Coup de chapeau à la nouvelle miss Irak qui défie l’Etat islamique !

La résistance peut prendre des chemin inattendus. Chapeau bas à ces femmes qui n’hésitent pas à défier un système fasciste d’une façon hautement symbolique et particulièrement subversive. La femme s’affirme en tant que personne libre de ses choix et … sans voile.

QUI EST LA NOUVELLE MISS IRAK QUI DÉFIE L‘ETAT ISLAMIQUE ?

Âgée de 20 ans, Shaima Qassem Abdulrahman est la 1ère Miss Irak depuis 1972. Pour participer au concours organisé à Bagdad, la jeune femme a osé défié Daech et a ignoré ses menaces de mort.

Etudiante en économie et déjà dotée d’une forte personnalité, Shaima Qassem Abdulrahman n’a « peur de rien ». Originaire de la ville de Kirkuk, elle faisait partie des 150 candidates de cette élection pour Miss Irak, la 1ère organisée dans ce pays depuis plus de 40 ans. Parmi ces jeunes femmes, 15 ont choisi de renoncer pour ne pas subir les terribles pressions de l’Etat Islamique, né en Irak en 2006. La nouvelle Miss, elle, a refusé de céder, et c’est un véritable message d’espoir qu’elle porte à toutes les femmes de son pays.

 ‘’Je n’ai peur de rien’’

En interview pour NBC News, Shaima Qassem Abdulrahman a un message très clair à faire passer à ses compatriotes féminines, et à tous ceux qui se sont fait leurs oppresseurs : « je veux prouver que la femme irakienne a une place dans la société, qu’elle a des droits, tout comme les hommes. Je n’ai peur de rien, car je suis certaine que ce que je fais n’est pas mal. »
Selon Sinan Kamel, un créateur de mode irakien, 15 candidates ont préféré abandonner la compétition plutôt que de risquer de subir les représailles de Daech. Deux d’entre elles au moins avaient reçu des menaces de mort, selon une agence de presse britannique.

Pour Shaima, le combat devait non seulement être mené contre les membres de l’Etat Islamique, mais aussi contre ses propres parentsqui lui avaient interdit de participer à la compétition.

Une encouragement pour les autres jeunes femmes

La jeune femme a été couronnée samedi 19 décembre et encourage toutes les jeunes femmes de son pays à vivre une telle expérience, pas seulement pour représenter la beauté féminine ou pour le plaisir de défiler dans de ravissantes tenues, mais aussi pour rendre aux femmes la place qui leur a été volée : celle de représentantes de la culture irakienne, au même titre que les hommes.
Comme beaucoup d’autres en Irak, Shaima Qassem Abdulrahman a été durement marquée par les violences des soldats de Daech. Deux de ses cousins, qui faisaient partie de la police fédérale du pays, ont été tués au combat. Aujourd’hui, elle est plus décidée que jamais à poursuivre sa route, malgré les obstacles et les menaces dont elle fait l’objet : prochaine étape, l’élection de Miss Arabie, puis celle de Miss Monde !

Aucune élection officielle de Miss depuis 1972

Wijdan Burhan al-Deen, élue en 1972, est la dernière Miss Irak officiellement reconnue par les instances internationales de la compétition. L’élection de Shaima Qassem Abdulrahman est avant tout une façon pour les organisateurs de « créer de la vie en Irak« .
En octobre dernier, la nouvelle Miss avait déclaré à NBC News que son peuple souffrait « d’un manque cruel de ce genre d’activités culturelles« . L’Irak a ainsi renoué avec une tradition du concours de beauté, née dans les années 1930 dans la capitale. Pour éviter tout conflit ouvert avec les autorités religieuses très conservatrices, le comité du concours a préféré adapter les tenues des participantes, remplaçant par exemple le maillot de bain qu’elles devaient étrenner par une tenue plus couvrante. Le voile a cependant été banni de toutes les épreuves pour correspondre aux exigences du comité international des Miss.

Ecrit par Lauren Mezière

http://www.staragora.com/news/qui-est-la-nouvelle-miss-irak-qui-defie-l-etat-islamique/522595

Note de Christine Tasin

Elle est diablement courageuse de concourir malgré les menaces et malgré ses parents dans un Irak dévasté dont une partie est aux mains de l’Etat islamique !

Il n’y a pas de combat plus honorable que l’autre, en Syrie des femmes se battent le fusil à la main, Shaima Qassem Abdulrahman, en Irak, se bat en osant concourir malgré les interdits, sans voile. C’est la Résistance. Bravo à elle. Quand je pense que certains, en France, ont simplement peur de participer à une manifestation…

 160 total views,  2 views today

image_pdf

12 Commentaires

  1. ces femmes ont plus de courage et en ont plus entre les jambes que tous nos politiques qui pissent dans leur froque dès qu’ont manipule un coran
    respect !

  2. La beauté sauvera le monde ! Salutations à toutes ces femmes qui l’incarnent au risque de leur vie.Respect et admiration !

  3. Décidément, il y a des femmes qui valent mieux que beaucoup d’hommes… Bravo à Shaima Qassem Abdulrahman qui devrait recevoir la légion d’honneur, en France, des mains du président de la république si la France était encore un pays normal avec autre chose à sa tête qu’un islamophile complice des tueurs (et non pas des « soldats » comme je l’ai lu dans l’article) de daesh.

  4. Nous pouvons vraiment dire que l’Islam n’apporte rien de bon, quand je pense que nos dirigeants veulent nous imposer cette saloperie chez nous, qu’ils osent appelé çà de l’enrichissement culturel!, une religion!, quel horreur!.
    J’ai entendu le Roi des Belges dire qu’il faut accepter les autres chez soi, en oubliant qu’il n’a pas demandé l’avis ni des belges, ni des européens.
    C’est un manque de respect envers le peuple Belge et tous les européens.
    Ce comportement là doit décevoir pas mal de Belge aujourd’hui, qui ne sont pas ses laquais de service, et dans une démocratie, c’est le peuple qui est souverain pas le Roi, ni personne d’autres.
    Cette Misse Irakienne est très courageuse et un exemple pour beaucoup de femmes et aussi pour certains hommes qui manque de couilles, surtout les dirigeants.
    Il y à vraiment trop de malheurs et de haine autour de l’Islam depuis trop longtemps.
    Si notre civilisation avait réussi à en devenir une, c’est sans l’Islam.

  5. « …peur de participer à une manifestation… » oui peur, égoïsme et défaitisme!
    J’envoie le titre de l’article sur BFMTV, FR3 etc au cas où ils n’auraient pas été informé. 😉

    Bonne fêtes à tous quand même.

  6. La téloche ne parle que de « certains » sujets… il ne faut pas énerver certaines populations. Les femmes ! ce sont elles qui sauveront ces barbares et les sortiront de l’ignorance dans laquelle ils veulent rester enfermés. Bravo à elles qui prennent le fusil et qui osent montrer leur féminité.

    • La TV en France ainsi que TOUS les journaux ou presque sont la propriété des puissants qui détiennent « LE FRIC » et sont regroupés dans des think tank du type « Le Ciel ou Terra Nova » ! Ils ne craignent RIEN et sont protégés par leur statuts avec des systèmes de protection inimaginables pour le citoyen lambda et agissent pour le compte de grandes finances internationales ! Voilà ou nous en sommes et les gouvernement leur lèchent les babouches ! Renseignez vous un peu !

  7. Belle et courageuse ! Elle fait partie de ces femmes qui en ont… La téloche française en a parlé ?

  8. La flamme de la résistance est toujours allumée !

    Bien envoyée la p’tite dernière phrase Christine.

  9. Courageuse ! et ravissante en plus ! Ces jeunes sont un espoir pour ces pays plongés dans les ténèbres et le chaos par ces arriérés incultes soit disant religieux . Ce sont ces jeunes qui sortiront ces pays du néolithique intellectuel et social dans lequel les ont plongés des barbares dont l’ignorance n’a d’égal que leur cruauté . Ces jeunes gens savent que l’on est en 2015

Les commentaires sont fermés.