Que cache le burkini ? Le djihad culturel

Djihad Femme et islam Publié le 17 août 2016 - par - 21 commentaires

Un excellent article de notre ami Uli Windisch, rédacteur en chef des Observateurs.ch qu’il nous a proposé de relayer sur Résistance républicaine, ce que nous faisons avec grand plaisir.

Christine Tasin

Privatisation d’un parc aquatique au nord  de Marseille par une association musulmane qui voulait exceptionnellement faire accepter à titre privé le burkini.

Après maintes protestations, le patron du parc a retiré l’autorisation (source : Valeurs actuelles, 11-24 août 2016, article réservé aux abonnés)

Les médias, enfin certains !, répercutent ce genre de revendications sans en chercher l’intention cachée et les politiques se déchirent entre droite et gauche sur le sujet. La droite proteste et parle de provocation dans le contexte de violence actuel lié au terrorisme, et dit que c’est conforter le communautarisme, une question de dignité de la femme , fini le vivre ensemble, place au vivre avec, etc …

Certains élus locaux socialistes, au contraire, apportent leur soutien en parlant de « hystérisation de la société sur l’islam », d’atteinte à la liberté de conscience, et posent des questions du genre : le bain habillé est-il contraire  à la loi en France ? Réponse : Non. Et d’affirmer : Privatiser un lieu est autorisé.

Un autre député PS  en rajoute : « C’est donc une polémique anti-musulmane de plus ».

Last but not least : un journaliste islamo-gauchiste, Claude Askolovitch,  reprend une rengaine bien connue des internationalistes, mondialistes, sans frontiéristes, etc. : « Français au hasard  de la naissance, les chasseurs de burkini, s’ils étaient nés iraniens, seraient de braves mollahs voileurs de femmes… »

En bref, un tel événement devient simplement une  nouvelle occasion d’un affrontement rituel entre gauche et droite, chacun est fier en pensant avoir définitivement mouché l’adversaire.

Or un tel événement est d’une gravité extrême et entièrement délibéré du côté musulman.

Ceux qui proposent de telles pratiques étrangères aux mœurs du pays  d’immigration auquel ils veulent les imposer savent parfaitement ce qu’ils font, ce qu’ils vont provoquer et ce qu’ils en attendent, et les politiques se font avoir comme de grands naïfs et des irresponsables dangereux.

En voulant imposer  leurs pratiques étrangères , ces musulmans veulent en fait délibérément provoquer le débat, l’opposition, la polémique, afin de pouvoir, dans un premier temps et à chaque pratique de ce type, crier au racisme et à l’islamophobie.

La réponse de l’association  au refus regrette : « un déferlement de haine raciste et une énième polémique islamophobe ». Dénoncer, diffamer, chercher à culpabiliser afin d’obtenir tôt ou tard ce qui est recherché. A force d’insister et de poursuivre avec la volonté d’imposer d’autres pratiques étrangères, on cherche à lasser les opposants, qui finiront, de guerre lasse et par lâcheté, par accepter, culpabilisés  qu’ils sont par les idiots utiles et autres islamo-gauchistes nationaux.

Insister, insister et insister encore, en devenant de plus en plus accusateurs et culpabilisants et de manière de plus en plus violente, sachant qu’ils finiront par trouver les alliés nécessaires, ils comptent sur le moyen et long terme, par exemple à l’occasion d’une élection qu’ils réussiront à faire  dépendre de leur soutien.

Mais même sans élection, l’insistance obsessionnelle,  culpabilisante, virulente et menaçante, finira par porter ses fruits.

C’est cette logique d’un comportement à étages multiples et à fin calculée, consciemment défini et appliqué avec soin et rigueur, qui est à l’œuvre dans ces pratiques dites communautaristes, dans ce djihad culturel.

La moindre victoire sur l’une des pratiques favorisera jusqu’à rendre évidente une suite infinie d’autres pratiques étrangères censées faire partie tout naturellement d’une nation devenue « aussi musulmane ».

L’islam est aujourd’hui une religion qui est partie intégrante des pays d’immigration, c’est évident, non ? Et n’est-il alors pas normal aussi de l’accepter dans sa totalité puisque nos sociétés sont devenues des sociétés multiculturelles tellement enrichissantes et dans lesquelles le fameux vivre ensemble, après quelques anicroches bénignes inévitables, ne posera bientôt plus de problème. Cette fois l’avenir sera vraiment radieux et d’une qualité encore jamais atteinte.

C’est le côté processuel, par étapes successives, de ces comportements que l’on ne veut pas comprendre et qui empêche de saisir le danger et la profondeur de la mise en cause des fondements mêmes de nos sociétés, de nos valeurs, de notre civilisation, civilisation qui n’a rien à voir avec une religion qui est donc un système idéologico-religieux total, un phénomène social, culturel, religieux et idéologique total, en fait totalitaire, que les anthropologues pourront maintenant ajouter à leur typologie.

Pour bien comprendre le processus mis en application pour imposer ces pratiques étrangères de type englobant , il faut le situer au niveau de la communication politique de l’ensemble de la société car c’est là que se joue l’impact sur  la société.

La communication politique est le processus d’affrontement entre acteurs opposés sur un thème donné par lequel se joue l’orientation générale d’une société. La communication politique est la lutte pour la définition d’un thème, d’un sujet  en débat dans la société, et le vainqueur de cette lutte sera celui qui réussira à imposer SA définition dans la lutte avec les autres définitions. Cela peut prendre parfois beaucoup de temps, surtout sur les sujets les plus chauds et disputés d’une société à un moment donné. Mais vainqueur il y aura.

Le fait que l’un des deux camps n’a pas, n’a plus, la volonté de lutter pour SA définition des pratiques sociales et sociétales acceptables facilitera évidemment la victoire de l’autre camp, surtout si dans l’un des deux camps il y a division interne, ou si l’on préfère une masse d’idiots utiles, voire de traîtres à leur propre culture, par fascination des autres cultures par exemple, même de celles qui sont incompatibles .

C’est le cas lorsque le burkini, par exemple, fait l’objet d’une simple polémique politique stérile entre partis politiques opposés.

Ce qui revient finalement à passer à côté des enjeux de société fondamentaux et à laisser le champ libre au vrai adversaire, pour ne pas dire à l’ennemi, puisque l’on dit  de plus en plus que nos sociétés sont en  guerre avec l’islamisme, voire avec l’islam.

Uli Windisch, 12 août 2016

http://lesobservateurs.ch/2016/08/16/que-cache-le-burkini/

 

.

Print Friendly, PDF & Email
21 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
chris83
chris83
il y a 4 années

Tout ça c’est le brin d’herbe qui cache une forêt de problèmes extrêmement importants comme des lois qui passent en catimini pendant certaines nuits alors qu’il n’y a personne dans l’hémicycle! Qu’avons nous à faire de ces déguisements? normalement toutes les marques religieux sont interdites… alors à quoi servent ces déclarations de maires? Ils ne font qu’appliquer la loi ce sont les autres qui sont en infraction…

Alix
Alix
il y a 4 années

Le ver est dans le fruit.
apparemment l’islam avance avec les femmes. d’un côté nous avons ces voilées qui provoquent mais pourquoi en face ça réagit aussi peu.
Il y a ces autres femmes musulmanes, charmantes, libérées mais qui n’ont aucunement quitté la religion.
Elles sont dans les partis politiques élues, permanentes, à la tête d’associations diverses etc… se disant républicaines mais sont en fait de vraies laudatrices de l’islam.. C’est à ces personnes que l’on doit des sornettes du genre « l’islam c’est pas ça ».
Certes vous avez un camp qui provoque mais en face vous avez un camp miné de l’intérieur .
Que voulez-vous demander à des hommes politiques si bien entourés ?
La Corse nous montre que c’est dans la rue que ça se jouera.

Olivia Blanche
Olivia Blanche
il y a 4 années

Ce matin, l’invité de la matinale de Pierre Weill, à 7 h 50, était Madjid Si Hocine, médecin, signataire de la tribune sur l’islam de France dans le JDD du 31 juillet.

Madjid Si Hocine a notamment déclaré lors de cet entretien sur France Inter : « Il faut montrer que les musulmans de France ne sont pas tels qu’on les voit à l’heure actuelle »….

Fidèle à l’éthique de cette radio qui veut prouver que la France est coupable de tous les maux de notre société, le journaliste a tendu la perche à son invité en lui demandant (était-ce bien une question ?) si les jeunes d’origine maghrébine avaient davantage de difficulté à trouver du travail, à entrer dans la vie sociale (?)… Trop heureux de l’opportunité, l’invité a su donner satisfaction à son interlocuteur en laissant entendre qu’en effet, l’origine des départs en Syrie (djhiad) se trouve dans le social…

Sur la question du voile, M. Si Hocine ne laisse pas de s’étonner de l’ampleur de la polémique à ce sujet !!!

En effet – VOUS ALLEZ RIRE – Jugez plutôt : « Pourquoi refuser le burkini alors qu’il s’agit d’une combinaison SEYANTE ?! » ….

Oui, vous lisez bien, mes oreilles ont sifflé en entendant ce mot qui appartient bien à notre culture, au domaine de la séduction ! Quel rapport entre un burkini et un objet de séduction ?

Il faut vraiment être d’un autre monde pour oser affirmer, ce qui, à notre entendement, est une énormité ! Je suis certaine que cet homme était sincère et là se trouve l’un des signes de notre incompatibilité !

WoxBo
WoxBo
il y a 4 années
Reply to  Olivia Blanche

De toute façon, sur Radio Gaucho, il ne faut pas s’attendre à d’autres types de discours.

Lili
Lili
il y a 4 années

Aaaah! Askolovitch….La figure du veule dans toute sa splendeur……
Faut pas souhaiter du mal aux autres, mais lui je lui souhaite de se faire égorger, doucement, à la scie égoïne par ceux-là même qu’il défend au mépris de toutes leurs victimes…..Il aura le temps de comprendre et d’apprécier !

Antiislam
Administrateur
Antiislam
il y a 4 années
Reply to  Lili

Bonjour,

Ce dingue parle avec un accent de snobisme de « ses amis salafs » ! (salafs=salafistes).

Un vrai fou à lier !

Claude Laurent
Claude Laurent
il y a 4 années

Une poignée de communes interdisent le « burkini » sur leurs plages Publié le Mardi 16 Août 2016 à 21h21 Actualités France-Monde.
http://www.lunion.fr/785308/article/2016-08-16/une-poignee-de-communes-interdisent-le-burkini-sur-leurs-plages
Ce 17 août, le CCIF déclare attaquer toutes les municipalités qui interdisent le burkini.

Selon le journal l’Union:
« —ces arrêtés provoquent la consternation chez les musulmans. »
Abdallah Zekri (CFCM) déplore : « Ca suffit maintenant. On est en train de monter en épingle » une pratique qui ne représente qu’une goutte d’eau » (1) chez les femmes musulmanes.
(…) Fateh Kimouche (Al-Kanz) juge « …une manifestation d’islamophobie à peine cachée…la femme en combinaison de plongée ne sera pas verbalisée alors que sa voisine en burkini le sera, parce qu’elle est musulmane ».(2)
Le CCIF crie au modèle d’exclusion pour d’autres municipalités qui trouvent l’opportunité de satisfaire les groupes les plus racistes.(3)

(1) C’est comme les pompiers du Var qui lanceraient l’alerte pour un petit feu de boy-scouts.
Non mais, la République ose refuser de se soumettre à la charia !
La République ose refuser la discrimination des femmes !
La République ose refuser le communautarisme musulman !

(2)Une femme en combinaison de plongée peut-elle s’ébattre en Arabie Saoudite Mr Kimouche?

(3) “Les juifs disent « Uzayr est fils de Dieu » et les chrétiens disent « Christ est fils de Dieu », telle est leur parole provenant de leur bouche. Ils imitent le dire des mécréants avant eux. Qu’Allah les anéantisse ! ” Coran, 9-30 (N’y voyez pas du racisme dans cette sourate que je trouve pas dans les écrits boudhistes)

Il n’y a que les traîtres et les aveugles pour ne pas voir que le burkini se généralise cette année.
Après la « bouffe » hallal, la non mixité et autres dérogations, le burkini est un petit pas de plus.
Mr Zekri ignorerait-il que quelques gouttes d’eau peuvent faire déborder un verre ?

patriote
patriote
il y a 4 années

Le mot burkini me dérange car cela peut prêter a confusion et laisser supposer qu’il puisse ressembler même très vaguement a un Bikini ce qui est loin d’être le cas puisque le but de celui ci est de cacher toutes formes féminines ……bien sûr quand il en existe ….., le terme de bâche de bain me semble plus approprié .

Lesage
Lesage
il y a 4 années
Reply to  patriote

Tout à fait, Patriote.

BUTTERWORTH
BUTTERWORTH
il y a 4 années

UN NOUVEAU MODELE EST SORTI inspire de la tenue de sumo gonflable pour eviter les regards concupiscents des males en rut DE PLUS CELA FAIT BOUEE POUR LA SECURITE avec l ajout d une voile en option ideal pour retraverser la mediterranee voir web tenue de sumo gonflable

Lili
Lili
il y a 4 années

Qui sont les racistes ??
Est-ce ceux qui crachent dans la soupe qu’ils sont venus la manger parce que dans leurs pays ils crevaient la dalle ??
Qui ont la mémoire courte, sont incultes et ignares pour oublier qui les a réduits en esclavages, violées et émasculés ?!
Moi, femme blanche, non-musulmane et anti-islam , je te pisse dessus seydi-diamil-niane, bien que tu n’ en sois même pas digne !!
http://www.fdesouche.com/756499-seydi-diamil-niane-seigneur-pardonne-la-france-blanche

claude t.a.l
claude t.a.l
il y a 4 années

le djihad culturel, oui !

Benoît Rayski revient sur la  » commémoration  » de Verdun :

http://www.atlantico.fr/decryptage/souvenez-black-m-verdun-eh-bien-maintenant-chante-suis-chez-moi-benoit-rayski-2794427.html

quand 2 populations vivent sur le même territoire, et que les 2 clament :  » on est chez nous « , l’une à raison, l’autre à tort, ( chacun jugera selon son point de vue ), c’est la guerre assurée.

exemples récents en Europe : Irlande du Nord, ex Yougoslavie .

claude t.a.l
claude t.a.l
il y a 4 années
Reply to  claude t.a.l

je précise :  » le djihad culturel, oui, c’est bien ça ! « 

Philippe Mangé
Philippe Mangé
il y a 4 années

L’islam progresse dans toutes les circonstances, y compris là où nous nous baignons .,.,,,alors à quand le burqastrîng ? Sûrement dès que les commerçants opportunistes aurons compris ce nouveau filon !

Lesage
Lesage
il y a 4 années

ça existe déjà! sous les bâches certaines sont en string pour émoustiller les ardeurs de leur mâle! quelle bande de vicelards dépravés!

Guillotines
Guillotines
il y a 4 années

Des grosses critiques de la part des anglais sur nos interdiction du Burkini s’il aime tant les muzzs
Pour élire un maire muzzs .nous en avons des soutes pleines pour eux déjà
UN grand nettoyage à Calais pour les que lesCalainois puisse vivre en paix et en sécurité.

lechevallier
lechevallier
il y a 4 années

Provocation
Répression
Solidarisation.

Cela ne vous rappelle rien?
Je vais vous aider: Vietminh – FLN – Con-bandit – et quelque anciens? trotskistes proches du pouvoir…

xav
xav
il y a 4 années

Qu’set ce qui nous emmerde avec leurs burkinis elles n’ont qu’à restaient chez elles de toutes façon d’aprés l’islam la femme ne peut se baigner dans la mer car c’est une eau impur!!

Chaulhac
Chaulhac
il y a 4 années

On entend souvent de la part de certains « musulmans bien pensants  » que cette division de la société française est exactement ce que souhaite Daesh, ajoutant que l’islam ça n’est pas ça.
J’ai une proposition à leur faire : si la communauté islamique bien pensante rejetait le voile, la burqa et le Burkini ça ne les empêcherait pas de vivre leur religion mais ça irait dans le sens contraire de ce que souhaite Daesh. Y avez vous pensé au lieu de pratiquer le double langage ?

Christine Tasin
Administrateur
Christine Tasin
il y a 4 années
Reply to  Chaulhac

il y a là un article intéressant à faire mais je connais la réponse des musulmans, des cris d’orfraie pas d’amalgame !

Lire Aussi