Hallel Yaffa Ariel a été tuée de 13 coups de couteau pour la faire souffrir et faire peur aux juifs

Publié le 2 juillet 2016 - par - 6 commentaires

J’avais pas envie de commenter sur ce sujet, mais j’y lis trop de conneries.
Alors tant pis si ça doit me foutre encore les neurones en miettes, je vais mettre les points sur les « i » et les barres sur les « t »

 » Alors que beaucoup d’Occidentaux vont partir en vacances, Hallel voit sa vie achevée dans la douleur d’une blessure mortelle…  »

Navré mais c’est faux !
Il n’y a pas eu UNE blessure, mais, selon les sources, entre dix et vingt, et cela porte un nom en islam, ça s’appelle, « les milles piqûres » !

Séparément, chacune pourrait très bien ne pas être mortelle, c’est l’addition de toutes et la douleur engendrée qui va tuer.
Car, et oui, on peut mourir de douleur, même si aucun organe vital n’est touché.

Imaginons que je doive tuer, vite et sans bruit…
H zéro, je me glisse près de ma victime…
H + 30 secondes… Elle est morte d’un coup direct en plein coeur a moins que je ne choisisse de lui briser la nuque, de lui enfoncer la pomme d’Adam, de lui briser le nez pour que les éclats d’os perforent le cerveau…
C’est pas les moyen qui manquent et ensuite j’ai plus qu’à rentrer chez moi me faire un café.

Le résultat est-il le même pour vous ? Après tout, la victime est morte !

Et bien NON, le résultat n’est pas le même, car la famille de ma victime aura un corps intact a enterrer, que les lieux seront propres, un gars entraîné peut faire tous ce que j’ai décrit plus haut sans même renverser un verre d’eau qui serait sur une table de chevet.

Psychologiquement, l’impact n’est pas du tout le même pour les proches.

Imaginons maintenant que je veuille semer la terreur, que je décide de terroriser beaucoup de gens, (comme un terroriste) MAIS, stratégiquement je n’ai les moyens de n’en tuer qu’UNE…
H zéro, j’approche de ma victime
+ 30 secondes je lui met simultanément une main sur la bouche, et un coup de couteau dans un poumon.
+ 45 secondes, ma victime vit toujours mais je peux retirer ma main, le sang dans son poumon l’empêchera de crier.
+ 1 minute, je vise les parties molles entre le bas des côtes et la ligne passant par le nombril, je porte trois ou quatre coups mais pas trop fort car je veux bien toucher le foie par exemple, mais pas déclencher une hémorragie trop rapide.
+ 1 minute et 30 secondes, je porte quelques coups dans le gras des cuisses, je sectionne un ou deux tendons à l’arrière des genoux.
A 1 minute et 45 secondes, je « m’amuse » … Je taillade dans les poignets et les coudes, toujours sans trop de force, mon but n’est pas de tuer, ma cible succombera bientôt et je le sais, mon but, c’est qu’il y ait du sang PARTOUT !

2 Minutes… Je repars !
Les proches de ma victimes ne dormiront plus jamais tranquilles, ils ne se sentiront à l’abri nulle part désormais.

Voilà comment la petite Hallel est morte !
Ça va ? La nuance commence à entrer dans vos esprits ?

Dites vous bien un truc, si Jack l’Éventreur avait choisi le cyanure pour tuer… Vous n’en auriez jamais entendu parler.

La force du peuple juif, au côté duquel j’ai combattu et que j’admire, c’est de savoir transformer la peur en rage, car on ne peut gagner contre les musulmans si l’on a peur, eux, avaient peur de moi, c’est pour ça que je n’ai jamais connu la défaite.

La jeune Hallel n’a pas eu « la chance » d’être « seulement » tuée, son apatride d’assassin voulait faire passer un message.

Face aux Juifs, il n’aura réussi qu’à renforcer leur détermination.

Mes Amis, vous avez intérêt à renforcer la vôtre, sinon, vous êtes foutus et notre pays avec.

Moi, je suis un soldat car on le reste à vie …
Et le pire pour moi ça serait de crever de vieillesse (ce qui risque d’arriver vue la lâcheté de nos dirigeants)

Votre vie sera ce que vous en ferez …
Votre mort également !

Print Friendly, PDF & Email

6 réponses à “Hallel Yaffa Ariel a été tuée de 13 coups de couteau pour la faire souffrir et faire peur aux juifs”

  1. Avatar myrtille dit :

    Les juifs savent  » transformer la peur en rage, car on ne peut gagner contre les musulmans si l’on a peur » C’est bien observé. Je l’ai maintes fois expérimenté dans le cadre de mon travail. Mais nous sommes plongés dans un monde de bisounours, où le sentimentalisme remplace l’analyse (nos chefs d’état pleurent ou se sentent tristes à l’annonce d’une attaque terroriste alors que c’est la colère qui devrait les habiter). Que dire des gens qui nous entourent et qui ne veulent pas analyser la situation? Ils préfèrent vivre à genoux, la tête dans le sable.

  2. BRAVO Philippe Le Routier et c’est bien dit et tout a fait clair !
    ils ( les muzzs ) pratique une chose que t’aurez aussi du écrire ! c’est la guerre du Harcèlement et de préférence ces lâches ne viendront jamais en pleine journée mais dans la nuit comme des Rats et ces Lâches attaquent en journée toujours à plusieurs et sont des peureux dès qu’ils sont seuls !

  3. Avatar BUTTERWORTH CHRISTIAN dit :

    si le meurtrier est capture vivant LE SUPPLICE DES CENT MORCEAUX CONVIENT OU COMME LA METHODE EMPLOYEE PAR VLAD TEPES OU DRACULA VOIR FILM CONTRE LES MAHOMETANS CELA LES A REFROIDIT pauvre gamine mais des barreaux a la fenetre et autres precautions n aurait pas ete superflu ou un chien d attaque

  4. Avatar Pouf dit :

    Cet éclaircissement de Philippe montre à quel degré de haine et d’horreur sont poussés les jeunes Palestiniens. À 17 ans !

    Ce garçon est un criminel de la pire espèce mais sont encore plus criminels ( si c’est possible… ) ceux qui ont armé son bras et sa tête.

  5. Avatar Alma dit :

    Merci pour avoir relevé ce point important auquel je n’avais pas pensé.
    Je voulais rajouter que cette m..de de terroriste à été neutralisé par un voisin.
    Des parents sont morts ici comme cette enfant la bas , de la même manière , par derrière ou dans le sommeil , dans leur maison , avec la même arme. Et il y en a qui croient encore que l’islam est une RATP….

  6. Avatar Pierrot le Fou dit :

    Ouch! Eh bien j’en aurais appris des choses aujourd’hui… Pas franchement ragoutant, tout ça, mais j’estime que c’est une vérité qu’il faut regarder en face dans toute son horreur, pour bien garder en tête à quel genre d’ordures nous avons affaire. Et n’avoir aucune hésitation si le pire devait arriver.

Lire Aussi