Bonus du jour, 1 milliard de plus pour l Afrique !

Bref, on est doublement les dindons de la farce. On paye pour accueillir les illégaux qui continueront d’arriver, Schengen et volonté européenne et américaine oblige. Et on paye, aussi les pays exportateurs de migrants qui vont nous faire croire qu’ils gèrent… On sait que l’argent, dans ces pays, est confisqué par ceux qui ont le pouvoir et que le peuple n’en voit pas la couleur… Les passeurs continueront tranquillement leur ouvrage pendant que notre argent servira à équiper des djihadistes ou à construire une nouvelle mosquée.

Christine Tasin

Des récompenses pour les Etats qui freinent le flux de migrants vers l’UE ?

La Commission européenne veut renforcer sa collaboration avec les pays africains et du Moyen-Orient pour mieux gérer les flux migratoires. Elle prévoit des récompenses pour les Etats qui permettront de freiner les flux vers l’UE à partir de la mer Méditerranée, tandis que ceux qui ne coopéreraient pas pourraient s’exposer à des conséquences.

« Pour mettre fin à l’inacceptable perte de vies humaines en mer Méditerranée et mettre de l’ordre dans les flux migratoires, nous nous devons de repenser la manière dont l’Union et ses États membres unissent leurs efforts pour coopérer avec les pays tiers. Nous devons faire pour la Méditerranée ce que nous avons fait pour la mer Egée », a indiqué le premier vice-président de la Commission européenne, Frans Timmermans, lors de la présentation de ce nouveau plan de partenariat, à Strasbourg.

Des « pactes » sur mesure

Le partenariat renouvelé avec les pays tiers prendra la forme de « pactes » sur mesure qui seront élaborés en fonction de la situation et des besoins de chaque pays partenaire, selon qu’il s’agit d’un pays d’origine, d’un pays de transit ou d’un pays qui accueille un grand nombre de personnes déplacées.

Des discussions sont déjà en cours avec la Jordanie et le Liban et la Commission souhaite ensuite en conclure d’autres avec le Niger, le Nigeria, le Sénégal, le Mali et l’Ethiopie.

À court terme, le Fonds fiduciaire pour l’Afrique se verra en outre allouer 1 milliard d’euros supplémentaire, consistant en 500 millions d’euros provenant de la réserve du Fonds européen de développement et 500 millions d’euros demandés aux Etats membres. Par ailleurs, les programmes financiers classiques devraient faire l’objet d’une réorientation.

À plus long terme, la Commission propose de revoir en profondeur la portée et la nature des modèles classiques de coopération au développement. À l’automne 2016, elle présentera une proposition relative à un nouveau Fonds dans le cadre d’un plan d’investissement extérieur. L’exécutif européen proposerait de mettre sur la table 3,1 milliards jusqu’à 2020, en espérant qu’ils déclencheront « des investissements additionnels privés et publics de jusqu’à 31 milliards ».

http://www.7sur7.be/7s7/fr/34762/Crise-des-refugies/article/detail/2727138/2016/06/07/Des-recompenses-pour-les-Etats-qui-freinent-le-flux-de-migrants-vers-l-UE.dhtml

 134 total views,  1 views today

image_pdf

10 Commentaires

  1. Juste en ce moment, au  » magazine de la santé  » sur la 5, une maman française explique qu’elle doit envoyer son fils handicapé….en POLOGNE pour le faire soigner et À SES FRAIS. Elle n’a toujours pas de réponse à sa demande de prise en charge déposée début avril 2016. Elle a cependant appris par la bande que sa demande est refusée. Visiblement, le médecin conseil qui a pris la décision n’a même pas les couilles de l’apprendre à la famille.
    Je ne peux que conseiller aux parents de renouveler leur demande mais au Niger, Nigeria, Sénégal, Mali ou l’Ethiopie. Ils vont bientôt avoir notre argent ; ils pourraient en rétrocéder un peu…

  2. le flux migratoire ne risque pas de tarir, avec la misère qui sévit en Afrique car de l’autre côté de la mer il y a tout un menu d’aides sociales que les passeurs ne doivent pas manquer de présenter aux candidats à l’exode pour le prix de la traversée.
    Comme vous le soulignez Christine, ces fonds Européens seront donnés à perte ou retourneront illico en Europe ou en Suisse dans les coffres de certains tyrans Africains.
    Si les dirigeants de l’Europe voulaient être plus efficaces ils devraient conditionner ces fonds à des programmes de construction d’infrastructure.
    Mais c’est vrai qu’il ne faut pas paraitre « néo colonialiste » donc, donnons sans fin.
    Il n’y a pas besoin de tant d’argent pour empêcher cet exode massif, il suffit de détruire les embarcations à partir des endroits de départ qui sont parfaitement localisés de part et d’autre de la méditerranée

    • Bonjour,
      Exactement : bombardement des ports d’où partent les envahisseurs, Turquie en tête.
      Nous sommes sciemment agressés par la Oumma , et la Turquie en particulier: c’est le droit de tous les pays de répondre à une agression de son territoire par les armes.
      Mais ne rêvons pas avec les Gouvernements de culpabilisés-complexés que nous avons, ce n’est pas pour demain: ils préfèrent, en bons caniches de l’OTAN qu’ils sont, provoquer constamment la Russie.

  3. Et un milliard de plus pour l’Afrique, bein tien on a tellement d’argent qu’on sait pas quoi en faire et puis il faut bien aidé les gentils musul et mieux armé les terroristes.

  4. Nous avons vraiment des incapables et des abrutis de première à Bruxelles , à quand la dissolution de la forteresse de Bruxelles?

    • Ils ne sont ni incapables ni abrutis. Ils savent parfaitement ce qu’ils font et pourquoi ils le font.

  5. Et avec ça, l’état pense n’accorder que 500 euros aux familles victimes des inondations ? C’est révoltant.

    • oui parce qu’il y a des centaines de milliers de parasites à entretenir….

      • Bientôt des millions de parasites l’hémorragie ne fait que commencer

Les commentaires sont fermés.