Ali Juppé tente de draguer l'électorat polynésien

Alain Juppé est arrivé samedi soir à l’aéroport de Tahiti-Faa’a pour une visite de quatre jours en Polynésie française, après s’être rendu en Nouvelle-Calédonie. L’ancien Premier ministre, « candidat à la candidature » à l’élection présidentielle de 2017 pour Les Républicains, a été accueilli par Tearii Alpha qui mène le « Comité polynésien de soutien à Alain Juppé. » C’est, selon les sondages métropolitains, le favori de cette primaire à droite qui se tiendra les 20 et 27 novembre prochains. Il est accompagné de Dominique Perben, ancien ministre de l’Outre-mer.
Dans le salon d’honneur de l’aéroport, Alain Juppé a été abondamment couronné non seulement par ses partisans de la première heure, mais également par le président du Pays Édouard Fritch et plusieurs des ministres de son gouvernement – Teva Rohfritsch, Patrick Howell, Tea Frogier et Heremoana Maamaatuaiahutapu – et Sylvana Puhetini, présidente du groupe RMA à l’assemblée. Édouard Fritch, sans marquer de préférence pour telle ou telle personnalité politique, a simplement indiqué qu’il recevra tous les candidats à la présidentielle qui voudront venir en Polynésie.
Alain Juppé a déclaré qu’il venait écouter « les attentes et les aspirations des Polynésiens » : « ce sera l’occasion d’un vrai dialogue, j’espère. » Il se rend ce matin au marché de Papeete, avant de déposer une gerbe au monuments aux morts. Il ira ensuite à la rencontre du conseil municipal de Teva i Uta, puis échangera avec la population au restaurant Gauguin de Papeari. Demain, il rencontrera les institutions du Pays avant de s’envoler pour Huahine et Raiatea. Il rentrera à Tahiti mardi pour une rencontre avec la jeunesse à Punaauia, puis une réunion publique place Tarahoi à Papeete. Mercredi, des rendez-vous sont prévus avec les associations antinucléaires, des élus des archipels éloignés, et des représentantes des associations féminines, avant un dîner-débat à la salle philanthropique. Alain Juppé s’envolera pour Paris le soir même.
La Dépêche de Tahiti
Que Juppé ne se fasse pas d’illusions quant à l’ouverture d’une éventuelle mosquée à Papeete. Qu’il ne perde pas son temps. Les Tahitiens se sont déjà clairement positionnés à ce sujet en 2014
[youtube width= »640″ height= »350″]https://www.youtube.com/watch?v=ITvowtGESUQ[/youtube]

 155 total views,  1 views today

image_pdf

8 Commentaires

  1. Un voyou qui veut se faire élire ?
    On aura tout vu Madame Michu.
    Ho il est bien brave ce monsieur Ali (en Marseillais: brave = con)

  2. Comment un mec condamné et inéligible puisse prétendre la place de président de la république une honte !

  3. ils sont pas con à Papeete, ils ne veulent pas de l’islam. Ali juppé le fourbe a dû s’étrangler hé hé hé.

  4. Les gouvernements demanderaient honnêtement sans tricher avec leur peuple, aucun peuples non musulmans ne veulent de cette saloperie d’islam d’arriérés chez lui.
    les musulmans de la haine qui n’acceptent que la soumission, qui refuse la liberté pour eux mêmes et pour les autres, en voulant la soumission des autres avec à leur saloperie d’islam.

  5. la couronne de fleurs qu’a Ali juppé autour du cou c’est pour un enterrement de première?

  6. Ali Jupette :  » Ecouter les attentes et les aspirations des Polynésiens ! Tous ces comiques ont le même discours, lors d’élection, quelle qu’elle soit ! Et le lendemain des élections, une fois élu(e) ils (ou elles) ne vous connaisse plus ! Allez circulez, il n’y a plus rien à voir ! Entre temps, le fonds de commerce (politique) est rempli des voix de tous ces connards qui n’ont rien compris à toutes ces magouilles politiciennes, et qui en seront pour leur frais !
    L’UMPS a fait preuve de son incapacité à gouverner la France, et il est donc grand temps de jeter dehors tous ces comiques des plus médiocres, Ali Jupette n’étant pas en reste ! Un idiot utile méprisable ! Peut-être déjà converti à l’islam ???

Les commentaires sont fermés.