Allemagne : licenciement d'un professeur d'université pour avoir voulu abroger des versets coraniques

La plus grande organisation islamique d’Allemagne obtient qu’un professeur  musulman soit licencié pour avoir dit que les versets violents du Coran ne sont pas recevables pour l’éternité. 

Le 23 mai 2016 par Robert Spencer

Les exégètes musulmans demandent régulièrement à ce que les versets violents du coran ne soient retenus que pour la période où Mohammed a vécu, mais cette affaire met en évidence que cette suggestion ne fait pas l’unanimité dans le monde islamique. L’hostilité dont est l’objet Mouhanad Khorchide illustre également la bataille difficile que doivent mener les vrais réformateurs de l’islam. Stigmatisés comme hérétiques et / ou apostats, ils sont souvent rejetés (ou parfois pire) par cette communauté qui aurait tout à gagner à retenir leurs enseignements.

« Liberté de pensée : Un islam d’Allemagne doit être libéral, et faire son auto-critique », par Susanne Schröter, DW, le 23 mai 2016:

Lorsque le théologien Mouhanad Khorchide, qui enseigne à l’université de Münster, a publié « l’islam est compassion » en 2012, sa thèse a suscité des réactions diverses. Beaucoup de non-musulmans ont célébré son travail comme étant la révélation d’un islam des lumières : un islam que personne ne doit craindre. Ce sentiment a été en partie motivé par la façon dont l’auteur décrit la divinité comme non « intéressée par les étiquettes des uns et des autres qu’ils soient musulmans, chrétiens ou juifs, croyants ou incroyants ».

Khorchide ne pense pas que les versets coraniques réputés violents ou hostiles envers les femmes ou les non-musulmans soit valables pour l’éternité. Il voulait que ces écrits soient considérés comme obsolètes. 

Il semble que le professeur, par son œuvre, ait réussi à écarter toute méfiance des gens dubitatifs quant à un islam qui se dit être « réellement d’Allemagne », comme l’a si bien formulé l’ancien président Christian Wulff en 2010. On aurait pu même croire que des musulmans auraient applaudi Khorchide.

Sur le site de l’union islamique turque d’Allemagne (DITB) qui est la plus grande organisation musulmane du pays, on peut lire que les déclarations de Khorchide sont « contraires aux enseignements de l’islam orthodoxe » et une « insulte à l’identité musulmane ». Pour cette raison, le professeur a été démis de ses fonctions à l’université. Comme si cela ne suffisait pas, le porte parole du Conseil central des musulmans d’Allemagne (ZMD) qui est une association constituée d’un certain nombre de grandes organisations [musulmanes], a publié un manifeste de pas moins cent pages pour dénigrer toujours plus Khorchide, mais heureusement elle n’a pas été en mesure d’utiliser ce document au désavantage de l’enseignant …

Le terme « djihad », lorsqu’il est utilisé pour qualifier une vraie guerre, est un vocable employé dans le Coran et fait partie des fondamentaux de l’islam. Des religieux musulmans déclarent que le djihad se justifie quant il est question de venger des insultes faites au prophète Mohammed, il s’agit par exemple d’actes de représailles en réponse à la politique étrangère d’une nation. Ces religieux sont même intervenus dans certaines mosquées, bien que les dirigeants officiels du lieu de culte s’excusent par la suite auprès de leurs communautés si des jeunes fervents suivent ensuite les enseignements des extrémistes. Mais le salafisme est un mouvement de la jeunesse, et il attire tant d’adolescents et de jeunes adultes que le psychologue Ahmad Mansour évoque une « Génération Allah ».

Mansour fait non seulement référence aux jeunes gens qui rejoignent des groupes radicaux, et qui potentiellement vont se battre dans des endroits tels que la Syrie, mais aussi à ceux dont les convictions oscillent entre l’extrémisme et l’orthodoxie. « Génération Allah » désigne les jeunes qui trouvent un sens à leur vie en se soumettant aveuglément à « Dieu et à ses règles », lesquelles les sollicitent en permanence sur ce qui est halal (autorisé) ou haram (interdit) puisque leur but est d’être des élus au paradis. J’ai discuté avec ces jeunes gens. La vie dans la société allemande contemporaine leur est problématique, saturée par la mécréance, et par conséquent, ils rejettent tout commerce avec les soi-disant non-croyants. Ils vont au-delà des limites normales exigées par leur religion.

Certaines associations musulmanes encouragent une telle division dans la société. Presque chaque mosquée dispose d’une équipe de football qui joue contre l’équipe appartenant à une autre mosquée. Des crèches et des centres culturels islamiques ont été créés; Les ONG islamiques travaillent avec des démunis [sic] et la jeunesse. Des structures parallèles sont en cours d’élaboration qui permettraient aux musulmans d’éviter tout contact avec les non-musulmans du berceau à la tombe …

Traduit de l’anglais par Lavéritétriomphera.
Source : https://www.jihadwatch.org/2016/05/germanys-largest-muslim-organization-gets-muslim-prof-fired-for-saying-violent-quran-verses-not-valid-for-all-time
 

 109 total views,  1 views today

image_pdf

6 Commentaires

  1. Je ne sais pas pour quoi ça ne m’impressionne plus .
    Des mois et des mois ils ont soutenu Mme. Merkel contre toute Europe, (souvenez-vous ce qu’ils ont fait avec Orban , avec les polonais, avec les macédoniens, etc….)
    Maintenant je n’ai plus aucune compassion pour eux!

  2. Ils sont de plus en plus cons en Allemagne. Comment des étrangers peuvent influencer les universités du pays. Putain de traîtres.

  3. Le métastase se répand voir:
    – Pays-Bas : Un parti 100 % migrants
    Öztürk et Kuzu s’opposent à une discrimination qu’ils assurent grandissante de la part de la société néerlandaise, où l’on refuse à des gens emplois ou promotions à cause de la couleur de la peau ou d’un prénom islamique.[…]
    Pour la base du parti, ce qui importe, ce sont des choses bien profanes, — comme le transfert légal des retraites en Afrique du Nord, —les allocations familiales jusque dans les pays d’origine, mais aussi un « registre du racisme » avec les noms des fonctionnaires néerlandais qui ne se conduisent pas avec assez de respect envers les immigrés. (C’est bien connu, les immigrés ont beaucoup de respect pour les autochtones accueillants)
    Cet agenda rend le président du parti Öztürk optimiste, et il compte bien prendre beaucoup de voix aux prochaines élections, particulièrement aux sociaux-démocrates.
    (DIE WELT)
    http://www.fdesouche.com/734095-pays-bas-un-parti-100-migrants
    Cette affaire du professeur limogé prouve en effet que « l’islam C’EST CA »
    Article à faire tourner dans les chaumières.
    En espérant que Laveritetriomphera….merci à toi patriote 😉

  4. c’est finalement une bonne chose: la preuve que les versets ne sont pas modifiables, et que le coran est une idéologie fasciste

    • C’est Khorchide qui a menti en espèrant peut être bien faire. Et je vous rejoins quand vous dites que les autres ont eu raison de le renvoyer à la réalité.

Les commentaires sont fermés.