Un dimanche à Palavas : CPF, burkini, "narguilé interdit"… et 200 patriotes !

UN DIMANCHE À PALAVAS

Dimanche 21 Août, Croix de Palavas, midi.

Une manifestation organisée par des jeunes gens de Palavas rassemble presque deux cents personnes. Il y a là des gens de la ville et de plusieurs organisations, avec des drapeaux tricolores et aussi des banderoles où se lit : « Palavas contre le burkini » et « Marre des incivilités »

IMG_9517
Un conseiller municipal de l’opposition explique qu’ayant eu un entretien avec le maire (LR) Christian Jeanjean, il n’a pu obtenir un arrêté municipal interdisant le burkini, aux motifs que la saison touristique est presque terminée et que c’est à l’État de prendre une telle décision. Des jeunes de la commune ont alors eu l’idée de cette manifestation, laquelle est une première en France pour ce motif.
IMG_9528

Un couple de jeunes qui passait par là s’intéresse à la manifestation et nous dialoguons un moment. Ils apprécient l’initiative et sont bien conscients des dangers.

Après quelques prises de parole, nous partons en cortège pour longer le bord de mer et être bien visibles des plagistes. Un bateau corne longuement et des passagers nous saluent. Quelques arrêts avec déploiements de banderoles sont l’occasion de commentaires : une femme applaudit avec insistance, mais une autre raconte qu’elle  « préfère le burkini plutôt que ceux qui se baignent à poil » (mais on se passe volontiers de la voir dans aucune des options…). Une jeune fille prétend que c’est à cause de nous s’il y a des problèmes et il lui est répondu qu’elle verra bien quand elle devra porter la burka. Après quoi une femme prétend qu’il y aurait d’autres motifs pour organiser des manifestations, mais en tout cas elle n’est occupée à aucune. Je n’entends pas d’hommes s’exprimer à propos de notre passage. Nous nous arrêtons avant de quitter la plage pour entonner La Marseillaise. Une femme vient discuter sur l’opportunité du sujet du burkini, mais elle ne donne pas suite malgré les propositions d’explications. Et il faudra se battre aussi pour toutes ces écervelées ?

IMG_9533

Nous rejoignons la rue et nous rassemblons devant la mairie. Les gendarmes encadrant la manifestation portent des gilets pare-balles et ma compagne me fait observer à ce sujet « dans quel monde nous vivons ». Beaucoup de gens nous observent et nous photographient. Après une brève prise de parole du conseiller municipal et quelques « On est chez nous » bien audibles, nous entonnons à nouveau La Marseillaise, puis la manifestation prend fin.

Après le repas, nous allons à la plage. Nous observons plusieurs femmes entorchonnées qui ne quittent rien de leur accoutrement une fois arrivées sur le sable, tandis que leur mâle adopte la tenue adéquate pour profiter du soleil. Comment croire que ces femmes sont d’accord et volontaires pour cuire ainsi en plein soleil tandis que leur mâle se baigne comme il veut ? Arrive une petite famille dont une femme en burkini. Toute intervention serait plus que téméraire : la moitié des plagistes est plus bronzée que nous et prendrait automatiquement parti pour l’entorchonnée comme ils le font à chaque occasion même sans se connaître, ce qui ne risque pas d’arriver pour nous avec l’autre moitié, pas gênée apparemment et vu les réflexions de ce matin. Je prends une photo non sans risques mais discrètement (voir l’illustration).

IMG_9548

Nous observons un homme en djellaba arrivant sans complexe. Comme il ne sait pas planter un parasol et qu’il y a du vent, il doit rentrer ce qui ressemble à une robe de chambre dans son pantalon pour arriver à courir après ce qui pourrait bien blesser quelqu’un. On croit rêver mais on n’a même pas envie de rire.

IMG_9552 (2)

Après la baignade, tandis que nous nous séchons, arrive encore un groupe d’entorchonnées qui s’installe derrière nous. Réflexe de ma compagne : elle abaisse le haut du maillot pour en faire un monokini. Pour me changer, je prends tout mon temps avec le postérieur tourné vers elles. Tandis que nous partons, nous observons que la plage est beaucoup occupée par leurs semblables. Nous quittons donc cet endroit sans regrets, pensant en avoir assez vu. Mais non, pas encore : depuis le trottoir, nous voyons un panneau relatif aux interdictions par arrêté municipal, sur lequel figure la ligne « Narguilé interdit ». Tiens donc, le narguilé n’est pas une particularité à usage des Français de souche, me semble-t-il… (voir l’illustration). Mais d’où vient donc cet objet exotique ?

IMG_9554

Voilà, c’était un dimanche d’août 2016 à Palavas-les-Flots, parmi les Français de souche et les chances pour la France.
 

 36 total views,  1 views today

image_pdf

29 Commentaires

  1. Le « burkini » nom emprunté au bikini, burk pour burka! la partie kini, pour les apparenter comme si c’était une variante du bikini!
    Il faudrait appeler ça « beurkeni » de beurk! pour ne pas mélanger les torchons et les serviettes! et l’interdire de toutes façons!
    donc dorénavant c’est » BEURKENI » !

  2. une bonne idée pour l’année prochaine, arborer des parasols, serviettes de bain, fauteuils de plage… avec des petits cochons dessus… avis à tous les créateurs

    • Désolée vous comprendrez bien que nous ne pouvons pas relayer un appel anonyme sur notre site, sans que l’on sache qui fait quoi au risque de faire tomber les nôtres dans un piège

  3. bravo à vous les Français de Palavas
    ( attérée devant le panneau interdit aux narguilés )
    kénavo

  4. Les provoc musulmanes ont encore de beaux jours a vivres ! Les Français n’ont encore rien compris , ou sont déjà soumis !!!

  5. oui c’est bien la bonne adresse. je viens de vérifier ma boîte, je n’ai rien reçu. je ne vous embête pas plus. je vérifierais encore plus tard.

  6. je n’ai rien reçu pour ma part; je viens de relire mon texte et je m’aperçois qu’il comporte une faute d’orthographe énorme, un oubli. j’espère ne pas être sanctionné pour si peu.

    • mon message est parti à 18h22 pouvez-vous vérifier vos spams ? votre courriel est bien celui que vous utilisez pour vous connecter ?

  7. je suis dan le 82, moi aussi je veux rejoindre des patriotes actif,mais comment faire?

  8. très bonne initiative !! à renouveler à chaque fois qu’il le faudra. je suis dans le 94. comment rencontrer d’autres patriotes ? il sortir de derrière nos écrans.

  9. Que les musulmans et burkinis reviennent en force après une telle manifestation prouve qu’ils ne se laissent pas impressionner et qu’il faudra beaucoup plus que l’indignation populaire pour les obliger à s’aligner. C’est l’Etat qui doit imposer sa volonté. Ca devrait être fait depuis longtemps. Ils jouent sur cette faiblesse.
    En plus il y a toujours nos « tarés » locaux…

  10. Pourquoi est ce que les narguilés sont interdits ? ou plutôt je ne comprends pas cette interdiction C’est une pipe pour fumer le tabac non ?

  11. Pour préciser l’ambiance à Palavas avec les chances pour la France : en ville, une dame fait une chute devant nous. Ma compagne et moi voulons l’aider à se remettre debout. Sa fille qui l’accompagne, avant même de s’occuper de savoir si sa mère s’est fait mal, soustrait le sac de celle-ci à toute possibilité d’investigation inopportune. Pas vexant, on peut comprendre, mais cela en dit long…

  12. Bravo palavas,mais comment se regrouper pour lutter ????
    Ou rencontrer des patriotes pour lutter ensemble ?
    Je suis seul dans mon coin et c’est pas comme ça que je vais pouvoir me battre alors avez vous des adresses , je suis en Provence ( 34% d’étrangers d’après un ex des RG ) ?????? Ça fait rêver non ?

    • en Provence nous avons beaucoup d’adhérents je vous écris par courriel

      • Bonjour,
        par conviction et pour montrer « ^patte blanche » je viens d’emplir un formulaire d’adhésion.
        Le chèque suit.
        Nous montons une structure de solidarité sur 84/30.
        Si des sympathisants dans le secteur, ils peuvent prendre contact par courriel.
        1e réunion à la saint Augustin.
        On précisera le lieu et l’heure.
        Cordialement

        • Mille mercis Baptiste. Je fais suivre l’info aux adhérents du 84 / 30. Quel courriel dois-je leur donner ? celui que vous utilisez pour vous connecter sur notre site ?

  13. Vous voyez qu’il y a beaucoup de pauvres cons pourtant Français qui n’ont toujours pas compris ce qui est en train de se passer , c’est affligeant !! vous imaginez pour qui vont voter ces ignares .

  14. Il y a marqué « chiens interdits sur la plage »
    Il n’y a donc pas nécessité de nouvel arrêté !

  15. Évidemment !la manif c’est bien!mais il faut être en nombre sur la plage pour faire face aux provocateurs car eux ils sont organisés pour casser du FDS!!!Pour une action il faut la préparer et se montrer déterminés comme en Corse: » fini d’être des bisounours!! « 

  16. Il s’agissait d’une initiative méritoire et ceci d’autant plus que des réactions dangereuses de la part des « crevures « d’en face était possible et redoutable .
    Encore une fois pouvons nous mettre en évidence la lacheté congénitale d’un maire LR, refusant de prendre un arrêté d’interdiction , uniquement inspiré par la crainte des protestations agressives d’un certaine population sensible !
    Donc dans un premier temps , les maires vont donner libre cours aux burkinis et ensuite les vraies françaises seront dans l’incapacité de mettre un seul pied sur la plage , en maillot de bain normal, sans se faire lyncher et traiter de putes et de salopes !
    Les femmes françaises sont appelées à subir de plein fouet toute la brutalité de la charia vestimentaire, sur les plages auxquelles elles étaient tellement attachées , mais trouveront systématiquement porte close à la mairie , quand elle voudront protester auprés du premier magistrat de la ville, car ce dernier aura découvert dans les « communautarisés » un éléctorat idéal, propre à lui garantir un …MANDAT A VIE !
    En pareilles circonstances , la seule démarche cohérente consistera à prendre une certaine inscription en faveur d’une certaine dame, aux cheveux blonds, possédant bureau sur Nanterre, et à qui le fameux burkini ne conviendra jamais !

Les commentaires sont fermés.