USA : l'école militaire lui interdit le port du hidjab, les Frères musulmans portent plainte

La Citadelle : un code pour tous confirmé… suivi d’une  menace de poursuite en justice !

 J’avais traduit un article publié sur RR, à propos d’une cadette musulmane de l’école militaire « The Citadel », Caroline du Sud, demandant de porter le hijab en guise d’uniforme, requête en faveur de laquelle l’école considérait faire une exception :http://resistancerepublicaine.com/2016/04/22/ecole-militaire-aux-etats-unis-une-eleve-demande-a-remplacer-son-uniforme-par-une-burka/

Cette affaire a provoqué une levée en masse de protestations du public, de militaires, anciens militaires, familles de militaires et citoyens américains avec pétitions par milliers à l’intention de la direction de l’école, dont une pétition lancée par le mouvement de Brigitte Gabriel, « Act! For America » qui compte plusieurs centaines de milliers d’adhérents, dont votre serviteur. Contrairement à la France, les pétitions ne finissent pas à la corbeille à papiers aux États-Unis. Voici le deuxième acte de cette affaire…et ce n’est certainement pas le dernier !

  

 Le 10 mai 2016, par Carly Hoilman, Associated Press, posté par Pamela Geller

 http://pamelageller.com/2016/05/terror-group-hamas-cair-threatens-lawsuit-against-citadel-military-college-over-hijab.html/

 

CAIR (Conseil sur les relations americano-islamiques), dont le siège est à Wasington D.C., que l’on dit affilié aux Frères musulmans et à Hamas, menace de poursuivre La Citadelle en justice  

 

(Selon Charles Schumer, sénateur démocrate de New York : « CAIR a des liens avec le terrorisme et Hamas ». Et selon Steven Pomerantz, ancien chef du contre-terrorisme au FBI : « CAIR, ses dirigeants et ses activités donnent effectivement de l’aide aux groupes terroristes internationaux ».)

 ite à l’article révélant, pour la première fois dans son Histoire depuis sa création il y a 175 ans, la possibilité pour l’école militaire La Citadelle de faire une exception au port de l’uniforme, pour les musulmans (bien sûr !), un véritable orage de protestations et pétitions s’en est suivi. Résultat : La Citadelle a rejeté l’exception en faveur du port du hijab, mais pas sans avoir au préalable puni de 33 heures de marche le cadet qui avait révélé sur Facebook que l’école prétendait autoriser cette exception pour une musulmane.

 

Démise d’un statut spécial de suprématie islamique, l’association « CAIR-Hamas » menace de plaider en faveur du jihad pour imposer la charia. L’objectif de CAIR-Hamas est d’ébrécher les traditions américaines ainsi qu’elle l’aannoncé sur Facebook : CAIR considère de défier le refus, par La Citadelle, d’une accommodation religieuse pour une étudiante musulmane.

 L’école militaire La Citadelle de Charleston, Caroline du Sud, a en effet annoncé le 10 mai que l’étudiante musulmane nouvellement acceptée pour suivre les cours ne pourrait pas porter de vêtement traditionnel musulman si elle voulait joindre l’école.

 Le Commandant des cadets, Geno Paluso, a décidé que d’autoriser le port du hijab serait contraire à la politique d’uniformité de l’école. L’école est connue pour ses uniformes bien boutonnés et courtes coupes de cheveux qui représentent le sacrifice de chacun envers les importants objectifs de l’unité. Les étudiants nouvellement enrôlés doivent attendre en formation le remise de leur uniforme (voir la photo en tête d’article).

 « L’uniformité est la pierre angulaire de ce modèle de développement de leaders en quatre ans. La standardisation des cadets dans leur tenue, leur aspect général, leurs actions et privilèges, est essentielle pour l’apprentissage des buts et objectifs de l’université » a déclaré le Président de La Citadelle, le Lieutenant-Général en retraite John Rosa. « La Citadelle continuera à offrir aux cadets leurs besoins spirituels quand elle le pourra, comme des régimes alimentaires spéciaux, du temps pour leurs prières ou les conduire à leurs lieux de recueillement s’ils ne possèdent pas de véhicule » a ajouté John Rosa.

 

Le président a également ajouté son espoir de voir l’étudiante en cause, dont le nom n’a pas été révélé, suivre les cours de l’école.

 Mais « la jeune femme n’a nulle intention de joindre l’école si satisfaction ne lui est pas donnée »  a dit Ibrahim Hooper, de l’association CAIR, s’exprimant au nom de la famille. L’étudiante aurait dit au commandant que ce n’était pas normal d’avoir à choisir entre joindre les rangs de l’école et sa foi. « C‘est le même problème auxquels doivent faire face les noirs et les femmes » a encore dit Ibrahim Hooper. « Nous considérons cette vue comme la continuation du mouvement des droits civils ».

 « La diversité de religions et d’antécédents culturels représentée dans le Corps enrichit l’expérience des cadets et les prépare mieux à devenir des leaders dans tous les domaines de la vie, étayée par les valeurs essentielles d’honneur, de devoir et de respect de La Citadelle » a encore dit John Rosa.

 « Alors que La Citadelle a déjà un certain nombre d’étudiants musulmans, la requête du port du hijab était une nouveauté » a dit Kim Meller, porte-parole de l’école. « Les traditions et une stricte discipline sont les pierres angulaires de La Citadelle et l’école, dans les années 1990, s’est battue sans défaillir pour l’enrôlement des femmes ».

 

« Il n’y a aucune raison de faire valoir cette tradition du fait que les forces armées américaines ont-elles-mêmes changé leurs vues, offrant diverses accommodations religieuses concernant les uniformes » a affirmé le représentant de la famille Ibrahim Hooper. « Des femmes musulmanes portent actuellement le hijab dans l’armée américaine » a-t-il affirmé. « Nous défendons le droit des musulmans américains de pratiquer leur foi tout en participant à tous les niveaux de la société ».

Note de Christine Tasin

Indépendamment du fond, deux passages sont importants :

Le responsable de l’école militaire assume -voire revendique- le fait que les prescriptions musulmanes soient respectées, au point même que l’école assure les déplacements à la mosquée de ses élèves musulmans :

« La Citadelle continuera à offrir aux cadets leurs besoins spirituels quand elle le pourra, comme des régimes alimentaires spéciaux, du temps pour leurs prières ou les conduire à leurs lieux de recueillement s’ils ne possèdent pas de véhicule » a ajouté John Rosa.

Or, en face, Cair, équivalent de l’UOIF chez nous (mêmes liens avec les Frères musulmans)   use de ces « accommodements raisonnables  » pour demander le respect de l’ensemble des prescriptions, hidjab compris. Bientôt aussi le droit de faire payer la dîme aux non musulmans et de réclamer la non mixité ?

Bref, cet exemple est très intéressant (merci Jack), il faut le conserver à l’esprit pour argumenter avec ceux qui  parlent de liberté et de tolérance.

 

 

 112 total views,  1 views today

image_pdf

10 Commentaires

  1. Il n’y avait qu’une chose à faire dès le début : raccompagner cette « truc » au poste d’entrée de l’école et lui qu’elle qu’elle n’avait rien à faire dans une école militaire et encore moins aux États-Unis. Mais bon, je constate que la constitution américaine est comme la nôtre : modulable à volonté du moment qu’on y trouve de l’électorat.

  2. Donner la main à un musulman c’est ce faire bouffer le bras. Quand a CAIR ou UOIF c’est les pires cancers qui attaquent partout avec la volonté d’islamiser le monde entier. Le jour ou ça va péter il faudra éradiquer l’islam et mettre tous les musuls dehors avec perte et fracas. Les Américains comme le reste du monde restent partager sur le sujet mais le jour ou ils se réveillerons il ne faudra pas s’étonner qu’ils renvoient l’islam à l’age de pierre d’ou ils n’aurait jamais dû sortir. Qu’ils bouffent leur sables ces connards.

  3. Les frères musulmans n’ont rien à dire, qu’ils s’occupent de leurs fesses et qu’ils gardent leur imbécillité d’Islam pour dégénérés chez eux.

  4. Merci pour la conclusion de votre note en fin d’article Christine. CAIR a de bonnes chances de gagner ce procès, ignorants que sont tant de gens, juges y compris, pour considérer ce différend comme une simple affaire de liberté de religion. CAIR comme tous les organismes islamiques du monde ne sont pas des imbéciles. Ils utilisent les systèmes et lois démocratiques pour grignoter du terrain, petit à petit… le Jihad furtif… jusqu’au moment où ils tiendront des postes de plus en plus importants. Attendons, par exemple, des décisions (pas dans l’immédiat pour n’affoler personne) du nouveau maire de Londres.

  5. Désolé faut aimer le rock américain, estie d’auto-correcteur.

  6. Le peuple américain est moins idiot que ses dirigeants.
    C une chanson de Stuck Mojo, Open Season qui veut dire Saison de la chasse pour les américains, ils parlent du CAIR et de ses dirigeants comme des criminels et à la fin il y a des caméos des courageuses, Wafa Sultan et Ghada Jamshir
    La vidéo date un peu mais elle est toujours d’actualité et fait aimer le rock américain.
    https://youtu.be/h5KPxdGWls4

    • sans traduction je pense que la majorité de nos lecteurs ne comprendront pas grand chose et je crains que cela ne vaille pas la pein e de déranger l’un de nos traducteurs, ce que vous nous en avez dit devrait suffire pour comprendre l’idée

  7. romantique je vous répond ! si ils ont le contrôle soi disant c’est seulement parce que ont a des couilles molles et des traîtres au gouvernement donc il nous faut un Napoléon qui nettoie cette merde islamiste et les fout tous dehors et finie avec leurs non intégration ! DEHORS c’est ça qu’il faut faire !!!
    maury je vous répond !
    c’est exact ce que vous Ecrivez ! en leur »donnant la main » ils réclameront le bras et plus !!l donc ne rien leurs donnez et leurs dire  » tu t’adapte à notre culture et mode de vie ou c’est dehors ! donc maury dès le départ il bne fallait rien leurs donner mais les foutre dehors ! bonne soirée a vous deux .Roland l’Alsacien.

  8. tous les jours cela se précise plus mondialement , ils ont le contrôle et ils le savent

  9. en leur »donnant la main » ils réclameront le bras et plus !!la takiia c pas seulement dans les paroles, mais aussi dans les actes: petit à petit insidieusement ,sournoisement comme des serpents!!!!!

Les commentaires sont fermés.