Fête du cochon dimanche 4 septembre à Hayange (MàJ)


Fête du cochon dimanche 4 septembre à Hayange (MàJ)

Venez célébrer le « Vivre-Ensemble » à la française au cours d’une fête traditionnelle, familiale et régionale !

Cette troisième édition de notre rassemblement annuel et convivial est le témoignage-même que les grandes foires typiques de notre patrimoine ne sont pas choses du passé.

Venez donc célébrer l’identité marquée et le terroir de notre pays, avec des stands de restauration pour tous, une exposition de vieux métiers et des animations populaires.

La Fête du Cochon c’est aussi une journée complète de musique festive : avec la présence exceptionnelle de Herbert Léonard, mais aussi les Troubadours Bavarois, le groupe pop-rock BluMea, Jean-Claude Bader, Bernard Sauvat et les Free Birds !

Vous êtes chaque année plus nombreux à participer à cette pause festive et joyeuse, qui sera une fois encore, une belle occasion d’honorer l’amitié et la fraternité…

Rendez-vous dès 11h, le dimanche 4 septembre, place de la Mairie !

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Tommy Fransen

Pas de reddition face à l'ennemi !


22 thoughts on “Fête du cochon dimanche 4 septembre à Hayange (MàJ)

  1. AvatarLili

    C’est un peu loin pour moi, sinon j’y serait allée avec joie……
    J’aurai des nouvelles par la presse…..enfin, quand je dis ça, je veux surtout parler de la caricature que les merdia vont en faire.

    1. Avatarhathoriti

      S’ils en font une, Lili ! Mais c’est aussi trop loin de chez moi ! Nous lirons le compte rendu sur R.R !

      1. AvatarPhilippe le Routier

        Où est le hoax s’il te plait ?

        Tu veux dire que la fête n’auras pas lieu ou tu as supprimé une partie du message de notre preux Templier ?

        Samedi 3 ca m’aurait mieux convenu, le lendemain les petites n’auraient pas eu école (mais je reconnais que le samedi, un tas de gens bossent)

        Enfin… En venant dès 11h le dimanche et en repartant vers 16 h c’est faisable, ça doit nous faire 4 h de route, voire même un peu moins, et ça me donnera l’occasion de me moquer de Herbert Leonard… J’adore le taquiner !

        (J’ai participer a une de ses tournées voilà des années, je transportais des éléments de la scène… Et on s’est aperçu qu’il avait été à l’école avec le mari d’une de mes « ex soeurs  » ! Je pensais tomber sur un vrai con -un artiste quoi- ben, mes préjugés étaient faux, il est simple et très sympa.)

        1. Christine TasinChristine Tasin

          Le hoax n’a rien à voir avec la fête c’est notre ami Templier qui relayait une info sur des nominations musulmanes au ministère de l’agriculture nominations qui ont lieu dans un pays musulman pas en France contrairement à ce qui se dit partout.

          1. SarisseSarisse

            Ça fait partie de la stratégie de l’ennemi que l’honnêteté intellectuelle n’étouffe pas.
            Des « hoax » nous discréditeraient et pourraient faire partie de leurs stratégies car une certaine guerre de l’ombre à déjà commencé( vous voyez, ce sont des « fascistes » et des » racistes » etc…).
            Heureusement que nos fils sont régulés et que Madame Tasin y veille, car actif il y a quelques années sur d’autres sites résistants mais honnêtes et soucieux des sources, de faux amis nous constations que se glissait parfois pour nous entraîner sur des dérives de « faux amis », la critique doit être totale sur le fonds, dure, sans aucune concession mais la forme doit rester courtoise, au moins avant d’engager la bataille.

            ____________
            Nous chasserons l’islam à la loyale, il est inutile de s’affoler en parlant de nominations douteuses au ministère de l’agriculture,nos ennemis agissent plus subtilement, certes en grignotant du territoire sur nos modes de vie, nos habitudes alimentaires, comme sur nos plages et les places de nos marchés.
            Nous devons les contrer, nous hérisser à notre tour en reprenant possession de nos territoires de toutes les manières possibles, en nous appuyant autant sur nos identités locales et régionale que nationale et bien sûr nos principes.
            Il y a 2500 ans en Grèce c’est aussi à Marathon, pas loin d’une plage que des citoyens de cités pourtant divisées ont répondu et réoccuppé la plage en question pour inciter les envahisseurs à ré-embarquer.
            Je ferai un petit texte plus complet là-dessus car la plupart, âgé est un symbole fort dans toute l’histoire des combats pour la liberté mais aussi contre elle.
            C’est symbolique une plage, pas seulement pour la baignade et la bronzette, comme celles de Marathon, ou encore, Omaha, Utah, Juno, Gold et Sword.
            _________

            Nous allons devenir excellent dans la résistance.

  2. Avatarpirlouit

    snif trop loin pour moi.pour compléter un article de causeur.www.causeur.fr/natacha-polony-fources-gers-sylvia-howard-39682.html bonnes grillades.

  3. Avatarsacaram

    A visiter et pour y participer  »www.lafeteducochon.fr  » la 50 ème l’année prochaine, je m’y suis toujours bien amusé. Une des très belles fête d’Alsace.

  4. Avatarpanzer

    Hayange en Alsace ? Je n’en connais pas à part en Lorraine.

    Fête du Cochon à Hayange.
    Quoi de plus normal et le maire est FN.
    Mais d’ici que pour une raison ou une autre, elle soit aussi annulée…
    Trois heures de route par le bénelux ça n’est pas la mer à boire mais on va quand même attendre d’être proche du 04 septembre, si rien ne s’y oppose
    Bien qu’il ne devrait pas y avoir de problème de sécurité pour cette édition 2016. L’année dernière les « Gros bras » et « Déménageurs » étaient présents tout comme les tee-shirts « Lorraine Nationaliste » et j’en passe…

  5. AvatarBernadette MORA

    Ma foi, je trouve que cette fête est vraiment sympathique. Personne n’est obligé de manger du cochon mais personne ne devrait être obligé de ne pas en manger.

  6. SarisseSarisse

    Les fêtes locales régionales et nationale sont des manières de réoccuper le territoire en l’ennemi de s’y inviter.
    Interdire les signes ostentatoires à caractère religieux certes,mais autoriser tous les signes ostentatoires possibles et imaginables d’identité, de fête, de gastronomie locale de danse, de chant et aussi: signaler de se fait que nous avertisoyons nos ennemis de manière aimable mais et festive que cette manière aimable peut se transformer aussi un véritable champ de bataille s’il le désirent.
    La plage de Sisco est un symbole, c’est un petit Marathon, même scénario, des agresseurs y débarquent, la privatisé, menacent et il timide tu les autres occupants qui ne s’en laissant pas compter envoient au village des « hemerodromes  » (émissaires )qui y lancent l’alarme et envoient des renforts.
    La plage porte les tempêtes, elle porte aussi parfois des flots de mensonges (affaire du petit Aylan), des envahisseurs ( Salamine), les razzias et enlèvement des barbaresques (les tours génoises de la Corse ne sont pas là par hasard),, la plage peut heureusement aussi apporter des réponses et des libérations contre la barbarie, comme celle des débarquements alliés de Corse, justement, de Provence et de Normandie.
    C’est tout un symbole et depuis la plus haute antiquité une plage, et il appartient aux autochtones des les occuper, de les surveiller et de les animer toute l’année, et si possible avec un spectacle qui corresponde à l’identité locale et nationale.
    Nos plages sont comme les passionnés, aces de nos villes et de nos villages et celles de nos marchés.

    Les corses devraient y réinstaller en force les paillotes au goût local (à condition qu’elles soient légales mais belles qui font leur identité en y offrant leurs produits, dont d’excellents vins et charcuteries en plus des glaces traditionnelles ), résister c’est être présent et dissuader.
    N’oublions pas non plus la « paillotte », d’une gendarmerie et de polices, nationales et municipales qui y fassent respecter la loi, pas de burqa, pas burqinis, pas de hâches ni de tridents ( et en plus ces mahométans se prennent pour Poséidon): récuperons et réoccupons toute l’années, plages et territoires ),

  7. Tommy FransenTommy Fransen Post author

    En espérant qu’il y est beaucoup beaucoup de monde. Le maire Fabien Engelmann est un garçon charmant.

  8. AvatarXtemps

    Les grandes cultures et traditions du pays, c’est comme les grands vins du terroir, sont faits que pour les grands connaisseurs, pas pour les cancres qui nous gouvernent.
    Et sont les vrais marques de grandes valeurs et de fraternité réel entre les humains, ce n’est pas pour rien que ‘ les droits de l’homme ‘ vient de France et pas de l’islam.
    La fraternité, l’égalité et la liberté ne sont pas musulmanes, mais français.
    En Belgique aussi, nous avons nos fêtes, faites avec du bon porc bien de chez nous, et on s’amuse bien.
    Curieusement pas de musulmans en vue pour festoyer avec nous, pourtant nous avons des Chinois et aux cultures non musulmanes qui viennent nous rendre visite.
    Nous comprenons que les musulmans ne se mélangent pas avec les mécréants bien sûr.
    Que voulez vous, les musulmans ont déjà construit leurs murs avec les autres, les non musulmans dans le monde depuis 1400 ans.
    J’aime la vrai France comme elle est, ne changez surtout pas français, nous les Belges ont vous aime comme çà, bien français une fois.
    Nous regrettons les frontières, nous avions l’impression de vous rendre visite, que nous étions chez vous.
    Que voulez vous , il y a que les gens malhonnêtes qui n’aiment pas les frontières.
    Les frontières enlevés par nos escrocs haineux aux pouvoirs, sans nous demander notre avis, n’est rien d’autres qu’un manque de respect total de leur part comme d’habitude.

Comments are closed.