Pourquoi diable les medias caricaturent-ils tant les mouvements identitaires européens ?

Publié le 1 février 2016 - par - 8 commentaires

Le discours anti-immigration n’est pas assez relayé par la télévision, et quand il l’est, il en est souvent fait une présentation discutable. Par exemple, on peut revoir sur Arte un numéro de l’émission « Yourope », un programme pro-européen qui prétend s’être intéressé aux mouvements identitaires en Europe.

http://www.arte.tv/guide/fr/063676-002-A/yourope?autoplay=1

J’ai regardé l’émission. On a parfois l’impression que l’objectif a été de caser le plus souvent possible le mot « extrême droite », sans jamais le définir, ce qui donne l’impression qu’il en est fait un usage d’épouvantail. On ne compte plus non plus les séquences montrant des gens faire des signes de croix, comme si les identitaires n’étaient que des catholiques priant toutes les 5 minutes. J’ai été gêné par les inutiles et nombreuses références à l’antisémitisme, dont on se demande bien ce qu’il fait là-dedans, si ce n’est agiter le spectre néonazi.

Le principal défaut de cette émission, c’est en effet de ne pas mettre assez en évidence le fait que la réaction identitaire des pays d’Europe, notamment centrale, est liée à l’afflux des migrants musulmans. Des responsables politiques comme Robert Fico, premier ministre slovaque, le disent clairement pourtant :

http://www.liberation.fr/planete/2016/01/03/en-slovaquie-le-premier-ministre-veut-surveiller-chaque-musulman_1424051.

Je crois ne pas avoir entendu une seule fois le nom de Pegida, ce qui n’a pas manqué de m’étonner.
Le discours est hostile aux « nationalismes », accusés de jouer sur les peurs, et la position des pays européens eurosceptiques est condamnée, sans argument convaincant toutefois. De quel droit ce programme se permet-il de dire aux peuples européens ce qui est bien et ce qui ne l’est pas ? Cette émission présente quand même plusieurs intérêts :
– un passage assez long et très complet sur l’émergence d’un groupe d’étudiants FN à Sciences po avec un traitement médiatique qui m’a semblé plutôt juste et qui permet à l’émission d’éviter de sombrer complètement dans la caricature. Bref, l’oasis dans le désert ;
– un bilan clair sur les tendances et perspectives politiques au sein des pays d’Europe centrale ; en revanche, pour l’Europe occidentale, l’émission m’a déçu, puisque pour la France, seul le Front national est évoqué. Il est dit que le mouvement identitaire est né en France, mais les associations et courants concernés ne sont pas dénommés. Tout est ramené au Front national, alors que sur la page wikipedia de « mouvance identitaire », par exemple, on ne trouve aucune référence au Front national :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Mouvance_identitaire .

Les arguments anti-islam ne sont pas exposés dans l’émission. Seule est avancée l’idée que la religion chrétienne a forgé l’identité de l’Europe, ce qui expliquerait à elle seule le rejet de l’islam par les identitaires, comme s’ils n’avaient rien de plus à dire, comme s’ils n’étaient pas capables de développer leur argumentation sur ce point. Les arguments économiques ne sont pas non plus exposés de façon systématique et claire : le profil des «migrants » qui déferlent sur l’Europe à cet égard est passé sous silence, même si la question est un peu abordée par les jeunes de Sciences po et au début de l’émission par des manifestants présentés comme identitaires.

L’objectif de cette émission est clair et même revendiqué par le présentateur : lutter contre les mouvements identitaires. J’ai trouvé que la façon de s’y prendre n’est pas tout à fait honnête car le débat d’idées n’est qu’effleuré. La seule séquence qui sauve l’émission est celle consacrée à Sciences po de mon point de vue, notamment parce qu’elle permet de contrebalancer d’autres séquences où il est suggéré que les courants identitaires attireraient surtout les marginaux et laissés pour compte.

Print Friendly, PDF & Email

8 réponses à “Pourquoi diable les medias caricaturent-ils tant les mouvements identitaires européens ?”

  1. Avatar yoniii dit :

    hi

    nous sommes comme a l epoque de l URSS

    nous sommes des resistante patriote , des dissident …
    et notre force c est d oeuvrer dans l ombre ….

    l ombre et notre allié et avantage

    la resitance légitme aussi

    nous devons apprendre de l europe de l est , losrqu ils combatter dans l ombre l ennemi communiste faschisssant

    comme de petie fourmie , comme de petite termites nous rongeont miette par miette , nos ennemis

    c est ainsi que nous les feront tomber ….

    nous devons apprendre des dissident a l epoque de l URSS
    leur technique etaient les bonne

    d un coté il y a vait la pravda pius de l autre il y avait les ecrit de l ombre

    nous devosn aussi apprendre les technique efficace de l ennemi muzz

    nous devosn apprendre de la takkya et en usant a l encontre de nos ennemi
    etc

    by

  2. Avatar Villeneuve dit :

    Maxime,
    Je vous admire car il faut vraiment du courage pour regarder Arte !
    La démocratie française n’est en réalité qu’une coterie politique unifiant les journalistes et les politiciens qui partagent d’ailleurs souvent le même lit ! Amants…Amis… coucheries… mensonges…ils ne savent pas trop où ils en sont ni les uns ni les autres. Alors, la Vérité dans ce bordel… Pour quoi faire ?

    • Avatar Maxime dit :

      Je savais en regardant ce programme ce que j’y trouverais, je voulais en avoir confirmation… ce qui est bien triste, c’est que Arte distille « Yourope » ou « 28 minutes » parmi une programmation qui est parfois d’excellente qualité !
      Quant à moi, Villeneuve, je vous admire et sans ironie pour avoir parlé sur ce site, et je crois que vous êtes le seul, de Jacques Ellul : http://resistancerepublicaine.com/2015/06/10/comment-linvasion-arabe-a-asphyxie-notre-economie/
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_Ellul
      Un historien du droit français dont je n’ai jamais entendu parler pendant mes études d’histoire du droit malheureusement, comme si l’enseignement supérieur l’avait enterré au profit d’autres universitaires, et dont vous faites bien de lire les écrits et d’en parler !
      Il aurait inspiré Bat Ye’or : https://fr.wikipedia.org/wiki/Bat_Ye'or
      Cela n’a aucun rapport pour ainsi dire, mais vous vous faites assez rare sur le site pour que je manque l’occasion de vous le dire ! 🙂
      Sa devise était : « exister, c’est résister »…

      • Avatar Maxime dit :

        « instiller » et non « distiller », pardon

        • Avatar Villeneuve dit :

          Vos appréciations à mon sujet Maxime me vont droit au cœur. Je vous lis aussi avec intérêt. Je visite quotidiennement le site de RR. Si mes interventions sont plus rares c’est que le temps me manque actuellement mais il manque à nous tous je pense.
          Je vous remercie de souligner la filiation entre notre immense universitaire et Bat Ye’or. A très bientôt donc.

  3. Avatar maury dit :

    Merci yoniii j-y ai déjà pensé, pourquoi ne pas imiter les muzz qui se victimisent à longueur de temps et les traiter de racistes lorsqu’ils nous cherchent !!Faire comme les corses et se rassembler en meutes en traversant les cités et ainsi les imiter puisque c leur tactique quand ils s’en prennent à un pauvre gars et le massacrent littéralement!
    IL FAUT QUE LA PEUR CHANGE DE CAMP!!!!!!!!!!!

  4. Avatar Xtemps dit :

    Et oui la liberté çà se gagne et ne se découvre pas dans une pochette surprise, et quand la liberté est là, c’est d’en être vigilant contre les états fasciste et totalitaires qui veulent se l’approprier.
    Le peuple a tous les devoirs, mais aussi tous les droits pas les élus, qu’ils doivent être les laquais de service du peuple et pas l’inverse.
    Les identitaires ont tous les droits de s’exprimer, mais de façon pacifique, seul les états fascistes n’exceptent pas que le peuple puissent s’exprimer, même de façon pacifique.
    Ni le racisme ,ni la haine des autres, la xénophobie, extrême droite ou autres prétextes excuses d’escrocs démocrates ne peut entériner la suppression du référendum ou la consultation populaire et aucune manifestation pacifique, dans tous les cas le peuple a le droit de s’exprimer et être entendu par les élus du peuple qui doivent être à l’écoute du peuple qui sont leurs rôles?
    Ils sont les représentants du peuple pas celui des autres, les autres peuple ne les regardent pas, les autres si le peuple veut.
    Le pouvoir du peuple n’est celui des autres, ni de la responsabilité de nos élus.
    Soyons l’observatoire de nos démocraties et du bon déroulement à faire respecter par nos élus, car la démocratie c’est aussi la liberté de chacun de nous dans notre pays, la nation et ses frontières sont la maison du peuple libre de vivre chez lui, sans que nos libertés volé ou manipulé par d’autres.
    Reprendre le pouvoir de sa liberté, apprenez la démocratie, vos droits, qui font de vous des personnes libres chez vous.

Lire Aussi