La Jungle, tonneau des Danaïdes qui pourrait bien en submerger quelques-uns…

Publié le 1 février 2016 - par - 12 commentaires

On remarquera que cette violence des clandestins est journalière. Ce harcèlement sur les forces de l’ordre est quasi quotidien, alors que les clandestins savent pertinemment qu’il n’ont aucune chance de passer en Angleterre.
Aujourd’hui encore, ce 31 janvier, il y eut une attaque par les clandestins contre la rocade qui mène au channel, malgré le no man land de 100 m nouvellement crée entre cette rocade et la jungle, et un CRS a été blessé par un jet de projectile.

http://france3-regions.francetvinfo.fr/nord-pas-de-calais/calais-un-crs-blesse-par-un-projectile-dans-des-heurts-avec-des-migrants-917671.html

Alors pourquoi insister ?
Je pense que tout cela est organisé par les no border essentiellement, dans le but de faire pression sur le gouvernement français pour que celui ci revoie ses accords avec le Royaume uni, et que ce dernier accepte de recevoir sur son sol les clandestins – au moins une partie.

D’ailleurs, à noter aussi cette info qui va sans doute être exploité pour les clandestins :
» Trois adolescents et un jeune adulte handicapé syriens de Calais ont été autorisés à rejoindre leur famille au Royaume-Uni par le tribunal. Une décision exceptionnelle.  »

Un espoir pour les associations de réfugiés
« Ce jugement montre qu’il y a des voies légales et sûres permettant de réunir des familles », avait déclaré à ce moment-là George Gabriel, de l’ONG d’aide aux réfugiés Citizens UK, espérant que cette décision de justice ouvrirait la voie à d’autres.  »

Une petite brèche mais qui pourrait s’élargir !
Mais au moins ceux là ne seront pas à notre charge.
L’ article en question :
http://france3-regions.francetvinfo.fr/nord-pas-de-calais/calais-quatre-refugies-de-calais-autorises-exceptionnellement-aller-au-royaume-uni-916869.html

A force d’insister, et aussi de pourrir la vie des Calaisiens, et d’autres habitants ailleurs sur le littoral, les Autorités vont peut être lâcher du lest ! En direction de l’Angleterre !…

Même si Cazeneuve préfère les garder ( pour lui …) et entend les disperser sur la France, notamment profonde.
Mais ça ne plaît pas toujours à nos  » migrants  » qui préfèrent les grande villes et leur commodités. Et ceux qui partent sont vite remplacés par de nouveaux venus qui ne rêvent que de Londres.
La jungle ne serait qu’un tonneau des Danaïdes…
Mais il pourrait bien en submerger certains…

Print Friendly, PDF & Email

12 réponses à “La Jungle, tonneau des Danaïdes qui pourrait bien en submerger quelques-uns…”

  1. Avatar Alain de Catalogne dit :

    C’est un rêve des « no border » ça penser que le Royaume Uni va accepter de réviser les accords avec la France: trop content s que la France fasse le travail de police à leur place !!!!!!

  2. templier templier dit :

    Si notre civilisation n’est plus capable, malgré sa formidable puissance matérielle,

    de défendre ses valeurs, son territoire , ses femmes et ses morts contre des hordes d’envahisseurs illégaux sans armes,

    elle se condamne à disparaître à bref délai. Par suicide.

    https://webmail1n.orange.fr/webmail/fr_FR/download/DOWNLOAD_READ_PDF.html?IDMSG=13405&PJRANG=2&NAME=Calais.PDF&FOLDER=INBOX

  3. Avatar La Gauloise dit :

    donner leur des bateaux pour qu’ils rejoignent l’Angleterre…

  4. Avatar gaudet jean michel dit :

    Je suis étonné par le fait que les migrants cherchent à utiliser le tunnel à tout prix alors que la traversée de la Manche en barque ou en zodiaque , n’a finalement rien d’une mission impossible , moyennat des conditions météo acceptables

    Vraiment les dénommés no borders manquent vraiment d’imagination, et d’initiative pour ne pas acheminer les engins ci dessus décrits , et les pousse à l’aventure maritime , plutot que d’essayer dans s’enfermer dans un tunnel ou les risques d’être écrabouillé par un wagon sont importants

    Ou alors qu’on m’explique par A+B que les migrants n’éprouvent aucun courage pour manœuvrer les rames d’une embarcation ! non mais on croit rêver!

    Si des êtres humains ont réussi cette traversée à la nage, celle en embarcation ne poserait pas de probléme , sauf pour des fainéants congénitaux !

    • Reste que la manche est une zone de trafic maritime intense et que naviguer sur un zodiac au risque de se faire couper en deux par un ferry (en français un navire transbordeur) ou un cargo n’est pas très tentant. En plus traverser sur un canot pneumatique la mer Egée de la côte turque vers les iles grecques les plus proches distantes de quelques kilomètres (et visibles à l’oeil nu) c’est plus envisageable que la Manche qui dans sa dimension la plus resserrée fait quand même 33 kilomètres.

      • Avatar jan dit :

        Tout à fait ! et qui dit trafic intense dit surveillance intense…
        la zone , à cause des risques est très surveillées
        Outre l danger de collision avec les bateaux ( la nuit surtout ) il y a les conditions climatiques défavorables. la manche est sujet aux vagues ( des vraies , pas des vaguelettes ), aux remous, aux courants et à la marré !
        Et la marré il faut en tenir compte !
        Sans oublier – et c’est tout de même important – que l’eau est assez froide, voire très froide. A plonger dedans on risque l’hypothermie. l’eau n’est tiède qu’a l’été..)
        Comme on le voit ce n’est pas la méditerrané et on comprends que face à tous ses dangers, l’ardeur des passeurs et clandestins soient refroidis…
        Une filière avec barque- et grosse barque comme en méditerrané ,pour que ce soit rentable – est très peu envisageable

        A la rigueur des chalutiers, soient loué ou avec la complicité des patrons pourraient faire passer nos indésirables… mais si cette filière prenaient de l’ampleur , elle serait découverte et l’Angleterre ne l’accepterait pas .

        En fait, les clandestins vont tenter de s’introduire dans les navires en partance pour l’Angleterre et tente de pénétrer le port. C’est pour cette raison qu’une seconde jungle s’est constitué prés de Dunkerque, autre port important,
        Et de fait, de nombreux clandestins remontent même jusqu’à Zeebruge, port important de voyageurs en Belgique, près de la frontière, pour tenter leur chance la bas.
        les Autorité belges sont sur le qui vive pour éviter que ne se forme des  » jungle « …

        Une filières de passeurs incluant des navires de voyageur ou de marchandise est peut être envisageables. Mais il faudra aux clandestins des complices et des complicités
        On sait ou ils en trouveront en partie…
        .

    • Avatar Jean-Louis dit :

      Bien raisonné, Jean-Michel,

      Je me suis toujours demandé pourquoi les migrants n’utilisent pas les mêmes méthodes qu’ils ont utilisé précédemment, c’est-à-dire la traversée par embarcation.
      Qu’est ce qui les empêcherait de soudoyer des pêcheurs qui les largueraient sur la côte anglaise ? Qu’est ce qui les empêcherait d’acheter quelques vieux rafiots bons pour la casse mais encore bons pour faire 33 km, ou encore d’acheter ou de voler un bateau pneumatique. Et les plus courageux pourraient tenter une traversée à la rame par temps calme.
      Bon, il est vrai que la manche est une autoroute maritime mais les navires ne se suivent quand même pas à 10 m d’intervalle !
      Il y a un explication : dans la première phase de leur migration, il leur faut se démerder, faire travailler leur imagination. Une fois arrivés en France, ils deviennent en quelque sorte des assistés (ça va des associations jusqu’à l’assistanat institutionnel). Et une fois qu’on est assisté, on compte beaucoup sur les autres et on devient soi-même fainéant. Et cela concerne même de bon français …

      • Avatar gaudet jean michel dit :

        Oui! on peut invoquer la disparition d’une motivation suffisante aprés leur arrivée sur la cote de Calais , mais en revanche une telle attitude est peu vraisemblable de la part des organisations gauchistes no borders, qui au contraire pourraient , en toute indépendance , tenter d’organiser ce genre de traversée maritime , au profit des migrants

        Par ailleurs , n’oublions pas surtout le role et l’importance des mafias de passeurs , qui pourraient encore tenter de soutirer de l’argent aux migrants, en organisant eux mêmes des traversées clandestines, en utilisant des moyens de navigation de fortune , ou même carrément volés !

        On peut même imaginer des mafieux passeurs, en train de soudoyer des plaisanciers pour transporter des migrants, contre pognon !

        Bref, quand bien même , les migrants feraient preuve de passivité et de mollesse, les nos borders ou mafieux passeurs , sont au contraire capables d’initiatives dynamiques, c’est même d’ailleurs ce qui fait leur marque de fabrique ! les uns agissant par idéologie mondialiste, et les autres pour des motifs crapuleux .

        Donc en l’état , à mes yeux , et au vu des éléments que je viens d’exprimer, la non traversée de la Manche,en bateau demeure malgré tout un mystère !

  5. Très bon article mais faisant la part belle aux anglicismes. Le « Channe »l en français c’est l »a Manche », le « no mans land » , en français c’est une « zone tampon ». Déjà que les associations pseudo humanitaires mais en fait très militantes « sans papiéristes » au motif que la plupart de ces migrants ne connaissent que l’anglais comme langue de communication, ces associations font la promotion extensive de l’anglais. Que les patriotes ne fassent pas comme elles et défendent l’usage de notre belle langue.
    Attention, je ne fais pas la chasse à tout mot d’anglais quand il n’existe pas en français d’équivalent valable ou quand le vocable anglo-américain s’est tellement imposé dans le paysage qu’il est difficile de ne pas l’utiliser, mais on peut encore désigner la me qui sépare la France de l’Angleterre sous son appellation française : « Manche ». On peut encore parler de zone de non droit, de zone d’exclusion aérienne, de zone tampon, d’une opération sous fausse bannière ou faux drapeau plutôt que les équivalents en anglais de ces expressions trop souvent utilisés dans les médias. De même une fausse nouvelle , en français c’est un « faux » ou un « canular » et non un fake. d’autres anglicismes courant ne se justifient pas vraiment : « news » employé à la place de « nouvelles » les médias « mainstream » au lieu de parler des « grands médias » ou des « médias dominants » ; de même on peut parler d’infos en flux direct plutôt qu’en mainstream. Et le mot « live » exaspérant : music live = « musique en public ou en concert » etc….

  6. Avatar Xtemps dit :

    Là vous avez l’un des premiers comportement d’un état fasciste, et qui mérite la vigilance de notre part à tous et à toutes, pour l’état fasciste c’est de passer outre le peuple et ses droits, d’imposer par la pression insupportable qui cherchent à exploiter tous les filons qu’ils les arrangent, un état fasciste qui essaye de passer inaperçu en se faisant passer pour une démocratie et des démocrates qu’ils ne sont.
    Voyons nous là un comportement d’un état démocratique et respectueux des droits du peuple, de l’ONU et des droits de l’homme, jamais de la vie.
    Comprendre la démocratie, c’est comprendre le respect des droits du peuple et des libertés et qui sont souvent bradés et non exécutés et remise en cause par des lois liberticides imposer au peuple contre sa volonté.
    Nous sommes les vigiles de la démocratie et des libertés, nous sommes les insoumis, no surrender!.

Lire Aussi