Houhais la fin du nazisme c’est quand on a pris la Gaule à Vercingétorix ce bâtard

Culture de banlieue très Wesh Wesh.
« Houhais la fin du nazisme c’est quand on a pris la Gaule à Vercingétorix ce bâtardMes copains du 9 cube on lui a fait sa fête … sa mère elle est morte de chagrin… ses allocs en fumée… ETC »

Je vais me lancer dans le rap de banlieue.
De bello Gallico n’est pas connu actuellement chez les jeunes.
Les Commentaires de Jules César inconnu chez Black M et ses défenseurs belges !

 140 total views,  1 views today

image_pdf

5 Commentaires

  1. Quel monde de pitres.
    Le jour où Bozzo le clown se met au rap
    alors là c’est la fin !

  2. Le rap sert de psychothérapie, de défouloir, à des pauvres en neurones.
    C’est une litanie qui heurte mes oreilles et me fait mieux apprécier toute la valeur du silence…

  3. C’est ça le rap, un tissus de conneries. On voit très bien le niveau intellectuel de ces racailles, c’est à dire 0.

Les commentaires sont fermés.