Un journaliste avoue que les noms des délinquants musulmans sont falsifiés en France

« Pour éviter au populisme de se réveiller » les médias français donnent des prénoms chrétiens à la place de prénoms musulmans, pour dissimuler la part beaucoup trop importante des personnes issues de l’immigration dans les viols. C’est ce que révélait Jean Quatremer, au cours de l’émission 28 minutes sur Arte, suite aux viols collectifs qui ont eu lieu lors du passage au nouvel an à Cologne et dans de nombreuses autres villes d’Europe occidentale en 2016.

Intégralité de la révélation que Jean Quatermer a faite au cours de cette émission animée par Elisabeth Quin, dont j’ai pu visionner et transcrire un extrait:

Jean Quatremer: « Juste pour terminer, c’est que le problème de la caractérisation de ces agressions sexuelles, c’est exactement le même problème qu’on a eu en France pendant des années. Moi je me rappelle, un article, un truc absolument extraordinaire sur une affaire de tournante [Viol collectif. ndlr] en banlieue parisienne, et tous les noms avaient été changés, ce qu’on fait régulièrement parce qu’on n’a pas encore le nom des personnes qui ont pratiqué la tournante [admirons le style encanaillé, ndlr], ils n’ont pas encore été identifiés; et c’était tous des Alain, des Frédéric, des Marcel, des Maurice, sauf qu’en réalité c’était tous des Mohamed, des Hamed, … Et la presse bienpensante, les bobos parisiens de dire: « Ah quand même, si on les caractérise, heu… » Sauf que les lecteurs, les gens qui connaissent l’histoire et la réalité savaient très bien ce qui se passait. Donc on cache, mais nous-mêmes! Et c’est pas les Allemands! En permanence c’est un élément qu’on ne donne pas! Aux États-unis…
Les autres en chœur: Pourquoi on ne le donne pas ?

Jean Quatremer: Parce qu’on a peur de déclencher le racisme

Un autre intervenant: On parlait du peuple tout-à-l’heure: on ne donne pas [les renseignements] pour éviter au populisme de se réveiller, parce qu’on sait très bien qu’on est… » [Il est coupé par le brouhaha]

Ainsi les journalistes chargés théoriquement – mais qui y croit encore ? – de faire de l’information, font en réalité de la manipulation et de la désinformation au profit de l’hallaïcité et de l’immigration de masse.

Notez que dans l’exemple des quatre faux prénoms cités, Jean Quatremer ne cite exclusivement que des prénoms typiquement euro-chrétiens. Pas un seul Nathanaël ou Nathan… Il ne faudrait quand même pas nuire à tort et à travers, non plus… Seuls les chrétiens sont dans le collimateur de ceux qui tiennent les leviers du pouvoir et qui entendent bien les garder.

En Préambule le journaliste laisse supposer que cette pratique aurait sévi longtemps dans le passé, mais à la fin de sa tirade il se laisse aller au présent: « Donc, dit-il, on cache, mais nous-mêmes! Et c’est pas les Allemands! En permanence c’est un élément qu’on ne donne pas! »

Deux poids, deux mesures

Et en cas de délinquance ou seulement de soupçon de délinquance, lorsqu’il s’agit d’un chrétien, et mieux lorsqu’il s’agit d’un prêtre, la presse se déchaîne et le nom assorti de la photo sont placardés en boucle dans tous les médias, dissimulant ainsi les cas, 20 ou 40 fois plus nombreux de délinquance de la part de personnes issues de l’immigration et de religion musulmane, tel que le nombre de musulmans détenus dans les prisons l’atteste. Bien que là encore, les magistrats et les enquêteurs, au prétexte de ses mêmes risques de trouble à l’ordre public, fassent de toute évidence primer le laxisme en leur faveur…

Les risques de trouble à l’ordre public, l’état d’urgence, que d’instruments la République se pare-t-elle pour servir l’allahïcité et le grand remplacement du peuple Français et de sa civilisation chrétienne! Rien que des prétextes destinés en réalité à museler le peuple en lui cachant la vérité! « Mentez, mentez, il en restera toujours quelque chose! » C’est ainsi que depuis des décennies le pouvoir en France a échappé à « la France éternelle », pour reprendre un mot du général Piquemal.

http://www.medias-presse.info/les-noms-des-delinquants-musulmans-falsifies-en-france-un-journaliste-avoue/54436#PJhDwsCwwieMjrR5.99

http://www.lejournaldupeupledefrance.com/2016/05/journaliste-arte-avoue-noms-delinquants-musulmans-falsifies-france.html

 78 total views,  1 views today

image_pdf

8 Commentaires

  1. Et tout ce qui se passe en France en ce moment avec la Nuit Debout, les débordements, les attaques contre les policiers, les tentatives de meurtre contre les policiers, trouvez-vous que la population réagit suffisamment, sainement ???
    Imaginez que ce soit un jeune de l’extrême droit qui ait donné des coups de barre de fer sur un policier à terre, sans parler de toutes les autres exactions des anarchistes, ce serait la révolution, partout dans les merdias et dans la rue.
    Et j’en reviens aux citoyens de ce pays : ils sont bien dressés à ne plus réagir qu’aux signaux lancés par les politiques, les merdias, et autres serviles intellos. Car, ces actes de vandalisme inqualifiables, ces appels au meurtre de la police, devrait avoir fait réagir brutalement bon nombre d’entre nous ! Les casseurs devraient être tous en prison. Or, ils font du « sursis » et reviennent à la charge….

    • Exactement , de plus avec l’état d’urgence , comment le sinistre de l’intérieur peut ‘il laisser des casseurs d’extrême gauche cassés et caillassés les forces de l’ordre , ,alors là si cela avait été des patriotes qui manifesteraient sans cassés et en respectant les forces de l’ordre , il y aurait eu certainement un grand nombre d’arrestation , qu’il n’y en a eu ces jours-ci parmi ces casseurs d’extrême gauche , toujours deux poids deux mesures chez les socialopes .

      • Bonjour,
        Les manifestations pacifiques de RR et RL, en réponse aux crimes musulmans de Novembre,ont été, elles, interdites au nom de l’état d’urgence.
        Preuve, a contrario, que le Gouvernement, (dans quel but? Je ne sais) entretient les manifs violentes actuelles.

  2. Ben ça je l’ai toujours dit, et même que quand c’est des délinquants Français on voit leur noms dans les journaux mais quand c’est des musuls aucun noms. La délinquance musuls est protéger par notre gouvernement qui de ce fait est complice.A Aiguillon 47 ou je suis né le grand escalier de la ville construit sous Napoléon a été détruit par les musuls. La rampe en pierre de l’escalier a été complètement détruite. L’esthéticienne qui avait tout vu a appeler la gendarmerie qui a enquêtée et poser des questions aux jeunes musuls. Aucune arrestation mais la porte du magasin de l’esthéticienne à été brûlé. Aucune ligne dans les journaux.pour la porte ni pour l’escalier. Comme quoi si ça avait été des Français de souche.

  3. Ici dans le sud de la France ou il n’est plus a démontrer que la délinquance et le banditisme sont le fait de personnages issus de l’immigration cela fait des années que les noms des crapules ne sont plus que des initiales dans les articles des journaleux , sauf si le prévenu est de souche Française , là son nom est écrit en entier , jeté en pâture avant même que l’on sache seulement s’il est coupable .

  4. Rien détonnant, ces gens-là sont incompatibles avec nous autres européens… et malgré tous nos gouvernements gauchistes ou de pseudo droite les protègent comme des nourrissons…
    Etant plus jeune, j’ai plusieurs fois eu affaire à des bandes de petits musulmans, et à me défendre seul contre 5 voire 10 selon les cas…
    Et encore aujourd’hui à 40 ans, sur la route, j’ai eu affaire à une de ces chances pour la France issue de l’immigration arabo-musulmane…
    Le gars, avec sa femme, dans une Peugeot grise récente arrive a vive allure et me colle de près, sur une départementale où je roulais pépère à 70 avec femme et enfants, voyant que je roulais effectivement pas vite, je monte à 90 / 95, le gars me colle alors toujours autant (du style à parfois moins de 1 mètre), à un moment il se rapproche à quelques dizaines de cm, là commençant à en avoir vraiment marre, je tombe la 3ème et ralenti d’un coup sur le frein moteur, tombant de nouveau à 70, et j’y reste en le fixant dans le rétro : le gars bien évidemment, avec son sang chaud et de mauvaise fois typique du Maghreb, devient furieux, et tente à plusieurs reprises de me doubler en me collant d’encore plus près, puis enfin sur une ligne blanche il déboite en me serrant de très près et double, là dessus énervé de ce gros connard que j’étais je lu fait un geste de la main droite vers le haut signifiant « Allez c’est ça dégage gros con ! », et là bien entendu aec son orgueil typique et sa, encore une fois, mauvaise foi à couper au couteau (car il à tort dans cette histoire et le sait très bien), il commence à freiner devant moi en mettant le cligno à gauche pour m’obliger à m’arrêter, sort sa main par la fenêtre et ne cesse de me faire des gestes semblant signifier qu’il va e casser la gueule sur le bord de la route, moi pieds et poings liés par la présence de mes enfants et ma femme qui m’ordonnait de ne pas m’arrêter, je n’ai pu qu’attendre qu’il se calme et reparte, ce qu’il fit au bout de 3 ou 4 minutes de gesticulations puériles… (car elle me connait et sait que je peux aller assez loin, c’est déjà arrivé quelques fois dans le passé…
    J’en ai notamment mis un dans le coma dans ma jeunesse, il cherchait à me racketter, il l’a regretté et s’en souvient encore je pense… et aucun de ses nombreux amis qui lui donnait bcp de gueule n’a eu le temps d’arrêter la droite majestueuse que je lui ai collé)

Les commentaires sont fermés.