Palavas : 200 manifestants, marre des burkinis, des agressions, des chichas, des provocations…

Près de deux cents personnes se sont rassemblées ce dimanche 21 août sur la plage de Palavas (Hérault), pour demander l’interdiction du Burkini sur les plages.

Le rassemblement avait été annoncé sur les réseaux sociaux, via un appel anonyme lancé mercredi 17 août. Ce dimanche 21 août à midi, deux cents personnes se sont rassemblées sur la plage de l’Hôtel de Ville, à Palavas les Flots. Tous étaient venus manifester leur opposition au port du Burkini sur les plages.

 

Les Burkinis, « outils de propagande de l’islamisme radical »

Les organisateurs, « de jeunes Palavasiens qui ont grandi sur ces plages », ont pointé du doigt pêle-mêle les agressions régulières sur le sable, les « provocations », mais aussi les « chichas qui enfument tout le monde » ou les Burkinis, « outils de propagande de l’islamisme radical ».

D’abord symboliquement rassemblée sous la croix implantée au bout du quai Paul-Cunq, l’assemblée a pris la route en parcourant le littoral de la commune, au milieu des vacanciers surpris. Aucun débordement n’a été signalé.

http://www.midilibre.fr/2016/08/21/herault-deux-cents-manifestants-anti-burkinis-sur-la-plage-de-palavas,1382314.php

 147 total views,  2 views today

image_pdf

11 Commentaires

  1. encore plus de manifs et encore plus de français qui n’ont pas d’œillères et qui manifestent contre des pratiques qui n’ont pas lieu d’être en France et encore moins en 2016 !

  2. Normale les pirates ont été priés de ne pas venir . Le mot d’ordre à été donné au plus haut niveau . Vous les français ne soyer pas dupes . Il ne faut pas laisser attendrir pars les propos venant en haut lieu . Français continué à manifesté dans l’intelligence , sans agression . Rester calme , le temps n’est pas au rdv . Il faut laisser l’histoire se faire tranquillement . Ne pas donner l’impression aux collabos , une once de soupçon . Bon je reste en contact .
    Eric Der Grosse .
    Vive la France Vive la République

  3. Hier, dimanche, j’étais à Antibes pour la journée et je n’ai repéré aucune burka.
    C’est vrai que la ville est « entourée » par la mer et les plages. Par conséquent, il m’a été impossible de tout voir… Mais, pour ce que j’ai vu j’ai le plaisir d’écrire ici que je n’ai aperçu aucun voile noir sur les plages.

  4. Bravo : il faut résister face au harcèlement des sectateurs mahométans…

  5. le culot phénoménal de ces envahisseurs n’ a d’égal que celui du mec qui vient déféquer sur ton paillasson de palier et sonne pour te demander du PQ … !!

    • Belle manifestation et pourvu qu il y en est d autres , c est vrai , on est chez nous !

Les commentaires sont fermés.