« Emmanuel Macron, un faux jeune, un faux rebelle, un faux moderne », lance Éric Zemmour


« Emmanuel Macron, un faux jeune, un faux rebelle, un faux moderne », lance Éric Zemmour

Zemmour a encore une fois tout dit sur Macron en trois minutes :

BILLET – L’ancien ministre de l’Économie prépare activement une éventuelle candidature à la présidentielle de 2017. Le journaliste dresse son portrait.


« Emmanuel Macron, un faux jeune, un faux… par rtl-fr

 Emmanuel Macron, « le jeune qui plait aux vieux », est le « point de jonction entre les libéraux de droite et les libéraux de gauche, les européistes de droite et les européistes de gauche », décrypte Éric Zemmour. Pour le journaliste, l’ancien ministre de l’Économie incarne « l’ouverture contre le repli, le changement contre l’immobilisme, selon le refrain seriné par tous les adeptes de la mondialisation heureuse ». Il ajoute, grinçant : « Il parle du peuple, mais ne parle pas au peuple ».

Pour Éric Zemmour, Emmanuel Macron « arrive trop tard, dans un monde trop vieux ». À ses yeux, « c’est un faux jeune, un faux rebelle, un faux moderne ». L’ex-locataire de Bercy serait « une nouvelle incarnation de la célèbre formule du Guépard : ‘Il faut que tout change pour que rien ne change' ». Il présente « un physique de jeune premier, mais un discours de vieux politicien roué. Une allure de sale gosse mais une idéologie de notable installé ».

http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/emmanuel-macron-un-faux-jeune-un-faux-rebelle-un-faux-moderne-lance-eric-zemmour-7784688113

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




9 thoughts on “« Emmanuel Macron, un faux jeune, un faux rebelle, un faux moderne », lance Éric Zemmour

  1. duranduranddurandurand

    Tous ceux qui se laissent séduire par Macron devraient réfléchir un temps soit peu , ils ont vite oubliés que le macron est un haut fonctionnaire, banquier d’affaires énarque, inspecteur des finances, il était banquier d’affaires chez Rothschild & Cie , ce gugus ne vaut pas mieux que les autres , ,n’oublions pas qu’il fut sinistre de l’économie dont nous voyons le résultat aujourd’hui .bref à jeter à l’incinérateur avec tous ces pourris !

  2. AvatarChristian jour

    Dans ces discours il ne dit rien, pourtant il parle beaucoup, et c’est d’un ennui. Ce mec est creux et tout se qu’il brasse c’est du vent.

  3. Avatarpatriote

    Il n’a jamais été ne serait-ce que conseiller municipal et le type devient ministre dans un gouvernement qui plus est sensément de gauche , et maintenant ce blanc bec qui ne s’est jamais sali les mains vient nous montrer le chemin a suivre , et bien on est beaux avec ça ! on nous prend vraiment pour des cons , je tire une leçon de tout ça , il doit y avoir plus d’argent a se faire en politique que dans le métier de banquier ….sinon cet énergumène ne serait pas là .

  4. AvatarDorylée

    Il vient de la banque Rotchild, comme Pompidou et il saura, comme Pompidou, montrer sa reconnaissance à son ancien maître. Et qui paiera ???

  5. Avatarbidou.net

    il aura su préparer le terrain pendant qu’il était au gouvernement, c’est un politique tout à fait classique dont on aura rien à attendre, il propose un programme libéralo-socialo-conservateur, soit rien de neuf, et comme tous les autres il ne revendique que le pouvoir et encore le pouvoir….tous des nazes…

Comments are closed.