Des réfugiés syriens en Allemagne déclarent que des membres de l’état islamique sont parmi eux

Djihad Immigration Publié le 3 février 2016 - par - 5 commentaires

Des réfugiés syriens en Allemagne déclarent que des membres de l’état islamique sont parmi eux [NdT : titre de la vidéo], video (traduite par Denis) et article de Robert Spencer.

Traduction de la video, par Denis

RT : Menace intérieure

Présentateur :

(0:00) Un réfugié Syrien en Allemagne affirme qu’il y a des éléments ayant des liens avec l’état islamiste qui sont parmi les réfugiés.

(0:05) L’ancien otage de l’état islamique a reconnu le soldat [infiltré ?].

 

Reportage du journaliste Peter Oliver :

(0:17) Lors de mon dernier passage en Allemagne, dans la région de la Sarre à la frontière française, j’ai rencontré un groupe de chrétiens syriens qui a été libéré après avoir été pris en otage par l’état islamique.

 

Bandeau dans la vidéo : Un réfugié en provenance de Syrie affirme qu’il y a un agent de daesh parmi les migrants arrivés en Allemagne.

 

La personne interrogée :

(0:34) Si on devait en arriver là [être mis à mort], il y a eu des moments où on a prié pour que l’on soit tué par arme à feu, nous avons priés pour qu’ils ne nous décapite pas.

 

Le journaliste :

(0:40) Mais maintenant, ici en Allemagne, des souvenirs de leur captivité refont surface.

 

Voix off :

(0:46) Ces anciens otages disent qu’un homme ayant des liens avec l’état islamique habite avec eux dans la même ville.

 

(0:52) L’un d’entre eux a accepté de parler sous couvert de l’anonymat.

 

Le journaliste

(0:57) Comment pouvez-vous être sûr que l’homme que vous avez identifié est la personne qui pourrait être le genre d’individu auquel vous pensez ?

 

Réponse de la personne interrogée sous couvert d’anonymat

(1:04) Il m’a arrêté plusieurs fois à des checkpoints situés non loin du village. On pouvait même le trouver sur Facebook. Je suis allé sur la page web et revoilà le type encore une fois. Je suis convaincu que c’est la même personne que j’ai connue en Syrie.

 

Le journaliste :

(1:18) Et donc, quand vous l’avez vu pour la première fois, quelle a été votre réaction ?

 

Réponse de la personne interrogée sous couvert d’anonymat

(1:21) J’ai très peur de savoir que ce terroriste se trouve dans un pays démocratique comme l’Allemagne. On ne se sent plus du tout en sécurité maintenant. Certains réfugiés veulent partir parce que ce n’est pas un cas unique [d’un membre de l’état islamique infiltré ?], mais nous ne savons pas où nous pouvons fuir maintenant.

 

Entretien avec un membre de la communauté syrienne

(1:40) Un membre de la communauté syrienne déclare qu’une fois certains [de la présence del l’infiltré], ils sont directement allés voir la police.

 

Le réfugié interrogé :

(1:46) La police a pris tout cela très sérieusement. Nous sommes inquiets parce que la loi ne peut rien faire. Ils doivent attendre que la personne en question fasse quelque chose d’illégal ici. Ces gens étaient des tueurs en Syrie et importe le drapeau de l’état islamique ici. Ce type de personne n’a pas sa place en Allemagne.

 

Texte dans la vidéo :

Les autorités de sécurité allemandes s’attendent à découvrir plus de 790 islamistes allemands partis pour la Syrie.

Bureau National de la Sarre.

 

Commentateur en voix off :

(2:05) La police a confirmé qu’une enquête est en cours mais, pour l’instant, aucune charge concernant le terrorisme ou pour un autre type de crime n’a été rapportée et c’est la raison pour laquelle nous ne montrons ni nous ne nommons aucune personne dans ce reportage.

(2:20) En février dernier [de l’année 2015], l’état islamique a kidnappé environ 250 syriens de confession chrétienne et réclamait aux alentours de 100 000 dollars de rançon par personne. Certaines des personnes ont été libérées mais beaucoup d’entre elles sont encore captives.

 

Personne interrogée sous couvert d’anonymat

(2:34) Daesh est venu dans notre village. Ils ont dévasté nos champs, brûlé nos églises, détruit nos vies. Ils nous ont kidnappés, assassiné certains d’entre nous. Nous avons une insupportable sensation de perte.

 

Commentateur en voix off :

(2:46) Il y a aussi la crainte que l’état islamique tire profit et exploite la crise des réfugiés [NdT : ne pas oublier qu’ils nous l’avait garantit cette crise via un flot de réfugiés…] pour que eux-mêmes arrivent en Europe.

 

Personne interrogée sous couvert d’anonymat

(2:54) Quand j’étais retenu en otage, j’ai surpris une conversation entre mes geôliers. Ils disaient que l’Occident leur appartiendrait et qu’il vont le conquérir pour l’islamiser. L’un de mes ravisseurs était un allemand converti à l’islam radical et il prenait part à cette conversation.

Le journaliste

(3:11) Du fait de l’arrivée des réfugiés en Europe, l’enquête se poursuit. De plus en plus de questions se posent quant à qui nous accueillons.

Le 25 janvier, par Robert Spencer

Faites venir plus de réfugiés! Et à se demander pour quelles raisons cette entreprise s’avèrerait être un fiasco ?

Des réfugiés en Allemagne déclarent que des agents de l’état islamique sont parmi eux RT 23 Janvier 2016 (merci à Pamela Geller).

Des réfugiés chrétiens en provenance de Syrie affirment avoir vu un ancien membre de l’état islamique à Francfort, et ce n’est pas là un cas isolé. La police a enquêté, mais n’a pas retenu de charge contre lui, car le terroriste présumé n’a rien fait d’illégal en Allemagne. (1)

Lors de son dernier voyage dans la Sarre, en Allemagne, à la frontière française, Peter Oliver journaliste à RT, a rencontré un groupe de chrétiens assyriens qui avaient été pris en otage par l’état islamique (EI: anciennement état islamique d’Irak et de Syrie/état islamique du levant). Ils se rappellent, alors qu’ils étaient captifs de l’EI, que la seule chose pour laquelle ils priaient, c’était d’être tués par balles et non décapités [NdT : dans la vidéo, l’état islamique réclame 100 000 dollars par personne].

Les membres de cette communauté qui, maintenant, se sont établis dans la ville de Saarlouis, racontent que les horreurs de cette expérience les ont poursuivis jusqu’en Allemagne, quand ils ont découvert que l’homme dont ils ont déclaré qu’il avait des liens avec l’état islamique se trouvait parmi eux.

Un réfugié, qui a accepté de s’exprimer à RT, sous couvert de l’anonymat, est convaincu que l’homme se trouvant dans sa ville et l’agent de l’EI qu’il a rencontré en Syrie, sont une seule et même personne.

« Cette situation est très difficile pour nous. Les personnes qui ont été victimes d’enlèvement furent amenées ici pour être épargnées et en sécurité, et voilà que ces terroristes sont là, eux aussi », déclare Kanoun, ajoutant que les autorités allemandes  » sont très aimables à leur égard « , réitérant que ses compatriotes pourraient avoir à fuir à nouveau [NdT : Dans la vidéo, il ajoute : « mais nous ne savons pas où aller »].

« Que nous soyons à nouveau obligés d’être des réfugiés est une tragédie, alors que nous sommes dans un pays chrétien qui est incapable de nous protéger », dit Kanoun.

Traduit de l’anglais par Lavéritétriomphera

Source : http://www.jihadwatch.org/2016/01/isis-are-among-us-say-muslim-refugees-in-germany

 

(1) Note de Christine Tasin : on appréciera la différence de traitement entre migrants et nationaux. Un patriote français se voit perquisitionné, dépourvu de ses armes pour avoir plusieurs années auparavant jeté un cocktail mototov sur une mosquée vide, quand un migrant-terroriste n’ayant pas encore frappé est laissé tranquillement en liberté…

 

Print Friendly, PDF & Email
5 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
gaudet jean michel
gaudet jean michel
il y a 4 années

Recemment un journaliste avait réussi obtenir les interviews de membres de Ail caida, qui lui avait avoué qu’il existe en France et en Europe , des rézeaux dormants, équipés de matériels modernes et performants, qui passeront à l’action, dans une phase determinée, pour un maximum de victime

Parmi l’arsenal cité par les membres de cette organisation, figure le missile antichar guidé russe Kornet, pouvant donc permettre l’attaque d’un avions au sol ou d’un train en circulation. Donc le cadre de la simple » kalash » est ici totalement dépassé!

Par ailleurs , ces temoignages concordants, nous confirme dans la présence d’agents du DAECH, parmi la foule des migrants lui garantissant un convenable anonymat , mais avec la nécéssité de se raccrocher à un réseau dans le but de pouvoir, disposer ensuite d’armes conséquentes, pour eux mêmes lancer des attaques d’envergure collectives ou individuelles.

Donc nous pouvons désormais discerner une double menace terroristes, provenant de deux organisations implantées à l’état latent chez nous , et qui moyennant un appui logistique matériel, endeuilleront gravement notre pays!

S’ajoute à cela bien sur la foules des simples radicaux de base , fréquentant ou non les mosquées, qui faute d’un départ en Syrie, demeureront parmi nous,pour des initiatives individuelles catastrophiques.

Il s’agit par conséquent d’une menace grandissante multiforme , qui progressivement concernera l’ensemble du territoire, sans qu’aucun français même vivant en endroit reculé, ne puisse se considéré à l’abri de ce genre de violence mortelle, comme le démontre l’installation actuelles de communautés radicales en milieu rural .

Christine Tasin
Administrateur
Christine Tasin
il y a 4 années

!c’est Samuel Laurent qui a écrit un excellent livre Al Qaida en France

Lavéritétriomphera
Lavéritétriomphera
il y a 4 années

C’est un journaliste d’une télévision russe qui a enquêté sur le phénomène, alors que l’Europe de l’ouest semble vouloir ignorer le problème. L’infiltration des agents de l’EI ou d’Al Qaïda en est d’autant plus préoccupante.
Je pense cependant que beaucoup d’émmigrés de culture ou de religion musulmane craignent ces terroristes autant que nous. La soldarité religieuse ne fonctionnera pas autant que les extrémistes l’espèrent. Si des Islamistes infiltrent les pays occidentaux, l’inverse est tout à fait possible.

yoniii
yoniii
il y a 4 années

hi

complement

https://www.youtube.com/watch?v=L7BpADtYY8Y

Facebook pics of jihadis entering as « refugees » l ennemi et leur dhimmis de services

tot tout tard il faudra faire comme elle sur notre propre sol
contree nos ennemis muzz , collabo , dhimmis

Syrie : les chrétiennes prennent les armes contre Daesh

https://www.youtube.com/watch?v=GXZ5xQaNoh0

nos traitre dhimmis gouvenementaux et population dhimmis on amenner l ennemi dans notre chateau fort
et nous devrons prendre les armes pour y remedier

comme eux au moyen orient

by

Xtemps
Xtemps
il y a 4 années

Et oui, tout çà sont les résultats de la bonne gestion de l’union d’escrocs de Bruxelles et nous subissons les conséquences aujourd’hui, et bien sûr les vrais réfugiés ne sont pas protégés non plus, bonjours les dégâts.

Lire Aussi