Quand l'église disait le vrai sur l'islam, "cette religion de haine qui arme les bras de monstres"

Lorsque l’Eglise osait encore dire ce qu ‘elle sait sur l’Islam

 « Toute l’histoire de l’islam nous montre que le fanatisme est une de ses maladies chroniques. La haine du chrétien y existe à l’état endémique ; elle a des recrudescences périodiques, mais aussi des éruptions soudaines, car elle éclate souvent comme un accès de fièvre chaude. Le Turc se plonge alors, avec une sorte de volupté, dans le sang chrétien. C’est bien cette religion de haine qui arme les bras de ces monstres humains. C’est toujours leur cri de rage : «  mort au giaour (koufar en turc) , gloire à Mahomet ! » qui accompagne ces horribles hécatombes et répond à la voix des muezzins qui, du haut des minarets, ne cessent de crier la neuvième sourate du Coran : «  Tuez-les ! Tuez-les ! Ce sont des infidèles  »

 Voilà ce qu’écrivait Monseigneur Charmetant, directeur de l’«Œuvre d’orient » dans sa publication en 1916, en plein massacre des chrétiens dans l’empire ottoman, en plein génocide arménien. (cité par le bulletin « Œuvre d’Orient » n° 781 quatrième trimestre 2015 ).

 
« L’Islam, cette religion de haine » : qu’ajouter ?

En 1918 il rappelait qu’ « en Arménie, l’extermination violente et systématique de ce malheureux peuple continue sous la responsabilité des représentants de l’Allemagne, qui tolèrent ou encouragent des crimes qui sont sans égal dans l’histoire ancienne et moderne…A Trébizonde, (suite au retrait russe), le retour des Turcs a été marqué par des actes de sauvagerie inouïe et des tortures indescriptibles : les enfants ont été enfermés dans des sacs et jetés à la mer ; les jeunes filles et jeunes femmes, même des fillettes de dix ans ont été livrées à la lubricité de la soldatesque ; les hommes et les vieilles femmes ont été brûles vifs, crucifiés ou mutilés…

 

Quelles différences peut-on trouver avec les pratiques du califat de l’Etat Islamique aujourd’hui, ou du califat Almohade en Andalousie il y a 900 ans par exemple ? Aucune, si ce n’est l’ampleur génocidaire pour les Arméniens ; même explosion de fanatisme islamique, mêmes horreurs, mêmes destructions, même volonté de purification ethnique, d’éradication de toute autre religion.

 

Et 100 ans plus tard, tout au contraire de Mgr Charmetan, alors que les massacres des chrétiens d’Orient par des musulmans connaissent un nouveau paroxysme, le Pape multiplie les gestes de complaisance vis à vis de l’ islam, lave les pieds de musulmans, ramène des « réfugiés musulmans », reçoit le grand Imam d’Al Azhar et va jusqu’à reprocher à la France « d’exagérer la laïcité » et à lui commander : «  Si une femme musulmane veut porter le voile, elle doit pouvoir le faire ».

A l’évidence il se comporte comme si l’Europe était d’ores et déjà passée sous domination musulmane.

 
Vade retro satanas.
 
 
 

 112 total views,  1 views today

image_pdf

10 Commentaires

  1. Mieux vaudrait plus de papauté que de mauvais papes. Et je parle en tant que chrétienne.

    • je suis chrétienne également !!! mais je dois dire que l’église m’insupporte !!!et de ce fait je me passe très bien de sa compagnie!!!!

  2. Exactement ! Vade retro satanas ! Le goupillon contre le sabre !

    • Ou plutôt: le goupillon du Vatican avec le sabre de l’islam (on le voit sur les monnaies d’Arabie Saoudite, là où on décapite ou ampute au sabre pour un oui ou un non)
      Oui Satan règne au Vatican, nos ancêtres les Camisards l’avaient déjà proclamé.
      Ceci dit, ce pape (avec une minuscule SVP) n »est pas immortel, attendons la venue d’un homme plus intelligent et/ou plus sensible, de temps en temps ils en élisent un dans ce genre, on doit garder espoir.

  3.  » on peut être tenté de s’allier au catholicisme qui n’est quand même plus le diable. Encore faudrait-il que les catholiques acceptent d’être catholiques, qu’ils se tiennent un peu plus debout et un peu moins à genoux. Timidement, Benoît XVI, à Ratisbonne, avait essayé. Il avait cité un empereur byzantin parlant à un émissaire musulman :
     » montre moi ce que mahomet a apporté de nouveau et tu ne trouveras que des choses méchantes et inhumaines…. »
    Le malheureux, que n’avait-il pas dit là !
    Un blasphème pour le monde musulman dont la fureur se fit entendre….
    Aussitôt, le Vatican fit savoir que Benoît XVI n’avait pas dit ce qu’il avait dit.
    On avait mal entendu ce qu’on avait entendu……… »
    Benoît Rayski
    Avec le pape actuel, ça ne s’est pas arrangé !
    Décidément, François est devenu un prénom maléfique.

    • Quand on laisse la peur nous vaincre, il ne faut pas s’étonner d’avoir à vivre à genoux. Les versets du coran sont explicites, l’attitude des musulmans est parlante.
      Quand on accepte la provocation il faut en assumer les conséquences.
      Nos dirigeants nous disent de contre-vérités et nous les acceptons sous peine de …
      Ceux qui réagissent avec le plus de véhémence sont les personnes qui ont connu l’islam de l’intérieur. Ils savent qu’en cas de victoire du mensonge, il sera très difficile de revenir sur que nous, nous pensons acquis : la force soumise au droit/justice et non le droit du plus fort.

    • parlons en du Vatican!!!et pourquoi n’accueillerait il pas des émigrés ils ont suffisamment de place non au lieu de nous faire la morale!!!

  4. D’après les prophéties de Saint Malachie, ce pape ne serait-il pas le dernier ? et pour cause.

    • ILS SONT LE DIABLE EN PERSONNE CES GENS LA ET N ONT AUCUN RESPECT , OUI A VIRER AU PLUS VITE !

Les commentaires sont fermés.