Autodafé géant : l'EI brûle 2000 livres et détruit des oeuvres datant de 7000 ans

Illustration : poète entouré de femmes. Détail de la gravure du Livre de chansons d’Abou Al Faraj al Isfahari. © The Art Archive / National Library Cairo / Gianni Dagli Orti
C’est Goebbels je crois qui disait « quand j’entends le mot culture, je sors mon revolver » bien sûr on nous dira très vite : Daesch c’est pas nous ! pas d’amalgame !!
Pendant ce temps…
 

Daech brûle 2.000 livres et manuscrits et détruit des œuvres datant de plus de 7.000 ans

L’autodafé géant est passé totalement inaperçu. Les combattants de l’organisation Etat islamique auraient envahi la Bibliothèque centrale de Mossoul et le Musée. Bilan: des centaines de manuscrits, des œuvres antiques et des vieux journaux détruits et incendiés.
C’est une information d’Alarabtv (lien en arabe), qui relate avec force détails ce qui pourrait être le plus grand autodafé de l’Histoire. Cette information Associated Press mise en ligne le 1er février n’a pas été encore confirmée par les autorités. Selon Alarabtv, courant janvier, des combattants de Daech auraient pris possession de la Bibliothèque centrale pour «assainir» les fonds documentaires. Selon les habitants, ils auraient emmené avec eux dans six pickups plus de deux milles livres pour les détruire. Etaient concernés, les livres pour enfants, de poésie, de philosophie, de santé, de sport et de sciences, ainsi que les journaux datant du début du XXe siècle, des cartes ottomanes et des collections privées offertes par les vieilles familles de Mossoul. Seuls les livres traitant de l’islam auraient été épargnés.

Désobéissance à Dieu
Un homme en tenue afghane aurait harangué la foule : «Ces livres appellent à la désobéissance à Dieu, ils doivent être brûlés.» Les assaillants auraient ensuite mis le feu aux documents devant les étudiants. «Les extrémistes ont déjà commencé à détruire les livres dans les autres bibliothèques publiques de Mossoul le mois dernier (janvier, NDLR) », témoigne un professeur d’histoire de l’Université de Mossoul. Selon lui, les préjudices touchent les archives d’une bibliothèque sunnite, celle de l’Eglise latine et le monastère des Dominicains.

Les combattants de Daech s’en sont ensuite pris à la bibliothèque du Musée de Mossoul et ont détruit des œuvres datant de 5.000 ans avant Jésus Christ. Daech «perçoit la culture, la civilisation et la science comme des ennemis féroces», remarque le député irakien Hakim Al Zamili.

Les bibliothèques de Mossoul avaient déjà subi deux pillages : en 2003 avec la chute de Saddam Hussein et en juin 2014 lorsque les djihadistes ont pris le contrôle de la ville. De nombreux manuscrits ont été exportés clandestinement.Les Dominicains, eux, avaient commencé à numériser les manuscrits dans les années 90.

http://geopolis.francetvinfo.fr/daech-brule-2000-livres-et-manuscrits-datant-de-plus-de-7000-ans-52575

 140 total views,  1 views today

image_pdf

9 Commentaires

  1. Ceux qui brûlent les livres finissent toujours par brûler les hommes.
    (Pour l’EI, c’est déjà fait)

  2. Bizarre que des livres puissent être une désobéissance à Dieu, alors que s’ils auraient été des péchés, ces livres devraient être des pièces à conviction et des preuves des péchés et là ils ne pourraient plus rien prouver!.
    C’est plutôt l’inverse, c’est Daech qui brûle des preuves de leurs coupables crimes contre Dieu, ont ils quel que chose à cacher ces gens là.
    Mais Dieu est omniscient et ils seront condamnés pour leurs crimes contre l’humanité, nul n’a le droit de condamner à la place de Dieu, surtout pas les musulmans et le coran n’est qu’une récitation qui ne vient pas de Dieu.
    La mort donné par des êtres humains reste toujours un crime contre l’humanité, musulmans ou pas, où chaque victime est un témoin direct pour Dieu.
    La haine appartient à Satan pas de Dieu.
    Musulmans lisez vos livres saints et comprendre ce que vous lisez, pas les réciter! et avant qu’il soit trop tard pour vous, pour savoir à qui vous avez à faire.

  3. « Les combattants de Daech s’en sont ensuite pris à la bibliothèque du Musée de Mossoul et ont détruit des œuvres datant de 5.000 ans avant Jésus Christ.  »
    il me semble que les plus vieilles tablettes sumériennes remontent à – 3500 environ, l’écriture cunéiforme était inscrite sur des tablettes d’argile, Des oeuvres datées de -5000… hum, je reste pensif.

    • tu as raison j’ai relayé en lisant à peine il y a une erreur, forcément… L’histoire commence en moins 3000….

  4. Et que reste-il de Palmyre ? les merdias ne disent plus un mot sur cette destruction honteuse et barbare ? Et on les laisse faire ?? je ne peux m’empêcher de penser que les Pays occidentaux ont les moyens de protéger ces sites .

    • Les Pays occidentaux sont fort occupés à détruire la mémoire de notre Vieille Europe, alors protéger la mémoire pré-islamique du Moyen-Orient, dites-vous bien que c’est le cadet de leurs soucis !

      • Béatrice oui, vous avez raison et ou sont les réactions des bons » intellos » français (tout au moins c’est ce qu’il prétendent être)? Là comme dans le cas des « Violences » sur les femmes : silence total des « féministes? Nous sommes dans un monde d’inculture totale, l’EN ne fait plus son travail depuis des décennies et cela se ressent partout, nous avons 2 générations d’incultes… mais oui, inutile de protester c’est un constat. Les jeunes générations sont tellement manipulées par l’EN, la télé (complètement débile il faut voir ce qu’offrent à nos ados les émissions de réality!!! ) Ou est l’exemple de ce qu’est la vrai vie : travail-honneur-Patrie…?

        • Oui, il serait bon de réagir mais la défense de la culture n’est pas rentable en termes de voix électorales !

    • Que les américains ne soient parvenus à aucun résultat au terme de deux ans et demi de « bombardements », ça n’a rien d’étonnant puisqu’en fait les américains soutiennent daech (depuis le début et maintenant encore), et je ne parle même pas des ridicules raids de nos Rafale puisqu’au bout de quelques nous n’avions même plus de munitions (ah ! la France !), mais ce que je ne comprends pas, moi non plus, c’est que nos amis Russes ne parviennent pas à détruire ce nid de vipères qu’est daech.
      Poutine ne veut peut-être pas prendre le risque de voir la turquie entrer dans le conflit.

Les commentaires sont fermés.