Quand l' UE traite avec un truand : le cas Erdogan

Elle est belle la famille Erdogan !
 

« D’où vient la richesse incommensurable des enfants d’Erdogan ?« , se demande Bild

Le journal allemand Bild a soulevé un lièvre en se demandant comment les enfants du président turc jouissent d’une fortune estimée à des dizaines de millions d’euros alors que leur père gagne environ 50 000 euros par an comme président turc.
«Alors que leur père gagne environ 50 000 euros par an, ses enfants roulent sur l’or. D’où cela vient-il ? Il n’y a pas de données officielles à cet égard», écrit le journal allemand Bild.
L’article se base sur des données publiées par le journal d’opposition turc Cumhuriyet qui a indiqué que tout le monde dans la famille du président Recep Tayyip Erdogan, notamment sa fille cadette, semblait être impliqué dans des activités lucratives, telles que cosmétiques, nourriture instantanée, industrie et bijoux.
Le journal allemand constate également que la valeur nette d’Ahmed Erdogan, l’un des fils du président, s’élève à environ 80 millions dollars et que des rumeurs insistantes circulent sur la façon dont il a amassé cette somme. «La question est : reçoit-il le soutien du gouvernement [turc] ?», se demande Bild.
Le journal ajoute que le fils cadet du président, Bilal, fait les titres des médias «en relation avec des accords douteux et criminels». Récemment, en Italie, une enquête a été ouverte contre lui, dont la fortune pourrait être liée à un scandale de corruption politique remontant à 2013 et impliquant l’AKP, le parti actuellement au pouvoir en Turquie. Pour le moment, Bilal habite en Italie et termine sa thèse. Avec sa sœur, ils sont tous deux soupçonnés de corruption.
Bild mentionne également les découvertes du journal britannique TheGuardian qui a révélé que des hommes d’affaires turcs étaient impliqués dans différents accords avec Daesh, notamment dans la contrebande du pétrole. «Selon les informations [du Guardian], l’un d’entre eux est Bilal Erdogan», souligne Bild.
De plus, un membre de la famille d’Erdogan pourrait prendre la tête du gouvernement turc. Après la démission du Premier ministre Ahmed Davutoglu, le 5 mai dernier, qui souhaitait un resserrement des liens entre l’UE et la Turquie et qui était perçu comme plus libéral que le président, souvent considéré en Europe comme un dirigeant autoritaire, Recep Tayyip Erdogan pourrait nommer à ce poste Berat Albayrak, certes, actuel ministre turc de l’Energie, mais surtout son beau-fils. Bild est d’avis que Berat Albayrak pourrait être une «partie intégrante du clan» que le chef de l’Etat turc veut voir contrôler l’Etat.

https://francais.rt.com/international/20243-dou-vient-richesse-incommensurable-enfants

 134 total views,  1 views today

image_pdf

2 Commentaires

  1. Encore récemment nous devions prendre actes des crimes inhumains que Erdogan avait commandité contre des civils kurdes ayant à subir des sévices tellement atroces , que je ne trouve pas la ressource des les décrire ici!
    Dés maintenant je suis donc destinataire d’une confirmation d’information m’étant déjà parvenue, selon laquelle ce despote , pratique le népotisme sur une grande échelle, et transforme l’appareil gouvernementale , en institution mafieuse, au bénéfice unique de sa famille , dont les revenus financiers sont énormes , sans être justifiés par aucune activité économique, moralement acceptable
    Naguére les studios de cinéma, s’étaient inspirés de l’histoire fictive d’un clan sicilien nommé Corléone pour bâtir le film le parrain, qui demeure un chef d’oeuvre mondiale ! mais en fait ils auraient du s’inspirer de l’exemple vivant de Erdogan ,qui par son comportement de malfrat exemplaire , dépasse toute oeuvre de fiction !
    Les quelques « hommes d’honneur » peuplant encore les rues de Palerme ou les campagnes profondes de la Sicile, font carrément figure d’amateurs en face de ce personnage inédit ,alliant les qualités incomparables de mafieux professionnel, avec celle de potentat despote tyrannique, imposant une dictature sanglante , en tous points conforme avec l’ensemble de ces prédécesseurs turcs qui tous , sauf à de rares exceptions, furent des ;;;;;;;TUEURS SADIQUES !

  2. il faut reprendre tout les avoirs financier des Erdogan et le redistribuer aux gens qu’ils ont voler et le mettre en prison avec travaux forcée surveiller par des gardiens Kurdes et Arméniens et Grec ! là il aura ce qu’il méritent ce tueur d’être humains islamiste .

Les commentaires sont fermés.