Hollande refuse au peuple de France le droit d’avoir des députés du FN

La proportionnelle permet de favoriser les petits partis, qui la réclament à corps et à cris. Si elle était instaurée en 2017, « ce ne serait pas les 35 députés Front National des législatives de 1986 que vous auriez, mais bien une centaine d’élus frontistes », explique le chef de l’Etat en privé.

Empêcher une candidature écologiste en 2017. Reste que ce rétropédalage va fortement déplaire à Europe Ecologie-Les Verts. Or, François Hollande ne peut se permettre de se passer de leur soutien en 2017. Les élections régionales ont en effet montré qu’une gauche divisée était distancée au premier tour. A la présidentielle, cela signifie une élimination pure et simple. Le chef de l’Etat a donc besoin d’empêcher une candidature écologiste. Il lui reste alors plusieurs options. D’abord, « les associer à un futur gouvernement, à condition que cela ne les divise pas ». Autrement dit, une réintégration des Verts, qui ont claqué la porte en 2014 à l’arrivée de Manuel Valls à Matignon, suppose que tout le parti se range à la ligne de l’Elysée. Mais cela paraît fortement compromis, tant EELV se divise sur le sujet.

Bâtir un accord électoral avec EELV. François Hollande a donc un autre plan : construire un agenda vert avec Cécile Duflot, en associant cette dernière le plus étroitement possible à la mise en œuvre de la COP21 et de la transition énergétique. Cela lui permettrait de bâtir un accord électoral. Le chef de l’Etat aurait alors le champs libre pour la présidentielle, contre la promesse que les Verts sauvent leurs sièges de députés à l’Assemblée. Mais difficile de construire une telle alliance alors que la question de Notre-Dame-des-Landes empoisonne les relations de l’exécutif avec les écologistes. En privé, François Hollande se montre bien moins catégorique que son Premier ministre. Contrairement à Manuel Valls, il ne ferme pas la porte à un éventuel abandon du projet d’aéroport.

http://www.europe1.fr/politique/apres-les-regionales-hollande-renonce-definitivement-a-la-proportionnelle-2637517

Bref, à l’Elysée comme à Matignon ils sont très occupés non pas à écarter toute menace terroriste, non pas à lutter contre le chômage ou l’endettement, mais à trouver le moyen de se faire réélire en 2017…

C’est très clair. Ils ont eu très peur. Ils ont très peur.

Mais ni la peur ni les manoeuvres électoralistes et disctatoriales n’évitent le danger…

 175 total views,  1 views today

image_pdf

16 Commentaires

  1. Estrosi veut faire encore plus fort que Hollande: en Provence comme il n’a plus que des élus FN en face de lui, il s’apprête à créer un « conseil consultatif » formé de non-élus de gauche !!
    Autrement dit, le démocrate-républicain refuse de discuter et/ou travailler avec des élus, et il veut bien travailler avec des non élus.
    Si quelqu’un veut bien m’expliquer où est le progrès de l’esprit démocratique, je suis preneur.
    J’espère que Marion pourra arrêter cette monstruosité par un recours juridique, mais quand on voit l’état de délabrement de la justice en France…

  2. Leurs électeurs sont des sots ou des naïfs, ni la droite ni la gauche n’ont jamais tenu aucune promesse !

  3. c’est malheureux à dire mais les français n’ont rien compris à ce qui s’est passé au bataclan à paris ou à toulouse avec merah… ni à charlie hebdo… ils ne comprennent rien (je parle de ceux qui votent encore umps et non pas fn)… et donc, la seule chose qui pourra sauver le pays, et qui va arriver je le crains, c’est le renouvellement encore et encore de ces massacres islamistes sur le sol français… encouragés par toujours de pasdamalgame, lislamcépaça, toutlemondeilestbeau, etc etc etc…

  4. En attendant le FN leur donne la diarrhée et ils ne savent pas comment s’en débarrasser du FN, alors tout les moyens sont bon même les plus méprisable.
    De la part d’homme sans honneur c’est normal, il ne faut pas s’attendre à autre chose.

  5. Sur un autre article. Que je n’ai pas aimé, sur la remarque de métissage. On peut être à droite sans être raciste.Bonne journée.

    • je ne crois pas que l’on dise ici qu’être à droite ou à gauche signifierait être raciste ! je ne sais sur quoi vous vous fondez…

    • Le racisme c’est penser que certaines races sont supérieures à d’autres.
      On peut parler du métissage sans être raciste. On peut penser que le métissage n’est pas une chose à généraliser sans être raciste.

      Pour ma part, en ayant vécu avec des populations diverses pendant plus de 25 ans, je pense que je suis devenue raciste avec le temps. Je respecte tout le monde dans la vie quotidienne mais je pense que certaines éthnies sont supérieures à d’autres. Je pense aussi que le métissage à grande échelle est un appauvrissement du monde. J’aime mon éthnie et je ne veux pas qu’elle meurt.

      • Je ne partage pas votre avis ! Certes les ethnies sont différentes mais elles ne sont pas comparables donc on ne peut établir de hiérarchie. C’est comme la femme et l’homme, nous sommes complémentaires et indispensables l’un à l’autre ( et c’est tellement bien comme cela ! ). Comme pour tout être humain, nous avons des « plus » et des « moins »…À partir de là, vous ne pouvez plus être que subjective dans votre affirmation ! Maintenant, rien n’empêche d’avoir plus d’affinités pour une « rousse », une « brune », un « rondouillard », etc…Nous sommes alors dans le jugement personnel et on ne peut en tirer une généralité juste une attitude spontanément bienveillante ou non …
        Par contre, le métissage ne doit pas être une règle ni être incité mais que le fruit d’une attirance amoureuse. Les enfants qui en résultent sont avant tout des enfants et l’éducation est là pour améliorer la nature…Ce n’est pas l’aspect physique qui fait la grandeur d’âme et qui rend plaisante la compagnie.

  6. Coquille :
    > les manoeuvres électoralistes et disctatoriales
    d i c tatoriales (il y en un « s » en trop au début entre le i et le c)

  7. Mais il ne faut pas se leurrer, leur proportionnelle n’était que sur une partie des sièges…
    Maintenant, une proportionnelle partielle + une élection uninominale qui pourrait relativement bien marcher pour le FN, cela changerait certainement la donne !
    La baffe a été si forte, que même ce bidouillage partiel pour le spectacle, ils n’osent même plus se le permettre !

  8. Il va nous pondre une synthèse électorale ?
    C’est un grand spécialiste de la synthèse !

  9. Hollande parle duFN il est pire qu un dictateur on Se retrouvera au election presidenielle

Les commentaires sont fermés.