Soupçonné d’avoir voulu commettre un attentat contre le Bataclan, un islamiste indemnisé par l’État

On marche sur la tête… Ce terroriste présumé n’est plus expulsable parce que… tenez-vous bien, il fait l’objet d’un contrôle judiciaire en cours. Traduisez : il doit pointer tous les jours à la gendarmerie de sa ville, on ne peut donc le renvoyer dans son pays…

Il est clair que cet épisode supplémentaire d’une trop longue liste montre que nos députés et nos magistrats, sous la pression des droidelhommistes ont perverti la loi et en ont fait un outil à libérer et indemniser les salauds et  à condamner les victimes.

Il est de plus en plus clair que nous sommes à une époque charnière et que va bientôt revenir l’époque du Far West. On peut craindre que des patriotes excédés ou des proches de victimes d’attentats ne décident de rendre la justice eux-mêmes et que, faute pour le gouvernement d’avoir créé un Guantanamo, des justiciers préventifs ne se déchaînent.

860997-ben-abbes
 

Aujourd’hui, ce Belgo-Tunisien de 31 ans est assigné à résidence, en raison de sa dangerosité supposée. Ce Belgo-tunisien de 31 ans est un ami de Fabien Clain, qui a revendiqué les attentats du 13 novembre, et il est par ailleurs soupçonné d’avoir été proche d’une filière d’Al-Qaïda entre la Palestine et l’Egypte. Selon Le Parisien, son nome est également cité dans l’attentat qui a tué une adolescente française au Caire en 2009, mais il n’est pas poursuivi dans cette affaire. Le quotidien ajoute que le versement de cette indemnité « pourrait montrer la voie à d’autres islamistes », alors que les procédures antiterroristes se multiplient pendanl’état d’urgence.

Farouk Ben Abbes a été assigné à résidence à Brienne-le-Château (Aube), après les attentats du 13 novembre. Fin juillet, son expulsion vers la Tunisie a été interrompue à l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle, car la police aux frontières s’est rendu compte qu’il ne pouvait pas sortir du territoire français, en raison d’un contrôle judiciaire en cours.

http://www.francetvinfo.fr/societe/justice/l-islamiste-farouk-ben-abbes-avait-ete-indemnise-par-l-etat-pour-prejudice-moral_1594871.html

Voir aussi l’affaire Vannier , pour laquelle le terroriste n’est pas poursuivi :

Sept ans de colère, réveillée le 13 novembre dernier, car pour la famille Vannier, les attentats du Caire et du Bataclan sont liés

C’est ce que laissent entendre les proches de Cécile Vannier, cette jeune lycéenne morte dans l’attentat du Caire il y a 7 ans JOUr pour jour. Depuis, l’enquête piétine, mais des liens apparaissent entre les deux Leur douleur est toujours aussi vive. Il y a 7 ans jour pour jour, Catherine et Jean-Luc Vannier perdaient leur fille dans un attentat. Ce 22 février 2009, une bombe vient d’exploser dans le vieux Caire. A proximité se trouvent des lycéens français.
Une quinzaine sont blessés, Cécile Vannier, elle, perd la vie. Depuis, l’enquête piétine pour ses parents. Sept ans de colère, réveillée le 13 novembre dernier, car pour la famille Vannier, les attentats du Caire et du Bataclan sont liés. Les liens sont avérés. Toutes les personnes impliquées dans l’attentat du Bataclan sont présentes dans notre dossier. On a fait des demandes répétées au juge d’instruction pour avoir des réponses.
On a toujours été en colère mais on l’est encore plus parce que s’ils avaient fait leur boulot correctement, il n’y aurait peut-être pas 130 morts. Des liens apparaissent effectivement entre les 2 dossiers. Après l’attentat au Caire, plusieurs personnes sont arrêtées. Parmi elles, Farouk Ben Abbes, un islamiste belge. Au fil des auditions, les enquêteurs le suspectent d’avoir un autre projet d’attentat, contre le Bataclan cette fois. Il aurait même été dénoncé par l’une de ses comparses.
Il y a quelqu’un qui explique qu’on Iui a fait la confidence que Farouk Ben Abbes préparait un attentat contre le Bataclan parce que la salle appartenait a un propriétaire de la communauté juive. Outre Ben Abbes, d’autres hommes apparaissent dans les deux dossiers. Il y a Fabien Clain, connu pour avoir lu la revendication des attaques du 13 novembre et lui aussi a été interrogé dans l’enquête sur le projet d’attentat du Bataclan en 2009. Il y a aussi les frères Dahmani.
L’aîné a été entendu après l’explosion du Caire, son frère, lui, est un ami de Salah Abdeslam. Au fil des années, les dossiers s’entremêlent. Chacun de ces personnages connaît des jeunes qui ont de la détermination et la volonté de passer à l’acte. Cet après-midi, la famille Vannier a tenu une conférence de presse, elle espère enfin des réponses. David Cameron a passé son grand oral devant le Parlement britannique.
Le Premier ministre a défendu le maintien de son pays au sein de l’Union européenne, il a notamment expliqué que le Brexit menacerait la sécurité économique et nationale de la Grande-Bretagne. David Cameron qui a perdu un allié de poids: le maire de Londres, Boris Johnson..

http://telescoop.tv/replay/5818_sept-ans-de-colere-reveillee-le-13-novembre-dernier-car-pour-la-famille-vannier-les-attentats-du-caire-et-du-bataclan-sont-lies.html

Soupçonné d’avoir voulu commettre un attentat, un islamiste indemnisé par l’État.

L’Etat a été condamné à verser 6000 € à Farouk Ben Abbes,  mis en examen et placé en détention en 2010 dans le cadre d’une enquête sur un projet d’attentat contre le Bataclan. L’homme est actuellement assigné à résidence.

Une décision en application du droit qui peut créer un certain malaise parmi le système judiciaire. L’État a été condamné à verser 6000 € à Farouk Ben abaisse au titre de « préjudice moral », rapporte Le Parisien. Cet homme de 31 ans a été mis en examen et placé en détention provisoire pendant deux mois et demi, entre 2010 et 2011, dans le cadre d’une enquête sur un projet d’attentat contre le Bataclan.

Capture d’écran 2016-08-18 à 12.41.00

http://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/soupçonné-davoir-voulu-commettre-un-attentat-un-islamiste-indemnisé-par-letat/ar-BBvKN8S?li=BBoJIji&ocid=iehp

 193 total views,  1 views today

image_pdf

19 Commentaires

  1. L’islamiste Farouk Ben Abbes reçoit un trop-perçu de 15 000 euros, ce qui fait un total de 22 000 euros, alors même qu’il est inculpé aussi pour apologie de terrorisme.
    Interview de l’avocat Me BOURDON ….qui l’a pris du coup…le bourdon…..
    https://youtu.be/BQtPnkXYDMA

  2. Pour éviter que l’etat (nous) lui verse son indemnité , lui logé un pruneau de 9 mm parabellum entre ces deux yeux à cette pourriture !

  3. Hé Oui Chère Christine !
    Il y avait majoritairement, en France, des musulmans non pratiquants qui s’étaient éloignés de l’emprise des fous de dieu barbus et qui avaient modélisé notre société…
    A force de laisser faire de notre part et de nous voir baisser sans cesse le sarrouhel devant des revendications religieuses d’un autre temps, ces gens là sont en train de tourner casaque et de se ranger du côté de ceux qui font réellement peur …Certainement pas du côté des p’tits bras..valls, casevide, macron, l’hollandouille,ali juppé hamon & C°… bref les « lèche-babouches » …et puis le restant…ça va sans dire bien sûr !…
    Ces gens là ont en mémoire la façon dont la France a remercié ses Harkis …

    • Il y a pas mal de choses intéressantes en effet, sauf que dire que notre ennemi n’est pas l’islam c’est du n’importe quoi. Il dénonce le wahhabisme en oubliant de dire que ce courant est suivi par 80 à 85% des musulmans dans le monde, France compris. Il s’agit donc d’interdire l’islam et de fermer toutes les mosquées, sans exception. Essayer de nous faire croire qu’il n’y aurait que quelques mosquées salafistes ou wahhabites c’est de la désinformation

  4. C’est un gag ou quoi ? Ce type, les phalangistes l’auraient descendu au 7ème sous-sol, et il ne serait remonté que sur une civière je ne vous dis pas dans quel état. Ici, il est gratifié de 18600 € dont une partie par erreur disent-ils ! Non mais il y a quelque chose qui ne va pas ! Honte , honte ! Que va-t-on dire aux parents des victimes du Bataclan ou de Nice ou autres ? Vos impôts servent à alimenter les Jihadiste ? Ou est-ce la jizzyah que l’état paie à ses tortionnaires ? Mais quel gouvernement de mollassons ! Je fais un cauchemar éveillé ! Ma pauvre France !

  5. Assigné à résidence… donc libre d’égorger un prêtre ! Et en plus sans bracelet électronique…
    Il est temps de faire du « nettoyage » !

  6. Mais, il n’y a pas un moyen de contrer ça ,??? C’est pas croyable !!
    On est dans la caricature d’un pays vendu à ses assassins par son gouvernement qui les protège par des jugements iniques…rendus par des juges qui ne valent même pas le cul-de-basse-fosse dans lequel ils méritent de croupir pour l’éternité……..
    Je vais aller vomir…..

  7. la seule indemnité valable pour ces salopards c’est quelques grammes de plombs chemisés cuivre entre les deux yeux!

  8. Application du B A BA de la Loi, ce type a été blanchi par la Justice, donc sa détention a été indemniséé…Ce qui pose problème c’est le recours systématique au passionnel face à la rigueur de la Loi…Loi votée par les représentants du Peuple d’ailleurs…Je vous rappelle qu’il n’est que « soupçonné » et que la Justice n’a rien trouvé…donc même si ça semble révoltant c’est conforme au Droit positif ! Si problème il y a c’est pas ceux qui appliquent les Lois qu’il faut conspuer, mais bel et bien ceux qui les conçoivent, nos chers (sic) députés élus démocratiquement…

Les commentaires sont fermés.