Entre les "garçons aux cheveux longs" de la Bataille d'Angleterre et Sadiq Khan, j'ai choisi

La presse  » mainstream  » ( utiliser un mot anglais est de circonstance ), tous medias confondus, se gargarise de l’élection du nouveau maire de Londres,  » fils d’un chauffeur de bus « , vous vous rendez compte ? On voit sa tête de Khan ( sadik….sadistic en anglais ?) à toutes les unes, alleluia !

C’est le nouvel  » appel de Londres  » !
De la même façon que Guevara disait dans les années 60  » il faut créer 1, 2, 3,…..Vietnam « , il faudrait maintenant élire 1, 2, 3,…… maires musulmans, de préférence dans les plus grandes capitales européennes. Ainsi, nous montrerions notre  » ouverture « , notre  » tolérance « , notre désir forcené de  » vivre ensemble », notre amour du  » multicul  » ( turel )…nous ne risquerions alors plus rien : finis les Charlie, les hypercasher, les Bataclan, plus un seul  » déséquilibré  » armé d’un cutter ou d’une voiture pour en massacrer 1 ou 2 par ci, par là.

Le monde serait beau !

Moi, je suis malheureux pour l’Angleterre, l’Angleterre de Richard Hillary, par exemple, jeune étudiant très anglais, d’une université très anglaise, avec une philosophie très anglaise et pratiquant des sports très anglais….

Gravement brûlé dans son  » spitfire  » pendant la bataille d’Angleterre mort en 1943 quand son avion s’est écrasé. Il a écrit un livre magnifique,  » the last ennemy  » ( le dernier ennemi ), dans lequel il raconte comment lui et ses copains, qui vivaient de  » sherry  » dans les clubs de  » gentlemen « , et de compétitions d’aviron en sont arrivés à se battre  » pour sauver le courage d’aimer, de créer………..pour sauver de la disparition l’amour, la spontanéité, la faculté de s’émouvoir….. »

Claude Lanzmann parlait ainsi de ce livre :
» Bref, je conseillai de lire un des plus beaux livres de guerre qui soient, Le dernier ennemi, de Richard Hillary, qui raconte comment la bataille d’Angleterre fut gagnée par les pilotes de Spitfire de la Royal Air Force, jeunes hommes de vingt ans, frais émoulus d’Oxford, de Cambridge, après Shrewsbury College ou Eton, entrés à jamais dans l’histoire des héros sous le nom de « garçons aux cheveux longs ». […] Extrait du Lièvre de Patagonie de Claude LANZMANN (Gallimard, 2009).

Entre Khan et Hillary ( pas Clinton ! ), mon choix est fait !

 192 total views,  1 views today

image_pdf

8 Commentaires

  1. Je suis d’accord ! Comme vous, Claude, je suis malheureuse pour l’Angleterre. Ces jeunes hommes qui ont sacrifié leur vie pour que l’Europe soit libre, libre d’aimer, de vivre selon sa culture et ses traditions, et qui, en 2016 fait un bond de plusieurs siècles en arrière pour complaire à des gens qui souhaitent nous supplanter, c’est trop inacceptable ! Les « élites » d’aujourd’hui rendent vain leur magnifique sacrifice. On peut dire que nous sommes en deuil permanent devant tant de négations et de lâchetés !

  2. Fort bien mais:1 Lanzman est encore un stalinien ,marxiste,matérialiste,juif cherchant encore sa « judaïté »,athée,pro-palestinien en « droit »,pro-Israël en fait,directeur des temps modernes que plus personne ne lit,auteur de livres menteurs ou ficelles comme son plagiat d’un titre du cinéaste Roger Clément « La course du lièvre à travers les champs » avec Trintignant et d’un roman d’un finlandais-trou de mémoire-avec un titre proche de sa « course en Patagonie »,bref,un jean-foutre avec du sang sur les mains;2 Les aviateurs de la Raf:vous auriez pu et du citer le français Jules Roy,gaulliste-« La vallée heureuse »- et un autre français Pierre Closterman,gaulliste puis Ministre,-« Les feux du ciel » et « Le grand cirque » et encore un autre français Pierre Mougeotte « Les carnets » et vous y auriez appris que si « jamais aussi peu d’hommes en ont sauvé autant »-Churchill »-que pour tenir le coup et le rythme ces aviateurs étaient drogués par des psycho-stimulants genre Maxiton ou Corydrane-la drogue préféré de sartre avant le whisky-interdits depuis longtemps pour leurs conséquences catastrophiques sur le cerveau et la dépendance, et que cette raf était une sorte de Légion étrangère dans laquelle se sont engagés des gamins venus d’un peu partout,fous d’aventures et d’héroïsme,qui ne portaient pas les cheveux longs mais à l’anglaise et un peu plus longs qu’en France-vous vous trompez de trente ans avec des drogués pour rien type beatles et autres qui n’étaient pas des héros-et la moustache « raf » obligatoire et très stricte;3 Ne faites pas semblant d’aimer les chrétiens et notamment les catholiques puisqu’en bons laïcards républicains,vous les détestez;4 Il n’y a pas à choisir à la place des autres et arrêtez comme les français inertes de faire la morale aux autres et, si vous en avez le courage,soyez des héros temporels ou spirituels ou,mieux,les deux, et alors que peut-être vous gagnerez!

    • Brendenbourg votre haine anti-laïque et anti-république vous amène, fort logiquement, à reprocher aux autres vos propres tares. Personne sur ce site n’a de haine anti laïques (je rappelle que les authentiques chrétiens sont tous des laïques par essence) ni anti-chrétiens, nombre de nos contributeurs et commentateurs sont d’ailleurs chrétiens et nous vivons ensemble fort heureusement et de façon fort constructive. Arrêtez vous aussi de faire la morale aux autres; Vous pouvez compléter un post avec d’autres éléments comme ceux que vous apportez, faites-le sans agressivité ou allez voir ailleurs si nous y sommes

    • A brandenbourg, je me permet de vous rectifier, je ne connais pas Pierre Mougeotte mais René MOUCHOTTE, auteur des  » Carnets de René MOUCHOTTE » une saine lecture qui devrait être un sujet de dissertation pour nos jeunes.

  3. Si le nom de « Pierre Clostermann » et le titre de son livre « Le grand cirque » ne vous disent absolument rien, je vous invite à faire une recherche sur Google.
    Chercher de même à propos de son fils.
    Je pourrai mettre directement des liens mais certaines informations n’ont d’utilité que pour ceux qui ont la volonté de les trouver.

    • Je connais Pierre Clostermann, et depuis longtemps.
      Je l’avais même vu, m’a t’on dit, quand j’avais 5 ans.
      Je devais avoir 9 ou 10 ans quand j’ai lu  » le grand cirque  » la première fois et je l’ai relu quand j’ai su parler anglais. Ca m’évitait de me reporter aux traductions en bas de page pour comprendre ce qui se disait en vol ( conversations en anglais dans le livre !)
      Mon but n’était pas de nier l’existence des pilotes français libres.
      A ma connaissance, Sadik Khan a été élu maire de LONDRES, et , pour moi, évoquer un combattant anglais était plus de circonstance.
      Cordialement

    • Oh oui, j’ai lu Le Grand Cirque, et même une édition en bande dessinée éditée chez Flammarion, excellents dessins par Christian Mathelot, imprimée par S.I.R.E.C. à Liège en 1950. Je n’étais qu’un jeune garçon, fou d’avions… et j’ai fait mon service en Algérie comme pilote ALAT. Une vieille tige quoi !

Les commentaires sont fermés.