En Norvège, cours aux migrants pour qu’ils ne sautent pas sur les femmes…

Faits vos jeux… Rien ne va plus…

Qui va oser reconnaître qu’il y a bien un conflit de civilisation et que les réfugiés musulmans sont incompatibles avec l’Occident, l’égalité hommes-femmes et la liberté ?

Personne directement.
Mais…

Mais quand on met en place d’urgence des formations – et des brochures ! – pour expliquer aux hommes nouvellement arrivés qu’ils ne doivent pas suivre leurs instincts, leurs réflexes, que fait-on d’autre que reconnaître que nous faisons  entrer le loup dans la bergerie ?

S’il est besoin de donner des cours, c’est que la situation est grave.

Mais le plus grave est que cela ne servira à RIEN. Ayan Hirsi Ali, dans son autobiographie raconte les difficultés des femmes « migrantes » ou hollandaises d’origine avec les musulmans immigrés. Or cela se passait à une époque d’immigration plutôt modérée, les immigrés, en petit nombre, pouvaient encore se sentir inquiets, voire timides et reconnaissants devant le monde occidental qui les accueillait. Quelques reproches, quelques punitions, quelques rebuffades pouvaient en calmer quelques-uns (mais tant pis pour leurs compagnes venues elles aussi d’ailleurs, cachez le naturel, il revient au galop) et permettre, plus ou moins de vivoter à peu près correctement malgré un certain nombre de pots cassés.

C’est terminé. L’immigration par flots entiers donne aux nouveaux arrivés le sentiment de force, de supériorité et d’identité que donne le nombre, que donne le groupe. Les ONG norvégiennes peuvent bien donner des cours, expliquer et instruire, ça ne servira à rien, parce que les  « réfugiés » ne viennent pas pour découvrir la Norvège et se réjouir de l’avoir rejointe. Ils viennent pour l’envahir, l’islamiser, la rendre compatible avec la charia. D’ailleurs seuls les volontaires suivent ces cours…

Bref, la seule manière que les clandestins auraient une chance de comprendre, c’est une patate dans la gueule au moindre mot ou au moindre geste déplacé avec une femme. Patate balancée par un des gentils organisateurs de leur venue. Autant croire au Père Noël. Parce que, par ailleurs, le pauvre Norvégien qui voudra défendre sa femme insultée, voire empêcher qu’elle ne soit violée se retrouvera en très mauvaise posture. Comme en France.

C’est une initiative inédite en Europe. Dans ce pays scandinave, les demandeurs d’asile apprennent les codes socio-culturels européens.

http://www.lepoint.fr/monde/en-norvege-les-migrants-suivent-des-cours-sur-les-femmes-22-12-2015-2004726_24.php#xtor=CS3-190

 165 total views,  1 views today

image_pdf

9 Commentaires

  1. Comme je dis,une mince couche de « civilisation nous recouvre,elle sera d’autant plus facile a enlever

    La réaction face a tout cela dans les pays nordiques sera explosive,ces gens là on l’air tellement cons a force d’étres gentils,méfiance,ils n’iront pas par quatre chemins le jour venu.

  2. Une distribution de tartes à 5 doigts avec rab de savatage de fion ne peut être que la seule réponse ! Ensuite, virer ! Mais viré tout de suite dans leur pays, pas reconduit à la frontière où ils font demi-tour aussitôt et reviennent là où nous les avons pris.
    Puisqu’ils sont musulmans, il y a peut-être une loi coranique pour de tels actes, dans ce cas application de la charia ; il y a des sanctions de prévue :
    http://www.islamweb.net/frh/index.php?page=showfatwa&FatwaId=152653

    • Dans la charia on coupe la main du voleur pour qu’il ne puisse plus réitérer, pourquoi ne ferions nous pas la même chose en cas de viol ….pour qu’ils ne puissent réitérer.

  3. Les « rancis » de 68 qui ont passé 12 mois sous les armes en Allemagne, ne se rappellent pas de viols commis sur des allemandes et cependant aucune brochure de savoir-vivre n’était distribuée, ni de pilules castratrices.

    A cette époque d’une France repliée sur elle-même, la vue d’une alliance à un doigt décourageait déjà la plupart des Casanova!

    Toutes les assos humani-suicidaires vous diront encore « ils ne sont pas tous comme cela » complété par « ils nous apportent une culture »!
    Et on s’étonnera d’une montée du racisme!

  4. Rien à foutre des cours, les migrants ils ne sont pas venu pour ça. Si ils sont là c’est uniquement pour propager l’islam et envahir l’Europe. Il faut arrêter d’être con et regarder la réalité en face. Leur donner des cours c’est prêché dans le désert.

  5. Qui n’empêche pas le mal le favorise, si l’union d’escrocs de Bruxelles et les gouvernements laissent faire, c’est qu’ils sont d’accord avec çà.
    Car s’ils font des cours de rattrapage de comportement civilisé pour ces immigrés là, c’est que tous les gouvernements et l’union de misère de Bruxelles le savent et ils ne sont pas des bisounours, mais des personnes conscients de se qu’ils font et le font sciemment.
    Ils n’ont déjà pas de sentiment pour les victimes de Daesch et seulement outrés que quand c’est le FN qui ose en parler.
    Comment voulez vous qu’ils en ont pour les européens, montre bien qu’ils sont calculateurs et froids et n’hésitent pas à inverser les rôles et d’accuser les autres à leurs places.
    C’est à croire que les pouvoirs en place n’ont d’humain que d’apparence pour se comporter de la sorte.
    Il faut surtout arrêter de se culpabiliser et encore moins de s’excuser devant ces gens là aux pouvoirs, c’est des criminels!.

  6. Pendant un an, on a nourrit des hyènes avec de la salade et des carottes rappées…
    Remises en liberté, devinez quoi…
    Elles se sont remises à chasser la gazelle !
    Incroyable, non ?

  7. Il va falloir bâcher les Norvégiennes , ce sera plus efficace que de faire comprendre quoi que ce soit a ces énergumènes .

Les commentaires sont fermés.