Brexit et effet domino : ils sont morts de trouille…


Brexit et effet domino : ils sont morts de trouille…

BREXIT ET PEUR

Jour historique pour tous, le fameux Brexit génère des commentaires sur toutes les chaînes, d’autant plus qu’il était inattendu après toutes les manœuvres de la clique européenne de Bruxelles. Après ce meurtre du député pro-Europe à une semaine du vote perpétué par des éléments « d’extrême droite », des nazis, évidemment il ne pouvait en être autrement ! Ce meurtre tombait on ne peut mieux pour infléchir les statistiques en faveur des pro-européens, ce qui s’est passé d’ailleurs, avec remontée des bourses européennes.

Mais le peuple souverain a décidé, provoquant stupeur et colère chez les caciques de Bruxelles, qui tout de suite, menacent :
Sur BFM les commentateurs continuent d’accabler les « indépendantistes » et Bruxelles promet de ne rien leur faciliter dans leurs négociations de « rupture » pour redéfinir leurs relations, et cela pourquoi ? Pour éviter la « contagion », car contagion il y aura ! Et cela panique les maîtres du monde qui reprochent à Cameron d’avoir organisé ce référendum ! Ben voyons !
Ils oublient, et personne n’en parle d’ailleurs, que la SUISSE vient de retirer sa candidature pour l’Union Européenne ! Pas un mot sur les ondes !

En Espagne on se préoccupe de la circulation vers Gibraltar, eux restent « unionistes » même à droite, et déjà non seulement la France, les Pays Bas, le Danemark, la Suède, pensent à un référendum, mais également, la Finlande, la Hongrie ! Nous sommes à la veille de l’écroulement de la dictature de Bruxelles.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Alain de Catalogne

Responsable Résistance républicaine Espagne


20 thoughts on “Brexit et effet domino : ils sont morts de trouille…

  1. Avatarde BELEN

    Les Anglais ont fait une chose extra « sortir de l’Europe » à qui le tour ?
    J’aimerai beaucoup que l’Espagne fasse la même chose, ils en parlent !!!!!

    1. SarisseSarisse

      Si l’Espagne sort, la Catalogne et le Pays Basque, voire la Galice lanceront à leur tour leurs propres consultation pour sortir à leur tour de celle-ci, c’est un peu comme un jeu de poupées russes.

  2. AvatarJEAN-PIERRE RODDES

    J’aimerais tellement aller jusqu’à la  » SÉCESSION  » !!!!!!
    J’ai dans le cœœur, quelque part,
    De la mélancolie,
    Mélange de sang barbare
    Et de vin d’ltalie,
    Un mariage à la campagne
    Tiré par deux chevaux,
    Un sentier dans la montagne
    Pour aller puiser l’eau.
    J’ai au fond de ma mémoire
    Des lumières d’autrefois
    Qu’une très vieille femme en noir
    Illuminait pour moi,
    Une maison toute en pierres
    Que la mer a rongée
    Au-dessus d’un cimetière
    Où les croix sont penchées.

    Je viens du sud
    Et par tous les chemins,
    J’y reviens…
    Superbe Texte de : Delanoe,Sardou!!! MERCI À EUX !!!!!

    1. AvatarRenoir

      Et merci à RR de cet hommage aux gens du sud…
      Attention: cette évocation ne concerne que NOTRE sud, que NOTRE Méditerranée, et pas l’autre, celle des m. : c’est le sud DES CROIX dans le cimetière.
      Tous ensemble faisons que cette sublime évocation: AU-DESSUS D’UN CIMETIERE OU LES CROIX SONT PENCHEES ne deviennent pas:

      … un CIMETERRE où les croix sont penchées

  3. duranduranddurandurand

    Exactement tous les politocards de tout bord et les journaleux de mauvais augures y vont de leurs fausses larmes et de leurs prophéties de malheurs ,ils plaignent les Anglais d’être sorti de la zone euro , , foutaise et baliverne , il y a des pays qui ne sont pas dans la zone euro et qui sont plus prospère que l’eu .
    Tous ces mondialistes serrent les fesses , ils ont peur que le Brexit fasse boule de neige , et bien ils ont raison d’avoir le trouillomètre à zéro .Surtout ne prenons pas pour argent comptant leurs volontés de faire un changement drastique comme ils disent, c’est de l’enfumage , nous ne pouvons pas leurs faire confiance , et vue la gueule de mou du bulbe 1° ce soir , il n’est pas franchement rassuré le bougre , c’est maintenant que nous devons faire le forcing pour le référendum de sortie de cette EU totalitaire .

  4. duranduranddurandurand

    Petit rappel , on aime ou pas le Général mais il avait sa vision de l’europe autre que celle que nous avons aujourd’hui .
    14 décembre 1965
    Deuxième entretien radiodiffusé et télévisé. Interview du général DE GAULLE, candidat à la présidence de la République, par Michel DROIT, entre les deux tours de l’élection présidentielle.
    https://youtu.be/MNHakPLJiVg

  5. AvatarGuillotin

    Pour info j’ai récupéré ma guillotine
    Bien graissé bon prête quoi !!le 1 et junquer escrocs puis tout la suite les europeiste co’benenbit je me le réserve

  6. Avatarpatriote

    Il y a toute une ribambelle de messieurs dames qui risquent de perdre leur gamelle bien fournie , remarquez …ils vont trouver a se planquer dans un autre truc qu’ils vont nous inventer …..a moins que …..

  7. Avatarmarco13

    Ils sont morts de trouille car ils se rendent compte que les peuples ne mordent plus à l’hameçon. Tout ce qu’ils nous racontent ne sont que manip et foutaises.

    dégringolade des bourses ?
    Ah bon ?
    regardez la bourse de Londres, elle n’a perdu que 2.78% hier, vous appelez ça une dégringolade? Paris et Francfort respectivement -8.04 et 6.82%

    cherchez l’erreur

    1. SarisseSarisse

      Très juste, et la Grande-Bretagne n’a pas perdu ses lien avec un vaste Commonwealth pour un Brexit.

  8. AvatarMaxime

    Il est grand temps de sortir de l’Union européenne pour toutes les raisons déjà dites ici ou là, mais aussi parce que l’Europe avait pour mission de réaliser le rapprochement des peuples également sur le plan juridique, en cherchant à harmoniser voire unifier le droit des différents Etats.

    1. AvatarMaxime

      « (l’immigration étant cependant remise à l’appréciation de chaque Etat, donc dans la mesure où tel Etat la permettrait plus ou moins facilement) »
      > en cas de sortie de l’UE, bien sûr !

    2. Christine TasinChristine Tasin

      Merci Maxime pour cet exposé nous donnant encore plus de raisons de vouloir sortir de cette UE !je publie tout à l’heure

  9. AvatarJehan MOREL

    Union Européenne= Perte d’identité, islamisation, Arabo-Aricanisation!
    Suivons les Anglais,,quittons ce navire submergé par toute la misèredu monde!
    Fermons nos frontières à la lie de la terre!!

  10. SarisseSarisse

    Le non-dit n’est pas économique, ce qu’il y a en toile de fonds du Brexit c’est l’islamisation (élection d’un maire musulman déclaré), sentiment de dépossession qui transforme des londoniens cockneys « de souche » en rurbains ou néo-ruraux (600000 départs en moins d’une décennie), plus que la nostalgie du vieil empire britannique qui se rétrécit (plus un anglo-Exit).
    Ce Brexit est identitaire (avec quelques soutiens surprenant dans le show biz comme Mick Jagger ou le grand acteur shakespearien et de cinéma Michael Caine).
    Il faut s’en féliciter c’est une claque au triumvirat UE-OTAN-Eurabia et aux oligarchies des pouvoirs (y compris médiatique) qui méprisent et se moquent des peuples.
    Cela dit ne rêvons pas trop, ce n’est pas demain que les bases américaines quitteront le sol britannique (mais ça c’est de la faute d’une Europe, la vraie, faible et que l’Empire veut réduire au rang de satrapies).

    1. Avatarmarco13

      Exactement, le fond du « problème » brexit est l’islamisation de la société. personne ne veut le reconnaître ouvertement.

      Pourtant, lorsque qu’on voit les reportages télé (ceux qui n’ont pas été censurés) tous les intervenants qui ont reconnus avoir voté pour le brexit, placent l’immigration et l’islamisation comme motivation première de leur vote. Tous!
      L’économie et l’autonomie viennent en second plan.

Comments are closed.