Les musulmans n'attaqueraient pas la ville de leur prophète Mohamed ? Mais bien sûr que si !

On peut se demander si l’état islamique n’est pas préservé intentionnellement par des nations qui veulent déstabiliser le monde musulman. Cependant l’histoire peut nous apporter peut être une réponse.
J’ai voulu traduire ce texte car il m’a fait penser à un article sur le siège de Jérusalem écrit avant l’apparition de l’EI (si mes souvenirs sont exacts). L’auteur faisait un parallèle entre la situation des juifs pendant le siège et celle des musulmans actuellement.
Les juifs intégristes fomentèrent une guerre civile contre les modérés http://www.lamed.fr/index.php?id=1&art=23 en les accusant d’être à l’origine du désastre suite à leur manque de rigueur « religieuse ».
Alors que la ville était réputée imprenable, la situation intra-muros devint telle que certains se demandèrent si il ne valait pas mieux qu’elle tombe aux mains des Romains.
La guerre civile a donc accéléré la chute de Jérusalem.
L’état islamique en attaquant tous azimuts et surtout d’autres musulmans, contribue à décrédibiliser l’islam et même à mettre en péril son existence (destruction de mosquées http://www.liberation.fr/planete/2014/08/05/en-irak-l-etat-islamique-fait-aussi-sauter-les-mosquees_1075768, volonté d’anéantir la Kaaba, réécrire le coran … ).

Robert Spencer: les musulmans n’attaqueraient pas la ville de leur prophète  Mohamed, non vraiment ? Mais bien sûr qu’ils le feraient.

Le 6 juillet 2016, par Robert Spencer

Comme je l’ai écrit sur le site de Pamela Geller, j’explique le pourquoi des tentatives récentes quant à disculper l’islam de toute responsabilité pour les crimes accomplis en son nom et en accord avec les enseignements de son fondateur, en me basant sur les faits :

L’attaque de l’état islamique (EI) à Médine, démontrerait une fois pour toutes que l’EI n’est pas musulman, n’est ce pas ? Après tout, comment une communauté musulmane, qui plus est, s’étant auto-proclamée «califat», peut-elle faire exploser une bombe dans la ville de Mohamed, leur prophète ? Cela prouve que l’EI n’a rien à voir avec l’islam, n’est ce pas ? Voilà ce que beaucoup de musulmans voudraient nous faire croire. Malheureusement, nous avons affaire à un mensonge proféré par des maîtres en falsification – et c’est une tromperie qui s’avère encore plus dangereuse et agressive que le nombre de victimes du djihad en augmentation constante.

Maher Zain, un chanteur compositeur à succès, musulman, a écrit sur Twitter à ses 1,47 millions de fans : « quelle preuve faut-il encore pour démontrer que l’EI est avant tout un ennemi de l’islam ? Ils attaquent la ville du prophète. La terreur ne connaît pas de religion ». Le boxeur Amir Khan a tweeté à ses 1,75 millions de fans : « L’attaque dans notre ville bien-aimée du prophète Mohamed à Médine prouve que L’EI n’a pas de religion« . L’homme de télévision et radio britannique musulman Mohamed Shafiq a écrit: »l’attaque à Médine est une agression visant tous les musulmans. Nous avons besoin d’être unis contre ce mal ».

Ni Zain, ni Khan, ni Shafiq ni personne d’autre, cependant, n’explique pourquoi il est hors de question pour les djihadistes de commettre un attentat à Médine. Mohamed aurait-il enseigné le djihad contre les infidèles ? La réponse est oui : Mohamed déclare dans un hadith : « luttez contre ceux qui ne croient pas en Allah. Faites la guerre sainte … Lorsque vous rencontrez des ennemis polythéistes, présentez leur trois choix. Si ils se soumettent à l’une de ces opportunités, vous accepterez également et vous ne leur ferez aucun mal. Invitez-les à (accepter) l’islam; si ils acquiescent, vous ferez de même et vous cesserez de les combattre …. Si ils refusent d’accepter l’islam, vous les soumettrez à la jizya. Si ils acceptent de payer, prenez le tribut et ne les brutalisez pas. Si ils refusent de payer la taxe, demander l’aide d’Allah et combattez-les (Sahih Muslim 4294) ».

Par ces injonctions, Mohamed a t-il interdit le djihad contre les infidèles dans sa ville ? Il ne l’a pas fait. Mais en tout état de cause, ne sont présentes à Médine que des personnes de confession musulmane, n’est ce pas ? Et le Coran interdit aux musulmans de tuer d’autres musulmans (4:92). Cependant l’islam exige également la mort pour ceux qui sont considérés comme des hérétiques et des apostats – et l’état islamique, qui s’est auto proclamé califat, lequel représente la seule autorité véritable à laquelle tous les musulmans doivent allégeance, et qui exige la soumission de tous les musulmans à travers le monde, s’est lui-même placé dans une situation où il juge tous les musulmans qui refusent son autorité, comme des hérétiques du fait même de leur rejet, et ils doivent donc être éliminés.

Les gouvernements des états musulmans sont d’autant plus concernés qu’ils n’acceptent pas le califat. L’état islamique considère la Maison des Saoud comme illégitime, et l’affaiblir est donc un devoir sacré. Reuters a rapporté dimanche que les djihadistes de l’état islamique ont ciblé « le service d’ordre dans une mosquée de la ville sainte de Médine« , et que « le kamikaze a fait exploser une bombe près du bureau local de sûreté de la mosquée du prophète à Médine, deuxième lieu saint de islam. La chaîne d’information saoudienne Al-Arabiya, a déclaré un bilan initial quant à l’attentat, s’élevant à trois kamikazes et à deux agents de sécurité« .

Donc, la cible n’était pas la mosquée de Mohamed elle-même, mais le service d’ordre siégeant à proximité – un avant-poste de l’état saoudien honni par l’EI, considéré par celui-ci comme hérétique et apostat. Si on s’attarde sur les autres attentats récents dus au djihad, commandités par l’état islamique en Turquie, au Bangladesh et en Irak, tout devient limpide : l’Etat islamique vise les nations à majorité musulmane et essaye de déstabiliser leur gouvernement, dans le but ultime d’inclure ces pays dans la sphère d’influence du califat. Aussi inaccessible dans la réalité que puisse être l’objectif de l’EI, il continue à tuer des gens dans l’espoir d’atteindre son but et de satisfaire son dieu, lequel ordonne le djihad contre les infidèles sans exception, incluant les dirigeants musulmans qui se seraient fourvoyés.

Aucun doute n’est possible, le mensonge et le déni vont continuer. Les affabulations des apologistes islamiques sont aussi certaines que peut l’être la mort et les impôts dans l’existence de tout un chacun, si ce n’est plus.

Après que les djihadistes de l’état islamique criant « Allahu akbar » eurent assassiné vingt otages au Holey Artisan Bakery à Dhaka durant la nuit du 1er Juillet, le falsificateur chevronné, apologiste de l’islam, Qasim Rashid a tweeté: « Dans les 10 derniers jours du ramadan, Daesh a commis des meurtres de masse, faisant des dizaines de victimes dans trois nations à majorité musulmane. Comment ces personnes peuvent-elles se revendiquer musulmanes ? ». Dans un autre tweet, où il a inclus une photo sous-titrée : « alors vous me dites qu’ils ont tué des musulmans pendant le ramadan et encore vous blâmez l’islam ? Êtes-vous ignorant ou avez-vous un parti pris ? » En prime, Rashid a ajouté: « je ressens la même chose, quand j’entends des islamophobes dire que l’islam est, quelque part, à l’origine de l’attaque à Dakka« .

Faisant écho à Rashid, le non moins illustre premier ministre du Bangladesh, Madame Sheikh Hasina, a insisté sur le fait que : « celui qui croit en l’islam ne peut pas commettre un tel acte. Il n’a pas de religion, son unique religion est le terrorisme ».

Ces propos sont ceux d’une femme qui adhère à une religion dont le livre sacré exhorte par trois fois les musulmans à tuer les non-croyants (2:191, 4:899:5), et ordonne aux croyants de « frapper le cou » des non-croyants (47: 4) et « à semer la terreur dans le cœur des ennemis d’Allah » (8:60). En d’autres termes, elle devrait en savoir davantage sur sa foi, quand elle dit que « son unique religion est le terrorisme ». Cependant, après l’attentat de Médine, la religion musulmane ne laisse aucune place au doute. Et à moins, et jusqu’à ce que l’Occident commence à évoquer franchement l’idéologie qui motive le terrorisme, et à discuter sur des moyens efficaces pour le contrer, le djihadisme continuera à progresser.

Traduit de l’anglais par Lavéritétriomphera

Source : https://www.jihadwatch.org/2016/07/robert-spencer-muslims-wouldnt-bomb-muhammads-city-would-they-sure-they-would

 119 total views,  1 views today

image_pdf

19 Commentaires

  1. Cher Denis,
    Tout à fait d’accord avec vous !
    Mais cette « connaissance » n’intéresse même pas 1%° de nos compatriotes ..
    On est mal barré !….
    Mais c’est vrai, merci à internet ! Pour combien de temps encore ?
    Très amicales pensées.

  2. La thèse de la déstabilisation des Etats organisés, puis leur destruction en vue la réalisation de la Oumma planétaire me paraît très vraisemblable.
    C’est bien la finalité de cette « religion »….
    Que se propose -t-on d’opposer à ça ?….
    Notre Démocratie ………ça me paraît un peu juste …

    • @Chris2a,
      Vous dites « Que se propose -t-on d’opposer à ça ?…. »
      C’est très simple, il y faut opposer ce qui est l’antidote absolue à toute dictature : la connaissance.
      La démocratie peut le faire. Il se trouve que nous ne vivons pas en démocratie mais dans une oligarchie. Voilà pourquoi cela ne fonctionne pas.
      RR contribue à promouvoir cette connaissance.
      Mais c’est l’école qui devrait s’en charger.
      L’école devrait lutter contre tous les obscurantismes et apporter du savoir, le respect de l’autre et de la compassion. Dans un autre temps, on aurait parlé de « moralité » mais c’est trop tinté d’autres obscurantismes.
      La connaissance, c’est ce qui manque le plus.
      Actuellement, c’est le foot et les jeux décérébrants à la téloche qui ont cours.
      Ce n’est ni anodin ni fortuit. C’est voulu, par l’oligarchie qui n’a qu’une obsession : asservir pour conserver son pouvoir et, par voie de conséquence, son argent.
      Au passage, notons que les églises de toutes obédiences ont ce pouvoir, bien temporel celui-là, et la richesse.
      La bonne question serait de se demander pourquoi ?
      Pour ce qui est de la chrétienté, on est très loin des enseignements christiques …
      Mais, pour terminer sur une note optimiste, la connaissance peut se propager « à l’insu du plein gré », selon une célèbre formule, de l’autorité pour qui cela donne des boutons.
      C’est internet, à la fois poison et antidote de ces dictatures. L’information passe, c’est l’essentiel.
      Bien à vous.

  3. Bonjour,
    Merci à tous les deux.
    Ce n’est pas tellement « folie » qu’ inculture ou escroquerie.
    Inculture des perroquets des médias qui répètent toujours les mêmes co**ries de base.
    Escroquerie de la majorité des intellectuels, invités habituels des médias, qui ont lu les textes musulmans et qui savent très bien de quoi il retourne.
    Comment se fait-il que Tariq Ramadan puisse débiter, en toute impunité, ses grossiers mensonges dans les médias dominants sans que, JAMAIS, un contradicteur ne lui oppose la simple lecture de crimes de Mahomet extraits des centaines de passages des textes musulmans EUX-MEMES ??
    Par exemple l’histoire de Saffya la Juive,dont la famille est d’abord exterminée, elle-même violée par Mahomet, puis dont le mari est torturé à la flamme par Mahomet en personne pour lui faire avouer où il cache son trésor et finalement décapité.
    Ah, le « saint homme de Dieu » (sic) !
    Ah,le « beau modèle à imiter » (sic) par tous les musulmans !
    Et après on s’étonne des milliers de crimes commis par les musulmans chaque année ?
    Ce ne sont pas les islamophobes qui inventent ces horreurs: elles sont issues des textes de base de l’islam et, évidemment, ces hypocrites salopards de chefs musulmans (je veux bien mettre à part le brave pékin musulman de base) les connaissent toutes par coeur.

    • @anti islam ou puis je trouver la sira d’ibn hicham?
      Qui est ce ibn hicham?
      De quel courant est t’il?
      Je lit comme sira celle de ibn kathir et
      moubarak al faouri !
      Connaissez vous ?

    • @Antiislam,
      Tariq Ramadan a accepté de débattre avec Ayaan Hirsi Ali http://ripostelaique.com/Ayaan-Hirsi-Ali-L-islam-n-est-pas.html. Comme à son habitude, il en appelle à la tolérance pour la plus intolérante des sectes qui soit.
      Tariq Ramadan a réponse à tout, et son interlocuteur est confronté au monologue d’un apologiste de l’islam.
      Majid Oukacha a demandé à débattre avec des défenseurs connus de l’islam. Je suppose qu’ils ont refusé.
      Voilà ce qu’il pense de Tariq Ramadan https://www.youtube.com/watch?v=CiGkUftnqhU.

      • Bonjour,
        C’est vrai que, venir, comme Tariq Ramadan, nous mettre en accusation au nom du « multiculturalisme » alors que le premier geste de son « prophète » a été d’éradiquer de l’Arabie, « l’île des Arabes », (sic) Juifs et Chrétiens qui y vivaient en paix, faut oser !
        Ce type est la pire des canailles, mais il se défile, en effet, devant de vrais connaisseurs de l’islam comme Majid l’est.

  4. L’EI est bien musulmans ce qui disent le contraire ne sont que des ignorants !
    Et l’attaque qui a eu lieu à medine n’est pas une mascarade !
    Après la mort du prophète 3 califes ont été assassiner à medine! et pas n’importe lequels puisqu’il s’agit de persones importante chez les sunnites le calife abu bakr le premier ensuite omra lui a été assassiner dans la mosquée tout comme le troisième othmane !
    Ils ont été assassiner par des musulmans du courant khawaridjs que l’on appellent aujourd’hui les takfiris!
    L’EI sont des musulmans takfiris il suivent le courant takfirs!
    Et pour eux la fin justifie les moyens c’est la pire espèce qui puissent exister ils n’ont aucune limite !
    Interdit ou pas par le coran ils s’en moque !

    • Bonjour,
      A ma connaissance Abu Bakr n’a pas été assassiné.
      La pratique de la torture, du meurtre de masse accompagné de pillages massifs, moteurs de toujours plus de meurtres, n’est pas la pratique de « déviants » comme les Takfiris.
      C’est la pratique NORMALE des musulmans, dès les débuts de l’islam, pratique prêchée par Mahomet au nom du Coran et de l’extension de l’islam (lire tout simplement la biographie de Mahomet (Sira) d’Ibn Hicham).
      L’ EI ne fait que pratiquer l’islam « standard » de Mahomet.
      Tant que ce fait évident ne sera pas exposé, calmement, dans les médias, les crimes de l’islam en Europe se poursuivront sans résistance de masse.

      • @anti islam
        Bonsoir oui effectivement vous m’avez devancez abu bakr n’a pas été tuer !
        En revanche les 2 autres si!
        Ainsi que le 4eme calife ali et bien d’autres compagnons
        Daech sont les khawaridjs de notre époque plus connu sous le nom de takfiris pour eux toutes persone n’ayant pas la même vision et interprétation qu’eux du coran et des hadiths edt considérés comme mécréant!

        • @anti islam
          oups pardon je n’avais pas lu entirement votre messages!
          Je lis actuellement plusieurs sira mais je ne les ai pas fini je questionne ausdi beaucoup les muzzs !
          Je n’ai pas la science infuse mais de ce que je sait, les groupes terroristes islamsites tel que Daech al quaïda etc…prônent l’idéologie du takfirisme !

      • @Antiislam,
        Vous dites « L’ EI ne fait que pratiquer l’islam « standard » de Mahomet »
        Vous avez tout à fait raison.
        C’est folie que de ne pas le voir. L’EI applique tout simplement leur coranerie, à la lettre ce que leur faux dieu commande et recommande.
        Bien à vous.

  5. Et qui sont tous ces faux culs de mou du bulbe décérébrés ? j’en connais quelques uns dont je ne pourrais pas mettre de noms ici … et ! cependant dans des interviewes musclés avec Marion sur des plateaux tv, les français feraient bien de réfléchir avant de mettre le bulletin de vote portant son nom dans l’urne pour les élections présidentielles…

    • @Stendal,
      Vous dites « Et qui sont tous ces faux culs de mou du bulbe décérébrés ? »
      et je vous répondrais : tout aussi bien tous les adeptes du politiquement correct qui n’osent pas appeler un chat un chat et qui mettent un mouchoir sur cette coranerie qu’ils ne sauraient voir et, de même, les musulmans eux-mêmes qui s’encroûtent dans cette doctrine qui n’a rien d’une religion mais qui est plutôt un système politique fasciste, machiste à l’extrême, sexiste, esclavagiste et crétin au point de croire et, surtout de continuer de clamer dans leur bouquin, parmi toutes les idioties qu’il contient, que la Terre est plate, lequel livre, soit dit en passant, ne mérite ni son encre ni le sacrifice des arbres dont est fait le papier.
      Bien à vous.

  6. @Antiislam,
    Vous dites « les Saoudiens eux-mêmes se sont livrés et et se livrent encore à toutes sortes de destructions de bâtiments liés, selon la tradition musulmane, à la vie du ci-devant Mahomet »
    Selon vous, si je vous ai bien compris, ce n’est que pour respecter leur coranerie que les Saoudiens détruiraient les preuves historiques.
    Peut-être mais, pour ma part, je pense que c’est surtout parce que l’histoire n’est pas en adéquation avec leur coranerie. Ils ne peuvent et ne veulent surtout pas remettre en cause leur coranerie. Ce serait à la fois blasphématoire et, en même temps, un reniement de leur faux dieu.
    Pour ce qui est de l’incarnation dont vous parlez et qui ne saurait être en islam, cela ne concerne que l’humain. Pour eux et dans leur superstition d’un autre âge, une image représente une création d’une personne alors que seul leur faux dieu a ce privilège à la notable et très curieuse exception des médias dont ils usent et abusent sans aucune retenue pour la propagande de leur idéologie mortifère. Cette contradiction, semble-t-il, ne choque personne, à commencer par tous ces faux-culs de mou du bulbe décérébrés.
    Bien à vous.

    • Bonjour,
      Merci pour votre commentaire.
      Ce qui est très frappant dans le Coran, c’est l’absence totale d’arrière-fond historique.
      L’islam se veut totalement détaché de l’Histoire, « désincarné ».
      Et il n’y a pas tellement à s’étonner, comme le lien que je cite le fait, que les Musulmans du monde entier ne se révoltent pas contre ces destructions: ils s’en foutent, c’est tout !

    • D’accord sur l’ensemble de votre post, mais pas sur le qualificatif de  » ci-devant  » appliqué à Mohamet ! Ci-devant était usité à une époque, pour parler d’une personne noble, d’un aristocrate ! Or, Mahomet (ou plutôt Mohamed – Rassoul Allah – Prophète de Dieu – n’a rien d’un noble, d’un aristocrate ! Il en est même aux antipodes, car sa crétinerie, sa pédophilie, et j’en passe !

  7. Bonjour,
    Croire que les Musulmans respectent les lieux liés à la vie de leur taré (le qualificatif était donné à Mahomet par ses adversaires selon la Sira) de prophète , c’est un raisonnement d’Occidental.
    Il ne doit pas y avoir d’ « incarnation » de l’islam, c’est un crime contre l’islam pour les Musulmans.
    L’islam est fondamentalement anhistorique.
    Encore une fois, c’est un raisonnement d’Occidental où l’Incarnation (du Christ) est une affirmation très forte.
    C’est bien pourquoi, et c’est là, où je veux en venir, les Saoudiens eux-mêmes se sont livrés et et se livrent encore à toutes sortes de destructions de bâtiments liés, selon la tradition musulmane, à la vie du ci-devant Mahomet.
    http://www.slate.fr/lien/64353/islam-arabie-saoudite-mecque-medine-detruit-vestiges

Les commentaires sont fermés.