Le maire de Calais utiliserait les policiers municipaux pour réprimer les manifestations patriotes…

Un syndicat des agent de police municipale saisit la Justice et la mairie de Calais devra s’expliquer. Motif ?
Des agents municipaux auraient été employés au dispositif de surveillance policière, à la manifestation de Pediga du 6 février. Or la loi interdit aux agents de Police Municipale de participer aux missions de maintien de l’ordre…

Manifestation anti-migrants à Calais : le SDPM dépose plainte

Le SDPM a été saisi du fait que des Policiers Municipaux auraient figuré au dispositif de maintien de l’ordre à Calais, le 6 février 2016, à l’occasion de la manifestation interdite organisée par le mouvement « PEDIGA ».

Ainsi, dans une vidéo intitulée « moment de l’arrestation du général Piquemal » à la 20′ nous pouvons aperçevoir un agent équipé de matériels de maintien de l’ordre, en uniforme réglementaire d’agent de Police Municipale, alors qu’un mouvement de foule est visible.

La Loi interdit formellement aux agents de Police Municipale de participer aux missions de maintien de l’ordre, ce qui est substantiellement différent de la mission de surveillance du bon ordre.

Estimant que les Policiers Municipaux, ne doivent pas participer à ce type de dispositif auxquels il ne sont pas formés, le SDPM décide de saisir la Justice. La mairie de Calais, devra s’expliquer sur cette affaire.

Le SDPM saisit également le Défenseur des Droits, commission de déontologie de la sécurité.

Si les faits sont établis, ceci constitue une mise en danger des agents de Police Municipale que le Syndicat condamne très fermement.

http://www.sdpm.net/2016/02/manifestation-anti-migrants-a-calais-le-sdpm-depose-plainte.html

 150 total views,  1 views today

image_pdf

5 Commentaires

  1. « les loups ne se mangent pas entre eux », elle n’aura rien sinon pas grand chose. Et si amende il y a, la facture sera à coup sûr acquittée par la municipalité (donc les riverains) et non par elle.

  2. Bien!, ceci explique les raisons du droit librement de manifester par Pegida et d’exprimer les désaccords et abus de pouvoir criminel de la politique qui est pratiqué dans le pays et en Europe, sans être insulter de raciste et autres excuses bidons pour faire taire.
    Les élus du peuple, dont la neutralité oblige, doivent être à l’écoute du peuple et d’entendre tout le monde, de toutes obédiences sans exception et d’en tenir compte et sans discrimination aucune.

  3. Chose que j’avais dîtes dans un des articles sur R.R concernant la présence de policiers municipaux participant à l’interpellation du Général et aux gazages des Patriotes , j’avais eu une réponse me disant que je m’étais trompé que ce n’était pas des policiers municipaux , je pense que lorsque l’on regarde des vodéos ou des photos il faut prendre le temps de les revoir et de bien observer les détails ce qui a été filmé ou pris en photo .Je n’ai pas pour habitude de dire des choses non vérifiées , je concède que l’on peut se tromper ,personne n’est infaillible , et quand je commet une erreur je suis le premier à le reconnaître . Amitiés Patriotiques .

  4. je salue cette initiative , rendu bien entendu inévitable par selon moi, l’extrême gravité de cette faute , dont la responsable sera la toute désignée Mére Bouchard, tenant le role de virago de la ville de Calais à défaut d’en être le maire .
    Cette politicarde accumulant les rémunérations plantureuses ( 17 000 euros ) par une série hallucinante de mandats , supposant un incontournable bâclage de ses obligations les plus élémentaires , n’a même pas vraiment démissionné de son poste de sénateur , puisqu’aux dernières nouvelles ,elle serait passé au rang « d’assistante de son remplaçant » au palais du Luxembourg, pour continuer à toucher des dividendes de cette institution !
    La perspective de voir enfin cette politicarde enfin inquiétée par la justice , pour une fort vulgaire bavure consistant à avoir expédié illégalement ses propres flics au casse pipe , sans que cela soit leur vocation, ne peut que nous réjouir.
    Cette bonne femme, abandonnant pratiquement ses calaisiens , face aux périls de mort planant sur leur tête, sans aucune protection policiére, pourra enfin se retrouver dans le box des accusés , et donc rendre des comptes devant des magistrats , dont on peut espérer que le niveau d’intransigeance envers cette femme méprisable, sera à la hauteur des fautes d’indifférence et de froideur coupable envers sa propre population
    Cependant , bien que le dépot de plainte de ce syndicat soit trés bien venu, nous devons tenter de convaincre le général Piquemal, mais aussi les membres de Pégida, et les calaisiens courageux présents à ce rassemblement, d’engager une démarche judiciaire analogue, dans le but d’alourdir au mieux la gravité de ce dossier
    Bouchard avait donc pris la gestion de sa ville par dessus la jambe en considérant fautivement ses administrés avec une condescendance abjecte , et cette légèreté d’esprit l’a donc conduite à commettre un écart, qui je l’espère lui coûtera trés cher
    Madame Héricourt Simone , dont le fils faute de protection a subi dans la rue une agression trés grave, a justement traitée Bouchard de …..LIMACE! et cette appellation n’est pas usurpée, à laquelle on peut ajouter sans difficulté celle de POURRIE ;;;;;;du système .
    Bouchard est probablement parmi les plus calamiteux et pourris maires de France , et cette affaire d’utilisation illégale d’une police municipale, est l’occasion inespérée de la prendre en défaut , pour enfin lui faire payer la facture qu’elle mérite

  5. Très bon cela, nous allons voir pas mal de scandales éclater lié à Calais et au Général Piquemal

Les commentaires sont fermés.