L'essentiel ce n'est pas les groupes d'auto-défense, c'est de nous réapproprier l'espace public

Les gens qui potentiellement voteraient pour Marine Lepen sont majoritaires dans le pays, mais est-ce que cela suffit ?
C’est la même majorité silencieuse qui a défilé au Champs- Elysées à la fin de la foire en 1968 pour soutenir de Gaulle.
Un an après les mêmes l’ont démis de ses fonctions.

L’idéal serait non pas de se constituer en groupe d’auto défense, nous ne sommes pas tous en pleine force physique, ni adeptes de sports de combat, mais nous devons quand même nous réattribuer l’espace publique ne plus baisser les yeux ou faire semblant de ne rien voir.

Ce serait plutôt des comités de vigilance citoyens, d’alerteurs constitués en groupes pour créer un rapport de force nouveau qui pourrait faire pression sur les politiques, à l’intérieur de ces groupes il pourrait y avoir des costauds, pour faire le service d’ordre.

Il faut inverser les choses, ce sont les racailles qui ont gagné la bataille depuis 2005 et la démission des politiques a fait le reste.
Ils ont laissé le terrain aux bandes qui, elles, peuvent mobiliser une horde de lascars de plusieurs dizaines d’individus, l’utilisation du portable facilitant la rapidité de ce genre de rassemblement.

En ce moment, si vous avez un problème avec un voyou qui vous agresse et que vous avez le dessus, vous avez tout faux, car dans le quart d’heure qui suit c’est une meute qui vous tombe dessus et si vous vous plaignez l’administration judiciaire vous demandera si vous ne l’avez pas cherché.

Utilisons les mêmes méthodes que ces tordus, et dépassons ces malfaisants par une meilleure organisation.
Cela permettra à certaines personnes esseulées dans certaines cités de pouvoir trouver un vrai soutien, réapproprions nous l’espace si les politiques emmêlés dans leurs clientélisme et leur double langage ne le font pas.
Comment voulez vous que l’on fasse appliquer une loi sur le voile si ce sont les seuls policiers qui interviennent?

Dépassons nos réticences il y a plein de retraités qui pourraient s’investir.
A l’heure actuelle croyez moi j’habite dans une cité c’est le deal qui règne en maitre et dès qu’il y a un problème nos journaleux tendent complaisamment le micro à des vicelards, des opportunistes, des menteurs et des paranos des gens qui vous prennent le bras si vous leur donnez la main.
Ces bisounours ne savent rien de la mentalité des cités ou ils ne la côtoient que lorsqu’ils vont chercher leurs joints!
Pendant ce temps sans en avoir l’air, les vrais citoyens, je veux parler de ceux qui jouent le jeu ,sont éliminés purement et simplement de la vie publique.

Donc, reprenons- la de gré ou de force.

 73 total views,  2 views today

image_pdf

21 Commentaires

  1. la liberté ce gagne toujours aux bout d’un bon fusils,il nous faut avant tout mettre hors de combat tout ces vendus de politiques .

  2. Nouveau dans ma petite ville de province , je ne connais personne. Ce qu’il faut , c’est centraliser les mails des PATRIOTES désireux de se grouper par région et département. Ensuite il sera possible de se rassembler pour se connaitre.et former des groupes par ville ou village .Ensuite au moyen du téléphone intervenir à plusieurs lorsqu’un Patriote est embêté. J e ne vois pas comment agir autrement ou alors ce que nous disons tous c’est du vent. Le temps des illusions est passé, le temps d’agir est venu. C’est vital.

    • J’ai répondu ici ou là que selon les régions et les villes nous avons pas, peu ou beaucoup d’adhérents RR, nous proposons à ceux qui le désirent de les mettre en contact sinon dans la même ville au moins dans le département.

  3. Bonjour,
    Ne serait-il pas possible de constituer dans chaque ville une mailing list constituée de patriote et qui inviterait par email ou SMS ces derniers à se regrouper pour défendre un des leur rapidement? Une sorte de 18 patriote!
    Exemple: le fiston rentre du collège, il s’est fait volé son portable ou traiter de sale koufar ou que sais-je encore. Les parents utilisent la mailing-list pour réagir le plus rapidement possible et en nombre. Ils retrouvent l’individu l’amènent aux flics ou le corrigent. Le nombre fera notre force, alors nous ne seront plus seuls devant nos écrans.
    Qu’en pensez vous?

    • dans chaque ville il ne faut pas rêver ça ne sera pas possible en tout cas pas maintenant, nous encourageons les adhérents de Résistance républicaine à constituer ce réseau pour défense, solidarité etc mais on n’a pas des adhérents partout et à part dansl es grandes villes on a rarement 10 ou 15 personnes au même endroit, quand on les a dans le même département c’est déjà très bien… Mais je pense que même si c’est à l’échelle du département cela peut valoir la peine de constituer un groupe de milice citoyenne, sans arme, juste pour protéger les nôtres quand l’Etat est absent.

  4. Si il y a quelque chose a retenir sur la question fondamentale a la base de tous ces évènements c’est que sera notre pays lorsque les sujets de nos problèmes et préoccupations seront majoritaires dans notre pays . Les tièdes devraient commencer a y penser sérieusement et surtout ne plus se bercer d’illusion concernant le sens de l’intégration ,si rien n’est fait le sens sera inversé notre classe politique a d’ailleurs déjà commencé dans de nombreux domaines , vite vite 2017.

  5.  » L’idéal serait non pas de se constituer en groupe d’auto défense  »
    Sauf que ce que vous proposez ressemble fortement à des groupes d’autodéfense…. sinon à quoi !???
     » Utilisons les mêmes méthodes que ces tordus  »
    Je n’ai rien contre, sauf que le système n’hésitera pas à condamner 50 français quand il relâchera 50 racailles.
    Réfléchir avant d’agir. .

  6. La consommation crée la connivence avec les dealers ce qui explique que les trafics perdurent.
    L’achat de drogue n’est pas anodin il est même primordial pour générer de l’argent non contrôlé il crée déjà une injustice par le fait que cet argent bénéficie à des gens qui touchent de multiples aides sociales.
    D’autre part cet argent permet d’acheter des armes;
    L’achat se fait à travers des réseaux qui ont certainement fournis l’islam qui tue par armes conventionnelles.
    Les auteurs d’attentats viennent de cités et étaient ex délinquants pour la plupart
    Donc un consommateurs lambda devrait réfléchir avant de s’adresser à un de ces types des cités.
    Je ne suis pas moralisateur je ne m’occupe pas de la santé de ces fumeurs de joints même si ça doit leur enlever quelques neurones ce qui fait douter de l’intégrité intellectuelle de certaines personnes autour de nous
    Et surtout qu’ils ne nous fassent plus le coup de » je suis Charlie » au prochain attentat mais plutôt » je suis Responsable ».
    Et si ils ne peuvent se passer de leur fumette, qu’ils fassent pousser leurs plants!

  7. Imaginons que de braves gens, ayant passé l’age du close combat, filment les dealers et autres racailles (discrètement, depuis leurs fenêtres) et publient sur un réseau social.
    Cela devrait un peu leur pourrir la vie (et le commerce).
    Dans mon beau sud ouest, des riverains excédés par la prostitution dans leurs rues avaient filmé ces dames – et leurs clients, puis exposé les images.
    Effet « stabilisateur garanti!

    • ça c’est une bonne idée ! je préconise aussi , lors du besoin d’une ‘fuite rapide ‘ de s’identifier , ( je ne sais de quelle façon ) afin d’ accueillir ces patriotes ..

  8. Si les dealers existent, c’est qu’il y a des consommateurs! et ces derniers devraient être sanctionnés autant que les dealers, mais vu que ni les uns ni les autres ne sont inquiétés! le traffic à encore de beaux jours devant lui!
    « Liberté égalité, fraternité » les valeurs de la République, ce n’est plus d’actualité! c’était valable il y a 50/60 ans!
    Lberté aujourd’hui est synonyme, de non respect des lois, englobant toutes les dérives et abus que ça comporte,
    Egalité, là encore, tout le monde n’est pas logé à la même enseigne!
    Fraternité??? parlons en!

  9. La seule pratique d’arts martiaux individuels ne suffit pas , il faut prendre exemple sur ces bans de poissons qui mettent en déroute un prédateur en faisant masse ou comme ses multitudes d’oiseaux qui éloignent par le nombre les faucons.
    Il faut cesser d’être passifs , cesser de laisser croire en l’impunité.
    Redevenons complices entre compatriotes, soyons la force de dissuasion qui manque faute d’un état qui accomplisse ses missions régaliennes.

  10. Bonjour, nous,français, comme tout les pays violés par la voleuse européenne qui rend plus riche, les riches, avons été dressés à nous laisser porter par des représentants, des meneurs, mais surtout des menteurs. Quel que soit ce qu’il représente, gauche,droite, etc, aussi louables les intentions et convictions de certains et certaines, le peuple c’est totalement désolidariser de ces gens là mais aussi de leur pays donc,tout ce qu’il contient. La famille, les crédits, sont devenus l’excuse à ne pas réagir. Ont t-il déjà oublié que leur famille n’a été possible que par la mort de leur ancêtre à se battre pour leur pays, ses valeurs et leur famille?

    • merci de faire des commentaires courts, la modération n’a pas le temps de déchiffrer des commentaires plus longs que les articles qu’ils commentent et en plus pas structurés. Désolée mais nous sommes obligé s de supprimer la fin de votre commentaire par manque de temps pour le lire et parce que les lecteurs ne peuvent pas lire des commentaires avec de telles longueurs

  11. hi
    vous avez tord ….
    ce reapproprier les rue  » sans armes  » et vain …
    sans armes piont de victoire
    —avec deux etre civlisé vous pouvait vous reapproprier la rue sans armes
    mais
    —entre un civilisé et un barbarre .
    si le civlisé et desarmée c est le barbarre qui gagne et impose au civlisé sans pouvoir reél
    sans arme , rien ne sera possible a un patriotes
    sans armes rien n est possible
    c est l épée qui permet la liberté
    il n y a piont de liberté sans l épée
    s armée et la 1er chose a faire
    une fois armée alors la civlisé pourra imposser ses vue au barbarre
    by

    • Pour ma part je suis entièrement d’accord avec votre analyse yonii.
      Dans tout les cas, commençons d’abord par nous armer en prévision du pire, et ont verra ensuite pour l’occupation pacifique de la rue.
      Et si nos armes ne nous servent pas de notre vivant, alors nous pourrons toujours les léguer à nos enfants et petits enfants, toujours en prévision du pire.
      La guerre que nous livre l’islam et ses adeptes à visage découvert ou pas, est une guerre faite de ruse et de kalachnikov. Face à la ruse ont peut toujours débattre, mais face à la kalachnikov seul un homme armée peut répondre.

  12. C’est tout à fait ce que je pense , il faudra aussi les dégoûter de plus en plus de pourrir la circulation de nos rues.
    Réaproprier et ré-européaniser l’espace , le territoire , ne plus renoncer à aucune de nos fêtes, faire nombre , faire masse, nous transformer en citoyens et hoplites des temps modernes et relancer la vielle tradition révolutionnaire française de l’amalgame autant que les vieiles solidarités chouannes , car les ennemi d’hier Kléber ou Cadoudal font face à un ennemi autrement plus menaçant pour l’avenir de leurs enfants.

  13. Oui, mais que proposez-vous concrètement ? Avez-vous un programme ?
    Imaginez-vous sincèrement que des retraités dans les cités puissent s’organiser en milices contre les trafiquants de drogue ?
    Les gens qui travaillent et ont une famille seront toujours frileux pour se constituer en « comité » de défense.
    Votre idée est louable, nous en rêvons tous, mais comment matérialiser des souhaits en réalité ?

    • Même les Pépés et Mémés de cités, quand ils sont mobiles et utilisateurs de téléphones portables voire d’internet, peuvent être de précieux auxiliaires: surveillance pendant les insomnies nocturnes, écoutes discrètes en allant prendre le frais sur un banc, connivences avec le facteur, l’épicier, le bistrotier, le gardien d’immeuble, le pompier du coin, etc…et puis l’usage des salutations françaises: soulever sa casquette quand une personne du voisinage passe, avoir un petit bonbon quand un s….. d s’est fait mal, aider la dame à porter son sac de provisions,… et surtout tenir à jour la rubrique d’information des comités de quartier, qui seront créés, IL LE FAUT!

Les commentaires sont fermés.