fort est la règle.
      L’avenir nous dira si les philosophies et religions qui enseignent que la justice/vérité finit toujours par triompher sont dans le vrai. À mon sens, suffit de lutter comme l’ont fait nos parents : ils ont triomphé du nazisme, du communisme. Nous triompherons du terrorisme islamique.

      • Bonjour,
        Merci de ce texte très intéressant, mais j’en fais une analyse différente de vous.
        Le karma,selon ce que je comprends de ce texte, cela serait la « soumission à l’ordre des choses ».
        Le Judaïsme postule que l’on peut échapper au karma, à l’ordre des choses : comme le Christianisme, qui en hérite ,il nous dit que l’Homme est fondamentalement libre de s’émanciper, l’Homme est libre.
        L’islam demeure dans le fatalisme : islam = soumission et la grande invocation musulmane est « Inch Allah » (« Si Allah le veut), proclamation de cette soumission par les esclaves d’Allah (« Abdallah »).
        Dans le Talmud, il y a un passage fameux où Dieu intervient dans une discussion entre rabbins et les rabbins de lui dire, en substance, « Ah, non !! Dieu tu nous fous la paix ! Tu nous a donné la Loi et maintenant c’est exclusivement à nous de nous en débrouiller ».
        Pensée de l’émancipation contre pensée de la soumission et du karma.

  4. Les musulmans pratiquent le sacrifice humain et le cannibalisme, nos dirigeants aussi puisqu’ils laissent faire et ne font rien contre, au contraire ils continuent leur folie d’Islamisation de cette saloperie d’islam en Europe.

  5. Dommage que l’incubation soit si longue sinon nous en serions plus vite débarrassés !

  6. le coeur, siège dit de l’ affectif amoureux , passe encore
    dans les rituels amoureux, dire « mon coeur » a quelqu un s’ exprime pareil dans le monde arabo-musulman
    par contre le foie … ? inconnu en occident
    en arabomusulmanité une mère dira de son enfant  » c’est mon foie… »
    pourquoi? je n’ en sais rien …
    parfois j’ associe cette selection du foie ( et pourquoi pas les reins,le cerveau,les poumons…) a la plus haute antiquité arabe de la péninsule
    nous connaissons tous la promesse de la belle Hind bent Otba de manger le foie de Hamza ibn abd el Moutalib , le neveu du Momo qui avait tué son papounet a la bataille de Badr
    mais guère trés rancunière elle se convertira a l’ Islam…
    chronique rapporté par le Haditheur number one de l’ Islam, le nommé el Boukhari
    une sorte d’ éditeur du « Gala » de l’ époque…. en a pondu 5000 numéros comme ça
    qui font toujours autorité référentielle en Islam
    faudrait offrir le recueil complet a Madame Tasin et Monsieur Cassen
    mais je ne sais pas si ça existe en Français
    elle a fait comme le Syrien, elle en a maché un morceau et l’ a recrache

  7. L’église est aussi responsable. Face à cette secte sataniste, elle appelle à l’accueil de tous les migrants et par conséquent à son suicide !!! Pauvre France et pauvre Europe !!

  8. on risque pas de voir ces infos sur les chaines de tv
    Non content de nous envahir ils veulent nous infester pour qu’on disparaisse plus vite ;avec l’aide des pouvoir en place
    Quand les francais comprendrons ça jamais ou ils veulent se suicider.

  9. Ah quel article magistral !
    Ce qui il y a de remarquable s’agissant de cette religion de « paix et d’amour », c’est que l’on commence à n’être jamais déçu pour ce qui est du domaine de la pire des …BARBARIES!
    Chaque jour nous apporte son lot de révélations fracassantes , nous maintenant désormais toujours en éveil , pour prendre connaissance et avec grand interets de faits abominables sans cesse renouvelés , et sans jamais presque se lasser !
    La lecture d’un tel article doit cependant être formellement déconséillée aprés un succulent déjeuner , comme s’il ne s’agissait pas d’une évidence incontournable !
    Sur le plan essentiellement théologique et intellectuel, il est manifestement judicieux d’établir un paralléle entre l’islam et les religions de l’antiquité mais aussi celles de l’Amérique précolombienne
    En débarquant au Mexique, les conquérants espagnoles , pourtant rudes aventuriers , furent lilléralement horrifiés par la civilisation Aztéque , ou réguliérement des milliers d’êtres humains étaient sanglantement sacrifiés sur les pyramides de la lune et du soleil , pour permettre à l’univers de se régénerer et ne pas disparaitre !
    Les victimes sacrifiées par les terribles membres du clergé aztéque, étaient ensuites consommées à l’occasion de gigantesques banquets rituels , censés renforcer les ressources vitales des convives .
    Dans le même ordre d’idée , mais plus en arriére dans le temps, la civilisation carthaginoise ( actuelle Tunisie) avait institué le culte terrifiant du dieu Baal, ou d’innombrables enfants furent immolés en des conditions imprononçables !
    Force est de constater que l’islam radical, dans ses derniers développements comportementaux , semble prendre une direction sacrificielle, dont le cannibalisme constitue une étape décisive , abolissant toute notion d’humanité à l’exemple des épouvantables pratiques cultuelles naguére observées dans le Mexique antique !
    Nous sommes donc bien en présence d’une négation inéluctable des principes humanistes qui son bien à la base de notre civilisation , mais avec la complicité pratiquement active de classes politicardes avides de priviléges, mais profondément démissionnaires devant leurs devoirs essentiels
    Je ne doute nullement que de telles scénes se produiront un jour en France , en raison d’une progression exponentielle du salafisme , ne rencontrant plus pratiquement aucune contrainte légale et politique sur son chemin !

  10. LA VACHE…..
    CERTAIN ADEPTE A MOMO N EST CE PAS LILI…FAISANT PREUVE DE…
    CANNIBALISME SUR DES CADAVRES HUMAIN EN SYRIE….
    C EST HORRIBLE….
    JE CROIS QUE NOUS ALLONS UN PEU ETRE TERRIFIES….
    LES MUSOSSES PAS VRAI LILI…VONT DONNER LIBRE COURS A TOUTES LEURS PULSIONS….
    ILS NE NOUS RESTE PLUS QU A PRIER POUR EVITER QUE DES SCENES SI SINISTRES ARRIVENT ICI EN EUROPE…
    PETITE REMARQUE…
    JUSQU AU BOUT DE L HORREUR AVEC,PROBABLEMENT POUR BIENTOT,LA NAISSANCE D UN AUTRE DAESH ENCORE PLUS PUISSANT QUE LE PREMIER,ET,A SA TETE,UN ROI ENCORE PLUS EFFRAYANT….
    IL PARAITRA MEME GENTIL AU DEBUT POUR SEDUIRE LES POLITIQUES OCCIDENTAUX…
    LA SUITE…DANS LES TOUTES PREMIERS PROCHAINES ANNEES…

    • qu’est-ce qu’on attend pour saigner ceux qui refuseraient de partir d’Europe/France et de trouver « LE » moyen pour qu’ils ne reviennent jamais ???
      On va sur mars et on se laisse chier dans les bottes par cette racaille !!! Doit bien y avoir une « solution finale » pour muslims non ??? Un grand grand mur alors, et fini les gardes-côtes ritals qui nous les amènent plutôt que les couler !!!
      Mais, lisez donc ça:
      Le plan Richard Coudenhove Kalergi [•••]

    • Templier, une idée:
      Mais en voilà un beau de badge EUROPÉEN/FRANCAIS DE SOUCHE !!!
      La croix rouge des croisades du Moyen-Age est le symbole le plus ancien d’une union européenne supranationale ANTI ISLAM. Aujourd’hui elle est l’emblème de l’humanitarisme international. Le soleil d’or figure l’esprit européen de souche dont le rayonnement éclaire le monde entier, sur fond bleu « Marine » !!!
      Ça, pleine poitrine, tous nous irons nager partout avec !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
      DEBOUT FDS GAULOIS ÉBURONS ET AUTRES VIKINGS !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Les commentaires sont fermés.