Minc décide du prix de la betterave mais n'est pas foutu de faire pousser un radis

Alain Minc : le Brexit, « c’est la victoire des gens peu formés sur les gens éduqués »

Les gens éduqués comme Minc, généralement conseillers de untel (conseilleur mais pas payeur), décident des prix de la betterave mais sont incapables de faire pousser des radis, pour cela ils ont besoin de « gens peu formés », de « sans dents ».!

Mr Minc est de la classe de ceux qui comme ces généraux,(expression de la bataille de la Somme ce jour) sans expérience du combat basaient leurs tactiques en 14-18, sur les années Napoléoniennes et en 40 sur l’expérience de 14-18. Sans mettre le pied sur le terrain et sans même tenir compte des rapports de leurs officiers.

Quelque part, il y a comme un manquement dans votre éducation Mr Minc.
Des gens peu formés comme des ingénieurs, architectes, ouvriers, paysans etc bref des gens dont la hauteur de vue n’atteint pas la vôtre,sont capables de pressentir des événements.
Eux ils n’ont que la responsabilité de leurs actes, souvent basés sur des données scientifiques précises et tout aussi souvent habitués à observer leur environnement. Ce qui n’est pas le cas des théories d’économistes peu scrupuleux.
Quatre économistes connus déclaraient eux-mêmes être incapables de prévoir l’impact réel de telle ou telle politique, notamment au sujet du Brexit.
Ils reconnaissaient que leur « science » n’est pas exacte.
En effet le calcul des probabilités ou la théorie du hasard n’est pas ce qu’il y a de mieux pour concevoir la stabilité d’un bâtiment ou le choix d’une date de plantation des poireaux.

Quand on voit Mr Minc accompagné de BHL, on s’imagine qu’ils ne parlent pas comptabilité analytique mais plutôt de théorie politico-économique du style « et si on bazardait la Libye, p’têt qu’à voir nos rafales en action, les Saoudiens nous en achèteraient ? »

On entendait encore hier, une pensée « bien éduquée » proposer le revenu universel 1000€  au lieu du RSA et autres primes d’assistance…
sauf que cela n’incitera « peut-être pas à trouver du boulot ».
sauf que cela incitera les bédouins à préférer une clio à leur chameau.
sauf que pour verser pareille allocation, il faut peut-être remplir les caisses…or ON nous promet la robotisation à outrance, donc plus besoin d’employer des « gens peu formés ».
sauf que tout le monde n’a ni les capacités intellectuelles et/ou physiques pour devenir informaticien, roboticien etc.(on peut même imaginer des robots réparateurs). Conséquences, nos futurs petits enfants vivront sur les plages, les doigts de pieds en éventail, une manette de jeu en main contrôlant une vidéo projetée dans les lunettes voire en hologramme, un petit robot leur amenant le Pastis à midi !

La régulation de la vie sociale sera aussi du domaine des robots.
N’existe-t-il pas déjà un logiciel simulant tous les cas de figure de la vie en entreprise pour tester l’application de la loi El-Komri ? Si si, vu à la TV il y a quelques jours !
On s’approche du film « Matrix »
Elle est pas belle la vie ?

 103 total views,  1 views today

image_pdf

3 Commentaires

  1. je ne dirais pas ici ou je lui conseille d’aller , ce serait grossier …..et il peut aussi emmener b h l avec lui , ça leur fera faire une petite promenade .

    • Au contraire il faut le dire  » que ces deux enfoirés ou connards ou salopards  » aillent en Enfer .

Les commentaires sont fermés.