Ma vieille chatte avait tué ses petits qu'elle savait ne pas pouvoir nourrir

http://resistancerepublicaine.com/2016/05/04/non-gabrielle-cluzel-linvasion-musulmane-ne-doit-rien-a-la-contraception-et-a-livg/

Vu la formation intellectuelle de Gabrielle Cluzel, en principe, elle devrait pousser sa réflexion au-delà d’une spiritualité inculquée.

Il y a dans l’humanité, des persévérants, des têtus, des opiniâtres, des obstinés, des obtus…il faut de tout pour faire un monde.
Mais…
Quand on a reçu une certaine formation et une certaine capacité à regarder ce monde il faut admettre; moi je suis comme çi, l’autre est comme cela mais ce qu’il dit est-il rationnel ou non ?

On constate aujourd’hui encore que certains auraient le droit de vivre libre et d’autres non. Cela selon des critères totalement subjectifs.

Je me rappelle, à l’âge de dix ans environ, avoir pris le tisonnier pour chasser la chatte qui avait tué ses petits d’un coup de griffes.
Mon ignorance de l’univers des chats, animal ignorant lui-même l’aide que les humains pouvaient lui apporter, me poussa à céder à ma colère enfantine.
Maman m’expliqua que cette chatte, trop vieille était consciente de ne pouvoir nourrir elle-même sa descendance.
Ma question con fut « pourquoi en fait-elle ? » (je ne vise personne d’humain victime de la famine…mais comme un chanteur décédé, je n’en pense pas moins).

 Tout ce blabla pour dire bravo aux inventeurs de la couverture du zob, bravo aux producteurs de la pilule et de l’IVG.

Il est dégueulasse d’obliger une femme à accoucher contre sa volonté.
Il est criminel de donner naissance à un enfant non désiré qui sera de ce fait victime de discriminations voire de haine de la part d’un ou de deux de ses parents.
Exemple, les machos, honteux d’avoir une fille. Dans certaines cultures c’est la coutume (pardon j’allais dire civilisation).

Si les femmes sont à considérer comme pondeuses, alors l’homme est l’égoïste coucou, incapable de considérer l’autre comme une associée 50/50 (pour le meilleur et pour le pire… »plus souvent pour le pire d’ailleurs » -comme dit dans un certain film de Western).

Je n’ai jamais admis ces jeunes conscrits machos rentrant du bordel et insultant les péripatétitiennes de « putes ». Il est tellement plus facile de désigner l’autre responsable de ses propres incapacités à se maîtriser.

Quant à la démographie européenne trop faible, appelant le secours de familles musulmanes, c’est l’hirondelle qui appelle le coucou.
« Le coucou pratique le parasitisme de couvée, qui consiste pour la femelle à pondre dans le nid d’une autre espèce afin que celle-ci assure la couvaison de l’œuf puis l’alimentation du jeune individu. La femelle coucou gobe un œuf dans le nid parasité, avant d’y pondre le sien. Elle peut ainsi tromper ses victimes, qui connaissent spontanément le compte d’œufs de leur couvée, grâce à une aire de peau sensible et dénudée qu’elles ont alors sous le ventre, la plaque incubatrice. »(Source Wiki)
Mais les oiseaux ne connaissent pas l’IVG, ni la douchette.
Sauf que; l’hirondelle est capable de construire un nid à la taille de ses congénères et le coucou occupe ce que d’autres ont bâti.

J’espère que les 300 femmes victimes à Cologne, demanderont à être « nettoyées, désinfectées » de la pollution sexuelle dont elles furent victimes .
Quid de la castration chimique ? Oubliée ? fopastigma?

 86 total views,  1 views today

image_pdf

1 Commentaire

  1. Ma Tigrette âgée de douze ans et demi a accueilli il y a six ans, un châton noir et blanc prénommé Kalinka qui est devenu son compagnon, son ami, son fils. Elle l’aime beaucoup et continue de jouer avec. Ensuite est arrivé chez moi :
    – Ponpon (4 ans) que son ancien maître laissait mourir de faim et que j’ai dû sauver de la mort en le soignant. Il a retrouvé une santé et est heureux. Il a fait connaissance de Comète (17 ans) qui était devenue sa mère adoptive et qui est décédée le 19 novembre 2012.
    Ponpon est à moitié sauvage car il n’aime pas qu’on le prenne dans les bras. Il se démène.
    Le jour de la mort de Comète, Ponpon a fait une dépression. Il ne voulait plus manger ni boire. Il aimait Comète.
    Avec un ami, nous sommes allés à Yainville chercher la petite Freyja, âgée de deux mois, une chatte de gouttière tigrée. Aujourd’hui, elle a trois ans et demi et court dans le jardin à la recherche de mûlots, de merles, etc… Dès son arrivée, Ponpon l’a accueilli favorablement et le soir il dormait avec elle. Il est devenu son petit frère et elle sa soeur. Kalinka accueillit comme Tigrette la petite chatonne.
    – Puis arriva en fin juin 2013, Thoret dit « Toto », un gentil chaton de gouttière qui est devenu le frère adoptif de Ponpon, de Freyja et le fils adoptif de Tigrette et de Kalinka. Il est du 20 avril et a depuis trois ans.
    Enfin, depuis fin décembre 2015, est arrivé Gustave-Adolphe, un adorable chartreux gris, âgé maintenant de trois ans. Au début, l’accueil des autres chats étaient hostiles puis ils se sont adaptés à sa présence et l’ont accepté. Depuis ils s’entendent parfaitement. Il y a quelques frictions mais elles sont rares.

Les commentaires sont fermés.